MacBook Air, Mac mini et iPad Pro : Apple en ordre de marche pour Noël

Anthony Nelzin-Santos |

Une fois n’est pas coutume, Apple tenait salon à New York. Un special event placé sous le signe de la créativité, dans ce lieu hautement symbolique qu’est la Brooklyn Academy of Music, haut lieu de la création musicale contemporaine et de la danse moderne. Pour présenter le nouveau MacBook Air, le nouveau Mac mini, et deux nouveaux iPad Pro.

Un MacBook Air mi-MacBook mi-MacBook Pro

100 millions. C’est le nombre d’utilisateurs actifs de Mac dans le monde. La moitié des clients sont de nouveaux utilisateurs de la plateforme, une proportion qui monte à 76 % en Chine. Chinois ou pas, la très grande majorité d’entre eux achètent des ordinateurs portables. Dont le MacBook Air, qui reçoit aujourd’hui sa première mise à jour majeure en trois ans.

MacBook Air. Image Apple.

Très largement inspiré par le MacBook, le nouveau MacBook Air possède un écran Retina de 13,3 pouces. Sans complètement disparaître, les bordures ont été considérablement affinées (mais restent suffisamment épaisses pour caser la webcam FaceTime en haut de l’écran, précise Apple, sans doute pour tacler les fabricants multipliant les contorsions et imposant des angles de vue disgracieux).

Du MacBook Pro, le MacBook Air reprend le capteur Touch ID et la puce T2, et donc la fonction « Dis Siri », mais pas la Touch Bar. Il possède toutefois le même clavier aux touches à mécaniques papillon de troisième génération, rétroéclairées individuellement. Enfin, il adopte (enfin) un trackpad Force Touch, 20 % plus grand que l’ancienne « planche de surf ».

MacBook Air. Image Apple.

À mi-chemin entre le MacBook et le MacBook Pro, donc, le MacBook Air possède une prise jack et deux ports Thunderbolt 3… et c’est tout. Le premier modèle, équipé d’un processeur Intel Core i5 de huitième génération bicœur à 1,6 GHz et d’un SSD de 128 Go, est annoncé à 1 349 €, le prix le plus bas pour une machine à écran Retina. Outre le traditionnel gris argent, Apple propose un coloris gris sidéral et un coloris or chaud.

Le MacBook Air pourra renfermer jusqu’à 16 Go de RAM et 1,5 To de stockage dans ses 15 petits millimètres d’épaisseur, sans dépasser 1,25 kg sur la balance. Une fiche technique impressionnante, mais là n’est pas le plus important. Le plus important, c’est la conception d’un nouvel alliage d’aluminium permettant de réutiliser les chutes, et ainsi de fabriquer l’intégralité du châssis du MacBook Air avec du métal recyclé.

MacBook Air. Image Apple.

Le nouveau MacBook Air peut être commandé dès aujourd’hui, les premières machines seront livrées le 7 novembre. Petit détail d’une grande importance : cette nouvelle machine ne remplace ni le MacBook ni le MacBook Pro 13 pouces sans Touch Bar, parce que le choix entre ces différents modèles n’était pas déjà assez compliqué. Un ancien MacBook Air 13 pouces reste au catalogue à 1 099 €.

Un Mac mini Pro

C’était l’autre grand oublié de la gamme d’Apple : le Mac mini reçoit lui aussi sa première mise à jour en quatre ans. Le gris sidéral annonce la couleur : cette nouvelle machine est considérablement plus puissante que l’ancienne, et revient chasser sur les terres de l’iMac, sans pour autant être hors de portée sur le plan financier.

Mac mini. Image Apple.

Son châssis en aluminium 100 % recyclé, légèrement redessiné, peut renfermer un processeur Intel Core i7 de huitième génération à six cœurs, jusqu’à 64 Go de RAM, et jusqu’à 2 To de stockage sur SSD. Le modèle de base, cela étant dit, se contentera d’un processeur Intel Core i3 quadricœur à 3,6 GHz et de 8 Go de RAM, pour un tarif encore relativement raisonnable de 899 €.

Mac mini. Image Apple.

Il faut étudier les détails pour apprécier ce nouveau Mac mini. Passons sur la puce T2 — elle contrôle le matériel, une tâche cruciale, mais cette machine de bureau n’intègre pas de capteur Touch ID. Mais arrêtons-nous sur la mémoire : finies les puces soudées, place (ou plutôt, retour) aux barrettes SO-DIMM amovibles. Ou les ports : s’il adopte quatre ports Thunderbolt 3, il conserve deux ports USB-A et son port HDMI.

Mac mini. Image Apple.

Le port Ethernet, enfin, peut se transformer en port Ethernet 10 GbE avec une (chère) option, une interface jusqu’ici réservée à l’iMac Pro. Le nouveau Mac mini peut être commandé dès aujourd’hui, les premières machines seront livrées le 7 novembre.

L’iPad Pro vire de bord

La rumeur l’attendait de pied ferme : le nouvel iPad Pro est là. Comme l’iPhone XR, il est construit autour d’un écran Liquid Retina qui s’approche au plus près des bords et épouse les courbes du châssis. Quitte à rogner sur les bordures, Apple a revu le format de l’iPad Pro. Le modèle 10,5 pouces est remplacé par un modèle 11 pouces de la même taille, tandis que le modèle 12,9 pouces est remplacé par un modèle 12,9 pouces plus compact.

iPad Pro. Image Apple.

Le grand écran d’une résolution de 264 ppp, qui prend en charge les technologies True Tone et ProMotion, n’est pas mangé par une encoche. Les bordures sont suffisamment épaisses pour que l’on puisse y caser le barda de capteurs True Depth, qui apportent Face ID à l’iPad pour la première fois. Face ID qui fonctionne dans les quatre orientations, en portrait comme en paysage.

L’écran cache une puce Apple A12X gravée à 7 nm, qui contient un processeur à huit cœurs, censé être plus performant que 92 % des processeurs d’ordinateurs portables, et un circuit graphique à sept cœurs, censé être aussi puissant que celui de la Xbox One S. Autrement dit : à peine annoncé, le nouveau MacBook Air doit déjà subir le discours de la division marketing d’Apple, qui n’a jamais craint la concurrence interne.

iPad Pro. Image Apple.

Pour descendre la fiche technique, il faudrait encore mentionner le stockage qui peut grimper jusqu’au téraoctet, ou le système audio composé de quatre paires de tweeters et woofers. Mais il faut aller vite, pour enfin dire que l’iPad Pro intègre un port USB-C. On l’a dit : encore plus qu’à l’iPhone, c’est bien à l’iPad que peut bénéficier l’adoption de ce connecteur, qui ouvre la porte à de nouveaux usages.

Et quels usages ! En plus de permettre la connexion de nouveaux périphériques, ou la recharge d’un iPhone, le port USB-C permet de brancher l’iPad Pro sur un écran externe. L’un des derniers bastions du Mac disparaît. Pour ne rien gâcher, toutes ces nouveautés prennent place dans un châssis en aluminium (dont les chutes servent à fabriquer des MacBook Air) encore affiné (5,9 mm) et plus angulaire (qui évoque l’iPad original).

iPad Pro. Image Apple.

Le nouvel iPad Pro est accompagné d’un nouvel Apple Pencil et d’un nouveau Smart Keyboard Folio. L’Apple Pencil, d’abord : le baril n’est plus cylindrique, mais facetté, comme… un crayon ! Avec un peu de chance, on ne passera plus son temps à courir derrière un Pencil qui a décidé de rouler vers la liberté. La partie plate permet de « coller » le stylet à l’iPad, l’un attirant l’autre avec des aimants, et de le recharger par induction au passage.

Un tap du stylet sur l’écran réveille l’iPad et lance Notes. Deux taps sur le stylet permettent de convoquer une fonction, différente selon l’application, la gomme dans Notes par exemple. L'Apple Pencil de deuxième génération est uniquement compatible avec les nouveaux iPad, et proposé séparément au prix (élevé) de 135 €. L’Apple Pencil de première génération reste au catalogue à 99 €.

Le Smart Keyboard Folio, ensuite : il reprend là où le Smart Keyboard s’était arrêté, en ajoutant une protection du dos de l’iPad, et un deuxième angle de positionnement de l’écran. Le Smart Keyboard Folio est annoncé à 199 € pour le modèle 11 pouces et 219 € pour le modèle 12,9 pouces. Le Smart Keyboard reste au catalogue à 179 € pour le modèle 10,5 pouces et 189 € pour le modèle 12,9 pouces.

L’iPad Pro 11 pouces est annoncé à 899 € avec 64 Go de stockage. L’iPad Pro 12,9 pouces est annoncé à 1 119 € avec la même capacité. L’iPad Pro 10,5 pouces reste au catalogue à 649 $, tout comme le bon vieil iPad mini 4, alors que la rumeur annonçait un nouveau modèle. Les commandes démarrent aujourd’hui, une nouvelle fois pour des livraisons le 7 novembre.


avatar jarod10 | 

N’oubliez pas que la sourie et le clavier sont en option ! Les pingres je te jure.

avatar iVador | 

Vu les prix je garderai mon iPad 6 et mon MBP 2015 encore longtemps.

avatar Dark Phantom | 

bah clairement....
le clip d'intro sur Brooklyn bohème et tout est carrément mensonger... Je m'attendais à un macbook air refresh retina qui restait à 1000 euros

avatar mesha76 | 

@iVador

La même pour moi la plus grosse déception c’est les prix de ouf !
Moi qui espérais des prix plus accessible c’est raté

avatar Antho60 | 

Pas de MAJ iOS 12.1??

avatar Dimemas | 

je cite :
"cette nouvelle machine est considérablement plus puissante que l’ancienne, et revient chasser sur les terres de l’iMac, sans pour autant être hors de portée sur le plan financier."

dit donc chers rédacteurs ...
vous êtes payés combien pour sortir ce genre de choses ????
parce que là c'est juste burlesque !

on est pas loin du nombre de amazing de la keynote !
vous réfléchissez parfois à ce que vous dites ?

avatar Doctomac | 

Franchement, il y a un truc qui tourne pas rond.

Ok, le MacBook Air gagne un écran Retina, des changements de spé, un nouveau design. OK.

Mais quand Tim Cook présente une mise à jour de Mac, on a toujours l’impression que ce n’est pas achevé et du coup subsiste une impression d’incohérence.

Le nouveau MBA a le design des MacBook, les couleurs des MacBook, tout ce que l’on veut. Pourquoi diable continuer à appeler ces machines « Air » . Premier point.

Deuxième point, pourquoi ne pas avoir mis à jour le MacBook classique pour repositionner quelque chose autour de 1000 euros.

En somme, pourquoi ne pas avoir fait ça :

- une mise à jour des MacBook 12 pouces : proc, un port de plus (pas obligatoire), TouchID, 100% alu recyclable, etc, etc. On aurait commencé ces machines autour de 1000 euros.

- Supprimer la dénomination « Air » pour avoir simplement un Macbook 13 pouces.

Merde quelque chose de cohérent.

avatar Dimemas | 

oui oui doctomac !
C'est tout à fait ça

Tu n'as pas eu l'impression qu'il ont juste bâclé la présentation des macs, j'ai l'impression que c'était en speed (en même vu ce qu'il y a ...) et qu'ils ont passé 1h sur les iPad...

avatar vespistico | 

a la noël je vais peut être offrir le nouveau pencil à 135 € c’est tout ce que je pourrais lui offrir de la firme prestigieuse.
Merde... non mais pas possible car son iPad de 2016 n’est pas compatible avec le pencil ! Je vais regarder pour une coque à 99 € à la place j’aurais assez avec l’adaptateur casque vers lightning à 10 € nickel !

avatar NicoGeo62 | 

Et toujours pas d’iPad mini borderless :(

avatar jopaone | 

Quoi ils avaient la techno prête pour intégrer Face ID en PAYSAGE sur les iPhone Max ?!?!! Les RATS ??

avatar Doctomac | 

Oui franchement, le MacBook 12 pouces commence avec 256 Go de SSD alors que le MBA Retina commence avec 128 Go....Aucun sens !

avatar Crkm | 

Haha, franchement les commentaires me font marrer… « ? c’est trop cher ?» une ligne plus loin « mais je vais quand même acheter ! ? »

Non mais franchement, c’est pas possible cette faiblesse d’esprit ! Activez vos neurones trois secondes : si vous achetez comme des pigeons, bien sûr que cette bande de vautours va continuer à augmenter les prix. Vous voulez qu’ils arrêtent de vous prendre pour des pigeons? Respectez-vous un peu, faites une cure de desintox et arrêtez de vous droguer chez ces scélérats.

avatar DazzDazz | 

Bon, moi c'est un iPAD que je veux...Le problème c'est qu'entre l'iPad 2018 et le Pro, il y a rien. Je me tate à attendre les premiers iPad Pro 2018 sur le refurb, car je ne veux pas de la version entrée de gamme. Et vu la belle bestiole qu'est l'iPad Pro 2018, je ne me vois pas prendre la GEN 2.

avatar PahraDeHaske | 

Ils font quoi avec le Mac Mini là? C'est un Mac Pro déguisé (et soudé)?
Bon par contre le coup du Pencil aimanté qui se recharge par induction, on l'a pas volé, il aurait du sortir tout de suite comme ça.

avatar Grandino | 

Le mac mini (re)devient upgradable. la ram n'est pas soudé et on pourra rajouter ou remplacer la barrette ssd. Pour ma part le modèle hexacoeur remplacera mon mac mini 2012. J'ai déjà le ssd T5 de samsung en complement que je brancherait en usb c externe. et deja clavier, magic track pad et ecran 4k 28 pouces en ma possession. Comme quoi des personnes veulent les ipad, d'autres des imacs, moi mon bonheur c'est ce nouveau mac mini :)

avatar webHAL1 | 

@Grandino
« Le mac mini (re)devient upgradable. la ram n'est pas soudé et on pourra rajouter ou remplacer la barrette ssd. »

Oui, c’est une excellente chose ! ?

avatar chriscombs | 

Mac Mini à 5000€ avec GPU Intel HD...
De quoi se gausser, on a trouvé le PC sans carte graphique dédiée le plus cher du monde.

avatar pagaupa | 

Plutôt crever que d’avoir ça au bas du sapin!
Apple n’est plus...

avatar michelyellow2 | 

Vous avez l’adresse de la pomme multicolore qui annonce cet article ? Merci +++

avatar smog | 

le Mini me plaît bien maintenant que j'ai abandonné l'idée de faire des projets 3D Blender sur Mac (j'ai monté un PC sous Windows juste pour ça). Mais là où mon PC avec i5 dernière génération, CG nVidia 1050, SSD 256 Go et HD 2 To et 16 Go de RAM, le tout en assez haut de gamme, m'a coûté 700 € (certes, en profitant de promos), j'aurais pour plus cher le Mini bien moins "équipé"...
Quelle déception. Je crains que la fin de mon iMac et de mon MacBook soit l'adieu au monde Apple pour moi... Pourtant j'aime le Mac, mais ça devient trop cher, trop cher pour faire un minimum de travaux "poussés". Très déçu.

avatar Terrehapax | 

Et toujours pas de nouvel iMac !!!!

avatar LambdaBoss | 

Un nouveau Mac mini toujours orphelin d’un Apple Display … !

Il est quand même regrettable qu’avec cette magnifique présentation du petit dernier d’Apple, ce Mac mini ne soit pas accompagné d’un écran Apple Display 27’ 5K … d’autant plus qu’Apple a tous les ingrédients à sa disposition … l’iMac 27’ … !
Il ne nous est pas laissé le choix … un LG … tout ce qui a de plus ordinaire … qui fait tâche avec le design Apple … !
Les acquéreurs des Mac mini vont donc rester encore une fois sur leur faim … faute de grive se contente de merle … !

avatar LambdaBoss | 

le 31 10 2018

Un nouveau Mac mini toujours orphelin d’un Apple Display … !

Il est quand même regrettable qu’avec cette magnifique présentation du petit dernier d’Apple, ce Mac mini ne soit pas accompagné d’un écran Apple Display 27’ 5K … d’autant plus qu’Apple a tous les ingrédients à sa disposition … l’iMac 27’ … !
Il ne nous est pas laissé le choix … un LG … tout ce qui a de plus ordinaire … qui fait tâche avec le design Apple … !
Les acquéreurs des Mac mini vont donc rester encore une fois sur leur faim … faute de grive se contente de merle … !

avatar Jeanlucesi | 

Longue vie très longue vie à mon MacBook mi 2012 reboosté avec un ssd de 500g et 8 gigas de Ram.

avatar Dark Phantom | 

Tant qu'il n'y a pas de Finder dans iOS, Le Mac reste le produit phare d'Apple

avatar Volitan | 

Mac Mini 2018 : pour l’instant ma base de comparaison est le Mac Mini 2012 i7 / 16 Go/ SSD 512 / Apple Display Thunderboard. Il comble tous mes besoins. J’attends les futurs tests de performance pour décider l’achat d’une version 2018 musclée ( SSD 1To) , mais sans la RAM Apple beaucoup trop chère. Attention : l’augmentation de la RAM n’est pas additive ( = remplacement de la RAM d’origine) et la garantie semble dépendre de la RAM d’origine lors de l’achat.

avatar Volitan | 

@Volitan

Autocorrection : «thunderbolt» pas thunderboard ...

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

J’adore tous les spécialistes en marketing sont sur Macg... « c’est une arnaque », « c’est un scandale » « ou est la cohérence ». Et comme toujours ça fera un tabac...

Si vous n’êtes plus en phase avec la politique Apple rien ne vous empêche d’aller acheter ailleurs...

Moi personnellement j’applaudis des deux mains, même si je me demande encore pourquoi Apple se fatigue à sortir des Mac alors que l’iPad pro est largement capable de les remplacer en bien mieux... ça fait longtemps que j’ai troqué mes ordis portables pour un iPad Pro 12,9 et je ne reviendra en arriére pour rien au monde... Apple finira bien par arrêter les macs...

avatar Ptitlion | 

Expliquez-moi comment on peut dessiner comme un pro sur un iPad pro sur une table qui n'a pas de trou pour incruster un objectif à la con qui dépasse... Et ce pencil plus gros que la largeur de l'iPad... Ou il faut faire comme ces sur-hommes sur le spot de pub, tenir toujours l'IPad en équilibre mais bien sûr, dessiner comme un PRO... Parce que sur le spot de pub, les beauuuux iPad pro, ils n'ont jamais de coque. Parce que c'est bien connu, on dessine toujours en instabilité. Bref... Ça me dépasse, comme les ports sur le mac mini qui ne sont plus alignés.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR