4999 € : le prix du MacBook Pro très haut de gamme

Christophe Laporte |

Avec sa nouvelle gamme de MacBook Pro, Apple place ses portables à des paliers tarifaires que l’on n’avait plus connus depuis des années. Si vous voulez prendre le 15 pouces avec toutes les options, il vous en coûtera 4999 €.

Cette configuration comprend :

  • un processeur Intel Core i7 quadricœur à 2,9 GHz (Turbo Boost jusqu’à 3,8 GHz)
  • 16 Go de mémoire à 2 133 MHz
  • SSD PCIe de 2 To
  • Radeon Pro 460 avec 4 Go de mémoire

Précisons qu’à ce prix, le câble pour relier le MacBook Pro à son iPhone n’est pas fourni. Il est vendu séparément au prix de 29 €.

Sur le 13”, la facture peut monter jusqu’à 3279 €. Précisons que ce modèle peut au maximum accueillir un SSD de 1 To. Notez que ces sommes n’incluent pas le contrat AppleCare : 249 € pour le 13” et 349 € pour le 15”.

4999 €, c’est le prix d’un bon Mac Pro. Mais c’est à se demander si dans l’esprit d’Apple, son portable n’est pas le véritable successeur de sa station de travail. En effet, la firme de Cupertino a demandé à ses vendeurs de pousser énormément le dock Thunderbolt 3 de Belkin et l’écran 5K de LG (1399 €). Apple présente l’ensemble comme la solution ultime pour les pros, comme si le Mac Pro n'existait pas. Sans doute, mais l’addition risque d’être encore plus salée.


Tags
avatar awk | 

@bbtom007

Pas raisonnable comme dépense pour un usage domestique ????

avatar bbtom007 | 

@awk

Faut se faire plaisir ? mais pas faire n'importe quoi ?

avatar oomu | 

exactement.

avatar awk | 

@bbtom007

?

avatar rikki finefleur | 

awk

Vu les tonnes de sociétés rachetées pour des milliards par diverses sociétés, et finalement mises sous le tapis au bout de quelques années, je crois qu'il faudrait que tu révises ton jugement sur la direction des entreprises.

Ça me fait marrer ce discours ultra corporatiste que tu tiens. Ou manifestement si tu n'est pas CEO, tu as une neurone et encore par intermittence.
Un peu comme LG -goog avec ces téléphones décorticables, ms avec nokia, cook avec titan (?), time warner avec aol.. etc etc..
Pourtant des rachats ou des stratégies finement étudiés par des spécialistes lors du rachat.
Parfois ces gens sont dans des bulles et oublies la réalité.
Comme Mr copé... il est sorti hier d'un champignon ? ou bien il n'est jamais rentré dans une boulangerie ?

Ou bien le responsable du stif qui ne connaissait même pas le prix du ticket de métro . (!)
Le monde est fait d'étranges curiosités, que l'on penserait impossible

Ton discours corporate, nous rabâchant que SEUL le CEO a le droit de penser.. tu peux le remballer, déjà parce qu'il est déjà profondément grotesque, mêlés d'erreurs historiques ou souvent insultant pour les intervenants..

De plus si des erreurs stratégiques n'avaient pas été faites (prix ou autres) Apple ne serait pas passé à la trappe ou presque, il y a quelques années car totalement en déphasage avec les attentes des clients. Il ne fallait pas sortir de St Cyr pour s'en apercevoir.

En résumé, les clients ne sont pas des veaux, même si tu as tendance à le croire.

avatar Manubzh | 

@rikki finefleur

Laisse tomber, il est complètement à côté de ses pompes.
Je pense qu'il joue la carte de la provocation, ou le bobo au choix.

En tout cas, Apple vient de perdre un public très important avec ses tarifs : les étudiants et l'éducation.

avatar awk | 

@Manubzh

Tu as trouvé la clef : bobo ?

Je suis un bourgeois qui n'a rien de bohème ?

avatar awk | 

@rikki finefleur

Que dire devant ce salmigondis ?

Je te parles de fixation d'une grille tarifaire issue d'une connaissance reconnue du marché et des cibles.

Tu parts sur toutes les considérations possibles et imaginables sur la gestion de toutes les entreprises possibles et imaginables ???

Je n'ai jamais dit que les entreprise étaient omnisciente ou infaible, très loin s'en faut

Mais sur des questions de fixation d'une grille tarifaire avec une connaissance profonde du marché et de ces cibles, nous sommes sur des enjeux assez simple, très bien documenté, avec des outils qui ont largement fait leurs preuves depuis des décennies.

Ce n'est pas là que se trouve la très grande difficulté de faire progresser une entreprise ?

avatar oomu | 

Je ne suis pas convaincu justement.

avatar awk | 

@oomu

D'un point de vue purement business et économique il est pourtant difficile de nier ce fait. ?

Qu'est ce qui ne te convainc pas ?

avatar oomu | 

je ne suis pas convaincu qu'Apple prenne les bonnes décisions d'un point de vue business et économique et il est pourtant facile de voir cela.

Face à la consolidation du "pc" et le remplacement de l'ordinateur personnel par le smartphone pour le grand public, je pense qu'Apple se trompe en tentant d'amener le Mac vers des usages familiaux à un tarif Ultra-Premium.

Leur cible devrait être les professionnels et les indépendants parce que l'Ordinateur Personnel devient un produit de niche, un outil de production. Or on a un mix curieux entre des considérations qui ne satisfont aucun public complètement.

D'un coté les prix augmentent sans discontinuer mais de l'autre Apple enlève toujours plus et restreint les options.
D'un coté Apple dit vouloir continuer le Mac et répondre aux besoins professionnels mais elle délaisse des gammes de mac, ne communique pas sur l'avenir et c'est un véritable problème pour justifier des achats.
D'un autre coté Apple impose des écrans fabuleux mais clairement onéreux qui se justifient pour des artistes, vidéastes et photographes mais sont hors du budget du "grand public"

Les concurrents PC eux permettent d'acheter avec ou sans l'excellent écran, permettant de répondre à des budgets d'avantage "grand public". Ce qui est cohérent avec leur volonté affichée de toucher tous les publics.

Les prix vont trop haut dans un contexte de dépenses toujours + nombreuses (abonnements en tout genre pour le moindre logiciel qui fait bip et le moindre site web qui éternue) pour le grand public.

Il est vrai qu'en milieux éducation c'est le décrochage total, alors que pendant les années 2000 le macbook était arrivés en force.

Je ne pense pas qu'Apple prenne les bonnes décisions autant matérielles que logiciels. Leurs priorités sont étranges. Je trouve que le mac est tiraillé entre deux visions contraires.

Ce MBP est intéressant (P3, TB3, SSD rapide, design solide) mais y a des décisions que je trouve contraire à tout bon sens.

avatar awk | 

@oomu

"Leur cible devrait être les professionnels et les indépendants"

Les professionnels le sont plus que jamais, quant aux indépendants ils le sont toujours mais pas sur les mêmes cibles.

Ce que beaucoup refusent de voir ces la grave crise économique que traverse bien des secteurs d'activité historiquement sur Mac.

Alors même que beaucoup le savez pour le vivre : les temps sont très dures pour ces métiers.

Apple vise sur d'autres cibles bien plus porteuse et bien plus capable d'investir.

Les usages professionnelles des Mac ne se sont jamais aussi bien porté mais ce ne sont pas ceux d'une bonne part de la communauté historique fortement représenté ici.

La PAO, le pré-presse, la photo, le son, la prestation video ... sont des secteurs qui vont mal voir très mal.

Apple connait bien le marché et son état, ils ne se trompent vraiment pas de cibles loin d'en faut.

avatar awk | 

@@oomu

En résumé ce n'est pas Apple qui a changé mais les réalité du monde des entreprise et des indépendants

Apple d'adapte rien de plus.

avatar awk | 

@@oomu

Je ne sais pas quel horizon tu peux avoir en France et à l'internationale pour observer ces activités "historiques" du Mac.

La PAO et le pré-presse se meurt.
Les photographes galère comme jamais.
Les studio sons et les prestataires de son de ce type ferme les uns après les autres.
Les boîtes de post-prod sont en crise
...

Les travaux sont de moins en moins souhaité à des spécialistes, les tarifs plongent, les tâches sont délocalisés ...

Ce monde qui a fait les belles heures d'Apple est tout simplement en train de crever ?

avatar awk | 

@oomu

La clientèle porteuse pour les Mac Pro aujourd'hui n'est plus celle des spécialistes d'un secteur mais celle de ceux qui sont amené, dans le cadre d'entreprises à forte valeur ajouté, à toucher un peu à toutes les tâches de création de médias et à bien d'autres choses.

La métisse de base de tous ces usages fait de plus en plus partie de ce que chacun doit mépriser dans bien des secteurs, comme hier Word et Excel.

C'est sur ces usages polyvalent qu'Apple se place et c'est au passage sur ces usages qu'Adobe acquittait actuellement le plus d'abonnement à la CC.

L'avenir est là bien plus que dans les spécialistes pointu d'un type de tâche.

Le business "Content Creation" a profondement changé et était bouleversé. C'est ce que beaucoup refuse de voir alors même qu'ils en souffrent.

On pourrais appeler se secteur PROAM, des usages de niveau amateur (éclairé) dans un cadre professionnel.

avatar awk | 

@oomu

Au passage on peut se demander si les aigreurs que manifestent bruyamment certains ne sont pas plus le fruit de la nostalgie du temps où leur activité était un eldorado très lucrative et tendance.

Bien plus au final que le désintégré d'Apple qui n'est que la conséquence de la déchéance de ces secteurs qui aujourd'hui vivotent plus ou moins bien.

avatar awk | 

@rikki finefleur

Et juste pour placer la barre là où elle doit être placée.

Le vrai défi de Cook et ce sur quoi il risque sa tête ce n'est en rien l'avenir des gammes d'iPhone, de Mac, d'iPad ... Ce sont des marchés matures où en dehors de certains territoire il n'y a plus grand chose de fondamental à jour.

L'immense défi d'Apple et de Cook est de trouver un nouvel Eldorado et de réussir à le conquérir et là c'est loin d'être gagné.

avatar awk | 

@rikki finefleur

Et pour continuer à définir les réels enjeux.

@rikki finefleur

Et pour continuer à définir les réels enjeux.

Croire que l'avenir d'Apple se joue sur des gains marginaux d’attractivité des offres d’iPhone, d’iMac, d’iPad, de Watch, de TV, de services … c’est ce tromper de guerre.

Pour tous les acteurs de l’industrie :
• Le grand Eldorado de la dernière décennie que fût l’explosion du smartphone est en train de perdre ce statut et de devenir un marché comme un autre hormis sur certains territoires.
• L’ordinateur individuel n’est plus depuis longtemps l’Eldorado qu’il fût, c’est un marché banal où Apple est quasiment le dernier acteur à faire un business profitable.

Aux niveaux de CA et de résultats et de croissance d’Apple, quelques soit les décision prises sur l’offre actuelle de produit, il est impératif d’identifier un nouvel Eldorado et de parvenir à le conquérir.
@rikki finefleur

Et pour continuer à définir les réels enjeux.

Croire que l'avenir d'Apple se joue sur des gains marginaux d’attractivité des offres d’iPhone, d’iMac, d’iPad, de Watch, de TV, de services … c’est ce tromper de guerre.

Pour tous les acteurs de l’industrie :
• Le grand Eldorado de la dernière décennie que fût l’explosion du smartphone est en train de perdre ce statut et de devenir un marché comme un autre hormis sur certains territoires.
• L’ordinateur individuel n’est plus depuis longtemps l’Eldorado qu’il fût, c’est un marché banal où Apple est quasiment le dernier acteur à faire un business profitable.

Aux niveaux de CA et de résultats et de croissance d’Apple, quelques soit les décision prises sur l’offre actuelle de produit, il est impératif d’identifier un nouvel Eldorado et de parvenir à le conquérir.

avatar oomu | 

@awk

pas délirant si c'était nvidia et non amd
si la ram pouvait être passée à 32Go et non que 16Go
etc.

avatar awk | 

@oomu

D'où l'avantage de s'avoir aucun pb à utiliser aussi des machines wintel ????

avatar chezyom | 

Ce que je trouve génial, c'est qu'il y a des gens qui prédisent ce genre de choses depuis des années déjà, et qu'ils se font traiter de cons à chaque post !

Apple, c'est ça ! Ca a toujours été cher... Mon 1er Mac un Quadra 840 AV, avait couté une fortune... Mais quelque part, on savait pourquoi !

Aujourd'hui, c'est devenu du Bullshitage... C'est comme ça. Il ne suffit plus de dire "Amazing", "Awesome", "Wonderful", "Revolutionnary" pour que les gens accourent.

Petite prise de conscience générale, piqure de rappel que la religion dont certains se targuent n'est peut pas aussi géniale que ça.

Pour ma part, mon Mac pro 2012 gavé aux stéroïdes va tourner encore un moment... Et je vais amorcer la transition... Plus le choix... Si hier il y avait eu un iMac avec du Nvidia qui tient debout, ou du Mac mini, ou encore mieux, un VRAI Mac Pro... Why not !!!

Là, la déception est grande et c'est tant mieux... Il va falloir commencer à ouvrir les yeux !

avatar oomu | 

heu oui mais non

ce macbook pro, j'ai rien contre

c'est surtout qu'Apple vend plus grand chose en mac à jour. Justement, parlons du Mac Pro que vous avez gavé aux stéroïdes. Y a po de mac pro mi-2016. y a po ! ni cool ni délirant, ni cher ni ultra-cher, ni fermé ni ouvert, ni rien.

avatar awk | 

@oomu

Si il y a ce sera 2017 trop tôt 2016 ?

avatar Mickdez | 

Pendant ce temps chez apple...

... hey! Ils achètent ils achètent... si si je vous promet...
... ok l'année prochaine on pourra ajouter 500/1000e... ça passe...

... hand fucking pour fêter ça !

avatar awk | 

@Mickdez

Mais non ils font la grille tarifaire aux dés ??

avatar r e m y | 

"...ciblant clairement les professionnelles..."

??? Ça fait quand même un nombre de passes conséquent!

avatar awk | 

@r e m y

?????

avatar r e m y | 

Il y a une différence entre "professionnels" et "professionnelles".

avatar awk | 

@r e m y

????

avatar thomasfaller | 

5000 eur et ne même pas avoir 32GB de RAM... ça pique

avatar oomu | 

y a même pas l'option pour et passer à 6000 euros !

avatar awk | 

@oomu

Si tu achètes tous les adaptateurs et câbles possibles plus l'Apple Care ?

avatar ecosmeri | 

En soit l'ordi n'est pas trop mal il manque pour moi:
- un slot sd
- le magsafe
- et au minimum un port usb a
L' usb-c est logiQue seulement il faut laisser le temps a la transition

L'itilisation systematique d'adaptateur est vraiment un frein surtout que l'on ne peux meme pas brancher le dernier iphone dessus ( je ne sais pas comme t ils reflechissent chez apple)

Et le plus gros probleme c'est le positionnement tarifaire meme sur l'entree de gamme

avatar ecosmeri | 

Mais bon fallait s'y attendre avec un macbookretina qui est l'entree de gamme avec un ticket d'entree a 1500 euros le reste n'est plus choquant
Le mbpr d'entrée de gamme a coté c'est un cadeau

avatar ecosmeri | 

Il y a 9 ans quand j'ai acheté mon premier macbook ( blanc) le tocket d'entree etait a 1050 euros meme avec une inflation a 2% par ans je n'arrive pas au pris du macbook retina. D'autant plus que l'evolution n'est plus aussi importante ca stagne, les prix des composants ont en toute logique baissé aussi ( sauf le stockage)
Bref c'est dommage pour les utilisateurs

avatar Jeff06am | 

Tim Cook c'est le Jean-Francois Copé américain..

avatar lesteph71 | 

et a ce prix on n'a meme pas le dernier proc Intel ... qui aurait pu faire penser que ..

avatar awk | 

@lesteph71

Crois tu que le potentiel commercial serait significativement supérieur avec un autre CPU ? ?

avatar oomu | 

bien sur que non, fallait donc mettre le CPU de deux générations précédentes.

A quoi bon suivre l'industrie et se prendre la tête avec les egpu/gpu dédiés et chipsets customs ? pour rien de toute évidence. Roger, un pentioum !

avatar awk | 

@oomu

Non juste le bon équilibre ?

avatar adixya | 

Puisqu'on parle d'équilibre, on voit aussi que les prix sont super équilibrés, jamais vu autant d'équilibre chez Apple.

avatar awk | 

@adixya

ça nous le saurons dans les comptes d'exploitation ?

avatar JLG47_old | 

Compte tenu de l'inflation, c'est le prix du premier Macintosh 512k
Que de chemin parcouru.

avatar Vince-surf | 

On dit souvent que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel et pourtant les séquoias sont immenses ... mais ce sont des nains à côté des pommiers qui grèvent les prix.

Après plusieurs années à attendre ce qu'allait impulser Tim et ses équipes je reste sur le cul.
Des iphones à 700 euros
Des iMac, des Mac Minis, des Mac Pro, la suite iWork à l'abandon et les nouveautés logiciels comme Photos: beurk, je ne m'y fais pas.

avatar oomu | 

"la suite iWork "

à l'abandon ? Mais enfin, y a une version webeuh et un peu de groupware mais toujours pas d'ajouts fonctionnels (pas de scriptage des feuilles de calculs, pas de sources extérieures, etc)

avatar Vince-surf | 

Je déteste la version 6 qui n'apporte rien à mon sens. J'en suis resté à la 4.1
Un exemple tout bête, l'import de fichier doc merde plus avec la 6 qu'avec la 4 … pourquoi je ne sais pas mais je le constate régulièrement.

Quant à la collaboration, je ne l'utilise pratiquement jamais.
La version web ... heu comment dire .... pour mes collègues qui veulent modifier un de mes trucs oui mais sinon pourquoi irai-je sur le web alors que j'ai la suite sur mon Mac.

Je suis un vieux de la vieille, .mac apportait aussi des choses … remplacé par icloud qui biiiiiip dans la colle

avatar JLG47_old | 

Et encore, c'est sans l'écran 5k.
?

avatar bbtom007 | 

Il manque un MacBook Air retina a 1450€ en 256 et il faudrait baisser les modèles touch bar de 100€ pour avoir une gamme qui tient la route

avatar nicopulse | 

5000 €
..... pour 16 Go soudés à la carte mère ?????????????

avatar laric | 

C'est principalement l'augmentation de prix qui est délirante, surtout en France !
Aux US ou au Canada, les réactions ne sont pas du tout les mêmes, les prix étant proche des précédents.

Après le reste c'est un choix stratégique, avez-vous réellement besoin 256go ? Ou 8go ? Posez vous la question en dehors de tout aspect polémique...

J'ai vendu mon MacBook Pro il y a trois mois, et et depuis j'utilise un Air 13 pouces, 256go et seulement 4go de ram … Je m'aperçois que je n'ai quasi aucun problème au quotidien !
Vous allez me dire que je ne fais rien et pourtant j'ai illustrator qui est ouvert en quasi permanence et je fais pas mal de mises en page avec InDesign !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR