Le port Ethernet 10G n’est jamais bridé sur le Mac mini M1

Nicolas Furno |

L’une des plus grosses limites de l’Apple M1 qui équipe tous les Mac Apple Silicon depuis leur lancement cet automne est à chercher du côté des entrées et sorties, I/O dans le jargon informatique. La première puce créée par Apple pour les Mac n’est pas capable de gérer plus de deux écrans et les ordinateurs qui l’exploitent n’ont qu’un nombre limité de ports.

Le Mac mini M1 a moins de ports au dos que le Mac mini Intel, à cause des limites de sa puce (image MacGeneration).

Sur le Mac mini, l’autre limite liée à la nouvelle architecture était à chercher du côté de l’Ethernet, limité au gigabit quand les modèles Intel pouvaient monter à 10 Gbit/s. Pour autant, cette restriction n’était que temporaire, puisque le constructeur a ajouté courant avril une option Ethernet 10G. Pour 115 €, on peut commander un petit ordinateur équipé de cette prise Ethernet dix fois plus rapide, ce qui place le mini M1 sur un pied d’égalité avec les modèles Intel.

Une égalité théorique, en tout cas. En pratique, Apple avait peut-être été contraint de partager une partie des ressources existantes pour offrir cette option. Le constructeur n’a pas détaillé le fonctionnement de l’Apple M1, si bien que l’on ne connaît pas le nombre de lignes PCIe disponibles. Le port Ethernet 10G dispose-t-il de sa propre ligne pour offrir des débits constants, ou est-ce qu’il la partage avec un autre composant, ce qui voudrait dire qu’il faut accepter des compromis sur ses performances ?

Pour en avoir le cœur net, le youtubeur Linus Tech Tip a mis au point une procédure de test sur un Mac mini équipé d’Ethernet 10G. Après avoir vérifié que les débits étaient bien autour de 10 Gbit/s avec un Mac mini uniquement relié par son port réseau, il a ajouté un Pro Display XDR, puis des SSD qui travaillent tous au maximum de leur capacité. L’objectif étant de voir si les débits se maintiennent en toute circonstance, ou bien si l’on constate une baisse des performances quand tous les IO de l’ordinateur sont sollicités.

La bande-passante mesurée par Linus sur le Mac mini : l’Ethernet 10G est en jaune, l’écran en bleu et les courbes rouges et vertes correspondent aux SSD reliés à l’écran ou à un Dock Thunderbolt. Au total (violet), l’ordinateur dispose d’une banded-passante réelle de plus de 50 Gbps.

La conclusion de ses tests est positive : les débits du port Ethernet 10G n’ont jamais varié, quelles que soient les conditions du test. Brancher le Pro Display XDR ne change rien, ajouter des SSD en activité permanente sur l’écran non plus, ni même le branchement d’un Dock Thunderbolt au maximum de sa capacité. Dans toutes les situations, la prise réseau reste à son niveau maximal et elle est parfaitement stable, ce qui prouve qu’elle dispose de sa propre connexion dédiée.

Ce constat permet d’en savoir un petit peu plus sur les connexions internes de l’Apple M1. Quatre lignes PCIe peuvent être identifiées : deux pour les ports USB4/Thunderbolt 3, une partagée entre les deux prises USB A et probablement le Wi-Fi et une dédiée à la prise Ethernet 10G. Sur le Mac mini, il y a aussi un lien pour la prise HDMI, qui est remplacé sur les autres Mac M1 par le connecteur interne de l’écran, mais cela ne passe pas par du PCIe.

Schéma extrait de la vidéo de Linus sur les lignes PCIe du Mac mini M1.

Ajoutons que le SSD n’emprunte pas non plus de lignes PCIe, Apple utilise un connecteur spécifique maison pour relier le stockage à son Apple M1 et surtout à son contrôleur matériel. C’est ce qui permet au constructeur d’avoir conçu une puce pour Mac avec relativement peu de lignes PCIe, en tout cas beaucoup moins que sur ses Mac Intel. Le nombre de lignes disponibles dans le monde x86 varie d’un processeur à l’autre, mais il y en avait 16 sur les MacBook Pro 13 pouces Intel, pour vous donner un exemple.

On peut constater en tout cas que l’entreprise avait prévu dès le départ la présence d’une prise Ethernet 10G sur un Mac M1. On ne sait pas pourquoi le Mac mini a été commercialisé initialement sans l’option, il s’agissait peut-être d’une décision marketing ou d’un retard sur la production. Quoi qu’il en soit, c’est une bonne nouvelle pour ceux qui voulaient une prise réseau ultra-rapide sur un Mac mini, il n’est pas nécessaire d’attendre le successeur de l’Apple M1 ou sa version plus puissante.

Apple ajoutera certainement plus de lignes PCIe à son Apple M2 ou M1X, on peut imaginer qu’il y en aura au minimum deux de plus, pour ajouter deux ports Thunderbolt supplémentaires. Restera le cas du Mac Pro, qui compte actuellement jusqu’à 64 lignes PCIe. Ce n’est pas pour rien que cet ordinateur devrait être le dernier à faire la transition d’Intel à Apple Silicon…


avatar cybercooll | 

Qui a un routeur 10gbps ici?

avatar coink | 

@cybercooll

Moi, comme tous les abonnés freebox delta ou pro.
Mais dans l’absolu c’est plus un besoin LAN / partage de fichier, édition en ligne sur des fichiers sur des NAS etc.

avatar cybercooll | 

@coink

Free est toujours à la pointe sur ce genre de détail, merci pour l’info.
J’en profite pour une autre question intéressée, je vois qu’il y a plein de gens bien informés ici 😁: Quand j’envoie un fichier en wifi à 750mbps sur mon nas Synology DS918+ (qui possède 2 ssd pour le cache en écriture et lecture) il se met à ramer lorsque je me balade dans les dossiers via le Finder. Est ce qu’un routeur 10gbps améliorerait ça ? Je devrais quand même être loin des limites du nas.
Un orbi RBR850 n’est même pas 10gbps.

avatar MarcMame | 

@cybercooll

"il se met à ramer lorsque je me balade dans les dossiers via le Finder. Est ce qu’un routeur 10gbps améliorerait ça ?"

———
J’en doute.
Quel protocole utilises-tu ?

avatar cybercooll | 

@MarcMame

Smb je suppose, je vois qu’AFP n’est pas activé dans ma conf. il me semble que j’avais des problèmes de perte de connexion lors des mises en veille et qu’il fallait que je kille le Finder avec AFP, mais ça date.

avatar Kikila | 

@cybercooll
Il semblerait que le protocole SMB ne soit pas l'idéal sur Mac, j'ai lu quelque part qu'il fallait faire une manip spéciale (genre sur le terminal) pour accélérer ce protocole, ce qui en fragilise légèrement la sécurité.
Sinon activez le protocole AFP plus rapide pour vous connecter avec des Macs

avatar noisette | 

@Kikila

La sécurité c’est surtout en entreprise ?
En domestique à la maison si on n’ouvre pas le réseau sur l’extérieur pas de souci ?

avatar pomme-z | 

Je pense qu'il faut oublier le protocole afp pour le futur.

Personnellement, j'ai désactivé quelques sécurités smb quelques infos sur ce site : https://www.journaldulapin.com/2018/03/03/transferts-smb/

Effet tout à fait concluant, notamment sur le transfert de petits fichiers et la navigation des dossiers.

avatar MarcMame | 

@cybercooll

"Smb je suppose, je vois qu’AFP n’est pas activé dans ma conf. il me semble que j’avais des problèmes de perte de connexion lors des mises en veille et qu’il fallait que je kille le Finder avec AFP, mais ça date."

Tu peux essayer la connexion AFP (ce que j’utilise) mais a mon avis le goulet d’étranglement peut aussi venir du wifi lui-même.

avatar M2000 | 

@cybercooll
Passer du wifi ac au cable ethernet (1Gb) m'a permis d'accélerer grandement ma navigation entre dossiers dans mon NAS Synology.

avatar Siilver777 | 

Tous ceux qui ont une Freebox Delta par exemple !
Enfin, pour être précis, on aura pas tout à fait 10 Gbps, le port le plus rapide envoie 8 Gbps. Mais en parallèle il y a 4 ports qui se partagent 1 Gbps + le Wi-Fi.

(Et le port 8 Gbps ce n'est pas de l'Ethernet, mais des adaptateurs existent, que ce soit pour le brancher sur de l'Ethernet 10 Gbps ou tout simplement avoir la même connectique que ce port là côté Mac)

avatar Sillage | 

@Siilver777

Est-ce que le port SFP est un SFP ou SFP+ ?

Seul le SFP+ peut atteindre les 10Gbps.
Ensuite il y a simplement 4 portes ethernet à 1 Gbps.

En d’autres termes, celui qui souhaite utiliser une freebox pour un débit hallucinant avec son NAS, Ben il faudra se tourner ailleurs.

Maintenant sur câble ethernet, on arrive à des switch a 2.5 Gbps pour profiter du débit de wifi 6 (ou 802.11ax)

Un débit à 10Gbps est tout simplement inutile pour monsieur et madame tout le monde. Ne leur sert strictement à rien.

Un port SFP (ou probablement SFP+) sur la free on est là simplement pour pouvoir justifier leur débit internet avoisinant les 8Gbps. Mais que personne ne saura utiliser (en disant personne, je fais référence au groupe cite juste avant).

CQFD

avatar lestatx3 | 

@cybercooll
Bonjour,
D’habitude je ne lis pas les commentaires et y réponds encore moins ayant très peu de temps. Toutefois je m’interroge de l’utilité du vôtre ? Est-ce une question intéressée pour mesurer sincèrement les personnes concernées ? Si c’était une façon de critiquer la ligne éditoriale je trouve cela fort mal à propos. J’imagine que vous payez comme moi l’abonnement, que j’ai renouvelé hier d’ailleurs. Auriez-vous envoyer un courrier à SVM Mac à l’époque pour leur écrire cela ? Dans ma vision rêvée, les commentaires permettent d’apporter des informations complémentaires ou des éclaircissements. Ils ne servent pas aux dédaigneux et autres mal embouchés à nous remplir l’esprit. Si vous répondez par l’affirmative à la première interrogation, ce commentaire ne vous concerne donc pas. Bonne journée à tous et félicitations à Mac G pour la diversité des articles.

avatar cybercooll | 

@lestatx3

Non, c’était une vraie question sincère. Je ne connais pas du tout la proportion de routeurs 10gbps et ne savais pas que la freebox en disposait. J’ai jamais testé personnellement, j’aimerais bien savoir si dans une conf à la maison dans un cadre classique (nas) on voit une différence en pratique.
Le réseau, plus vite ça débite, mieux c’est.

avatar Sillage | 

@cybercooll

Un router, c’est une gateway pour te permettre de gérer ton réseau local. Pour monsieur et madame tout le monde, dans la box, tu as un modem, ou router, un switch et un access point (wifi).

Le router te permet d’éditer pleins de règles.
La freebox delta propose un port SFP+ simplement à cause du débit internet descendant offert de 8Gbps. Le SFP+ est un port à 10Gbps.

Le port SFP+ peut atteindre un débit de 10Gbps.
Le wifi n’est pas du wifi 6 (802.11ax, débit théorique 10Gbps), mais simplement du 802.11ac (débit héroïque max de 5Gbps). La freebox semble proposer le AC4400, je n’ai pas trouvé d’infos à ce sujet, mais si le client en wifi a du matériel compatible, dans les meilleures conditions, cela devrait attendre les 2.0-2.5 Gbps. Ce qui n’est jamais le cas.

Bref, la freebox ne peut pas être utilisée comme point central de ton réseau pour du gros débit interne.

Ceux qui espèrent tirer parti du 10Gbps sur le Mac mini M1, ils doivent l’infrastructure en conséquence.
Et si cette personne a un NAS, je doute que cette dernière (monsieur et madame tout le monde) ait investi dans un NAS avec port SFP+.
Au mieux, 2 port au gigabit, et si le switch le permet (switch managé), possibilité de faire un port aggregation.

En d’autres termes, le 10Gbps est totalement inutile pour monsieur et madame tout le monde. C’est un simple argument commercial.

Tout comme une ligne à 8Gbps descendant pour internet. Qui a besoin d’autant ?

Les jeux en lignes, ce n’est pas le débit qui est important, mais le temps de réponse.
Pour voir la TV en 4K, une ligne a 200Mbps est amplement suffisent.

Un tel débit est pour des usages bien particulier en entreprise, installation de serveur, ou téléchargement à haute dose. Le dernier point concerne potentiel monsieur et madame tout le monde avec les téléchargements illégaux sur les réseaux torrents par exemple.

Mais si monsieur et madame tout le monde s’intéresse au haut-débit local, des switch en 2.5 Gbps commencent à sortir. Cette nouvelle norme arrive en raison des access point en 802.11ax (wifi 6).

J’espère avoir apporté un peu de clarté sur le sujet qui m’a semblé être très mal maîtrisé par 95% des personnes qui commentent et donnent des conseils.

Cordialement.

avatar cybercooll | 

@lestatx3

Au passage j’ai appris plein de choses interessantes grâce à mon commentaire, heureusement vous seul semblez l’avoir mal pris.

avatar Dimemas | 

c'est clair moi aussi grâce à toi j'ai appris des choses ;)

avatar lestatx3 | 

@cybercooll
OK toutes mes excuses. Evidemment j'en reviens à mon problème avec les réseaux sociaux, difficile de comprendre une phrase sans plus de contexte ni le timbre de la voix et les expressions du visage.

avatar fte | 

@lestatx3

Marrant ce procès d’intention.

Et toi, quel est ton but avec cette tirade agressive ?

avatar occam | 

@cybercooll

10 Gbit/s ?

+1
Pour 2 serveurs dédiés + accessoirement 1 Synology 1621XS+, à usage général.
Disposer de cette bande passante est très utile quand on déplace des quantités conséquentes de données.

avatar cybercooll | 

@occam
Jolie bête ton nas.
Imagine le même en plus silencieux avec un M2 et 16go de ram ( extensible via 2 slots)🤩

avatar occam | 

@cybercooll

"Imagine le même en plus silencieux avec un M2 et 16go de ram"

• RAM : j’ai mis 32 GB, ça marche nickel. À part les avertissements rituels ☠️ de DSM :) D’autres y ont mis 64 GB, zéro prob.

• Les Xeon actuels du 1621xs+ ont l’avantage que l’on peut y dockériser quantité d’engins pour x86_x64, avec ou sans l’aval de Synology. Ça permet de dégager les autres machines et de mettre en LAN du soft performant à très bas coût d’infrastructure.

• J’imagine volontiers tout ce que vous voudrez avec un M2. Même un M1x. Même un M1 tout court. Avec joie !
À condition de ne pas avoir à me farcir un Mac en l’état actuel, avec T2 et autres carcans d’Apple, plus macOS obligé.

Je l’ai dit ici à maintes reprises : ce qui fait défaut à Apple concernant Silicon, c’est le courage d’une stratégie industrielle. Tout le potentiel d’Apple Silicon est assujetti à (et, de mont point de vue, entravé par) la restriction à un usage iBidule/Mac, avec des OS infantilisés.

Lâcher des Mx dans la nature pour des usages ne venant pas concurrencer directement le verger d’Apple — serveurs, workstations, massively parallel processor arrays, mais aussi embedded ( ! ) — aurait de quoi décoiffer sérieusement toute l’industrie.
Mais il faudrait qu’Apple se décide à s’investir dans du sérieux, sur le long terme, avec une attitude industrielle correspondante. Ce serait fabriquer de l’anti-gadget.

avatar MarcMame | 

@occam

"j’ai mis 32 GB, ça marche nickel. À part les avertissements rituels ☠️ de DSM :) D’autres y ont mis 64 GB, zéro prob."

————-
De mon côté j’ai mis du cache SSD NVMe Sabrent (non validé par Synology) qui ne m’a posé aucun problème jusqu’à la dernière mise à jour : le DSM part en infinite loop sur un « unable to get smart vendor info » donc méfiance désormais.

avatar MarcMame | 

@occam

"À condition de ne pas avoir à me farcir un Mac en l’état actuel, avec T2 et autres carcans d’Apple, plus macOS obligé."

——-
Pfffff...
Mais c’est pour ton bien !

avatar MarcMame | 

@occam

"avec des OS infantilisés. "

C’est tellement ça.
Même si, soyons honnêtes, ça a toujours été le cas.
On a juste franchi un cap supplémentaire insupportable.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR