MacBook (Pro) : ces claviers qui font mordre la poussière aux clients

Stéphane Moussie |

« Tout a été augmenté. La taille du trackpad et la sensibilité du clavier. » Cette phrase censée promouvoir les MacBook Pro générations 2016/2017 a de quoi faire rire jaune certains utilisateurs. En dehors du débat sur le confort de ce nouveau clavier, c’est sa fiabilité qui agite les forums depuis la sortie en 2015 du MacBook, premier ordinateur Apple à disposer d’un clavier à mécanisme papillon.

« MacBook Pro 13" 2017 : Touches aléatoires qui se bloquent assez régulièrement, disons une tous les 10 jours. La touche fonctionne toujours mais elle reste à une course réduite, la sensation est désagréable et il faut taper fort pour qu’elle fonctionne (en tapant vite ça ne fonctionne pas par exemple). » lapypool est un des utilisateurs qui a répondu à notre appel à témoins sur le sujet.

À ce jour, une cinquantaine de personnes nous ont fait part de soucis similaires avec leur MacBook ou leur MacBook Pro 2016/2017. Soit les touches se bloquent, soit elles doublent la frappe, comme en témoigne snicoll : « 2 fois sur 3, une pression [sur la touche espace] ajoutait 2 espaces. »

Les touches qui déraillent sont aléatoires, même si sur notre petit échantillon, certaines reviennent plus que d’autres, à savoir le B et la barre Espace. billyclick, lui, constate un clic anormal sur la touche E de son MacBook Pro 2016, comme il le montre dans la vidéo ci-dessous.

Précisons, c’est important, que les problèmes ne touchent pas tous les utilisateurs. Almux n’a rien à reprocher au clavier de son MacBook Pro acheté fin 2016, et ce en dépit d’un usage intensif — il dit avoir tapé plusieurs romans avec. RAS aussi pour simonsaalibert qui a deux MacBook Pro 2017 et qui les utilise lui aussi de manière intensive.

Mais les défaillances sont suffisamment courantes pour entraîner une pétition ayant récolté à ce jour plus de 25 000 signatures et une action collective en Californie. Et il n’est pas nécessaire de s’acharner sur le clavier pour rencontrer un problème avec, en témoigne l’expérience de NestorK :

Je suis touché depuis quelques jours sur un MacBook Pro 2016 toute option (15 pouces) acheté sur l’Apple Store en décembre 2016. C’est une machine de prod vidéo, qui chauffe lorsqu’elle travaille dur (ce qui lui arrive régulièrement), quasi systématiquement utilisée sur un dock en hauteur avec un moniteur et un clavier externe. Je ne dois pas avoir 10h de frappe sur le clavier papillon du Mac. Le B ne répond plus que par intermittence.

Introduit avec le MacBook en 2015, le clavier à mécanisme papillon a été conçu pour réaliser des machines plus fines tout en offrant un confort de frappe supérieur. À l’époque, Apple mettait en avant ces chiffres : un clavier 34 % plus fin que celui des autres portables, un mécanisme papillon 40 % plus fin que le mécanisme à ciseaux traditionnel, et des touches 4 fois plus stables.

Les bienfaits du mécanisme papillon, selon Apple. Animation tirée de la page de présentation du MacBook.

Le MacBook Pro 2016 a apporté un mécanisme papillon de deuxième génération (« les switchs situés sous chaque touche ont été optimisés pour une meilleure réactivité », déclare Jony Ive dans la vidéo de présentation), qui a été repris par le modèle de 2017 ainsi que le MacBook 2017. Cette seconde génération n’a pas réglé le problème de la poussière ou des miettes s’infiltrant sous les touches et les bloquant, puisque c’est de ça qu’il s’agit.

Apple fournit des consignes pour nettoyer le clavier des MacBook et MacBook Pro avec une bombe à air comprimé — et reconnait par là-même sa sensibilité. « La première fois que ça m’est arrivé j’ai eu très peur, j’ai tout de suite senti que quelque chose était bloqué en dessous (poussière, miette ?) Étant photographe, j’avais une bombe à air dans mon placard, ça a fort heureusement fait l’affaire et ça fonctionne à chaque fois… », raconte lapypool. Pour sa part, hoppla a pu « à peu près rétablir 2 touches sur 3 » avec un coup de bombe.

Images tirées de la fiche d’Apple sur le nettoyage du clavier.

D’autres utilisent des méthodes différentes. Zefram a résolu son souci de touche B qui se répétait deux fois à chaque frappe « en aspirant avec un aspirateur au-dessus de la touche et en brossant avec un pinceau, en prenant soin de faire passer les poils du pinceau sous la touche. » areayoko fait de même, « un coup d’aspirateur sur le clavier dans plusieurs axes ». Plus téméraire, Cornflakes a carrément ôté la touche affectée à l’aide d’un petit couteau pointu :

J’ai retiré la touche en commençant par le haut (il y a 2 petits crochets qui se déclipsent), j’ai ensuite nettoyé la touche avec un chiffon, testé 2 minutes sans la touche pour voir si tout marchait bien et ai remis cette dernière en la glissant bien depuis le bas puis en clipsant les 2 crochets du haut. Depuis, plus de problème. Jusqu’au prochain…

« Jusqu’au prochain », car le problème réapparait parfois plus tard, ce qui est logique au vu de sa nature. Les clients qui en ont assez de devoir dépoussiérer régulièrement leur machine, et ceux pour qui un nettoyage maison ne résout rien, se dirigent naturellement vers le service après-vente d’Apple.

Là, les témoignages divergent sur le type de prise en charge apporté par l’Apple Store ou le réparateur agréé. liara.tsoni a vu le clavier de son MacBook Pro 2016 remplacé (gratuitement) par un clavier 2017, que l’on reconnaît par la présence du signe ⌥ sur les touches Option et du signe ⌃ sur la touche Contrôle.

Mon expérience personnelle, puisque mon MacBook Pro 13“ Touch Bar 2016 est aussi concerné depuis quelques mois (nous avons également un MacBook Pro 15” Touch Bar à la rédaction, qui se tient bien, lui), a été un nettoyage de la touche fautive par un technicien. Une « réparation » qui n’aura été efficace que quelques jours, la touche faisant de nouveau des siennes — je vous épargne les doubles A involontaires dans cet article (et tous les autres).

Des sources en Apple Store et chez les réparateurs tiers agréés nous ont confirmé que les claviers papillon étaient plus sensibles à la poussière que les autres. « La course des touches est tellement courte qu’elles n’ont pas la possibilité de s’extraire seules comme c’est le cas sur les générations précédentes », détaille un technicien, qui poursuit :

Dès que les touches semblent moins bien répondre, il faut commencer. Nettoyer à la bombe à air et au pinceau si nécessaire. Si ça ne suffit pas, il faut envisager le retrait de la touche et son nettoyage ou remplacement. Enfin si c’est le mécanisme qui a fini par se tordre, il faut remplacer le top case [la partie supérieure du châssis du Mac, ndr] complet.

Clavier du MacBook Pro 2016. Image iFixit.

Les MacBook et MacBook Pro sont traités au cas par cas. Il y a, comme pour tous les produits, une procédure standardisée, mais il n’y a pas de consigne spéciale qui dirait, par exemple, que le top case doit systématiquement être remplacé en cas de problème. C’est à l’appréciation du réparateur. « Si le nettoyage du clavier suffit, on s’arrête là ! », nous confirme un autre technicien.

Dans le cas contraire, la suite de la procédure est le retrait de la touche défaillante. Les Genius et autres réparateurs agréés ont pour ça un outil spécial, baptisé « levier de touche », qui permet d’extraire facilement et sans dommage la touche. Ensuite, la touche est soit nettoyée, soit remplacée.

En dernier recours, si c’est le mécanisme papillon qui est tordu, le top case est remplacé. La réparation est gratuite dans le cadre de la garantie commerciale d’un an. Elle l’est aussi au cours de la deuxième année, sans avoir à souscrire un contrat AppleCare, grâce à la garantie légale de conformité, comme nous l’ont confirmé un technicien et le service AppleCare.

Il faut savoir que cette garantie ne s’applique qu’aux particuliers et que c’est le vendeur qui est responsable. Si vous avez acheté votre Mac chez Apple, pas de problème a priori, mais si vous l’avez acheté ailleurs, cela compliquera peut-être les choses. C’est en tout cas l’expérience vécue par rde qui se retrouve avec un devis d’Apple de 500 € après avoir acheté son MacBook Pro chez Rue du Commerce, qui ne peut (ou ne sait ?) rien faire pour faire jouer la garantie.

Et à partir de la troisième année, que va-t-il se passer ? Ceux qui ont souscrit un contrat AppleCare Protection Plan seront encore couverts pendant douze mois, mais les autres devront alors tenter la garantie légale contre les vices cachés, qui nécessite de prouver l’existence du vice caché avec une expertise, une action à l’issue incertaine. C’est pourquoi une pétition demande la mise en place d’un programme de réparation ou de remplacement, comme Apple le fait dans certains cas.

Image tirée de la vidéo de présentation du MacBook Pro.

Pour faire baisser la facture, qui sera donc aux alentours de 500 € en cas de changement de top case, un réparateur tiers, qui « déteste » ces MacBook Pro beaucoup plus longs à démonter que les modèles précédents, selon lui, envisage de proposer à ses clients des remplacements avec des pièces non officielles. Il affirme qu’un clavier de MacBook Pro 2016/2017 sur le marché gris coûte près de 100 €, soit trois fois moins que le top case officiel.

Pour ne pas en arriver là, on peut prendre des précautions. « La solution… c’est d’arrêter de fumer (surtout des roulées) ou de manger / boire au-dessus du clavier », glisse un Genius. Des utilisateurs rétorqueront qu’ils ont eu le problème sans grignoter devant leur MacBook (Pro). « Ne jamais oublier son adaptateur USB/USB-C avec son MacBook en déplacement… ni sa bombe à air », conseille avec malice lapypool. Ou sinon, faire comme Zefram : « Depuis, de peur que cela se reproduise, j’ai acheté une protection clavier sur Amazon. » On n’a pas fini d’entendre parler des claviers papillon…


avatar Yacc | 

@bunam

"J'aimerais sincèrement qu'Apple se prenne une bonne claque financière pour qu'elle se remette en question."

Le classique et inepte : si cela ne correspond pas à mes envies il faut qu'ils payent cher cet outrage.

Ton nombril n'est pas le centre du monde. Désolé de te le rappeler.

avatar DahuLArthropode | 

Il me semble que TOUS mes PCs portables sous Windows depuis 20 ans ont un jour ou l’autre eu un problème avec une miette ou des poussières. Qui se résout d’un coup d’aspirateur ou en démontant la touche.

avatar pagaupa | 

@DahuLArthropode

C'était sans compter sur Apple...
Maintenant un coup d'aspi ne suffit plus ?

avatar Orus | 

Comment se fait-il qu'Apple n'est pas fait, comme toute entreprise sérieuse, des tests de résistances sur son clavier avec des robots ? Ils n'en n'ont pas les moyens ?
Le plus scandaleux, c'est qu'Apple continue de vendre ce modèle de Mac avec son clavier non fiable et défectueux. Le plus hallucinant, c'est comme d'habitude, le même refrain voulant nous faire croire que c'est l'utilisateur qui ne sait pas se servir convenablement d'un clavier.
La meilleur réponse ? Changez pour un PC Windows; et dites vous que c'est pour le bien d'Apple.

avatar bunam | 

En france ca pourrait passer pour un vice caché et donc à la charge d'Apple même host garantie non ?

piqué sur un site :

" Définition : Vice caché

Un vice caché est un défaut d’une chose tel qu’il la rend impropre à l’usage auquel elle est destinée, ou qui diminue tellement cet usage que l’acquéreur ne l’aurait pas achetée ou l’aurait achetée à moindre prix s’il en avait eu connaissance.

Le vendeur est tenu de délivrer des produits exempts de vices cachés et, à défaut, doit garantir l’acheteur de ces défauts non apparents (art. 1641 du Code civil). "

avatar pagaupa | 

@bunam

Apple ne reconnait jamais un vice caché...

avatar Yacc | 

@pagaupa

Ce n’est pas à Apple de le reconnaître mais à la justice ?

avatar bunam | 

pas de bol c'est au client de prouver qu'il y a un vice caché ;(

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11007

"
Délai
Vous devez mettre en œuvre la garantie légale des vices cachés dans un délai de :

2 ans à partir de la découverte du défaut
et de 5 ans après l'achat du bien.
Preuve du vice caché
C'est à vous de prouver l'existence du vice caché. Pour cela, vous pouvez produire les différentes attestations ou devis de réparation.

Vous pouvez aussi faire procéder à une expertise amiable. Pour trouver un expert près de votre domicile, vous pouvez consulter la liste des experts agréés auprès des tribunaux.

Où s’adresser ?

Expert judiciaire nouvelle fenêtre
Remboursement total ou partiel
Vous avez le choix entre 2 solutions :

garder le produit et demander une réduction du prix,
ou rendre le produit et demander le remboursement du prix payé ainsi que des frais occasionnés par la vente.
Demande
Vous pouvez faire votre demande par lettre recommandée avec avis de réception. Vous devez pouvoir présenter des justificatifs : bon de livraison, ticket de caisse, expertise etc. "

mais bon comme j'imagine des frais de justice > prix de l'appareil ce serait juste pour le fun ?

avatar Bigdidou | 

@bunam

D'où l'intérêt des actions de groupe, et leur faible taux de réussite quand le constructeur ne reconnait pas lui-même le défaut (par exemple parce qu'il a des enjeux lourds de sécurité des personnes et que l'absence de rappel produit expose à une catastrophe industrielle et/ou commerciale, les seules qui compte pour lui).
Je pense que ces actions sont menées non pas pour gagner quelque chose en justice, mais pour gagner quelque chose sur le terrain de la communication.
On se souvient tous de ce qui s'est passé en terme de communication lors des problèmes de batteries de Samsung, mais qui se souvient ici, sans aller regarder, ce qui s'est passé sur le plan judiciaire ?

avatar bunam | 

Petit délire, un gars contrôle des actions en bourse depuis chez lui avec son MacBook Pro > 2015, car de nos jours impossible qu'il ait un PC, c'est trop ringard un PC en déplacement.
Il fait son "sale" travail et a un moment donné doit absolument passer un ordre et il ne peux pas car il a bouffé un gateau à 20 ct et une miette est passé sous la touche retour. Le gars n'a pas beaucoup de culture informatique et ne connais pas le clavier virtuel.
Et bien ca boite coule et le reste du monde avec lui.
Ainsi le monde entier est a la merci de ce &#@ç ce clavier Apple !!! Qui est responsable ???
?

avatar Bigdidou | 

@bunam

On peut aussi rêver que le lancement de la bombe nucléaire de Trump soit piloté par un macbook pro et qu'au moment de la lancer, ça coince. Arès, ça peut la doubler ou en lance d'autres, on peut plus savoir.
Bon, de toute façon, c'est un pc.
Probablement encre sous xp, d'ailleurs.

avatar Yacc | 

@Bigdidou

Tu as une idée de l’informatique de la force de frappe US ?

Tu risques d’être très surpris ?

avatar Yacc | 

@Bigdidou

« On se souvient tous de ce qui s'est passé en terme de communication lors des problèmes de batteries de Samsung »

Est au final du faible impact sur le business de Samsung du pb.

Je me souviens de la masse de ceux ici qui y voyaient la mort de l’activité de Samsung sur le mobile avec leur courte vue biaisée. ?

avatar Yacc | 

@bunam

yep ? et donc aussi de prouver que ce n’est pas un message qui est la source du pb ?

Nos propos se rejoignent ?

avatar pagaupa | 

@bunam

Croyez-moi, tout cela n'est que de la théorie. Le terrain est bien plus compliqué surtout avec une boite qui de toutes façons niera tout jusqu'au bout.
C'est bien pour cela que sont nées les class action, sauf qu'en france on a encore fait compliqué...

avatar jazz678 | 

@pagaupa

« le terrain est bien plus compliqué surtout avec une boite qui de toutes façons niera tout jusqu'au bout. »

On voit bien que tu le répètes à longueur de journée mais c’est faux. Les clients ont la possibilité de faire jouer leur garantie ou un Apple care. Et à ma connaissance il n’y a pas encore eu de plainte (puisqu’il faut qu’il y en ai une) ou Apple a nié le vice caché.

« C'est bien pour cela que sont nées les class action »

C’est faux aussi.
Les class actions ont vues le jour pour donner plus de poids à des plaignants qui ont subis un préjudice commun. Notamment après des catastrophes industrielles. 2 raisons donc :
- fusionner les plaintes pour aller plus vite en justice
- obtenir des compensations plus importantes qu’individuellement

avatar pagaupa | 

@jazz678

Arrange ça à la sauce que tu veux, on verra si Apple fait encore le malin avec la dernière class action qui lui tombe sur la gueule.

avatar Yacc | 

@pagaupa

Tes mantras sont affligeant de vacuité ?

avatar pagaupa | 

@Yacc

Et si je te dis: je t'emmerde. Ça te va?

avatar Yacc | 

@pagaupa

 « Et si je te dis: je t'emmerde. Ça te va? »

cela ne m’étonne pas un instant, tant cette vulgarité définit fort bien ta petite personne ?

Tous tes propos ici se résume dans cette référence scatologique.

avatar tbr | 

@pagaupa

Je m’associe... donc ON

avatar pagaupa | 

@tbr

Merci pour ce soutien ?

avatar jazz678 | 

@pagaupa

On verra...
Tu peux tenter de discréditer Apple et souhaiter qu’elle soit foudroyée par la justice, c’est ton droit, mais de grâce pas au prix de contrevérités et inventions grotesques

avatar pagaupa | 

@jazz678

Va discuter avec Yacc...
Bonne vie.

avatar Yacc | 

@pagaupa

Et oui hélas pour toi, l’épuration des contributeurs n’a pas été totale, il reste quelques rare résistants à l’uniformité de l’entre-soi ?

avatar Yacc | 

@bunam

Reste à prouver que les pb ne sont pas le fruit d’un mauvais usage ou d’un mauvais entretien.

Bref ce n’est pas gagné ?

avatar tbr | 

@Yacc

« Reste à prouver que les pb ne sont pas le fruit d’un mauvais usage ou d’un mauvais entretien. »

Tu parles d’un mega bullshit !

Définis d’abord « mauvais usage »...

– la tête en bas ?
– sous l’eau ?
– dans le vide stellaire ?
– dans la farine d’une recette ?
– ... sur le bureau (ou ailleurs) ?

Et mauvais entretien ...

– mode paille et fumier avec fourche et vaches ?
– avec de la Terre sous les ongles ?
– le sandwiche au thon mayonnaise qui dégouline ?
– le quatre-quarts qui s’émiette ?
– ... sur le bureau (ou ailleurs) ?

Parce que si tu (te) poses la question, dis-toi qu’on n’est pas tous des gros porkassos et que même si on fait attention, c’est tôt ou tard inévitable : le clavier se met à déconner grave non pas à cause de miettes mais à cause de la poussière.

Cela dit, de la poussière, il y en a toujours et celle-ci vient se loger partout, et sous les touches de ces fichus claviers. Le vrai souci n’est donc pas que l’on soit méticuleux ou pas, après tout, avec mon ancien MacBook Pro, il m’est arrivé d’avoir de légers problèmes de clavier, vite résolus par mes soins — le cas de le dire. Ces nouveaux clavier sont indémontables (ou difficilement) et c’est LÀ qu’est le souci. Les poussières s’accumulent, inévitablement, quoique l’on fasse... et c’est la catastrophe.

Celui qui me rétorque que ce clavier est parfait devrait attendre un peu et il révisera son avis, sauf s’il vit dans un milieu sans poussière.

avatar Yacc | 

@tbr

Reste à prouver que ce n’est pas le fruit d’un mauvais usage ?

C’est une évidence, je ne tranche pas, mais pour parler de vice-caché il faut démontrer que la faute n’incombe pas à l’utilisateur.

avatar tbr | 

@Yacc

Je ne parle pas de vice caché. Je parle de la conception même de ce clavier, donc de ce qui aurait dû être éviter AVANT de se lancer dans sa production... qui, par défaut, risque de générer des vices cachés. Cause, conséquence.
Un objet mal conçu (cause) génère des problèmes (conséquence). Le mal est donc à prendre à la racine, dès sa conception. Les vices cachés n’en sont que la conséquence inévitable.

Les claviers des anciens Mac sont certes mollassons mais n’avaient pas ce genre de souci parce qu’on pouvait les nettoyer soi-même. Pas ceux-ci. Il n’y a pas de vice caché à proprement (oups !) parlé, juste une conception stupide qui nous empêche de les nettoyer personnellement. C’est complètement con de devoir changer tout un pan complet de son ordi parce qu’une traître miette ou poussière sournoise (malotrue, malandrine ?) se serait immiscée sous une touche et aurait bloqué ce clavier. Con pas économique et polluant au possible.

avatar Yacc | 

@tbr

C’est ton affirmation péremptoire que d’affirmer qu’il y a un défaut de conception, rien ne le prouve formellement ?

Nous n’avons que des présomptions floues faute d’avoir une vision globale de la situation.

Quelle est la proportion de machines rencontrant un pb ?
Quelle est la part de responsabilité des utilisateurs ?

Nous n’en savons rien ?

Après on peut aimer se laisser aller a des avis à l’emporte-pièce.

avatar tbr | 

@Yacc

Par définition, ce que je ne peux pas réparer moi-même EST un défaut de conception : je paie un appareil très cher et on me prive de la possibilité pleine et entière d’en user intégralement, et de le réparer si besoin est.

Oh, je sais... tu vas me rétorquer que je suis un beau naïf, que la plupart des appareils des parties irréparables, trop complexes pour le commun des morteils consommateurs dont je fais partie, ne sont pas et ne seront jamais réparables (la dure loi du marché : on jette !). Oui, mais là, on en est à un clavier dont on pouvait démonter les touches pour ôter la poussière dessous, mais plus maintenant.
Et pour quelle excellente raison ?
Il n’y en a aucune !... si ce n’est que ça emmerde le monde. Enfin, tout ceux qui n’aurait jamais eu ce problème avec les anciens clavier DÉMONTABLES !

Bon, laisse tomber. J’abandonne l’idée de convaincre un type qui est persuadé que ce qui est stupide EST la règle : le genre de type qui achète un objet qui se casse tout seul, mais qui en est pleinement satisfait. Maso !

avatar Yacc | 

@tbr

« Par définition, ce que je ne peux pas réparer moi-même EST un défaut de conception »

Ça c’est ta définition et elle n’a absolument rien d’universel, pour le moins ?

avatar tbr | 

@Yacc

Clairement.

Je sais bien qu’on ne va pas revenir en arrière avec un clavier « ancien système », ce n’est là ce que je demande (en mon nom de petite personne insignifiante pour Apple), mais zut alors, que c’est con (ou fulgureusement et cyniquement... ou connement calculé par Apple) de ne plus pouvoir facilement nettoyer son clavier.

avatar Yacc | 

@tbr

« que c’est con (ou fulgureusement et cyniquement... ou connement calculé par Apple) de ne plus pouvoir facilement nettoyer son clavier. »

Sur ce point nous sommes bien d’accord ?

Au fait je n’ai pas regardé, iFixit ne propose pas d’outil pour extraire facilement les touches ?

Soyons clair je ne nie nullement le pb c’est juste les conclusions trop outrées et manichéennes qui me posent pb ?

avatar Yacc | 

@tbr

« tu vas me rétorquer que je suis un beau naïf, »

Non juste un mec vivant dans un monde fantasmagorique idéaliste et utopique niant le réel et ses complexités dans une forme de manichéisme périlleux.

Le mieux et l’ennemi du bien.

avatar webHAL1 | 

@tbr
« [...] on n’est pas tous des gros porkassos et que même si on fait attention, c’est tôt ou tard inévitable : le clavier se met à déconner grave non pas à cause de miettes mais à cause de la poussière. »

Ben si, à partir du moment où tu vis dans un environnement où il y a la moindre poussière, tu un gros porkassos. C'est la réalité voyons, il faut que tu l'acceptes ! ?

avatar tbr | 

@webHAL1

« Ben si, à partir du moment où tu vis dans un environnement où il y a la moindre poussière, tu un gros porkassos. C'est la réalité voyons, il faut que tu l'acceptes ! »

Ce que tu dis est impossible dans un environnement normal — signifiant « propre comme une maison entretenue correctement ».
Que tu le veuilles ou pas, il y aura toujours peu ou prou un peu de poussière. Tu ne peux l’éviter, tout juste la nettoyer jusqu’à la prochaine fois.

Toi, tu dois vivre dans une bulle stérile... ou en salle blanche.

avatar webHAL1 | 

@tbr

Mince, j'ai apparemment échoué à faire comprendre que ma réponse était totalement humoristique. ?

avatar tbr | 

@webHAL1

Complètement. Désolé, j’avais pas capté. ?

avatar bunam | 

Des partants ? (Là il faudrait mettre le MacBook Pro complet hein)

https://www.mac4ever.com/actu/34171_mettez-votre-clavier-au-lave-vaisselle

avatar pagaupa | 

@bunam

Je suppose que Mac4ever a un pourcentage sur les claviers vendus ?

avatar bunam | 

Le complot sur ce coup-là c'est :
Apple fait des mauvais claviers un certain site propose de passer des claviers au lave-vaisselle et un geek propose d'utiliser la solution de Mac4ever (bunam pour ne pas le nommer) du coup les clients rachètent docilement des nouveaux MacBook Pro et qui marchent un certain temps, le temps de réutiliser la solution de Mac4ever et ca recommence ?
Ainsi Apple augmente fortement la vente de ses MacBook Pro, et Mac4ever touche une com. pour chaque MacBook Pro ramené en SAV et identifié comme passé au lave-vaisselle ?
Ça se tient oui. ?

avatar Malum | 

Les savants peuvent-ils m’expliquer comment une miette de pain sous une touche d’un clavier non papillon ne peut pas la bloquer et bloquer seulement une touche papillon ?
Les savants peuvent-ils m’expliquer comment les miettes de pain ne s’imiscent jamais sous les touches des autres claviers mais le peuvent avec un clavier papillon d’Apple ?

Ah oui les autres ont la fonction répulsion de miettes et comme, pour un aimant à deux pôles, le clavier Apple a le fonction attraction de miettes de pain et, avec supplément, de miettes de biscottes.

avatar Yacc | 

@Malum

Rien de savant ici.

Sur d’autres architectures de touche le nettoyage est plus simple et l’effet moins rapide.

avatar tbr | 

@Yacc

Il est surtout possible, et pas uniquement par un Genius.

avatar Bigdidou | 

@Malum

"Les savants peuvent-ils m’expliquer comment une miette de pain sous une touche d’un clavier non papillon ne peut pas la bloquer et bloquer seulement une touche papillon ?"

Je suis pas savant, donc j'en sais rien.
Par contre, je sais que ça m'emmerde de psychoter dans le TGV ou en staff à cause des miettes éventuelles (et oui, on bouffe en staff).
J'ai du coup un souvenir ému de mon ancien macbook air qui, lui, était un vrai ordonnateur tout terrain, avec un clavier qui pouvait supporter viennoiseries et café en prime sans se coincer la touche.
On pouvait d'ailleurs en démonter et remplacer très facilement les touches qu'on achetait je ne sais plus où.
Je suis vraiment ennuyé par cette série de news et je me dis que j'aurais dû prendre l''AppleCare...

avatar Bigdidou | 

@ForzaDesmo

"il faut invoquer le problème de vise caché qui te couvre au minimum 5 ans pour 0€."
Tu admettras que c'est moins simple qu'avec une simple garantie ;)
Et surtout chronophage.
Mais je suis d'accord, l'AC, c'est reculer pour mieux sauter, c'est sûr...
Et puis, Apple te rince suffisamment lors de l'achat. J'avais vraiment pas le coeur à mettre des euros en plus.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Mais je suis d'accord, l'AC, c'est reculer pour mieux sauter, c'est sûr...
Et puis, Apple te rince suffisamment lors de l'achat. J'avais vraiment pas le coeur à mettre des euros en plus. »

C'est tout à fait compréhensible. D'autant plus que l'intérêt de souscrire à un AppleCare, facturé un bras, c'est surtout de se prémunir contre les soucis dus au hasard (une barrette de RAM défectueuse, un disque dur qui lâche, etc. ; ça peut arriver et c'est "normal"). Ici, on est manifestement plus sur un souci de conception, qui fait que le clavier "papillon" peut facilement voir une ou plusieurs de ses touches devenir problématique. Et puisque son démontage est compliqué et délicat, on état en droit de s'attendre de la part d'Apple à ce qu'ils aient pris en compte cet aspect.
De plus, comme le dit RyO_HaZUKi, le problème n'est pas uniquement au niveau du tarif. Avoir sa machine de production indisponible pendant le temps de la réparation peut être sacrément pénalisant. Et la frustration être encore amplifiée en voyant que le souci revient après quelques temps.
Quant à ceux qui nous expliquent que tous les claviers sont logés à la même enseigne, on se demande s'ils travaillent vraiment avec cet accessoire. Il faut une sacrée quantité de poussière ou des miettes de taille monstrueuse pour bloquer les touches des plus anciens claviers. Et même ceux qui équipaient les portables et claviers vendus séparément d'Apple avant les modèles "papillon", qui étaient déjà d'une finesse appréciable, n'ont jamais posé autant de souci.

Cordialement,

HAL1

Pages

CONNEXION UTILISATEUR