MacBook Pro 2019 : prise en main et premiers tests

Anthony Nelzin-Santos |

À peine partis, déjà arrivés ! Nous avons reçu le nouveau MacBook Pro 13" et les deux nouveaux MacBook Pro 15" (sans parler du nouvel écran LG UltraFine 23,7"). En attendant notre test complet, voici nos premières remarques et nos premières mesures, pour vous faire patienter.

Image Apple.

Nous allons tester les trois configurations de série :

  • MacBook Pro 13" Core i5 quadricœur à 2,4 GHz (1 999 €) ;
  • MacBook Pro 15" Core i7 hexacœur à 2,6 GHz (2 799 €) ;
  • MacBook Pro 15" Core i9 octacœur à 2,3 GHz (3 299 €).

« Mais Apple propose quatre configurations de série ! » Oui, mais non. Les deux configurations de MacBook Pro 13" diffèrent uniquement sur le plan du stockage, et ont accès aux mêmes options. En la matière, le petit MacBook Pro est moins proche de son ainé que du MacBook Air ou même de l’iPad Pro.

Le MacBook Pro 15" se distingue avec ses processeurs à six et (pour la première fois) huit cœurs, sa carte graphique dédiée, et ses options. Alors que le MacBook Pro 13" ne peut accueillir plus de 16 Go de RAM et 2 To de SSD, le MacBook Pro 15" peut embarquer jusqu’à 32 Go de RAM et 4 To de SSD. Nous aurons d’ailleurs l’occasion de tester un MacBook Pro 15" « toutes options », le premier capable d’atteindre 5 GHz, dans un second temps.

Dès la sortie du carton, vous devrez mettre à jour votre machine. Nous avons reçu une machine sous macOS 10.14.4, sur laquelle nous avons dû installer macOS 10.14.5, et deux machines sous macOS 10.14.5, sur lesquelles nous avons dû installer la « mise à jour supplémentaire du MacBook Pro » réglant un bug affectant la puce T2. Nous effectuerons tous nos tests sous macOS 10.14.5.

La « mise à jour supplémentaire du MacBook Pro », réservée aux machines de 2018 et 2019 dotées d’une puce T2.

Cette révision est la définition même du speed bump : Apple a pris les dernières puces d’Intel, ajusté les mécanismes papillon du clavier, et laissé tout le reste en place. Ainsi, la puce graphique Intel Iris Plus Graphics 655 est reconduite dans les MacBook Pro 13", et les MacBook Pro 15" utilisent toujours des cartes graphiques AMD Radeon Pro 555X/560X (et des cartes Vega 16/20 en option).

À composants graphiques égaux, performances graphiques égales. (Ou presque : les mesures synthétiques doivent toujours être prises avec une marge d’erreur. Nous multiplierons les mesures, dans différentes conditions thermiques, avant de parvenir à nos conclusions définitives.)

Le processeur Core i5-8279U du MacBook Pro 13" n’est pas inscrit au catalogue d’Intel, mais semble dériver du Core i5-8269U, et prend directement la suite du Core i5-8259U employé en 2018. Les MacBook Pro 15" adoptent des puces de la neuvième génération. Le Core i7-8750H du premier modèle laisse sa place au Core i7-9750H, un peu plus rapide de base mais un peu moins rapide en pointe. Surtout, le modèle haut de gamme troque son Core i7-8850H contre un Core i9-9880H, la première puce octacœur dans un MacBook Pro.

Les gains d’une année sur l’autre sont appréciables, notamment sur le MacBook Pro 15", qui atteint de nouveaux sommets avec son processeur octacœur.

Malgré des gains conséquents d’une année sur l’autre, cette mise à jour peut sembler très mineure. Mais une petite révision tous les douze mois vaut sans doute mieux qu’un gros oubli pendant plusieurs années, les amateurs de Mac mini et d’iMac pourront en témoigner. S’il faut critiquer un choix, c’est plutôt celui qui consiste à laisser croupir le MacBook Pro 13" sans Touch Bar, seule machine « professionnelle » encore proposée sous la barre des 2 000 €.

Pour finir, il nous semble impossible d’apprécier l’effet des modifications apportées aux mécanismes papillon du clavier, s’il y en a un. Au premier coup de doigt, les touches sont fermes et stables, la course est extraordinairement réduite… comme sur les MacBook Pro 2018. Nous reviendrons très prochainement sur ce point, et nous publierons notre test complet dans le courant de la semaine prochaine.

Tags
avatar karateka31 | 

MacBook Pro 2018 13’ plus performant sur le 2019 sur le graph..

avatar Kinky | 

Avec les claviers papillons qui vont encore tomber en panne au bout de quelques mois.
Ils arrivent pas à trouver des fournisseurs de SSD chez Apple ? Parce que là on se croirait à la préhistoire avec des capacités de base de 256Go ou 512Go ! Les modèles de prêt en 2To, c'est pour qu'on prenne l'option facturée 10 fois les prix du marché. Et soudé en plus, sur ces mac bas de gamme qui vont tomber en panne bientôt.

Si au moins ils vendaient ces bouses moins de 700€. Vu la très mauvaise qualité des Macbook depuis 2016 qui tombent presque tous en panne (clavier, écran… ), ça vaut pas plus.

avatar Un Type Vrai | 

Double NVMe pour les portables 15" plus légers (moins fin, ok ... :-/) que le MBP 15".
Et 32 Go de RAM au prix du marché.

Tiens, il n'est plus là le discours mensonge "on a le SSD le plus rapide du monde ?"

Je ne vois vraiment pas ce qu'Apple attend pour revoir leur copie. à 3700€ le bouzin, on est en droit d'attendre de grandes choses.
Et la concurrence s'est sévèrement musclée sur les laptop.

PS : Le clavier que j'ai est très confortable. Le mapping un peu chiant par contre.

avatar oomu | 

" Tiens, il n'est plus là le discours mensonge "on a le SSD le plus rapide du monde ?" "

ben il a du sens jusqu'à une certaine limite de prix, une certaine limite de fiabilité, etc.

c'est comme tout : c'est un argument qui a un poids, non négligeable, mais il n'est pas infini.

avatar oomu | 

"PS : Le clavier que j'ai est très confortable. Le mapping un peu chiant par contre."

ha ben voilà, le mapping étant un peu chiant par contre, Apple peut donc continuer à justifier des machines onéreuses.

"Nous, le mapping n'est pas un peu chiant".

Tant que vous trouverez toujours à redire sur la concurrence (et que par malheur Apple le sait), cela lui justifiera toujours sa place sur le marché et donc ses prétentions à toucher le marché des Oom..heu des péteux pété de thunes. (ceci est de la dérision sur moi même, pas apple).

PS : on sait pas de quelle machine vous parlez qui a un clavier très confortable mais au mapping un peu chiant par contre.

avatar oomu | 

'Si au moins ils vendaient ces bouses moins de 700€. Vu la très mauvaise qualité des Macbook depuis 2016 qui tombent presque tous en panne (clavier, écran… ), ça vaut pas plus."

il vous faut des superlatifs plus fort que "bouse", parce que là vous risquez de pas être assez choc et polémiste pour réveiller les jeuuuuuuneuh. J'ai à peine été émoustillé par votre aigreur.

pourquoi dire "bouse à 700e" quand on peut dire "sous merde archaïque de chiures de dinosaures putrides à 0,07 pesos en plastique !"

On se sent tout de suite mieux, non ? On parle français, faut en profiter.

-
Aussi, cessez d'être un timoré. Ne dites pas "presque tous" mais "La TOTALITE de tout ce qui est PONDU par Apple tous en panne (clavier, écran, batterie, T2, etc).

Soyez FORT, supprimez toute notion de nuance et de pondération. Remplacez le Global par l'Anecdotique

avatar debione | 

Boarf... le modèle de base est 10% plus cher que mon mbp 2015... Avec 50% de SSD en moins... et même pas de RAM en plus... Le foutage de gueule continue....

avatar jean_claude_duss | 

mais une touch bar en pluuuuuus #LOOOOOVE <3

avatar SebKyz | 

@jean_claude_duss

Lolilool JC 🤨

avatar CorbeilleNews | 

@debione

Eh eh c'est le changement dans la continuité chez Apple.

En même temps, qui sont les naïfs qui oseraient penser autrement, et bien comme disait Coluche : la réponse est dans la question 🤗

Ah que c'est bon de ne plus avoir à espérer un nouveau Mac ... on se sent plus léger et plus lourd dans la popoche 😀

avatar nomatechapl | 

@debione

En 2015 il y avait un SSD dans les Mac équipés de SSD mais pas de PCIE EXPRESS !!!
Un SSD c’est 500 Mo/s et un PCIe express c’est 3000 Mo/s 🤪

avatar Un Type Vrai | 

Et un double PCI Express chez la concurrence aujourd'hui, c'est 2000€...

avatar debione | 

@nomatechapl:

En 2015, j’avais pris l’option Grosse carte graphique +RAM Max+Proc Max et L’avant dernier SSD en terme de capacité ... je te laisse regarder le prix d’une telle configuration ( on va dire le hdg des mbp). La la différence de prix est de 35% minimum ( sans prendre les options SSD Max et RAM Max.) Sinon en terme d’equivalence D’option l’augmentation du prix est de l’ordre de 120%...

avatar Un Type Vrai | 

J'ai acheté mon MBP en 2014 à 2500€ avec 512/16.
Et j'ai renouvelé chez la concurrence sous Linux (pour moins que 2500€, mais j'aurai préféré pouvoir mettre un poil plus cher et avoir un beau trackpad, dernier bastion d'Apple sur les portable pour moi).

avatar oomu | 

et le mapping ?

avatar SebKyz | 

Bien macg vous êtes rapides.
Les gains sont les bienvenus. L’année prochaine, avec le passage au 10nm, ça va être aussi un énorme bon technique et j’espère aussi de gros progrès sur l’autonomie même si aujourd’hui c’est satisfaisant.
Nouveaux soc, nouveau design, nouvelles technos...2020 s’annonce sympathique.

avatar jacobinet | 

Peut-on s'attendre à mise-à-jour du mini Mac dans un avenir proche?

avatar raoolito | 

va savoir, apres tout, apple semble avoir décidé que finalement des machines avec un speed bump c’etait pas si mal, cf les imacs recemment.
Le mini risque d’attendre un peu par contre, l’imac a attendu presque 2 ans avant sa mise à jour, on peut imaginer que le mini va poireauter encore.

@macG, nan mais les gars vous avez rien compris  : APPLE NE FAIT PLUS DE SPEEDBUMP, c’est écrit noir sur blanc dans le communiqué de l’année dernière, il est arrivé quelques semaines… avant le premier speedbump hahaha

avatar Hurrican | 

Bah, 2000€ pour le 13"... Avec une machine dépourvue de connecteurs ou presque, et avec un clavier dont on sait déjà qu'il va poser souci (il est déjà dans la liste du programme d'échange).
Je crois que Tim et sa bande n'ont rien compris !
Les mbp ont fait un carton lorsqu'ils étaient bien équipés en connecteurs, légèrement évolutifs, et à des prix raisonnables (je pense très fort à mon mbp de 2010 qui coutait à peine 1200€). Les PC n'ont pas augmenté, eux, et pourtant ils ont au moins autant évolué (connectique toujours présente, composants derniers cris, etc...). Pire, j'ai l'impression que MacOSX régresse. Ce n'est pas un changement de look qui change l'utilisation d'un OS !

avatar pim | 

@ Hurrican :

Tout est dit.

Mais au niveau des ventes, ça doit sacrément s'en ressentir. 1999 € la bestiole en 13" avec 256 Go de disque et 8 Go de RAM, c'est presque deux fois trop cher. La même chose avec 512 Go de disque à 1499 € paraîtrait bien plus normal.

Il ne faut pas douter des seuils psychologiques, et 1499 € c'est vraiment un seuil infranchissable en 13".

avatar SebKyz | 

@pim

Avec les promo Amazon on s’en rapproche.

avatar geooooooooffrey | 

Z'avez rien compris. La logique c'est : "c'est trop cher" -> "je ne renouvelle pas" -> "je ne produis pas de déchet" -> "je ne contribue pas à élargir la couche d'ozone"

En résumé, ces prix stratosphériques contribuent à une sauvegarde atmosphérique.

Apple, vous êtes des génies de l'écologie !

avatar jacobinet | 

..."le trou dans"...

avatar melaure | 

@geooooooooffrey

Hé oui dee configs super cher que tu jètes dès que tu veux augmenter un truc. L’ècolobobologie dans toute sa splendeur !

avatar Jswat | 

C'est comme avec l'Iphone X, Apple a testé la barre psychologique des 1000 euros et comme cela a fonctionné le prix de l'iPhone est plus élevé que les 1000 euros.

Apple te vend une tablette soit disant pro à plus de 1000 euros, il ne peut pas vendre un portable au même prix.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR