Clavier des MacBook Pro 2018 : le plastique, c’est fantastique mais ça ne protège pas de tout

Mickaël Bazoge |

La fameuse membrane de silicone sous les touches du clavier papillon des MacBook Pro 2018 remplit deux objectifs : le premier et le seul vanté par Apple, c’est le silence relatif lorsqu’on frappe les touches. Le second objectif que le constructeur n’a pas avoué publiquement, c’est la meilleure protection que cette fine couche de plastique offre au clavier (lire : MacBook Pro 2018 : Apple reconnaît en interne le vrai rôle du clavier modifié).

iFixit, qui le premier a démonté le clavier 3e génération du nouveau MacBook Pro 13 pouces, en remet une couche (c’est le cas de le dire) en poussant un peu plus loin son enquête. Les fins limiers ont déposé une poudre colorée sur le mécanisme papillon et ils se sont rendus compte que cette poudre se fixait sur les bords de la membrane.

Le mécanisme en lui-même demeure donc à l’abri de ces micro-débris. Les trous dans la membrane permettent au clip de la touche de passer au travers tout en prévenant le dépôt de poussière. Sur le clavier de précédente génération (2017), la poudre s’ébat joyeusement partout sur le mécanisme, augmentant ainsi le risque de panne. En ajoutant des particules et en se montrant plus « agressif » sur la frappe des touches, la poussière parvient à s’immiscer sous la touche en elle-même, ce qui est susceptible de provoquer une malfonction ou une casse.

Le grain de sable maudit sous la membrane.

iFixit est allé jusqu’à glisser des grains de sable sous les touches et lorsqu’ils se positionnent sous la membrane, ça ne manque pas, la touche devient inopérante. N’emmenez pas votre sémillant MacBook Pro à la plage, en somme.

Le site a voulu déterminer comment ce silicone avait été injecté sous les touches. Pour cela, il a fallu retirer toutes les couches du clavier (et à la manière d’un oignon, il semble qu’il y en ait pas mal). Le résultat est une couche de plastique moulé qui court sur tout le clavier :

Le design des touches a été légèrement revu ; elles sont plus fines (1,25 mm, contre 1,5 mm sur le modèle 2017). La barre espace aussi est différente, ce qui confirme le petit mot glissé à ce sujet dans la note interne qui a fuité aujourd’hui. Ce nouveau design la rend plus facile à retirer.

La nouvelle barre espace en haut ; le modèle 2017 en bas.

Pour les amateurs, le site a mis en ligne le démontage du clavier avec de superbes images comme à son habitude.

avatar man0 | 

La question, si ce clavier de 3ème génération évite vraiment le blocage des touches, c’est de savoir si mon MacBook 12’ de 2016 pourra profiter de ce nouveau clavier...

avatar Amaczing | 

@man0

Gni ??!!!

avatar Alberto8 | 

@man0

Non a priori pas de changement de clavier nouvelle génération sur les anciens , désolé pour les acheteurs de la première heure 😩.

avatar Vanton | 

@man0

Pour le moment ça ne semble pas prévu mais si les différentes procédures judiciaires vont loin, il est plausible qu’Apple finisse par modifier ses pièces de rechange pour les modèles 2015/16/17.

avatar man0 | 

@Vanton

🤞🤞😏😶

avatar radeon | 

La question c'est ... Est-ce qu'on va acheter bit Defender pour Mac 😂

avatar Thiberte | 

@radeon

Mais...la sécurité sur Mac est-elle vraiment une option ? 😂

avatar radeon | 

@Thiberte

C'est vrai qu'elle était tellement bien tournée celle là qu'on aurait dit un article ^^

avatar Le docteur | 

Tu ne distingue pas un pubard d'un rédacteur de MacG?

http://vanhoutenn.free.fr/projet/image/gaulois/corses/violonccellix.jpg

avatar radeon | 

@Le docteur

Ben des fois un peu fatigué je fais pas gaffe non. Après c'est le jeu pour bénéficier des vrais articles gratuitement. N'empêche qu'un peu distrait parfois je me dis: "mais qu'est-ce qu'ils racontent ?" 😊

avatar ideclik | 

@radeon

Cette publicité est également présente sur les abonnements payants et je suis aussi tombé dans le panneau en fin de journée... je trouve assez borderline ce genre d’articles pubs.

avatar radeon | 

@ideclik

Ha je ne savais pas. Oui disons qu'on se sent arnaqué, on nous subtilise notre attention par un stratagème vicieux.
Ça laisse une petite amertume en bouche.

avatar calotype | 

Ah je ne savais pas, moi qui pensais m'abonner à la rentrée, tu viens de m'en dissuader.
Si on veut payer ce n'est pas pour avoir accès au contenu mais bel et bien pour ne plus avoir de pub. Alors je ne comprends pas trop là.

avatar ideclik | 

@calotype

En effet ce n’est pas très clair de la part de macg.
On n’a plus les grosses bannières commerciale mais on a toujours droit à ces articles trompeurs.

avatar EBLIS | 

Je n'ai pas fait attention au début comme certains d'entre vous et me suis rendu compte à la fin que c'était un article sponsorisé. Je me suis posé une seule question : est-ce que l'équipe est honnête et a-t-elle testé cette solution avant de nous la proposer, si c'est le cas ça ne me dérange pas car j'aurais plus confiance en l'équipe qui connait bien Mac, mais j'en doute. Et si le prochain article sponsorisé c'est pour nous vendre des iPhone Chinois à moins de 100€ ? :D

avatar oomu | 

"Tu ne distingue pas un pubard d'un rédacteur de MacG? »

je sais pas, j’ai jamais mangé de rédacteur de MacG...

avatar oomu | 

très sincèrement, j’avais sauté l’article sur la sécurité, en pensant que MacG faisait un peu de trollage ou de surfer sur l’actualité.

je n’avais pas réalisé, en parcourant en diagonal, que c’était une pub.

mais oui, les « articles sponsorisés », le publi-rédactionnel est MALSAIN et comme tout ce qui est MALSAIN, la LOI DOIT REGULER CELA à coup de GROS LOGO FLUO _PUB_

avatar clementgonzalvez | 

Je pense que n’importe quel clavier, même l’ancien à ciseaux, n’est pas fait pour recevoir beaucoup de poussière ou des grains de sables... ça reste délicat et fragile quel que soit son système. La preuve j’ai une touche qui se bloque régulièrement sur mon clavier filaire avec pavé numérique.

Il suffit de le nettoyer régulièrement, avoir les mains propres pendant utilisation et le tenir éloigné de toute source de poussière ou nourriture à miettes.

avatar Vanton | 

@clementgonzalvez

Perso j’ai jamais eu le moindre écho d’une touche qui fonctionnait mal sur un Air ou un MacBook/Pro 2008/2015... Et pourtant sur la période j’en ai croisé des Mac !

Ça arrivait plutôt à cause des liquides en général les problèmes de touches sur ces machines.

avatar Jeckill13 | 

@Vanton

En alors je t’en fait écho écho écho ... je bossais sur un MacBook Pro 2011, trois de ses touches ne fonctionnaient plus. Je devais prendre un clavier "externe" pour bosser.

avatar Vanton | 

@Jeckill13

Étrange. Et autour de toi c’est quelque chose que tu avais constaté aussi ? Chez des collègues, des amis, des clients... ?

Parce que vraiment j’ai aucun souvenir d’avoir entendu quelqu’un se plaindre de soucis de touches sur son Mac.

avatar Jeckill13 | 

@Vanton

Oui un collègue de travail avait un MacBook Pro 13 “ (le pas retina avec le superdrive) avait une ou deux touches en rade aussi.

avatar malcolmZ07 | 

@Jeckill13

Même chose ici , mbk pro 2009 et 10 pas de soucis de clavier et mon MBPr de 2013. Une touche c'est cassé quand je jouais à un FPS

avatar Un Type Vrai | 

N'importe quelle montre étanche ne supporte pas l'eau, la preuve, il suffit d'utiliser une machine de découpe au jet pour briser la plus solide des montres, CQFD.

Ou alors le raisonnement est boiteux...

avatar webHAL1 | 

@clementgonzalvez
« Je pense que n’importe quel clavier, même l’ancien à ciseaux, n’est pas fait pour recevoir beaucoup de poussière ou des grains de sables... ça reste délicat et fragile quel que soit son système. »

La différence c'est que sur les claviers à ciseaux il est facile de démonter les touches pour les nettoyer. Si Apple propose un nouveau type de clavier, qu'elle présente de manière dithyrambique dans ses vidéos marketing, c'est à elle de s'assurer qu'il soit fiable et/ou qu'on puisse en démonter les touches dans le cas où elles se bloqueraient. Les claviers de type "papillon" sont un échec et même ceux de troisième génération n'offrent pas la garantie de durer plusieurs années sans connaître de souci.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR