Des fonds d'écran venus de l'espace à télécharger gratuitement

Audrey Couleau |

Le télescope spatial Hubble, développé par la NASA et l’Agence spatiale européenne, nous envoie des images époustouflantes depuis 1990. Le site web qui lui est consacré offre à tous la possibilité de télécharger des milliers d’images en très haute définition, et même en taille originale, avoisinant les 100 Mo. Et pour cause : la partie optique de Hubble dispose d’une longueur focale de 57,6 mètres et d’un miroir primaire de 2,4 mètres !

Une occasion idéale pour nous faire rêver et pour trouver des fonds d’écran originaux pour nos appareils Apple. Ce site est exceptionnel car il offre, en plus des définitions folles, des créations artistiques liées à l’espace, un outil « Zoomable » disponible sur certaines photos offrant un véritable voyage dans l’espace. Plusieurs définitions sont disponibles :

Direction le site du télescope spatial Hubble pour effectuer votre sélection. Une fois les photographies téléchargées, placez-les dans le dossier de votre choix. Pour les utiliser en fond d’écran, faites un clic secondaire sur l’image et optez pour Choisir comme image de bureau. Si l’espace vous passionne, téléchargez également les magnifiques planètes de Dan Wiersema pour remplacer vos icônes favorites.

avatar fte | 

@marc_os

"Euh... tu dis que le poids des photons dépend de la gravitation ?"

Bien entendu.

Le poids résulte de la force d’attraction de deux corps. Le poids n’est pas la masse. Il était question de poids... mais dans le fond la discussion est la même.

"Pourtant il me semblait que contrairement à toi où moi ou n’importe quel caillou, le photon n’accélérait pas en s’approchant de la terre pour y « tomber »."

L’accélération n’est pas qu’augmentation de la vitesse. L’accélération est variation de la vitesse. Un changement de direction correspond à une variation de vitesse. En direction. Tu sais, la flèche du vecteur qui tourne.

"Alors de là à parler du poids de l’information portée par ces photons au sens du poids terrestre, je dirais que, euh... c’est un peu comme parler du poids de la pensée ! Or certes le cerveau a un poids, mais un ensemble de photon, les photons..."

Ce n’est pas moi qui ai lancé le truc. L’auteur a dit qu’une image numérique n’a pas de poids. C’est faux. Une information a une énergie minimale, donc un poids minimal dans un champ de gravitation donné.

"Donc tu parles du poids d’une information portée par qq. chose qui n’a pas de poids. Et même si les photons avaient un « poids »...."

Le photon au repos n’a pas de masse. Un photon n’est jamais au repos. En partie parce qu’il n’a pas de masse au repos. Mais il a une énergie, donc un poids, raison pour laquelle il change de direction dans un champ de gravitation."

"Rq. Les lois de la physique qui décrivent les lentilles gravitationnelles ne sont pas celles écrites par Newton mais par Einstein."

E = mc2.

Qui n’est en réalité ni à propos de l’énergie ni à propos de la masse, mais en réalité à propos de la vitesse de la lumière. Vitesse de la lumière qui n’a en réalité pas grand chose à voir avec la lumière, mais avec la vitesse de transmission de l’information quantique, avec la vitesse des relations de cause à effet.

Et Newton est un cas particulier d’Einstein. Ce n’est pas une physique différente, c’est juste un modèle simplifié localement.

Quoiqu’il en soit, la masse d’un proton n’est pas la somme des masses des quarks qui le composent, c’est majoritairement l’énergie de liaison des quarks qui donne sa masse totale au proton.

Mais je m’égare. Une information pèse.

avatar marc_os | 

@fte

« Vitesse de la lumière qui n’a en réalité pas grand chose à voir avec la lumière, mais avec la vitesse de transmission de l’information quantique »

Ça y est j’ai compris. Autant pour moi.
En fait tu as découvert le Saint Graal de la physique, tu as découvert les lois qui unifient relativité générale et physique quantique !
Mais tu sais que ça vaut le prix Nobel ?
Dis, où sont tes publications ?

avatar fifounet | 

@marc_os

"Ça y est j’ai compris. Autant pour moi.
En fait tu as découvert le Saint Graal de la physique, tu as découvert les lois qui unifient relativité générale et physique quantique !
Mais tu sais que ça vaut le prix Nobel ?
Dis, où sont tes publications ?"

Tu sais quand tu connais pas un sujet , ce qui n’est pas une tare , t’es pas non plus obligé d’essayer de ridiculiser celui qui sait plus que toi. C’est pas grave hein ?
Personne ne sait tout mais tout le monde apprend , enfin en principe..

avatar marc_os | 

@fifounet

J’avoue mon ignorance, mes cours se sont arrêtés à la relativité restreinte. J’e n’ai fait qu’approcher la relativité générale.
Et toi ?

avatar fifounet | 

@marc_os

"J’avoue mon ignorance, mes cours se sont arrêtés à la relativité restreinte. J’e n’ai fait qu’approcher la relativité générale.
Et toi ?"

Tu veux qu’on discute de ça ensemble ?
.... non pas envie

Je sais ce que tu vas en conclure te fatigue pas c’est prévisible 😎

avatar marc_os | 

@fifounet

Bla-bla-bla

avatar fte | 

@marc_os

Ah.

Dès que tu entends une information qui ne colle pas avec ta compréhension, tu réagis par une attaque personnelle et une tentative de discréditer l’auteur ?

Ce n’est pas la première fois. Ce ne sera pas la dernière... Et si tu essayais de te comporter décemment pour changer ?

Tiens, parce que c’est amusant, cherche kugelblitz black hole.

avatar marc_os | 

@fte

Ok. Veux-tu bien alors m'expliquer les deux parties de ta phrase :

« [1] Vitesse de la lumière qui n’a en réalité pas grand chose à voir avec la lumière,
mais [2] avec la vitesse de transmission de l’information quantique »
?

Ou bien m'indiquer un lien où m'instruire ?
J'ai cherché "vitesse de transmission de l’information quantique" dans Google, et je n'ai rien trouvé, encore moins en relation avec la vitesse de la lumière.
Là je suis au boulot et je n'ai pas vraiment le temps de poursuivre.

avatar fte | 

@marc_os

Bien volontiers.

La première a avoir avec les transformations de Lorentz. Lorsque l'on souhaite passer d'un point d'observation à un autre en préservant les liens de causalité entre objets observés, ou dit autrement, les résultats d'un phénomène ne doivent pas changer lorsqu'on change de point d'observation, on a besoin d'une transformation qui préserve ces liens. Les transformations de Lorentz permettent cette conservation, ce sont les seules à le permettre, et font apparaître une vitesse maximale d'interaction entre objets distants. La vitesse de causalité, cosmic speed limit, quel que soit le nom qu'on lui donne. Il se trouve que par hasard (pas tout à fait pas hasard), les photons se déplacent à cette vitesse et uniquement à cette vitesse. Tout comme les neutrino, les ondes gravitationnelles, les ondes électromagnétiques, etc.

En poussant un brin les maths, une expression émerge, l'intervalle d'espace-temps (dx)2-(cdt)2, dont l'interprétation est fondamentale. Le temps qui passe n'est pas la raison de la causalité, la causalité détermine le temps qui passe, et l'espace n'est plus un espace euclidien à 3 dimensions qui évolue mais un espace-temps non euclidien en 4 dimensions.

Si tu veux pousser plus loin, intéresses-toi aux travaux de Minkowsky, car c'est son oeuvre dont il est question ici.

Quand à la seconde, ma foi, dès lors que l'on admet les transformations de Lorentz et la proposition espace-temps de Minkowsky, la vitesse de causalité et la vitesse de transmission de l'information sont deux noms de la même chose : la distance non euclidienne dans l'espace à 4 dimensions qu'est l'espace-temps (aka espace-temps courbé).

A ce jour, ni les transformations de Lorentz, ni les théories d'Einstein, ni la proposition de Minkowsky, n'ont été prises en faute. Au contraire. M61 et les ondes gravitationnelles ne font que les confirmer.

Cherche "cosmic speed limit", "speed of causality" ou "speed of light not about light", et vois ce que tu trouves. Tu trouveras des trucs c'est certain.

Fun fact, tout object se déplace à une et une seule vitesse dans l'espace-temps, que ce soit la Terre ou un photon. Si un objet va vite dans l'espace, il va lentemement dans le temps (il expérimente le temps lentemement), et s'il va lentement dans l'espace, sa vitesse dans le temps augmente (le temps semble passer plus vite). Ainsi il y a une vitesse maximale dans le temps, et une vitesse maximale dans l'espace.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Si un objet va vite dans l'espace, il va lentemement dans le temps (il expérimente le temps lentemement), et s'il va lentement dans l'espace, sa vitesse dans le temps augmente (le temps semble passer plus vite). Ainsi il y a une vitesse maximale dans le temps, et une vitesse maximale dans l'espace. »

A chaque fois que je lis des trucs comme ça, je me dis que si je devais recommencer ma vie, et si j’en avais les capacités, je me dirigerais soit vers ces sciences d’explication de l’univers, soit vers les neurosciences dures.

avatar fte | 

@Bigdidou

"si j’en avais les capacités"

Cette partie est plus simple qu’il n’y paraît. Les diagrammes de Minkowski (faute d’orthographe plus haut, j’ai vérifié que je ne disais pas de conneries entre temps) et les diagrammes de Penrose aident beaucoup à visualiser ces idées. Les maths ne sont pas horribles non plus.

avatar fifounet | 

@Bigdidou

Je te conseille, pour commencer et parce que j’adore la vulgarisation des phénomènes complexes plutôt que les formules mathématiques , les documentaires sur Arte .

Sur les trous noir ou ils abordent les notions de temps et d’espace

https://youtu.be/W4Pod1DuikM

avatar jazz678 | 

@fte
« Si un objet va vite dans l'espace, il va lentemement dans le temps (il expérimente le temps lentemement), et s'il va lentement dans l'espace, sa vitesse dans le temps augmente (le temps semble passer plus vite). Ainsi il y a une vitesse maximale dans le temps, et une vitesse maximale dans l'espace »

Pour résumer dans l’espace plus on va moins vite, moins on avance plus lentement.

Simple...

avatar marc_os | 

@fte

« L’accélération n’est pas qu’augmentation de la vitesse »

Ah bon.
Donc a « n’est pas que » dv / dt ?

( je ne connaissait pas cette proposition mathématique : « n’est pas que »). Ou alors ce que tu veux dire c’est :
a > dv / dt ?

avatar fte | 

@marc_os

"Ah bon.
Donc a « n’est pas que » dv / dt ?"

Non.

Pour un objet que change de direction, à ton avis, à quoi ressemble dv / dt ?

Évidemment, si tu réduis la vitesse à son module... dv "ressemble" à [ dx dy dz ] / dt dans la vraie vie en trois dimensions. La dérivée du vecteur vitesse, c’est quoi ? Il fait quoi dans le cas d’un photon dévié par le champ gravitationnel d’une galaxie ?

Tu ne devrais pas te lancer dans des tentatives mathématiques, parce que ça se voit là, ça ne laisse aucun doute.

avatar bugman | 

@fte

Les gars, vous ne seriez pas par hasard complètement à côté de la question initiale ? Le poids (et non sa masse) en question me semblait être en octets. 🤪

avatar fte | 

@bugman

"Les gars, vous ne seriez pas par hasard complètement à côté de la question initiale ? Le poids (et non sa masse) en question me semblait être en octets. 🤪"

Non non, il était bien question de masse et de poids d’image numérique. Message 31 plus haut...

Mais on s’en fiche du message de départ. C’est fun comme ça.

avatar bugman | 

@fte

brogniart aaah ! /brogniart

avatar fte | 

@bugman

Pô compris.

avatar bugman | 

@fte

Exclamation de type Denis Brognart : « Ah ! »

https://m.youtube.com/watch?v=C2ONn4wPkbI

C’est fun comme ça. 😅

avatar Bigdidou | 

@bugman

« Le poids (et non sa masse) en question me semblait être en octets. 🤪 »

Pour ça il suffit de diviser le poids de l’image par le poids d’un octet.
Pas très difficile.

avatar marc_os | 

@Bigdidou

Môsieur sachez qu’il n’y a pas de bête question. Seules les réponses peuvent l’être, et la votre est ici particulièrement STUPIDE.

avatar Bigdidou | 

@marc_os

« et la votre est ici particulièrement STUPIDE. »

L’objectif est rempli.
Tu l’aurais trouvé intelligente, je t’aurais conseillé le CPOA (ou les abrutis anonymes) ;)

avatar PacmanJones | 

Ca existe pour iPhone ce genre de site ?

avatar bugman | 

@PacmanJones

J’y ai accès avec mon X.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR