L'A14X du premier Mac ARM et des iPad Pro serait bientôt en production

Florian Innocente |

L'A14X, le processeur qu'Apple aurait prévu pour ses premiers Mac ARM doit entrer en production au quatrième trimestre chez TSMC, indique Digitimes.

Apple a prévenu que sa nouvelle génération de Mac débuterait cette fin d'année, mais sans en dire plus sur le ou les modèles concernés. On se doute toutefois que cela devrait commencer par des machines portables et légères.

MacBook 2017

Digitimes ajoute que ce processeur figurera également dans la prochaine série des iPad Pro et qu'il sera gravé avec une finesse passée de 7 à 5 nm, comme suggéré il y a un an par le partenaire d'Apple (lire TSMC prêt à graver l’Apple A14 à 5 nm).

Fin août, le China Times avait déjà parlé de l'utilisation d'un A14X (nom de code Tonga) dans un MacBook 12" renouvelé et porteur d'une autonomie améliorée (lire Apple Silicon : le retour du MacBook 12" avec une puce A14X ?). La fin d'année verrait alors le lancement d'un A14 pour les prochains iPhone et immédiatement après de son cousin l'A14X pour ce portable Mac, avant d'aller dans l'iPad Pro.

avatar Ios_What a joke | 

Beaucoup de bruit (louanges) autour de cette architecture alors que les performances réelles restent encore à mettre en lien avec du Intel/AMD classique.

J’y vois surtout une manière pour Apple d’optimiser les coûts d’approvisionnement des processeurs. Est ce que cela se répercutera sur la facture du consommateur? J’ai déjà ma petite idée.

avatar reborn | 

@Ios_What a joke

Beaucoup de bruit (louanges) autour de cette architecture alors que les performances réelles restent encore à mettre en lien avec du Intel/AMD classique.

Suffit de jeter un oeil aux tweets de dev qui ont eu le DTK pour constater que le potentiel est énorme. C’est une machine doté d’un SoC d’iPad de 2018.. 🤯

avatar huexley | 

Ca veut tout et rien dire. On souvent vu des processeurs / gpu devenir incroyable ou se vautre la génération suivante…

avatar reborn | 

@huexley

Depuis l’A4 Apple est leader donc bon.. 🤷‍♂️
Par contre intel devait sortir le 10nm en 2015.. 😬

Et puis au delà des performances/watt/dollar il y a le fait qu’Apple va mettre au coeur de ses mac un SoC qu’elle maitrise de bout en bout. Rien que ce dernier point justifie selon moi la migration vers ARM.

avatar sachouba | 

@reborn

L'A4 n'était pas un leader, non...
C'était un processeur de smartphone/tablette tout ce qu'il y a de plus standard, avec un coeur ARM Cortex non custom, comme il en existait d'autres.
De même pour l'A5.

avatar raoolito | 

@sachouba

c'est vrai.
de la à minimiser le fait qu'apple est arrivé avec son propre processeur et qu'on a pas eu de drames et ce depuis bientot 10 ans...

avatar MacMarc | 

@Ios_What a joke

En effet, l'avantage avec Intel, c'est qu'on est à l'abri des surprises: on pourrait continuer à "se vautrer" 😜

avatar Dimemas | 

N’importe quoi ...
C’est équivalent à un macbookpro 2018 wahoooo....

avatar Lirche | 

@Dimemas

Un processeur de tablette de 2018 avec refroidissement passif rappelons-le, équivalent à un Macbook Pro, oui ça fait rêver pour la suite.

avatar raoolito | 

@Dimemas

oui, et ca ouvre des perspectives car le mbp est refroidit lui...

avatar Dimemas | 

Je parlais du 13 pouces à 2 cœurs
C’est pas franchement une révolution

avatar Adodane | 

@Dimemas

Quel processeur de Mac Pro ?
Parceque des Mac Pro il y en a plusieurs 💁‍♀️

avatar YetOneOtherGit | 

@Adodane

"Quel processeur de Mac Pro ?"

Le Mac Pro risque fort d’être la dernière machine à basculer sur ARM.

Le type de tâches que cible cette machine à un gros avantage: il est hautement parallèlisable.

Une machine massivement multi-coeur est donc une éventualité possible et intéressante.

avatar ludmer67 | 

@Ios_What a joke

Des développeurs ont fait des tests avec le Mac Mini ARM et beaucoup trouvent que la machine se débrouille nettement mieux qu’un MacBook Pro 16 récent. Et ceci avec un SoC de 2018, légèrement mis à jour en 2020 en ajoutant un cœur GPU. Il faut savoir que les Mac auront leur propre SoC qui ne sera donc pas celui de l’iPad/iPhone, mais des puces optimisées pour des tâches de bureau.

Apple a rencontré des problèmes avec les puces Intel qui surchauffaient, restreignant ses capacités. Le MacBook de 2015 a été un échec parce que, contrairement à 2008, Intel n’a pas été capable de fournir un CPU qui soit suffisamment puissant et économie en énergie. C’est ce qu’Apple sait faire avec l’iPad et l’iPhone depuis des années.

Ce n’est pas une volonté mesquine de réduire les coûts, mais de proposer des machines qui ne soient limitées que par les capacités d’Apple, et non celles d’un fournisseur en retard sur ses promesses.

À terme, il n’y aura plus de différence entre app Mac et iOS, il y aura une interface commune adaptée en fonction de l’affichage, mais surtout, il n’y aura plus cette différence de fonctionnalités entre versions qui se faisait au détriment des versions iOS. Je pense que c’est le signe du léger redesign de macOS : ce n’est pas pour faire un Mac tactile, mais bien pour encourager les développeurs à faire des versions similaires tournant aussi sur macOS (souris-clavier) que sur iOS (tactile).

avatar Dimemas | 

Mouais j’attends les vrais test et pas des on-dit et des geekbench si tu vois ce que je veux dire

avatar oomu | 

Le FPS de Dooom et pis c'est tout, heu je veux dire des temps de rendus de montage de vidéo, des temps d'analyse de signal stockés sur SSD de 4To et la performance de scripts de traitement de photos avec Photoshop. hum.

avatar Dimemas | 

Je veux des preuves chiffrées pas des on-dit et des graphismes étalonnés par des stagiaires qui font penser à un gain de 200%.

C’est trop demandé ??

avatar ludmer67 | 

@Dimemas

« Mouais j’attends les vrais test et pas des on-dit et des geekbench si tu vois ce que je veux dire »
Des retours de développeurs testant le DTK avec leur propre travail, ce ne sont ni des on-dit ni des benchmarks, ce sont de vrais tests. Le meilleur étant que le Mac Mini ARM tourne sur une puce qui n’est même pas celle envisagée pour les Mac ! Apple n’allait pas révéler ses SoC avant même la présentation officielle du premier Mac ARM.

avatar Dimemas | 

Tu es du genre à t’émerveiller avec rien toi hein ?

avatar ludmer67 | 

@Dimemas

« Tu es du genre à t’émerveiller avec rien toi hein ? »
Va jouer ailleurs.

avatar Dimemas | 

Ah oups, tu n’aime pas qu’on te remette à place

avatar ludmer67 | 

@Dimemas

« Ah oups, tu n’aime pas qu’on te remette à place »
Avec Internet, n’importe quel tordu peut devenir un redresseur de tort...

avatar YetOneOtherGit | 

@Dimemas

"Mouais j’attends les vrais test"

Sur de vrai test dans le cadre de ce qu’il est possible de faire avec TDK disons que c’est plutôt prometteur.

avatar Dimemas | 

Comparons ce qui est comparable, déjà que comparer un mac avec un autre machine n’a pas vraiment de sens ...

avatar YetOneOtherGit | 

@Dimemas

"Comparons ce qui est comparable"

Je ne compare pas justement 😎

Je met en perspective, avec précaution, ce qui est possible avec un kit de transition qui est loin de ce que seront les produits futurs et j’en infére que c’est prometteur.

La seule comparaison que tu trouveras dans mes propos c’est celle entre les performances native et celle du code x64 sous Rosetta deux qui montre assez clairement l’impressionnant travail fait sur cette technologie.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR