Le GPU de l’Apple M1 Max devrait bien dépasser tous les Mac portables sous Intel

Nicolas Furno |

Les premiers MacBook Pro présentés en début de semaine commencent à être utilisés dans la nature et on trouve ainsi des résultats de mesures des performances notamment sur le site de Geekbench. Le CPU avait déjà été croisé en début de semaine, mais il manquait encore le GPU intégré aux Apple M1 Pro et Max. MacRumors a mis la main sur un test Metal qui mesure les performances du GPU, mais il ne suffit pas à tirer toutes les conclusions utiles.

Le score affiché par ce test est de 68 870 points. Comme pour tous les benchs, le chiffre ne veut rien dire en soi et il n’est intéressant que pour comparer des machines entre elles. Comparons, donc : ce score est plus de trois fois supérieur à celui obtenu par le GPU de l’Apple M1, qui tournait autour de 22 000 points au mieux. C’était attendu, mais cette puce doit concurrencer les GPU dédiés pour ordinateurs portables, c’est l’objectif donné par le constructeur.

Le premier benchmark connu du GPU de l’Apple M1 Max (capture Geekbench).

Si l’on reste dans les Mac, ce score est nettement meilleur que celui obtenu par la Radeon Pro 5600M d’AMD qui était la plus grosse carte graphique que l’on pouvait installer dans un MacBook Pro 16 pouces Intel. Elle affichait un résultat au même test d’environ 42 500 points, l’Apple M1 Max ferait en gros 1,5 fois mieux qu’elle d’après ce premier test.

On aimerait pouvoir utiliser cette mesure pour comparer avec une RTX 3080 portable, comme Apple l’a fait pendant son keynote, mais il y a plusieurs obstacles pour mener à bien cette comparaison. Le premier est que Metal est une API maison d’Apple qui n’existe pas sur Windows. Néanmoins, on trouve un autre bench du MacBook Pro réalisé avec OpenCL, un standard qui est aussi disponible sur Windows.

Le score de 60 167 points pourrait sembler décevant face aux promesses d’Apple, puisqu’il est encore inférieur à une RTX 3060, sans même parler de la version haut de gamme citée par Apple. Mais il ne faut pas oublier que le test OpenCL n’est pas optimisé pour les puces Apple Silicon, ce qui désavantage le MacBook Pro. D’ailleurs, les premiers tests GFXBench sont aussi apparus dans sa base de données et ces mesures plus concrètes et proches d’un environnement réel de jeu donnent une toute autre image.

Mesures des performances avec GFXBench 5 (graphique MacGeneration).

Cette fois, l’Apple M1 Max sort du lot et arrive à un niveau comparable aux scores d’une RTX 3080 portable. D’un test à l’autre, la puce d’Apple peut être légèrement en-dessous du GPU de Nvidia, mais les deux sont comparables et loin devant la Radeon Pro 5600M, qui était la meilleure option dans un Mac portable. Au passage, l’Apple M1 Pro est aussi listée, avec des scores aussi supérieurs au GPU d'AMD, ce qui est une excellente surprise.

Autre problème à relever, on ne sait pas quelles configurations des puces Apple ont été testées à chaque fois. Comme nous le détaillions hier, il y a plusieurs variantes de chaque puce, avec pour l’Apple M1 Max deux options pour le nombre de cœurs GPU : 24 sur l’entrée de gamme, 32 sur le haut de gamme.

Apple M1 Pro/Max : des puces plus puissantes, une gamme plus complexe

Apple M1 Pro/Max : des puces plus puissantes, une gamme plus complexe

Le test Metal de Geekbench ne dit rien sur le nombre de cœurs, celui avec OpenCL en liste 32, mais allez savoir si c’est le même Mac ou même si c’est un compteur fiable. Quant à GFXBench, ce n’est pas une information qui est donnée. Si on en croit Apple, le GPU de l’Apple M1 Max devrait être quatre fois plus rapide que celui de l’Apple M1, ce qui favoriserait l’hypothèse d’une puce bridée dans le score Metal.

Capture d’écran keynote octobre 2021.

Restons prudents avec ces premières mesures, même si une première conclusion se dessine sans conteste. Le nouveau MacBook Pro devrait bien être capable d’offrir les meilleures performances graphiques jamais proposées sur un Mac portable. Si c’est bien la version haut de gamme qui a été testée, le score est bien supérieur à celui de la meilleure option précédente. Et s’il ne s’agit « que » de la variante avec 24 cœurs, cela veut dire que l’on peut s’attendre à de meilleurs résultats encore.

On peut aussi mesurer l’écart avec les GPU dédiés aux ordinateurs de bureau. Le meilleur GPU actuellement fourni avec le Mac Pro, la Radeon Pro W6900X, peut ainsi atteindre un score Geekbench avec Metal qui dépasse les 182 000 points, soit plus de 2,6 fois plus que celui de l’Apple M1 Max. Apple aurait trouvé la solution avec ses propres puces toutefois : multiplier les cœurs. Si l’on en croit les rumeurs, le Mac Pro pourrait avoir quatre fois plus de cœurs GPU, ce qui devrait suffire à reprendre l’avantage.


avatar frascorpion | 

Et M1 Pro par rapport à M1 ?

avatar Saussau083 | 

@frascorpion

Deux fois plus de cœurs GPU au maximum, donc 2 fois plus puissante 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@frascorpion

"Et M1 Pro par rapport à M1 ?"

MacGe est ton ami: tu trouveras toutes les informations disponibles à,ce jour sur cette question en ces lieux et mieux que,ce que pourrait te donner les commentaires 😉

avatar Dimemas | 

grosse grosse bonne surprise de voir que le M1 pro est au dessus de la 5600m

je vais définitivement me diriger vers cette puce si je dois acheter cette machine !
Apple a fait un boulot formidable pour une puce qui consomme 30W en cpu + 30W en gpu

avatar YetOneOtherGit | 

“Le GPU de l’Apple M1 Max devrait bien dépasser tous les Mac portables sous Intel”

Là ce n’est pas une surprise, c’est l’objectif des produits annoncé: beaucoup plus de performances que précédemment pour des tarifs équivalent.

Il est clair depuis la présentation des premiers produits M1 qu’Apple a visé des gains de performance impressionnant avec les machines Intel remplacées.

Cela me semble devoir être une constante de tous ce qui sera présenté en M1 : un grand écart de performance avec la génération précédente en Intel 😎

avatar bohdi07 | 

Des tests des tests et encore des tests rien de mieux que la réalité

je vais tester sur ma chaine youtube --> Vinz Sfar

Le m1 max 32 coeurs avec le hackintosh i 9900k avec une rx5700

Le test sera avec Davinci Resolve et un encodage pro res 422 sur un montage avec une video de 15minutes et beaucoup de bandes sons (sound design...etc) et pas mal de transition video et colorimétrie

Et la on va voir ce qu'il a dans le ventre même si la rx5700 est loin d'être la meilleur

Il suffira de voir combien de temps il mets

1- Temps
2- Ventilation et chauffe

avatar YetOneOtherGit | 

@bohdi07

"Des tests des tests et encore des tests rien de mieux que la réalité"

Ce que tu décris ensuite ce sont aussi “des tests” 😄

Tu veux sans doute dire que les benchmark synthétique cela a ses limites?

Après tout benchmark a ses limites de toute façon 😉

avatar bohdi07 | 

Yes c'est ce que je veux dire :p mais tu as raison c'est un test aussi mais en réalité et comparer un fixe contre un portable je trouve ca judicieux :p

avatar YetOneOtherGit | 

@bohdi07

"Yes c'est ce que je veux dire :p mais tu as raison c'est un test aussi mais en réalité et comparer un fixe contre un portable je trouve ca judicieux :p"

😉

Après quoi que l’on fasse, les benchmark sont toujours juste un indicateur de potentiel rien de plus.

A titre personnel je considère que la pierre de touche est finalement plus subjectif: les sensations après une semaine de travail en conditions réelles: un test drive en fait.

Bien des choses conditionnant la productivité et le confort de travail n’étant pas mesurables en fait.

avatar pocketalex | 

@ YetOneOtherGit

J'adore les benchs car ils ont leurs atouts, à commencer par distinguer "sur le papier" une config d'une autre

Mais rien de mieux que les tests "en conditions réelles" pour vraiment savoir de quoi l'on parle, avec toutes les pincettes qu'il convient de prendre

Par exemple, tester uniquement une machine Apple sur du Final Cut Pro n'est en rien représentatif des capacités réelles et surtout "globales" de la machine. Les CPU Silicon ayant des prédisposition "cablées" sur la compression/décompression vidéo, faire mumuse avec des flux 4K leur permet de lire et travailler en toute fluidité là ou une grosse tour est nécessaire.
C'est le panneau dans lequel sont tombés les dizaines et dizaines de youtubeurs lors de la sortie du M1, surtout pour ceux qui après cet unique test "biaisé" concluaient qu'un M1 équivaut à une grosse tour

Cela a occasionné de multiples achats de machine M1 de la part de personne pas vraiment au fait de la technique, et qui ont fait tout autre chose que du montage vidéo sous FCP, et qui se sont retrouvés dans les forums à demander pourquoi "ça rame" et pourquoi ils ont roulette sur roulette. Surtout ceux qui ont pris le modèle 8Go sur les conseils des mêmes testeurs

Bref

Mon Macbook Pro 14" arrive d'ici 8 jours environ, il remplacera mon MBP 16" et je vais sauter sur l'occasion d'avoir les deux pour effectuer tout une batterie de tests avec MES applications (After Effect, Blender, Photoshop), et dans leur environnement (c'est à dire avec 2 navigateurs et 30/40 onglets ouverts, toutes ouvertes en même temps car c'est comme ça que je bosse, et avec des projets divers et variés

Alors je suis pas une Youtube star, je publierai les résultats ici dans le forum

A moins que MacG soit intéressé pour un article ?

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

Notre politique applicable dés qu’on a un Parc un peu conséquent c’est toujours de ne commander qu’une machine, de la mettre à l’épreuve des réalités durant quelques semaines et de décider en suite des achats en volumes sur des éléments de choix éclairés par l’expérience.

avatar Boboss29 | 

@pocketalex

Moi ça m'intéresse beaucoup ces comparatifs !

avatar BingoBob | 

@pocketalex

Moi je suis très intéressé par tes futurs tests. Et pour une bonne raison, je n’ai pas besoin de puissance, mais d’un écran 16 pouces. Je fais beaucoup de bureautique, et je pense de plus en plus à investir dans cet ancien Mac, car j’ai aussi besoin de la Touch Bar.

Le seul problème, c’est que j’ai très peur d’un Mac Intel qui ne durera pas très longtemps. Mais bon, j’ai aussi peur qu’il chauffe sur des taches de base. Ça, ça me déplairait grandement.

Du coup j’attends tes test avec impatience, n’hésite pas à donner ta chaîne YouTube !

avatar YetOneOtherGit | 

@BingoBob

"Le seul problème, c’est que j’ai très peur d’un Mac Intel qui ne durera pas très longtemps."

c-à-d niveau m-à-j de l’OS ?

avatar Dimemas | 

moi ça m'intéresse ;)

avatar Niarlatop | 

J'essayerai de penser à vérifier ta chaîne.

Je viens d'aller voir ta dernière vidéo et la qualité de prod est prometteuse, bien joué 😎

avatar val3rie | 

il faudrai mettre des filtres gourmand en memoire comme du denoiser, c'est le pire en export

avatar ErGo_404 | 

C'est plutôt cool et de bonne augure pour la suite, mais à nuancer tout de même :
- Sur les cartes graphiques actuelles il y a des unités de calcul dédiées à certaines opérations (le ray tracing notamment). Quid de la puce Apple ?
- C'est certainement bien pratique pour les usages pros auxquels le macbook se destine, mais pas du tout pour le jeu puisqu'il y a peu de jeux AAA adaptés à l'ARM ou même à macOS.
- Le rapport performance/conso/taille est favorable à Apple, mais beaucoup moins si on considère le prix de la machine.

Il restera donc toujours de nombreux cas pour lesquels choisir une machine Windows haut de gamme reste donc un très bon choix, malgré les excellentes performances annoncées par Apple.

Reste qu'on peut espérer que ça pousse des éditeurs à se tourner vers les macs pour proposer des jeux.

avatar YetOneOtherGit | 

@ErGo_404

"mais pas du tout pour le jeu puisqu'il y a peu de jeux AAA adaptés à l'ARM ou même à macOS."

Et alors?

avatar YetOneOtherGit | 

@ErGo_404

"mais beaucoup moins si on considère le prix de la machine."

En es-tu si certains?

Essayes de regarder ce que donnerait en terme de coûts une machine relativement équivalente chez Dell, Lenovo ou Hp (Et encore pas evident de trouver une équivalence en tout point)

Pour 4k HT tu as un monstre très compétitif en terme de tarifs.

Et de toute façon l’arbitrage Mac ou PC dans les volumes d’achat est un cas très marginal😎

avatar rolmeyer | 

@ErGo_404

Sérieux, pourquoi donc se tourner vers Apple qui en fait RIEN pour faciliter la tâche des éditeurs de jeu ? Ça apporterait quoi Apple, les PC marchent très bien, de plus permettant la bidouille hardware ce qu’aiment bien les gamers, sans compter que la moitié du marché ce sont les consoles.
On pourrait se tourner vers Apple s’il y avait un problème coté PC et consoles, or il n’y en pas, les ventes et le chiffre d’affaires ne s’est jamais aussi bien porté….

avatar YetOneOtherGit | 

@rolmeyer

"Sérieux, pourquoi donc se tourner vers Apple qui en fait RIEN pour faciliter la tâche des éditeurs de jeu ?"

Ce n’est pas qu’un enjeu concernant Apple, les éditeurs eux même n’ont aucun intérêt stratégique sérieux à essayer de faire vivre une plateforme de plus qui ne peut qu’être anecdotique et offre très peu de potentiel de retours sur investissement.

Un des aspects souvent oubliés c’est que la plus grande part de la communauté Mac n’est au mieux constitué que de joueurs occasionnels qui dépensent fort peu en comparaison de la communauté des vrais acros qui elles est sur PC et le restera.

Le fantasme du Mac plateforme de jeu ambitieux potentielle qui ne souffrirait que du peu d’intérêt d’Apple, n’est qu’un fantasme.

Une plateforme de plus ne présente aucun intérêt stratégique pour l’industrie.

avatar rolmeyer | 

@YetOneOtherGit

Euh c’était ironique….
Évidemment même avec des appels du pied, les éditeurs de jeux s’en foutent royalement du mac et à raison.

avatar YetOneOtherGit | 

@rolmeyer

"Euh c’était ironique…."

J’avais compris, j’ajoutais des éléments à ton propos rien de plus 😉

avatar bonnepoire | 

Ce n’est pas qu’un enjeu concernant Apple, les éditeurs eux même n’ont aucun intérêt stratégique sérieux à essayer de faire vivre une plateforme de plus qui ne peut qu’être anecdotique et offre très peu de potentiel de retours sur investissement.
Parce que la part de marché pour cette puce est marginale. Dans 5 ans, une fois ces performances généralisées, la donne pourrait changer.

avatar IceWizard | 

@bonnepoire

« Parce que la part de marché pour cette puce est marginale. Dans 5 ans, une fois ces performances généralisées, la donne pourrait changer. »

A mon avis, le regain du jeu MacOS ne va pas venir d’une amélioration des portages PC/Mac mais plutôt de la compatibilité des nouvelles machines avec les jeux iOS.

Les jeux seront calibrés pour les capacités des puces iPhone/iPad, et non celles des Mac dont la part de marché est bien plus faible que celle des jeux iOS.

C’est beaucoup moins coûteux à développer pour un éditeur qu’une version spécifique MacOS, dont la petite part de marché nuit grandement à la rentabilité du projet.

avatar YetOneOtherGit | 

@IceWizard

"A mon avis, le regain du jeu MacOS ne va pas venir d’une amélioration des portages PC/Mac mais plutôt de la compatibilité des nouvelles machines avec les jeux iOS. "

Yep, évidement mais cela n’apportera pas les jeux AAA ambitieux qui sont les seuls vrais jeux pour nos camarade en situation de déni 😉

avatar hptroll | 

@IceWizard

“Les jeux seront calibrés pour les capacités des puces iPhone/iPad, et non celles des Mac dont la part de marché est bien plus faible que celle des jeux iOS.”

Et plus que la part de marché, c’est la base installée qui compte ici : entre 100 millions de Mac dont la plupart n’offrent pas de bonnes performances pour le jeu AAA et 1 petit milliard d’appareils dont une bonne proportion offre des performances excellentes pour leur taille d’écran et le type de jeu qui sont développés pour eux, il n’y a pas photo.

Je te rejoins tout à fait : l’éventuel renouveau du jeu sur Mac passera par iOS.

avatar YetOneOtherGit | 

@bonnepoire

"Parce que la part de marché pour cette puce est marginale."

Nope nullement un pb de ce type.

Je ne vais pas une énième fois donner tous les éléments d’analyse de l’économie du secteur du jeu vidéo expliquant pourquoi il n’y aura pas d’intérêt de l’industrie pour le Mac quand bien même ce dernier atteindrait une très hypothétique et ambitieuse PDM de 20%. 😎

avatar Dimemas | 

@ ergo : même question que YOOG !
Et alors ?
pourquoi veux-tu des jeux AAA sur macOS, ça n'arrivera pas !
On s'en tape !
Prend une console sinon

Quand au prix, c'est un faux problème !
Mon premier macbook pro m'avais couté à l'époque 2400 euros, c'était un Rosetta 15 pouces core2duo 2.4Ghz et une 8600m GT, déja à cette époque !
Et c'était le top en terme de puissance !

avatar YetOneOtherGit | 

@Dimemas

"pourquoi veux-tu des jeux AAA sur macOS, ça n'arrivera pas ! "

Un des trucs business qui ne veulent pas voir c’est à quel point la communauté des gammers est totalement enkysté sur l’écosystème Wintel, déteste Apple et ne bougera jamais de son écosystème.

De même ils n’ont pas conscience que l’économie du AAA repose avant tout sur un noyau dur de vrais amateurs consacrant un budget conséquent à leur passion.

Ce n’est pas pour rien que les offres par abonnement ne cessent d’émerger: un moyen classique d’augmenter le CA moyen par client d’une industrie au delà d’un noyau dur de clients dépensant de fortes sommes.

La communauté des utilisateurs de Mac frustrés de ne pas avoir de jeux ambitieux existe évidemment mais:
- Cette frustration n’est pas forte au point de les déplacer vers la plateforme reine du jeu qu’est le PC
- S’ils font malgré tout le choix du Mac c’est le signe évident que le jeu n’est pas une passion essentielle pour laquelle ils dépenseront régulièrement (Des clients occasionnels)
- Une part conséquente vit son désir de jeux ambitieux sur console
- Une petite part a en complement un PC pour jouer

Au final on a un microcosme ne valant absolument pas les investissements à réaliser pour satisfaire leurs désirs.

avatar bonnepoire | 

Un des trucs business qui ne veulent pas voir c’est à quel point la communauté des gammers est totalement enkysté sur l’écosystème Wintel, déteste Apple et ne bougera jamais de son écosystème.
C'est archi-faux. Pas mal de gamers aimeraient jouer sous Linux. Le succès du Steam Deck pourrait enfin proposer une vraie solution.

avatar YetOneOtherGit | 

@bonnepoire

"C'est archi-faux."

Ça c’est du péremptoire reposant sur rien d’autres que tes sensations et tes désirs 😎

Dans tes rêves peut-être, dans les faits nullement.

Et ce n’est pas la très très marginal tentative de Steam de faire exister un espace différent face à l’agression subit de la part d’EPIC sur son marché clé qui change quoi que ce soit.

avatar Valiran | 

Je suis un gamer, et je joue sur Mac avec Parallel entre autre parce que j'ai un M1 now.

avatar YetOneOtherGit | 

@Valiran

"Je suis un gamer"

Nope les vrais gamers jouant à des vrais jeux ne sont pas sur Mac 😄

Blague à part :

- les limites conséquente du Mac t’on elles fait passer sur Wintel ou vont-elles le faire?
- tu consacre quel budget mensuel au jeu vidéo?

avatar Dimemas | 

@ yoog : exact même le jeu sur linux (qui marche grâce aux portages récents) est anecdotique
on a eu à un moment donné quelques jeux sympa à l'époque de rosetta et de x11 si je me souviens bien, mais c'est tout.
et comme tu dis, le marché est inintéressant pour les éditeurs.
D'ailleurs bonnepoire, ils se concentrent beaucoup plus sur consoles ses derniers temps et je ne parle pas des services de jeux en streaming qui pourraient achever le PC sur sa position de plateforme de jeux vidéo (bon ok le jour où ça marchera et que ce sera accessible)

avatar pechtoc | 

@ErGo_404

L'industrie JV se calque aujourd'hui sur les consoles, qui ont des archi PC.
Ce n'est pas la carte overkill nVidia ou AMD qui y changera qqchose, ni cette nouvelle puce Apple.

De plus c'est une puce maison pour le matériel Apple, donc qui ne changeront rien aux futures matériels des consoles.

Parler jeux ici n'a donc pas beaucoup de sens. Il y aura une meilleur expérience sur les jeux déjà dispo, mais l'industrie JV ne bougera pas d'un iota. Par contre parler logiciel Pro prend tout son sens ici, et sur laptop ces puces devraient repousser les limites assez loin par rapport à ce qui existe actuellement.

avatar Napoba12 | 

@ErGo_404

Pour les jeux vidéos on est d’accord que sur Mac OS il n’y a presque rien.
Mais il faut se poser la question de pourquoi.
Pour ma part je vois déjà trois raisons :
- GPU nullissimes (quand il y en avait) sur les Mac Intel
- drivers à la ramasse complet
- technologie propriétaire imposée (Métal)

Maintenant qu’on a éliminé deux points négatif il reste la technologie propriétaire, mais je pense que ce point là ne devrait pas être très gênant et je croise les doigts pour que certains éditeurs commencent à proposer des jeux valables sur Mac

avatar bonnepoire | 

@ Napoba12
Tout à fait.

avatar IceWizard | 

@Napoba12

« - technologie propriétaire imposée (Métal) »

Le marché du jeu Mac était moribond bien avant l’apparition de Metal. Les autres raisons que tu cites sont bien plus pertinentes.

avatar YetOneOtherGit | 

@Napoba12

"Pour ma part je vois déjà trois raisons :
- GPU nullissimes (quand il y en avait) sur les Mac Intel
- drivers à la ramasse complet
- technologie propriétaire imposée (Métal)"

C’est une illusion de croire que les freins sont techniques.

Ils sont purement économiques: aucun intérêt stratégique à investir pour un retour sur investissement douteux.

Tu aurais des monstres de puissance, cela n’y changerait strictement rien.

Quand au remarquable Metal, l’industrie n’a pas attendu son introduction pour bouder le Mac.

L’évolution des choses fait juste que les tentatives marginales et souvent économiquement infructueuses de porter sur Mac vont se tarir.

avatar Sindanárië | 

Devrait… 🤔

avatar rolmeyer | 

AMHA c’est cuit pour les gens qui espéraient encore le support des cartes graphiques tierces pour les futurs MacPro.

avatar YetOneOtherGit | 

@rolmeyer

"AMHA c’est cuit pour les gens qui espéraient encore le support des cartes graphiques tierces pour les futurs MacPro."

Cela semble on ne peut plus évidant depuis l’annonce même de la transition M1 et de sa stratégie.

Et quel intérêt?

Des architectures et des drivers s’adaptant comme ils peuvent à Metal.

Le seul handicap réel que je vois pour un éventuel SOC de MacPro intégrant le GPU c’est l’impossibilité d’avoir un upgrade de celui-ci durant le cycle d’exploitation de la machine.

La puissance GPU est ce qui évolue le plus vite et un upgrade GPU est un bon moyen de redonner un gain de performance à une station de travail durant son cycle d’exploitation.

C’est peut-être ce qui sera perdu.

avatar mistervannes | 

@YetOneOtherGit
Plus de cartes graphiques tierces certes, mais Apple pourrait aussi décliner son savoir faire pour des cartes d'extension un peu comme l'Afterburner ?
Même si l'architecture M1 mise tout sur une intégration très serrée, je serais curieux de voir Apple sortir des cartes PCIe pour ses futurs Mac Pro !

avatar YetOneOtherGit | 

@mistervannes

"Plus de cartes graphiques tierces certes, mais Apple pourrait aussi décliner son savoir faire pour des cartes d'extension un peu comme l'Afterburner ?"

Bof le M1 Max explose déjà l’afterburner 😄

avatar NestorK | 

@YetOneOtherGit

On s’en fou de la carte Afterburner, c’est le principe de cartes d’extension dont on te parle, ce que fait déjà Apple avec la carte Afterburner ou même les différents GPU MPX.

C’est, en toute logique, le modèle que va adopter Apple pour le futur Mac Pro silicon.

avatar YetOneOtherGit | 

@NestorK

"C’est, en toute logique, le modèle que va adopter Apple pour le futur Mac Pro silicon."

Tu devrais te méfier des propos aussi péremptoire 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@NestorK

"On s’en fou de la carte Afterburner, c’est le principe de cartes d’extension dont on te parle, ce que fait déjà Apple avec la carte Afterburner ou même les différents GPU MPX. "

La question est: pourquoi faire?

Ce n’est pas impossible mais pour quel usage?

Les bandes passantes obtenues en interne sur le SOC sont monstrueuses (400 GB/s)

Le PCIe 4.0 est à 64 GB/s et même le PCIe 5.0 est annoncé à 128GB.

Les enjeux de bande passante, de latence, d’unification… sont au cœur de la vision et ils sont peu compatibles avec la notion d’extension.

Les extensions tierces me semble douteuses et au final existent déjà fort peu sur les MacPro actuelle.

Le bénéfice de modules en FPGA dédié? C’était un pis-aller dans le cas de l’architecture Intel, ce qu’offre ces modules pouvant être intégré dans le SOC.

Après on peut imaginer beaucoup de choses, mais rien n’a la force de l’évidence que tu sembles voir.

A titre personnel je vois plutôt des package incluant potentiellement plusieurs die et les chios de RAM, avec une segmentation de l’offre du type de celle que nous avons vue pour les M1 Pro & Max.

Et j’estime qu’il est assez probable que le niveau de performance soit suffisamment écrasant pour qu’Apple puisse se passer des oripeaux de la modularité sans impacter l’attractivité de son offre.

Wait & See 👀

avatar Adodane | 

@YetOneOtherGit

La bande passante d'une RTX 3080 ti c'est plus de 900 GB/s si tu veux des gros chiffres qui impressionnent 😂😂😂

Pages

CONNEXION UTILISATEUR