Apple M1 : une puce plus puissante que le Core i9 du MacBook Pro 16 pouces

Mickaël Bazoge |

C'était à prévoir, Apple n'ayant pas tari de superlatifs pour vanter la puissance de la M1 : la première puce Apple Silicon pour le Mac est un sacré bestiau. Le premier bench Geekbench 5 de ce qui apparait comme le MacBook Air M1 confirme les scores enregistrés par ce qu'on appelait la semaine dernière A14X (lire : Si ce benchmark est vrai, alors l'A14X dépote sérieusement).

En traitement monocœur, la M1 affiche un score de 1 687 ; en tâche multicœur, elle atteint 7 433. C'est même un peu supérieur aux résultats de l'A14X (1 634 et 7 220). Apple M1 fait mieux que les puces Intel de chacun des MacBook ci-dessous…

MacBook Air fin 2020 M1 huit cœurs // MacBook Air 2020 Core i7 quatre cœurs 1,2 GHz // MacBook Pro 13 pouces 2020 Core i5 quatre cœurs 2 GHz // MacBook Pro 16 pouces Core i9 huit cœurs à 2,4 GHz, une machine vendue plus de 3 500 €.

Et bien sûr, la puce M1 ratatine les scores des puces Ax les plus récentes.

Le bench de l'Apple M1 confirme la présence de 8 cœurs avec une fréquence de 3,20 GHz ; il s'agit d'un MacBook Air doté de 8 Go de RAM qui fonctionne sous macOS 11.0.1 (build 20B29, la identique à la release candidate 2 porte le numéro 20B28). Un autre bench, pour le MacBook Pro 13 pouces, donne des résultats de 1 714 (monocœur) et 6 802 (multicœur). C'est un peu moins bon en utilisant tous les cœurs, mais Geekbench peut retourner des variations parfois significatives. Un troisième pour le Mac mini affiche un score de 1 682 et 7 097.

Si la puce M1 s'annonce effectivement très puissante, il faudra surtout surveiller si les performances parviennent à se maintenir sur la durée. C'est le refroidissement qui va ici entrer en ligne de compte. Le MacBook Pro et le Mac mini embarquent un ventilateur qui refroidira certainement mieux le moteur que le refroidissement passif du MacBook Air : les deux premiers sauront maintenir des performances maximales pendant un bon moment, le troisième devra brider la puce pour éviter la surchauffe (lire : Apple M1 : MacBook Air ou MacBook Pro, une histoire de ventilateur).


Tags
avatar drudru | 

@redchou

Bon résumé.

On pourrait le dire autrement, ils ont eu le nez creux il y a plus de 10 ans quand ils ont choisi d’intégrer la compétence conception de processeurs et ce qui tourne autour.
Et surtout ils ont su s’attacher les services de gens manifestement brillants. Allez lire sur Anandtech les derniers articles sur le sujet, même sans être spécialiste, ça donne une bonne idée de l’avance qu’Apple a dans le domaine et de l’originalité de leur approche de l’architecture de leurs puces.

avatar redchou | 

@drudru

Je me suis toujours demandé pourquoi on ne voyait pas plus d’intégration comme dans le M1, je pense en fait que c’est a cause du chip binning, difficile d’optimiser un système comme une horloge quand on a 6 versions du même CPU, GPU, etc...
Avec ses différents systèmes, iOS, watchOS et macOS maintenant, Apple est devenu maître dans l’adaptation de son système à ces puces et inversement...

J’adore ce que fais AnandTech, ils font un travail remarquable au niveau de l’analyse des différents processeurs ! Dommage que Anand Lal Shimpi soit parti chez Apple, il allait encore plus loin dans le détail, enfin bon, il doit bien plus s’amuser la où il est. 😅

avatar Dimemas | 

Parce que c’est un marché de niche et que les logiciels ne sont pas optimisés pour ce genre de cpu, gpu etc

avatar ohmydog | 

@jopaone

Je t’invite a lire le dernier article du site Anantech sur le sujet. Ils y expliquent beaucoup de choses.

avatar softjo | 

@jopaone

Parce qu'Apple cache certainement quelque chose. Les ARM sont visiblement proches des x86 dans les benchmarks, mais pour l'instant Windows n'a jamais été très réactif sur ARM. Ça montre bien que ces benchmarks ne montrent pas toute la réalité.

Si les processeurs d'apple étaient vraiment si puissants, ils auraient directement enlevé tous les processeurs Intel. Visiblement ils n'ont enlevé que les entrées de gamme et garder Inte sur les configurations plus puissantes. Deuxième indice !

avatar Frodon | 

@softjo

Windows 10 est très réactif sur ARM en natif, c’est seulement avec l’émulateur x86 implémenté actuellement, qui est franchement une « bêta » a mes yeux à l’heure actuelle, que ça rame. Ce dernier étant du simple JIT et ne supportant que du 32bits avec vraisemblablement une accélération graphique limitée.

On verra ce qu’il en sera avec la mise à jour incluant le support du x86_64 (64bits).

avatar Flopppy | 

Si Apple n'a pas encore remplacer toute la gamme c'est que le M1 a encore des limitations importantes.
Niveau puissance, cela a l'air correct.
Mais il y a clairement une limite à 16 Go de RAM et à 2 ports Thunderbolt/USB4.
Pour moi il est clair que le Mac mini gris clair a été repositionné en entrée de gamme pour cette raison. Il est tout à fait possible qu'un Mac mini gris foncé (positionné comme la version 2018) arrive avec plus de RAM et plus de ports.

avatar YetOneOtherGit | 

@softjo

"Parce qu'Apple cache certainement quelque chose"

La présence de reptiliens au board ?

« L’hypercritique. C’est l’excès de critique qui aboutit, aussi bien que l’ignorance la plus grossière, à des méprises. C’est l’application des procédés de la critique à des cas qui n’en sont pas justiciables. L’hypercritique est à la critique ce que la finasserie est à la finesse. Certaines gens flairent des rébus partout, même là où il n’y en a pas. Ils subtilisent sur des textes clairs au point de les rendre douteux, sous prétexte de les purger d’altérations imaginaires. Ils distinguent des traces de truquage dans des documents authentiques. État d’esprit singulier ! à force de se méfier de l’instinct de crédulité, on se prend à tout soupçonner. — Il est à remarquer que plus la critique des textes et des sources réalise de progrès positifs, plus le péril d’hypercritique augmente. En effet, lorsque la critique de toutes les sources historiques aura été correctement opérée (pour certaines périodes de l’histoire ancienne, c’est une éventualité prochaine), le bon sens commandera de s’arrêter. Mais on ne s’y résignera pas : on raffinera, comme on raffine déjà sur les textes les mieux établis, et ceux qui raffineront tomberont fatalement dans l’hypercritique. »

Charles-Victor LANGLOIS & Charles SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques, Paris, Kimé, 1992 (1re éd., Paris, Hachette, 1898).

avatar DamienLT | 

@YetOneOtherGit

Merci pour cette belle découverte ! ☺️

avatar YetOneOtherGit | 

@DamienLT

"Merci pour cette belle découverte ! ☺️"

👍🖖

avatar Dimemas | 

Non yet, il a raison, mais on en saura plus d’ici quelques jours ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@Dimemas

"Non yet, il a raison"

c’est un peu court jeune homme 😜

avatar romainB84 | 

@YetOneOtherGit

🤣🤣🤣!!
Tu m’as tué 🤣!!
Je suis surpris qu’on ait pas encore eu des commentaires du genre :
« Apple a payé geekbench pour afficher ces résultats » 🤣🤣🤣!!

avatar YetOneOtherGit | 

@romainB84

"🤣🤣🤣!!
Tu m’as tué 🤣!!"

Empressons nous d’en rire de peur d’avoir à en pleurer 😪

avatar pumk1n | 

@softjo

Sûrement pour la gestion d’une carte graphique :)

avatar YetOneOtherGit | 

@softjo

"Si les processeurs d'apple étaient vraiment si puissants, ils auraient directement enlevé tous les processeurs Intel. Visiblement ils n'ont enlevé que les entrées de gamme et garder Inte sur les configurations plus puissantes. Deuxième indice !"

La transition est annoncée sur deux ans.

Là nous avons avec le M1 une première itération de l’offre qui est mise en service sur les laptop best seller d’Apple, rien de moins et qui semble offrir à ces machines un gain substantiel par rapport aux offre qu’elles remplace.

C’est si difficile pour toi d’imaginer une prochaine itération qui offrira un gain du même acabit sur des machines plus puissantes?

avatar softjo | 

De un, je n'ai rien dit à propos des futures itérations.

De deux, Apple a vraiment exagéré sur les superlatifs. Tellement que j'ai eu l'impression d'avoir une parodie. Même pour une parodie, un tel déluge est fatiguant. J'ai eu l'impression qu'on essayait de m'enroler dans une secte.
Bref, un tel déluge qui n'est accompagné d'aucune preuve, aucun chiffre concret peut cacher certainement quelque chose. N'oublions pas que c'est une présentation purement marketing et non pas technique comme c'était peut-être plutôt le cas à l'époque. Je hais le marketing, ce que je veux, c'est du concret. Tout le reste n'est que du vent. Tout comme un discours politique dans un meeting, ce n'est que du vent. Ce n'est pas un programme, c'est juste du marketing.
Je ne fonctionne pas avec ce genre de discours bidon. Avoir un esprit critique est important. Remettre en doute les arguments marketing, ou même se remettre soi-même en doute sur ce qu'on a fait, parce qu'il y avait peut-être mieux.

Je ne remets pas en doute que ce processeur est très certainement le plus puissant ARM, en tout cas disponible pour le public, le plus puissant des ARM pour PC et que le mac fonctionnera certainement très bien pour des tâches standards. La question, c'est à quel point est-t-il puissant en réalité, hors benchmark, hors marketing.

Est-ce qu'il y a la virtualisation hardware pour un VM avec linux fonctionnant bien (ou pour le futur, windows arm). Est-ce que ça viendra, ou Apple considère ça inutile?
Quels sont les désavantages actuellement pour une utilisation qui va un peu plus loin que l'utilisation grand public?

Certainement qu'Apple fait tout le nécessaire pour avoir un ordinateur rapide, mais est-ce que l'on aura quand même des limitations à long term? Ou x86 va disparaître et ARM s'étoffer?

avatar YetOneOtherGit | 

@softjo

"De un, je n'ai rien dit à propos des futures itérations."

C’est sous-jacent à ton interrogation sur l’absence d’une plus large adoption : « la preuve que ce n’est pas si puissant c’est qu’ils ne déploient pas le M1 sur des machines plus haut de gamme »

Assumes la portée de tes propos 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@softjo

"De deux, Apple a vraiment exagéré sur les superlatifs."

C’est très subjectif et de l’ordre de la sensation.

Nous sommes dans les standard d’un événement de ce type dans la culture US, ni plus, ni moins.

avatar YetOneOtherGit | 

@softjo

"Je hais le marketing, ce que je veux, c'est du concret."

Détestation respectable tant qu’elle ne devient pas une caricature te portant à considérer que tout n’est que bull-shit.

Tu crois qu’Apple prendrait le risque de faire monter un soufflet et des attentes sur des machines qui sont au cœur du business Mac pour les voir s’effondrer quelques jours après dans les tests ?

Ils sont très confiants dans leur offre qu’ils ont assumé d’implémenter immédiatement dans les deux laptop ayant les plus gros volume de ventes.

L’effondrement que tu fantasmes une fois « la vérité » révélée relève quasiment du conspirationisme 🙄

avatar YetOneOtherGit | 

@softjo

"Avoir un esprit critique est important."

Le discours critique ce n’est pas l’hypercritique (cf plus haut) faire feu de tout bois ce n’est pas être dans une posture critique sérieuse mais finasser et jouer au malin.

avatar YetOneOtherGit | 

@softjo

"La question, c'est à quel point est-t-il puissant en réalité, hors benchmark, hors marketing."

Comment mesure tu une puissance hors benchmark ?

Pour questionable qu’ils soient les benchmark sont la seule méthode objective de mesure de la puissance.

avatar YetOneOtherGit | 

@softjo

"Est-ce qu'il y a la virtualisation hardware pour un VM avec linux fonctionnant bien (ou pour le futur, windows arm). Est-ce que ça viendra, ou Apple considère ça inutile?
Quels sont les désavantages actuellement pour une utilisation qui va un peu plus loin que l'utilisation grand public?
"

Question recevable mais qui non rien à voir avec ton discours précédent : « Apple nous ment »

avatar Hideyasu | 

@softjo

C’est surtout que la puce M1 ne sera pas si impressionnante face à un GPU dédié, et la performance similaire à un i9, iOS doivent avoir une autre puce plus puissante qui va arriver prochainement pour lez plus grosses machines
J’ai hâte de voir un 16” sur M1X

avatar redchou | 

@Hideyasu

C’est quand même pas mal, en compute OpenCL:
MacBook Air : 16 900
MacBook Pro : 18 656
Pas encore de donnée pour Metal...

avatar joff3333 | 

@softjo

Ou peut être car cette puce ne gère pas encore plein de port / carte ... etc et qu’Apple à besoin d’une gamme complète pour le moment ! La transition doit se faire sur deux ans. Ils commencent par la gamme la plus facile , la moins chère et peut être celle avec la plus de marge au final et la gamme la plus chère sera mis à jour en seconde partie avec une puce plus complète qui va gérer ce que celle ci ne gère pas et pourquoi pas encore un gap dans les performances... n’oublions la loi de Moore 😉

avatar oomu | 

@softjo

"Parce qu'Apple cache certainement quelque chose. "

ben non.

On a simplement jamais eu de machines windows arm avec un processeur arm comparable à des cpu intel de bureau.

Et aussi Windows ARM repose beaucoup sur de l'émulation (dont microsoft promet de substantielles améliorations bientôt) pour la quasi totalité des applications utiles au quotidien. ça n'aide PAS. Et microsoft n'a pas vraiment de débouchées sur ARM pour l'instant. c'est pas une priorité de ses propres clients.

Apple n'est pas dans la même situation, ni logicielle ,ni matérielle, ni commerciale. D'où un cpu arm par Apple très différent.

avatar abalem | 

@softjo

Tu as l’air bien sûr de toi quand même...
garder les Intel plus chers au catalogue, c’est s’assurer que tout le monde trouve son compte, les pros qui ont des soft spécifiques, les entreprises, les gens frileux etc. Les enlever d’un coup est impensable t’imagines ! Le reste pour l’instant n’est que supputations : tu as complètement raison de dire qu’Apple cache sûrement quelque chose car tu as en même temps complètement tord ; tu n’en sais rien et personne encore non plus.

avatar armandgz123 | 

@softjo

Windows ARM était très réactif quand je l’ai a essayé... et avec des app Windows phones à l’époque, tout fonctionnerait à merveille (pour de la bureautique).
Par contre, l’émulation était à la ramasse : très lent, chauffe et chute de la batterie à vue d’œil

avatar GigaNinja | 

Un tournant majeur pour le mac. L’article ne le mentionne pas mais un autre point de comparaison impressionnant est que ce macbook air M1 serait presque aussi puissant que le mac Pro qui coute 6500€

avatar QNTN | 

@GigaNinja

Abuse pas non plus 😂

avatar GigaNinja | 

@QNTN

Voici la source: https://www.macrumors.com/2020/11/11/m1-macbook-air-first-benchmark/ sur le benchmark multi coeur on a le MacBook Air à 7433, et le Mac Pro (2019) à 7989

avatar QNTN | 

@GigaNinja

Donc CPU. Ça fait pas un ordi plus puissant ça !

avatar Hasgarn | 

@QNTN

Ça dépend comment tu le vois.
D’un stricte point de vue comparatif d’éléments à éléments, le cpu du Mac Pro est plus costaud, le gpu est plus costaud et ainsi de suite.
Mais, le M1 intègre des éléments comme la puce t2 et d’autres contrôleurs.
Si le Mac Pro dispose d’une puce t2, il est capable de faire certaines opérations de décompression vidéo.
La puce M1 embarquant ce contrôleur, la décompression vidéo est plus rapide.

Donc on peut dire que la puce M1 est puissante, très puissante et qu’à operation comparée, elle est certainement plus efficace qu’un Mac Pro pour certaine d’entres elles.

J’ai envie de dire tant mieux ! Quand Apple mettra a jour le Mac Pro dans 2 ans, la puce Apple Silicon qu’il embarquera sera un monstre de puissance

avatar rolmeyer | 

@GigaNinja

Oui, mais à condition que tu utilises des softs adéquats.
Tu peux aujourd’hui faire des trucs sous FCP sur un macbook air que tu ne pouvais faire que avec un pro 4 coeurs TB. Apple a cité du montage 8k dan sa keynote.
Mais si utilises Première, tu va devoir attendre longtemps...

avatar GigaNinja | 

@rolmeyer

Interessant merci

avatar Hasgarn | 

@rolmeyer

Première roule comme un boss sous Core2duo 😎

avatar gemrosh | 

Si c’est le cas, pourquoi ne pas avoir sorti le 16 pouces du catalogue pour le remplacer par des nouveaux modèles avec la puce M1 ?!

Peut-être l’histoire du refroidissement... pas assez de recul pour lancer en grosse production cette génération en 16’...

avatar Mrleblanc101 | 

@gemrosh

Le 16" va avoir un M2 ou M1X avec 8 cœurs puissant / 4 cœurs économe. 16/32Go de RAM et un GPU bien plus puissant. 4 port thunderbolt.

avatar Gadgetboy99 | 

@gemrosh

J’ai l’impression qu’Apple a surtout mis du M1 partout où il n’y avait que la carte graphique intégrée d’Intel.
Pas de support des eGPU… Peut être pas possible avec un M1 de gérer des GPU tout court.
Car la question que je me pose, c’est est-ce que les MacBook Pro 16 et autres iMacs vont avoir un GPU quand ils seront équipés d’une puce Mx ?

avatar bl@ck warrior_69 | 

@Gadgetboy99

Ce serait pas plutôt une question de driver des GPU non compatibles ARM ?
Après pour les GPU sur les autres Mac, Apple avait annoncé lors de la WWDC qu'il n'y aurai pas de GPU dédié, donc je pense qu'ils vont seulement muscler leur SoC.

avatar Frodon | 

@bl@ck warrior_69

Si effectivement les connecteurs sont bien des Thunderbolt 3 complets, le support des eGPU est possible matériellement parlant, et effectivement dans ce cas c’est un problème de pilotes.

avatar marc-5 | 

@Frodon

Ça va se jouer au niveau des contrôleurs Thunderbolt 3 surtout. Et visiblement c’est bien matériellement que ça pose problème.

avatar Frodon | 

@marc-5

Et visiblement on en sait rien.

avatar marc-5 | 

@Frodon

On sait qu’Apple a dit que les Mac équipés de la puce M1 ne seront pas compatibles avec les eGPU.
S’ils le pouvaient, et si ce n’était qu’une question de pilotes, ils le feraient.
Tu as eu énormément de Mac par le passé incompatibles avec les eGPU à cause de leur processeur malgré le Thunderbolt 3...

avatar Frodon | 

@marc-5

Tous les Mac Intel Thunderbolt 3 sont compatible eGPU (et même les Thunderbolt 2), même ceux qu’Apple disaient non compatibles (en débridant au niveau logiciel).

Donc c’était la déjà pas un problème matériel. Il faudra voir si quand le support officiel arrivera sur de futur Mac Apple Silicon, si des bidouilleurs de talents arrivent à le faire marcher sur M1 aussi ou non (voir si ça marchera pas officiellement sur M1 aussi à ce moment là).

avatar Le gabian | 

C'est exactement ça à mon avis, le gpu à environ 2 tflops est plus puissant que les igpu mais ça reste court face à un gpu dédié. Plus le problème de limitation du nombre de ports qui est quand même problématique pour un usage pro.

avatar belrock | 

@gemrosh

Ils doivent vendre beaucoup plus de MBAir que des Pro, qui eux font plus de marge. Si le M1 n’était pas fiable, ils perdraient probablement moins d’argent en produisant le 16”, je pense....après côté prestige...

Le M1 paraît presque trop beau pour être vrai. Voyons si Apple peut tenir la cadence.

avatar rolmeyer | 

Faut quand même pas trop s’exciter sur les benchs, qui ne sont pas toujours en corrélation avec la vitesse d’exécution des tâches.
Et surtout comme va être coincé sur Rosetta le temps que les éditeurs mettent à jour leurs softs, il sera intéressant de voir quelle sont les perf sous Rosetta vs Intel natif.
C’est néanmoins prometteur, les benchs donnent une idée

avatar simK | 

Encore une fois des bench pour comparer des pommes et des poires...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR