Le Mac : en baisse ou en hausse sur le web ?

Christophe Laporte |

Dans un article publié sur Computerworld, Gregg Keizer s’inquiète de la petite forme du Mac sur le web. Il y a en effet de quoi tirer la sonnette d’alarme si l’on analyse les chiffres de Net Applications sur lesquels il se base.

En effet, selon les statistiques de cette société qui propose des outils d’analyse de trafic web, la part d’utilisation du Mac n’a jamais été aussi basse depuis cinq ans. Le mois dernier, 6,07 % des connexions effectuées au web étaient effectuées depuis un Mac. Il faut remonter à août 2011 dans les archives de Net Applications pour tomber aussi bas.

Alors, il y a de quoi être effectivement inquiet à la lecture de ces chiffres. On se permettra d’insister sur le fait que ces chiffres prennent en compte uniquement le trafic web réalisé avec des ordinateurs « traditionnels ».

Le Mac à son zénith sur le web

Autant Net Applications tire la sonnette d’alarme au sujet de macOS, autant ceux de StatCounter placent le Mac sur un plus haut historique.

En effet, d’après cet autre acteur de l’Internet, qui passe son temps à analyser l’audience des sites web, macOS n’a jamais été aussi présent sur la toile. Si on restreint bien entendu l’étude au segment des systèmes d’exploitation pour ordinateur de bureau.

En effet, d’après StatCounter, la part d’utilisation de macOS était de 10,64 % en moyenne sur 2016. Sur l’ensemble de l’année, macOS a souvent marqué des points passant de 9,03 % en janvier à 11 % en décembre après un plus haut à 11,15 % en novembre. Mieux encore, si l’on regarde les chiffres de StatCounter aux États-Unis, macOS a dépassé pour la première fois la barre des 20 % en octobre.

Alors la question à vingt sous est toute simple : qui croire ? Le rapport alarmiste de Net Applications ou celui très optimiste de StatCounter.

Si l’on avait à choisir, pour suivre les travaux des deux sociétés depuis des années, on opterait sans hésitation pour les chiffres de StatCounter. Il ne s’agit pas de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Par le passé, nous avons vu des tendances émerger sur StatCounter bien avant que chez son concurrent. Un exemple : la montée en puissance de Google Chrome. Pour StatCounter, Google Chrome a détrôné Internet Explorer comme le navigateur web le plus utilisé au monde en 2012. Pour Net Applications, le passage de témoin n’a eu lieu qu’au printemps 2016.

Il y a d’autres explications qui nous invitent à croire davantage dans les données de StatCounter, comme les échantillons utilisés par les deux sociétés. Statcounter analyse plus de 15 milliards de pages vues par mois émanant de plus de 2,5 millions de sites web. Chez NetMarketshare, la maison mère de Net Applications, on s’appuie seulement sur un échantillon de 40 000 sites web qui accueillent chaque mois en moyenne 160 millions de visiteurs uniques. Il y a deux autres points à prendre en compte. Net Applications est très centré sur l’Amérique du Nord. D’autre part, contrairement à son concurrent, il ne propose que des offres payantes, ce qui restreint de facto son échantillon.

Reste que pour en revenir à Apple, on attend avec impatience la fin du mois pour savoir si la sortie des nouveaux MacBook Pro a permis de redonner un coup de fouet aux ventes de Mac. Apple devrait communiquer sur ce sujet à la fin du mois lors de la publication de ses résultats trimestriels.


avatar dgaultie | 

Ces chiffres me paraissent pour le moins suspect dans la mesure ou je vois mal expliquer une telle différence entre avril et décembre. Si évolution il y a elle est nécessairement plus lente

avatar akseor | 

Totalement d'accord, ces chiffres ne me semblent pas plausibles.
Les différences d'un mois à l'autre comme le pic d'avril sont aussi incompréhensibles, si la mesure est faite sur un échantillon de taille raisonnable (la proportion de Macs aurait baissé de 10% en un mois ???).

avatar occam | 

@dgaultie

Également d'accord sur le principe.
Même en étant très critique à l'égard de l'évolution récente d'Apple, comme je ne manque pas de l'être, on ne saurait ignorer que les indicateurs des présence macOS sur le web sont cumulatifs.

Si tassement des ventes il y a — il faudra attendre les chiffres — il n'aura d'effet que lorsque le nombre des Mac mis à la retraite dépassera celui des nouvelles installations. Étant donnée la longévité supérieure du Mac et un marché PC en berne, une inversion de la courbe de présence relative ne paraît pas imminente, probablement pas avant plusieurs mois ou trimestres.

Mais les chiffres à la baisse de Net Applications pourraient bien être le reflet du recul du Mac dans les entreprises et dans certains secteurs professionnels, où la percée des dernières années marque un coup d'arrêt assez brutal.

avatar MerkoRiko | 

Qu'il perde des "parts de marché" sur le web, ça calmera les hackers & mettra peut-être un bon kick-ass aux crânes d'œuf d'Apple...

avatar warmac33 | 

1) les analystes sont définitivement des gens totalement inutiles... aussi fiables que des sondages d'opinion.

2) il n'empêche que je vois plus grand monde acheter des mac dans mon entourage : un macpro et un macmini à l'abandon. un imac dont on attend la MAJ comme on attend Godot, plus de portables pour les étudiants hormis un MBAir antédiluvien (vous m’ôterez pas de l'idée que le macbook est un juste un truc bing bling hors de prix et inutilisable), un MBPro raté et hors de prix...
J'ai eu à changer mes 2 ordis en 2016 : mon vieux netbook Eee d'asus au bout du rouleau et mon iMac (de 2007 quand même !) dont le DD est mort : ben j'ai pris un asus et un HP... pour bcp bcp moins cher j'ai plus puissant, tactile, aussi esthétique (mais c'est une question de goût), et W10 est plutôt pas mal à l'usage (j'aurais jamais cru dire ça de windows il y a 20 ans !)

avatar melaure | 

Idem pour moi. Et même à titre perso, il y a eu des époques où j'aurais aimé acheter des gammes entières si j'avais eu les moyens. Aujourd'hui, je ne trouve pas une seule machine potable dans la gamme actuelle. il n'y a que des produits de mode, plus rien de sérieux en informatique.

avatar Arcetnathon | 

@melaure

C est pas un hasard si ils mettent plus a jour ces gammes. La tendance de marché n est plus du tout aux portables / allinone. Clairement il ne reste qu une niche pour acheter ces configs.

avatar jmtweb | 

Je n'achète plus rien chez la pomme. Aucun de leur produit ne correspond à mon attente.
Par ailleurs, je ne supporte plus leur politique (batterie anorexique, multitude d'adaptateurs, carte graphique sous dimensionnée, pauvreté des ports, suppression de la Jack etc.).

avatar JLG01 | 

@warmac33

L'avantage du monde W10 est l'existence de machine à 300€ à jeter après usage (au premier problème s'entend).
Cela crée un marché à fort tau de roulement sans jamais justifier la qualité.
Dès que l'on monte en gamme, les prix toutes marque confondus sont du même ordre.
Aucune entreprise raisonnable n'équipe un poste de travail pour moins de 800€ (ce qui est possible avec Mac mini). Et à ce prix, elle ne le passe même plus en amortissement, mais en dépense.
Un Mac s'amortit sur 5 ans et dure plus encore avant d'en atteindre les limites, ce qui justifie d'ailleurs le renouvellement de gamme sans relation avec les fashion week.
La course au dernier modèle ne concerne que rarement les professionnels.
Professionnel du calcul et du dessin technique, je n'ai jamais réussi à travailler sur des machines d'entrée de gamme, même si j'en ai testé.

avatar alushta | 

En entreprise (PME), on cherche généralement un contrat avec HP / Lenovo / Dell avec un dépannage du next business day voir meilleur. 3 ans de garantie sur site. Apple ne propose rien de chez rien!

Dès le moindre problème avec un MacMini, on doit changer la bête, ou l'amener... chez HP/Dell/Lenovo, un technicien passe le lendemain (voir mieux) et généralement change que la pièce défectueuse!

avatar fte | 

@alushta

Faux. Cherche AppleCare entreprise.

avatar alushta | 

Le AppleCare entreprise (3 ans sur site) c'est d'origine chez la concurrence....

Extensible à 5 ans (pour 100.00€). Ensuite pour les serveurs, les options de garantie ne sont pas comparable avec Apple.

Je parlais aussi le fait de la possibilité d'avoir un contrat sur l'ensemble de tes PC (avec imprimantes, scanner) et que ton parc se renouvelle avec le contrat de maintenance.

avatar Ghaleon111 | 

Un PC monté à 800 á des composants de meilleur qualité qu'un Mac Mini et tient sans problème plus de 5 ans
Faut arrêter de parler des PC en les faisant passer pour des machines d'entrée de gamme de mauvaise qualité qui n'ont pas de résistance alors que c'est totalement faux

avatar Ginger bread | 

+ d ipad et d iphone ?

avatar MacisDead | 

La revolution est en marche ! Apple est en chute libre couverte a coups d'augmentations prix et de bling.
Mon Macbook pro 2013 n'arrive pas a lire du 4K que la moindre machine mini HP en core i3 a 500€ lit sans problèmes c'est quoi se délire ? Crook

avatar r e m y | 

Les Mac en chute libre, mais MacOS en hausse....
C'est juste que les hackintosh se développent à vitesse grand V!
Je ne vois pas d'autre explication....

;-)

avatar codeX | 

Ils ont raison de faire du hackintosh. Cela leur sera bien utile lorsque OS X ne tournera plus que sur du ARM. Avec les mises à jour anecdotiques du Mac et la gamme iBidules qui reçoit des MàJ régulières avec du hardware en progression année après année, j'en conclurais qu'à moyen terme le Mac va disparaitra pour ne laisser la place qu'à un device universel sur lequel on branchera des périphériques en fonction du besoin. Maintenant, étant encore moins expert que les non-expert, je peux me tromper.

avatar alan1bangkok | 

Je ne vois pas beaucoup de monde pour acheter un mac

avatar rolmeyer | 

@alan1bangkok

Je ne vois pas beaucoup de monde autour de moi avoir les moyens d'acheter un mac correct.

avatar feefee | 

@alan1bangkok

"Je ne vois pas beaucoup de monde pour acheter un mac"

Ou ça ?

avatar Rigat0n | 

Un des problèmes pour eux que je constate tous les jours c'est la part de Mac de plus en plus faible chez les étudiants.
Alors les MacBook Air (parfois Pro pour les plus aisés) s'affichaient en rangées dans les amphis et les bibliothèques, je n'y ai jamais vu un de leurs remplaçants (MacBook Retina ou Pro Touch Bar). J'en vois beaucoup s'équiper en XPS 13 et en Surface Pro.
C'est problématique parce qu'il me semble qu'avec les étudiants Apple arrivait à capter un certain nombre de clients susceptibles de devenir assez fidèles à la marque. A mon avis ils en sentiront les effets dans quelques années.

avatar Manubzh | 

exactement et là ils vont perdre gros !

avatar Jazzride | 

"Je n'achète plus rien chez la pomme. Aucun de leur produit ne correspond à mon attente.
Par ailleurs, je ne supporte plus leur politique (batterie anorexique, multitude d'adaptateurs, carte graphique sous dimensionnée, pauvreté des ports, suppression de la Jack etc.)."

Je n'aurais jamais cru lire ces propos partout sur le web et surtout sur les sites dédiés mac. mais je confirme. J'attends une hypothétique sortie de mac mini mac pro en 2017 mais après je repars sur 100% windows.

Je pensais prendre un nouveau MBP pour remplacer le mien, vieillissant mais pas moyen. Les nouveaux modèles sont absolument scandaleux en tous points.

Moi aussi je n'aurai jamais cru le dire un jour mais finalement ... tandis que Apple victime de ses sempiternels démons, recommence toujours la même erreur qui a failli la perdre une fois, Microsoft avec son nouveau patron s’est totalement remise en cause.

Je suis passé de 100% apple (pas seulement mac) a plus aucun achat. Il n'y a plus que l’Apple tv4 qui me convienne (catalogue itunes podcasts molotov tv netflix donc un très bon hub) mais ça fait peu pour une marque entière.

"Un des problèmes pour eux que je constate tous les jours c'est la part de Mac de plus en plus faible chez les étudiants."

Évidemment qd on part d'une gamme de pros démarrant a 1000 euros avec tous les ports magsafe etc pour arriver à du 1600E mini avec un port (l'autre servant à brancher sur le courant) pas un adaptateur même pas une rallonge de fil pour le transfo des soucis (avec bootcamp) et une batterie en chute libre d'autonomie, normal que les nouveaux MBP soient fuis. Un pc portable à 700 est largement supérieur en tous points. Normal que les étudiants (pas qu'eux) laissent tomber un tel marché de dupes.

Pour les pros de la MAO et de la vidéo, pas un jour sans qu’un pro ne fasse état de son désir de passer sous hackintosh, par défaillance de Apple. Ça en fait des clients en moins. Et quand la concurrence les aura aussi rattrapés sur l'iphone ce qui arrivera sans nul doute rapidement maintenant, il ne leur restera plus rien à vendre, pas faute de l’avoir dit et redit dans toutes les langues.

A cette heure je ne vois pour ma part qu'une seule façon de rester sur mac os: hackintosh. Sinon que ce soit en fixe ou portable et même upad (dépassé) il n'y a rien chez Apple d’intéressant. forcement, ça ne fout rien chez Apple sauf à penser aux travaux sur les bâtiments, ce qui occupe la majeure part de leur esprit. Mégalomanie quand tu nous tiens..; pas grave une société chinoise ou indienne les rachètera. Alors que chez Microsoft Amazon Google ils bossent comme des fous, chez Apple ils vivent sur leurs lauriers de l'époque jobs, en détruisant qui plus est tout ce qu'il a fait composant à composant. Absurde.

avatar occam | 

@Jazzride

Ce week-end, de la part d'un maceux invétéré, Alex Hern :
https://www.theguardian.com/technology/2017/jan/07/mac-windows-pc-macbook-pro-microsoft-surface-book

« Is it time to swap your Mac for a Windows laptop? »

Au final, pour Alex, tout juste pas, mais c'était limite.

Symptomatique de l'effet d'onde de marée : le marnage n'a même pas atteint sa croissance d'amplitude maximale que ceux qui sont dans le déni doivent s'accrocher pour ne pas être emportés.

avatar toketapouet | 

?‍? "Les nouveaux modèles sont absolument scandaleux en tous points."

? En tous points, carrément? Qu'ils ne conviennent pas à ton utilisation si tu fais du montage vidéo de haut vol à longueur de journée, que tu es un gamer, que le prix est trop élevé pour toi, ou que l'absence de magsafe sont des no-go pour toi, j'entends.

Mais de là à affirmer qu'ils sont "scandaleux en tous points"... J'en ai un et je le trouve parfait en - quasiment - tous points, pour reprendre tes mots ?

Je n'ai à lui reprocher qu'une chose, très importante mais bientôt corrigée je l'espère par un tiers : la disparition du magsafe... C'était la raison pour laquelle je n'avais pas pris le MB à l'époque, d'ailleurs.

avatar en ballade | 

@toketapouet

Tu as acheté tes adaptateurs? ?

avatar toketapouet | 

@En ballade

?‍? "Tu as acheté tes adaptateurs?"

? Absolument, 18€ pour deux dongles USB-C vers USB-A, ce qui me permet de faire absolument tout ce que je fais habituellement. Chacun est plus léger qu'un petit briquet vide, et à peu près aussi lourd. Ca rajoute 5-7cm à mes câbles, ce qui est une excellente chose au passage ? Je n'en utilise qu'un seul, mais le second me servira pour mes backups d'un HD à l'autre.

18€, c'est 0,5% du prix que j'ai payé pour l'ordi, c'est aussi 2 paquets de clopes, la moitié d'un resto avec ma copine, ou le prix de mon abonnement téléphonique mensuel, donc je pense que je survivrai ?

avatar Manubzh | 

la pauvre, redevient célibataire :'(

avatar toketapouet | 

@ManuBZH

?‍? "la pauvre, redevient célibataire :'("

? French please? ? ?

avatar Malum | 

Attendons les chiffres d'Apple du 31 janvier. Ce qu'il y a de certain c'est qu'il y a deux analyses contradictoires et évidemmet certains qui veulent que la réalité se calque sur leurs rêves et ne veulent en aucun cas que la réalité soit la réalité, ils prennent la première hypothèse comme en plus il y a un bien beau graphique qui l'illustre et aucun qui n'illustre la seconde hypothèse ils crient victoire. Cependant dans l'article il est indiqué que la base d'analyse de la seconde hypothèse est sensiblement plus vaste et ensuite la première analyse pour un flux payant et non la seconde. La seconde hypothèse contredirait toutes les Pithye de bazar qui pronostiquent depuis des années qu'Apple va dans le mur et que le Mac est mort (ça c'est pour JesusisAlive). La seconde hypothèse indique une augmentation en décembre. Si on regarde autre chose, comme par exemple kickstarter avec un dock pour MacBook pro. On y voit que ce produit a récolté pas moins de 15 000 contributeurs. Comme ce dock ne se fixe que sur le MacBook, cela implique qu'il y a au minimum 15 000 MacBook commandés et si on pense que ce n'est qu'un faible pourcentage de ceux qui l'ont acheté cela commence à faire du chiffre. Mais même ces seuls 15 000 représentent juste au moins 45 millions de $ de CA. Une belle petite PME.
Je vous conseille d'aller sur sur site : https://www.kickstarter.com/projects/hypershop/hyperdrivetm-compact-thunderbolt-3-usb-c-hub-for-m?ref=user_menu pour 100 000 $ demandés ils en sont à 1 323 706 et il reste 7 jours. Ce qui est même amusant c'est que si on reste quelques minutes sur ce site le nombre de souscripteurs augmente. A une personne de plus toutes les 3 minutes cela fera encore 7 000 de plus.

Tous ces docks qui se font prouvent à eux seuls que ce Macbook plait bien plus que la noria de ceux qui le traitent de merdasse le disent. Au fait, MacG malgré deux tentatives n'a jamais réussi ni à refaire la variabilité de CR, ni à avoir un temps si bas. Enfin les temps de MacG sont au-dessus de la moyenne des portables qui est de six heures dans des conditions de test similaires. On est loin, très très loin de la catastrophe criée sur tous les toits. De plus 5to9mac a fait une demande à ses lecteurs pour plus de 1 000 réponses (non son copain et son voisin) plus de 1 000 la moyenne est supérieure à 6 heures, là aussi.

C qu'il y a en plus de quoi rendre verts de rage nos Pathétiques c'est que ce produit à 69 $ évite tout un lot d'adaptateurs, prend très peu de place : soit, comme le montre la vidéo, on le laisse branché à son MacBook, soit on le glisse dans la poche. Pas de câbles, peu encombrant, très pratique, multifonctions. L'idéal.

Enfin toutes ces sociétés tierces ne peuvent que remercier Apple de leur fournir du CA. Qui peut avoir cette chance de lancer une entreprise avec le site kickstarter en ayant un CA pour commencer de près de 1,5 million de dollars ? C'st la notoriété d'Apple qui le permet. C'est le fait qu'on achète des produits Apple qui le permet. Quand on compte le nombre de produits made for Apple qui inonde le marché on se dit que l'environnement économique d'Apple est faramineux. Il suffit d'imaginer les 20 milliards de dollars reversés par Apple pour les développeurs. Quelle autre société engendre-t-elle autant de CA pour des parties tierces et ce sans compter les sous-traitants ?

avatar McDO | 

J'ai quitté totalement les produits Apple vers un hackintosh y a un an. Vous ne savez pas quel bien fou ça fait, on se sent comme "libéré" d'une emprise et d'un diktat.
Faites en de même, vous vous sentirez bien mieux et moins frustré ?

avatar lolo-69 | 

Hello, McDO.
Personnellement, la régression du matériel Apple est en train de me pousser à quitter OS-X.
(déjà fait pour le MBP vers un portable sous W10).
Un OS-X que j'appréciais pour sa simplicité, sa robustesse et sa discrétion.
Chose (pour moi) aux antipodes de la mise en œuvre d'un Hackintosh et bien trop éloignée de la philosophie de MacOS-X. (mais dont je ne critique pas la démarche, même si j'ai du mal à la comprendre).

Au train ou vont les choses, (rien ne permettant d'être optimiste), le poste fixe suivra hélas le même chemin quand il sera mort, pour une station Windows "sur mesure" chez un assembleur.

avatar CorbeilleNews | 

@McDO :
Fait pareil sous linux et c'est encore meilleur

avatar lolo-69 | 

Mouais...
Y'a quoi de sérieux comme grandes suites logicielles, qui tournent sur ce bousin?

avatar Marco31 | 

Pour ce qui me concerne, Apple a fait beaucoup plus grave que rater une machine : en me choquant réellement, pour la première fois, avec ce nouveau Macbook Pro (trop cher, dépourvu d'USB, etc.), il a introduit le doute dans mon esprit. J'étais fan d'Apple et je regardais peu autour de moi, parce que j'étais satisfait de ce que j'avais. Là, une brèche s'est ouverte et j'ai regardé. Et ce que je vois, c'est que Microsoft rattrape à grandes enjambées son retard sur la Pomme, que Dell n'a pas à rougir avec sa gamme XPS. Au boulot, je bosse sur Windows 10, et je me régale. Chez moi, j'ai renoncé, pour la première fois, à ugrader, et je suis resté sous El Capitan.
Et ce week-end, j'ai franchi le Rubicon : j'ai lancé Bootcamp et j'ai installé W10 sur mon MBP 2015. Et pour tout vous dire, j'en suis fort aise...

avatar Malum | 

Vous devriez publier un livre. L'histoire de votre vie est passionnante. Dans la petite entreprise IBM (400 000 employés) les ingénieurs avaient le choix. IBM s'attendait à acheter 40 000 Mac et ce seront en fin de compte 100 000 qui ont été achetés et ce entre mi 2015 et fin 2016 et ce n'est pas fini. Évidemment 100 000 ingénieurs qui choisissent Mac comme outil de travail dans le monde de l'informatique professionnelle c'est qu'ils ont été envoûtés par le fantôme de Jobs.

avatar Marco31 | 

Vous devriez vous faire soigner. Ici, on est dans le cadre de commentaires de lecteurs, qui apportent aussi (désolé pour vous) leurs expériences personnelles, pour alimenter les discussions. Ne vous en déplaise. Et si ça vous déplaît, vous pouvez aller déverser votre fiel ailleurs. Un point également : je vous méprise, comme je méprise tous ceux qui se croient si supérieurs qu'ils pensent pouvoir adopter un ton méprisant avec ceux qui ne pensent pas comme eux. J'ai exprimé mon avis, pas plus mais pas moins. Ce que vous pensez de ma vie, je m'en bas les parties génitales, pour rester poli.
Ca, c’est fait, je vais pouvoir digérer mon repas tranquille, vous avez failli perturber ma digestion.
Non mais j'hallucine...

avatar Malum | 

Vous êtes bien agressif. Votre expérience oui et alors ? Où est le mépris ? Internet n'est en fait que l'auto célébration de sa vie personnelle. Vous ne faites pas que parler de votre expérience personnelle vous émettez un avis tranché et faux concernant Apple. Puisque nous sommes dans un lieu de discussion je me permets de remettre votre expérience à sa place ainsi que votre jugement en comparaison de 100 000 utilisateurs qui ont un tout autre jugement. Quant à votre vocabulaire (fiel) qui se rapproche de tous ces commentaires qui parlent de haine dénotent le caractère du commentateur. Il n'y a aucun fiel dans mes propos, en revanche les vôtres sont agressifs. Dans aucune de mes phrases vous n'y verrez un sentiment de supériorité. En psychologie de cuisine ce que vous faites s'appelle de la projection : vous voyez le monde tel que vous êtes : méprisant, sentiment de supériorité, propos plein de fiel.
Vous m'interdisez donc d'opposer à votre expérience personnelle celle de 100 000 ingénieurs. Vous interdisez la contradiction. Et en effet je me suis permis de dire que votre expérience personnelle n'est qu'anecdotique et on en soupe des déballages des heurs et malheurs de l'internaute qui raconte sa vie. Non votre commentaire n'illumine pas le débat et j'ai le droit de le penser.

avatar Marco31 | 

C'est votre ton que je n'aime pas. Et à en juger par vos autres commentaires, ce sentiment de supériorité n'est pas nouveau ("nos Pathétiques"). Respectez les autres et leurs avis différents et commencez par quitter votre mépris. Si, si : "L'histoire de votre vie est passionnante", c'est méprisant.
Et je n'émets pas un avis tranché, je donne mon ressenti. Je ne vous connais pas et je n'aime pas que l'on vienne me faire ce genre de commentaire, plein de morgue alors que je n'agresse personne. Dernière chose : contrairement à vous, j'accepte tout à fait que vous ayez un avis différent et je vous reconnais tout à fait le droit de me l'opposer. Mais pas comme ça.

avatar Malum | 

Vous vous sentez visé quand je parle des Pathétiques ? Vous remarquerez que ce n'est jamais qu'un terme générique et que je n'attaque jamais les personnes individuellement sauf quand je suis attaqué frontalement et encore je fais une grande distinction en disant que c'est par exemple, un mensonge et non que la personne est un menteur (généralement ce sont des hommes ici) ce qui fait toute la différence. Ensuite j'aimerais vous lire après chaque commentaire parlant de décérébrés ou accusant Cook d'acheter CR ou traiter les produits de merdasse ou pour dire que Schiller est un médiocre parmi les médiocres dirigeants d'Apple pour leur demander de quel droit ils sont si méprisants. D'où sortez-vous que je n'accepte pas la contradiction ? Vous m'avez insulté (aller me faire soigner) ce n'est pas de la contradiction. Pour les Pathétiques comme l'on dit qui se sent morveux se mouche. Ceux que j'appelle ainsi ne sont pas ceux qui ont des critiques sans acrimonie et sans exagération, ni ceux qui n'aiment pas les produits Apple pour des raisons légitimes, sans le besoin d'insulter Apple ou ceux qui achètent ses produits, mais ceux qui dix fois par jour, comme de foutus drogués, viennent répéter leurs insultes contre les produits Apple, les dirigeants Apple, les consommateurs Apple et eux avec violence, morgue comme vous dites, etc.
Voici un exemple très simple il n'y a pas de prise jack sur les derniers iPhone mais il y a des écouteurs lightning et un adaptateur. La seule critique que l'on puisse faire est de dire que l'on ne peut charger son téléphone et écouter de la musique. Un être normal va critiquer ce fait si cet inconvénient mineur (car c'est objectivement le cas, le téléphone tenant une journée on trouvera bien un moment pour le recharger quand on n'écoute pas de la musique) le dérange vraiment. Ce ne sera de toutes façons qu'une petite minorité des utilisateurs. Un Pathétique de niveau un va gueuler comme un veau que c'est le scandale du siècle, qu'Apple c'est la récession, que Cook est le fossoyeur d'Apple. Le Pathétique de niveau 2 va dire que c'est pire que la guerre thermonucléaire car on n'a plus qu'à jeter tous ses casques de grand prix car on ne peut pas les brancher ajoutant bien sûr la litanie habituelle de radinerie, de manque d'innovation etc.

Vous voyez qui sont ces Pathétiques. De ce fait il ne me semble pas (c'est de la rhétorique car je suis sûr) vous avoir traité de Pathétique.
Pour terminer pathétique veut dire qui fait de la peine en effet ils ont besoin de leur dose quotidienne de fracasser du Apple chaque jour, ils nous bassinent en répétant sans arrêt les mêmes insultes, les mêmes arguments et surtout ils sont exactement l'image de ces fans boys qu'ils dénoncent.

Pour conclure vous m'attaquez à partir de mots non écrits, de ce que je ne vous ai pas accusé, pour un mot employé de temps en temps ailleurs de façon générique, ce mot du reste ne prouvant aucunement la morgue, ni le sentiment de supériorité mais vous ne semblez pas gêné un poil par le tombereau de commentaires insultants, mensongers, réplétifs qui effectivement me poussent à réagir ce qui ne plaît souvent pas à certains tout étonnés d'un retour de flamme se croyant être les seuls à vouloir mettre des claques tout surpris qu'il sont quand on réagit.

avatar Ghaleon111 | 

Pour infos malum, la plupart des entreprises bossent sur PC et workstation dell, lenovo et HP et serveurs azure etc... et Linux pour beaucoup de serveurs
Les Mac sont très loin d'être partout
IBM a un partenariat avec apple avec des avantages d'où le choix des Mac

avatar toketapouet | 

@Ghaleon

?‍? "IBM a un partenariat avec apple avec des avantages d'où le choix des Mac"

? Il est en effet extrêmement probable que ce partenariat existe, tu as tout à fait raison.

En revanche, cela n'a visiblement absolument rien à voir avec leur choix de passer sur Mac, puisqu'IBM précise qu'elle possède (bien évidemment) un partenariat avec Microsoft également, et que celui-ci doit être extrêmement avantageux : le responsable IBM annonce qu'ils ont obtenu les meilleurs prix jamais obtenus de la part de MS, ce qui en dit long quand on parle de centaines de milliers de machines, et de deux boites qui travaillent main dans la main depuis 35 ans ?

De plus, il précise également que les Macs coûtent nettement plus cher à l'achat, ce qui invalide l'hypothèse d'un partenariat plus avantageux avec Apple, sauf à ce que cette dernière leur fasse cadeau de la maintenance? (ce qui est possible mais peu probable je pense, d'autant plus qu'à mon avis ils font une bonne partie de leur maintenance eux-même, ne serait-ce que sur le soft).

avatar Ghaleon111 | 

Donc en sachant que les mac niveau composants, ce sont des pc design by apple avec des composants "standard" (pas customiser et optimiser grosse résistance comme peuvent l’être les workstations ou carte mère haut de gamme msi, gigabyte et autres) donc aucune raison particulière que ce soit plus fiable quelque part
ça signifie donc que 100 000 de ces personnes ont surtout eu une préférence pour osx et aussi qu'ils ont peut étre un iphone (pratique pour les synchros diverses) ce qui est parfaitement compréhensible aussi ;)

avatar toketapouet | 

@Ghaleon

?‍? "Donc en sachant que les mac niveau composants, ce sont des pc design by apple avec des composants "standard" (...) aucune raison particulière que ce soit plus fiable quelque part"

? Tu oublies quelques données : le choix des composants, leur assemblage, et le design de l'ensemble...

Concernant le choix des composants, l'on peut espérer qu'Apple (ou n'importe quel constructeur pour sa gamme premium), étant donné son placement tarifaire et son exposition médiatique, aura plutôt tendance à choisir des composants plus fiables que le PC "standard" (c'est un voeu pieu, certes, mais globalement on trouve rarement des merdes qui crâment régulièrement dans un Mac ou un Surface Book, même si l'accident industriel peut toujours arriver, cf les GPU de 2011...)

Ensuite et surtout, le design et l'assemblage! Ce qui fait crâmer un ordinateur, généralement, c'est un assemblage merdique (pas assez de pâte thermique, vis mal serrées, mauvaise isolation des composants...), de pièces mal choisies ou au rabais (alim inadaptée, ventilo sous-dimensionné, etc...), et surtout un design pourri (ventilation insuffisante ou inefficace, alimentation mal placée, court-circuits du fait de connectiques mal placées ou mal isolées, batterie engoncée dans un espace trop réduit - cf l'exemple des Note 7 - )

?‍? "ça signifie donc que 100 000 de ces personnes ont surtout eu une préférence pour osx et aussi qu'ils ont peut étre un iphone (pratique pour les synchros diverses) ce qui est parfaitement compréhensible aussi ;) "

? Deux spéculations :

1. La première est basée sur un prémisse faux car très incomplet (cf supra : le fait que les composants d'un mac soient les mêmes que certains PC ne fait pas d'un Mac un "PC standard", il suffit d'ouvrir un MBA (ou un Surface Book, ou un Spectre) et un portable Dell de base pour s'en rendre compte).

2. La seconde relève de l'imagination, doublement : ni toi ni moi ne connaissons le taux d'équipement en iPhone des employés d'IBM (et encore moins celui des employés ayant pris un Mac), et imaginer qu'ils vont choisir comme ordi pro un Mac pour pouvoir le synchroniser avec leur téléphone personnel ne fait que bien peu de sens je pense ?

avatar fte | 

La communication autour de cette transition est essentiellement économique.

Non, pardon, uniquement économique.

A croire que la décision de migrer a été prise pour des raisons... économiques.

En outre, ils mentionnent largement la diminution d'appels au support comme l'une des raisons du coût moindre. Soit.

Ce qui me laisse à penser que sur 100'000 employés ayant choisi le Mac, beaucoup sinon la majorité ne sont pas des ingénieurs comme tu le supposes un peu rapidement. Tu en connais beaucoup des ingénieurs travaillant dans le monde de l'informatique professionnelle qui appellent le support ? A part pour que quelqu'un aille foutre un coup de pied dans l'imprimante qui bourre tout le temps, évidemment. (Apple ne fabrique plus d'imprimantes.)

avatar toketapouet | 

@Fte

?‍? "Ce qui me laisse à penser que sur 100'000 employés ayant choisi le Mac, beaucoup sinon la majorité ne sont pas des ingénieurs comme tu le supposes un peu rapidement. Tu en connais beaucoup des ingénieurs travaillant dans le monde de l'informatique professionnelle qui appellent le support ? "

? Tu n'as pas tort. J'imagine cependant qu'IBM n'emploie pas 100 000 secrétaires ou qu'elle ne file pas des macbook à 1500€ aux préposés au nettoyage des locaux. Je pense donc que les appels au SAV concernent par exemple des soucis de réseau, de périphériques partagés, de sécurité, de logiciels installés par l'administrateur réseau, ce genre de choses? Des choses qui ne sont pas réglables par l'utilisateur sans intervention de l'assistance, même avec toutes les compétences idoines.

(Ce n'est pas mon métier je précise, donc je suppute en essayant de trouver une explication cohérente, comme toi ?).

avatar fte | 

"J'imagine cependant qu'IBM n'emploie pas 100 000 secrétaires ou qu'elle ne file pas des macbook à 1500€ aux préposés au nettoyage des locaux."

Euh. Je pensais aux RH, aux project managers, aux commerciaux, aux gestionnaires, aux chercheurs et scientifiques, etc. Bref, tous ceux dont le job n'est pas de faire fonctionner un ordinateur.

Mais surtout je réagissais à l'affirmation que 100'000 ingénieurs informatique avaient choisi un Mac, l'air de dire que eux savent ce qu'ils font et pas ceux qui ne sont pas satisfaits ici (et ailleurs). C'est à mon avis un peu limité comme panel de professions, je pense qu'il y a aussi d'autres métiers exercés chez IBM.

avatar toketapouet | 

@Fte

Tu as tout à fait raison, je n'avais pas pensé à tout ça, et je rejoins donc ton avis ?

Oublions donc l'argument d'autorité discutable des ingénieurs, tu as raison. Il demeure la puissance statistique valable pour n'importe quelle entreprise : les macs coûteraient en général moins cher à l'usage que les PC (je l'ai constaté personnellement depuis longtemps, je dépense en moyenne deux fois moins d'argent par an, par ordi, depuis mon switch (turn over beaucoup plus lent, revente beaucoup plus intéressante, moindre besoin d'upgrader - ce qui tombe bien vu que ce n'est plus possible ? - et moindre recours au SAV pour pannes).

Encore une fois je ne doute pas que ponctuellement, avec quelqu'un qui sait un minimum ce qu'il fait (pour l'achat autant que pour l'entretien), l'inverse peut tout à fait être vrai, attention ?

avatar occam | 

@toketapouet

Parlons de chiffres concrets.
Fin 2015, IBM comptait 377757 employés.
http://www.ibm.com/investor/att/pdf/IBM_Annual_Report_2015.pdf

Depuis 2009, IBM ne fournit plus le détail des emplois et leur répartition mondiale. Times of India rapporte que le nombre d'employés en Inde (10Ok) dépassait en 2015 pour la première fois les employés US d'IBM, estimés à 78k.

Par comparaison, Microsoft compte un peu plus du quart de ces effectifs. Chez MS, le décompte est indiqué. Il donne en gros, à égalité, 44% pour Engineering et pour Services, 6% pour Finance&Legal, 7% pour Business.
http://news.microsoft.com/facts-about-microsoft/#sm.0001vfs0411984d0rt5x6v95blpzc#McyV3o5P1v5jEgdO.97

Je sais d'expérience que le ratio Engineering/Services est historiquement beaucoup plus élevé chez MS que chez IBM. Mais en admettant des relations équivalentes, il est probable que la proportion d'ingénieurs d'IBM ayant renouvelé son matériel informatique ne dépasse pas la moyenne de l'entreprise. Il ne s'agit donc non pas de « 100 mille ingénieurs » qui se seraient équipés de Mac, mais probablement d'un chiffre inférieur de moitié, au moins.

L'aspect économique prime. IBM a constamment réduit ses effectifs depuis des années. Les départs projetés pour cette année sont estimés à 25000. D'autre part, le salaire moyen d'un ingénieur informaticien indien chez IBM est d'environ 17000 USD ; une fraction du salaire de son collègue américain (s'il arrivait à conserver son poste). Les économies réalisées sur le support interne ne sont donc pas négligeables pour une entreprise qui cherche à économiser partout.

avatar toketapouet | 

@Occam

Comme dit plus haut, je suis tout à fait d'accord avec vous : il semble hautement improbable que les 100 000 macs soient entre les mains de 100 000 ingénieurs ?

Par ailleurs il semble évident également (et en fait, souhaitable) que le switch soit motivé par des considérations financières, et financières uniquement, et non par l'idéologie d'un fanboy mentaliste responsable des achats ?

C'est tout ce que je disais plus haut, et rien de plus : les macs coûtent trois fois moins cher à IBM que les PC, en moyenne (et c'est bien pour cela qu'ils ont switché tu as tout à fait raison)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR