Ecrans, connecteurs, ces lentes transitions du Mac

Christophe Laporte |

La migration vers le tout Retina se poursuit mais ce n'est pas la seule qui occupe actuellement le Mac. Entre les écrans et les connecteurs, plusieurs évolutions ne sont pas achevées sur les machines d'Apple. Dans certains cas même, la logique des choix opérés récemment a de quoi surprendre.

Retina : une transition qui dure

Apres les MacBook Pro 15”, l’intégralité de la gamme iMac 27” est passée au Retina. La famille d’écrans haute définition a accueilli deux nouveaux membres en son sein cette année : le MacBook en début d’année et l’iMac 21,5” Retina 4K la semaine dernière.

Nul doute que tous les 21” passeront au 4K lorsque les coûts de production auront baissé. Mais cela pourrait prendre du temps, à l’image du MacBook Pro 13” Super Drive, qui fait de la résistance.

Le seul ordinateur de la gamme Apple à être totalement passé à côté du Retina, c’est le MacBook Air. On peut d’ailleurs se demander s’il y aura droit un jour. Ce serait faire beaucoup d’ombre au MacBook (lire : Quel avenir pour le MacBook Air ?).

Il y a un autre produit Apple qui n’est toujours pas passé au Retina, c’est l’écran Thunderbolt Display 27". L’arrivée du Thunderbolt 3 (déjà disponible sur certains PC) pourrait régler le problème (lire : Le Thunderbolt 3 intègrera l’USB C).

À l’échelle du Mac, la migration vers le Retina sera sans doute l’une des plus longues de sa riche histoire. Le premier MacBook Pro ainsi équipé est sorti il y a trois ans, cette évolution n'est toujours pas achevée. À titre de comparaison, Apple a réglé cette affaire sur les iPhone en l’espace de seulement deux ans.

Pour en revenir à la gamme Mac, elle donne l’impression d’être un chantier permanent et de manquer de cohérence. La question du Retina en est le parfait symbole, mais ce n’est pas la seule.

L’iMac snobe l’USB-C et le Thunderbolt 3

En ce qui concerne la connectique, c’est également un joyeux bazar. Cette année, Apple a adopté le connecteur USB-C pour son MacBook. On pensait que ce connecteur allait faire progressivement son apparition sur d’autres ordinateurs de la gamme, au fil de leurs renouvellements.

Alors que les iMac 21” ont été amplement revus, son absence se fait d’autant plus remarquer. On aurait également pu penser le croiser dans les nouveaux claviers, souris et trackpad d’Apple, mais le Lightning (pour des raisons de finesse ?) lui a été préféré.

Quels sont les ports sur lesquels Apple va s’appuyer ces prochaines années pour sa gamme d’ordinateurs ? Bien malin celui qui est capable de répondre à cette question.

Si on pose la question de l’USB-C, on n’ose même pas avancer celle du Thunderbolt 3, qui a été déjà adopté sur certains PC (lire : De nouveaux portables avec Thunderbolt 3). Toutefois, si un ordinateur devait débuter sa prise en charge, cela devrait être au Mac Pro d’en bénéficier le premier. Mais on est sans nouvelle de lui. Il n’a pas évolué depuis sa première sortie il y a deux ans.

Tout cela est bien confus, mais cela illustre parfaitement la situation du moment : le couple Mac / OS X vit plus que jamais dans l’ombre des terminaux iOS. Résultat, les Mac connaissent moins de mises à jour et évoluent de manière dispersée. Quand on se souvient que la transition vers Intel avait été menée en quelques mois… Et puisque dans cette affaire, on n’est plus à un paradoxe près, le Mac, malgré tout, ne s’est jamais aussi bien vendu !


avatar BeePotato | 

@ zorg2000 : « 4k mais bureau full HD quand même, et moi qui ne vois pas la différence entre le retina et mon vieux mac a même résolution »

Si tu ne vois pas la différence entre un écran retina et un écran non retina, il est en effet frustrant d’avoir payé pour rien pour avoir la résolution plus élevée.
En revanche, c’est inquiétant pour ta vue. :-)

« je me sens juste floué par l'espace inutilisable en plus. »

Tu peux toujours te rassurer en te disant que cet écran n’a pas été conçu pour offrir de l’espace en plus, mais pour offrir une plus grande finesse d’affichage. Du coup, il n’y a pas de gaspillage d’espace. ;-)

Blague à part, le 15 pouces à écran retina te permet, si tu le souhaites, de monter l’affichage jusqu’à 1920x1080 pixels virtuels, ce qui t’offre déjà bien plus « d’espace » que sur le modèle 15 pouces non retina et son écran de 1440x900.

Et si tu tiens vraiment à utiliser un affichage à 1:1, tu peux passer par un des divers logiciels tiers qui permettent d’accéder à ce mode d’affichage.
Mais si tes yeux n’arrivent pas à faire la différence entre un écran retina et un écran non retina, tu ne devrais probablement pas utiliser ce mode d’affichage où tu ne pourras plus rien distinguer. ;-)

avatar oomu | 

@zorg2000

"moi qui ne vois pas la différence entre le retina et mon vieux mac a même résolution"

cette phrase m'inquiète sur votre vue.

Vous devriez voir bien + de détails dans une photo en très haute résolution à même taille d'affichage que sur votre ancien mac (+ net, + détaillée, etc).

L'écran rétina, c'est ce qui permet aussi de travailler sur une vidéo 1080P à sa taille 1:1 en pixel, tout en voyant bien les détails, et avec l'interface d'édition autour.

-
sinon, vous devriez quand même voir que ces écrans ont une meilleure colorimétrie et uniformité que les précédents.

-
mais oui, si cet écran ne vous apporte rien, vous payez cher un outil dont vous ne profitez pas.

avatar oomu | 

maintenant que j'y pense, c'est exactement comme pour le jeu vidéo:

afficher les jeux en 1080p ou 4K (et demain 8K !) , ce n'est pas pour qu'on ait plus de petits dragons microscopique à l'écran ("quel dragon je clique ?c'est trop petit haAAAA!") mais bel et bien pour afficher le dragon à la même taille qu'avant mais avec beaucoup + de détails et finesse et soin et beauté, etc.

"ohOOOaaa je peux voir les morceaux de chevaliers morts entre les dents du dragon..." "-bon tu la fais cette boule de feu ?!" "-tout de suite monsieur"

La hausse de la résolution ne signifie pas agrandir la surface utile de l'écran. C'est aussi pour cela que les constructeurs communiquent sur le ppp (point par pouce) de leurs appareils et écrans.

avatar jojo5757 | 

J'ai de plus en plus l'impression que ce qui guide Apple n'est pas/plus la fonctionnalité bien pensée mais une bête histoire de $$. Par ex la ram soudée sur le Mac mini est une aberration et je pensais que c'était pour pousser au changement ou à la montee en game. C'est peut être ça mais aussi et peut être surtout une question financière. La ram soudée est moins chère à produire, et on peut faire cette même réflexion pour beaucoup de choses chez Apple. Les connecteurs usb c, et toutes les petites mesquineries habituelles J'ai vraiment l'impression qu'ils rognent sur tout. C'était déjà la cas avant mais avec l'être Tom cook ils se lâchent visiblement côté pingrerie. Pour plaire aux actionnaires ? Pour pousser au renouvellement ?

avatar Lopokova Lydia | 

@jojo5757

"mais une bête histoire de $$"

ça n'a rien de bête essaye donc de te faire des $$ tu verras cela n'a rien de facile.

avatar byte_order | 

Pour une bête et simple raison : le client ne lâche pas ses $$ si il ne voit pas l'intérêt de le faire.
Et il est pas interdit de débattre ici de nos intérêts respectifs à continuer de le faire ou pas avec la plateforme Mac.

Sans préjugé aucunement de la représentativité de nos opinions à l'échelle globale...

avatar oomu | 

"Pour plaire aux actionnaires ? Pour pousser au renouvellement ?"

ni l'un ni l'autre, du moins pas directement.

Plaire aux actionnaires ? la seule chose qui motive l'actionnaire sont les dividendes. L'entreprise s'est mise à distribuer des dividendes indépendamment de ses choix techniques parfois farfelus, arbitraires ou malins. Elle l'a fait parce qu'il y avait une pression et une accumulation sans précédent de trésorerie. Elle répond à une attente du marché.

-
"le renouvellement."

ha ben dis donc, si c'est ça la Technique pour "pousser au renouvellement", ben va falloir pousser + fort mémé.. parce que non, ça ne marche pas.

Certes Apple arrive à s'en sortir grosso-modo de la baisse des ventes de "pc", mais c'est pas glorieux.
Y a pas une explosion de ventes de mac mini année après année (ni même de iMac ou macbook pro).

-
"Bob.. j'ai racheté un mac mini, la ram étant soudée sur mon vieux, j'ai pas d'autre choix Bob.. me fallait un mac mini + performant BOB ! ALORS j'ai renouvelé mon mac mini BOB ! Sinon je l'aurais PAS FAIT !!!!"

heu non. cette histoire n'arrive pas.

ça décourage plutôt les clients et si Apple soude et autre, c'est pour baisser ses coûts, maintenir sa marge, sur des produits qu'elle considère d'entrée de gamme (le mac mini m'apparait vendu par apple comme une entrée de gamme sans intérêt).

Je comprends l'intérêt technique de souder, réduire, fondre, miniaturiser la mémoire et stockage sur une machine portable car on veut atteindre l'état de l'art de la portabilité, autonomie etc. ici, nickel. c'est un compromis qui se comprend et Apple apporte un produit bien à elle.

Mais sur un mac mini ?!, purement une considération d'entrée de gamme pour maintenir une marge sur des produits vieillissants et de + en + cher..

A mon sens, c'est une fuite en avant dommageable pour l'ensemble de la gamme.

avatar Lopokova Lydia | 

@oomu

"la seule chose qui motive l'actionnaire sont les dividendes."

Petite complément d'information, ce que tu avances étant réducteur.

Ce qui motive l'actionnaire ce n'est pas que le dividende (Apple ou MS on mis des années avant d'en distribuer) c'est la création de valeur.

Une belle croissance de la capitalisation boursière sans distribution de dividendes les motivera sans soucis :-)

avatar oomu | 

s'ils sont là pour spéculer sur l'action.

avatar Lopokova Lydia | 

@oomu

Là spéculation c'est encore autre chose, on peut se faire du fric sur une boite qui ne marche pas en spéculant ;-)

avatar byte_order | 

On peut se faire du fric en spéculant sur tout, de toute façon.

avatar 421 | 

Du Retina partout c'est bien mais si la carte graphique intégrée (pléonasme désespérant depuis quelques années sur Mac) ne suit pas, quel est l'intérêt ?
Ça fait 20 ans que je suis sur Mac et Apple n'a jamais daignée prendre en compte les besoins des utilisateurs pour les jeux où les pro dans la mobilité à coût raisonnable :-(

avatar oomu | 

"Ça fait 20 ans que je suis sur Mac et Apple n'a jamais daignée prendre en compte les besoins des utilisateurs pour les jeux"

quel que soit le coût, Apple n'a jamais daigné prendre en compte les besoins des gamers. Jamais (et idem sur la toute dernière Apple TV.)

"où les pro dans la mobilité à coût raisonnable :-( "

coût raisonnable ? Apple ? hein ? je ne comprends pas le sens de ces mots ensembles. :)

(je ne nie pas la valeur ajoutée d'un Apple, du moins de nombre de ses produits au cours des décennies, mais soyons lucides: bien évidemment qu'un mac est onéreux. Parfois l'effort est mérité, ce n'est pas moi qui va nier cela, mais "raisonnable" n'est pas vraiment ce qu'Apple cherche à vendre).

avatar Lopokova Lydia | 

@oomu

C'est dingue le nombre d'utilisateurs Apple qui le sont visiblement sur des malentendus ou des concours de circonstances :-)

avatar byte_order | 

Je pense sincèrement qu'il y en a un paquet en effet qui le sont sans véritablement savoir si c'était ce qu'il leur fallait vraiment.

avatar Espcustom | 

Apple vit une sale période en ce moment c'est clair, enfin pour les aficionados et les technophiles. les autres ne voient rien.
bcp de critiques pour leurs produits (sauf le 6S qui a fait quasi l'unanimité) mais ca n'a pas l'air de changer gd chose..

je me demande ou cela va les mener.

avatar Lopokova Lydia | 

@Espcustom

"les autres ne voient rien."

ça tombe bien c'est le gros du marché :-)

avatar oomu | 

JE ne SUIS PAS GROS et je suis aussi le cauchemar du Marché !

avatar Lopokova Lydia | 

@oomu

:-)

avatar Lopokova Lydia | 

Pour essayer de faire simple, si la question est de savoir si les Mac représente l'état de l'art technique de ce qu'on peut proposer comme ordinateur individuel en 2015 la réponse est clairement non.

Mais ce n'est pas nouveau le Mac de 1984 était déjà un compromis batard hors de prix.

Apple n'a jamais eu vocation à proposer la fiche technique la plus impressionnante, mais à proposer des machines désirable, facile d'usage, esthétiques, cachant la complexité technique ... bref une expérience utilisateur et non une fiche technique.

Les vrais geek détestent Apple depuis toujours c'est philosophiquement l'antithèse de leur vision de l'informatique et c'est fort respectable.

Les pseudo/neo geek qui pullulent ici attendent qu'Apple leur donne ce qu'il n'a jamais été, à croire qu'ils y sont venu sur un malentendu ou sur un heureux concours de circonstance alignant de manière transitoire l'offre d'Apple et leurs besoins.

avatar oomu | 

je suis ce qu'on appelle communément dans les salons du tout paris, un rétrofutur-geek.

La seule chose qui me motive réellement est d'avoir une machine fiable et performante avec un soin autour pour qu'elle soit agréable à utiliser comme un outil de travail intensif (bref: ne pas me faire chier avec du bruit, de la tôle et windows).

OS X et nombre de détails (de firewire, à openfirmare, EFI, etc) y participent.
C'est ce que j'ai retrouvé dans les powermac/mac pro et même le dernier mac pro.

Il n'y a pas que des malentendus dans la vie.

Mais il faut avoir effectivement une vision claire de ce qu'est Apple.

Malheureusement, Apple ne sera jamais un partenaire professionnel fiable, ce n'est pas son vrai commerce. Des fois la gamme est à jour quand il faut; oui.

"Les vrais geek détestent Apple depuis toujours c'est philosophiquement l'antithèse de leur vision de l'informatique et c'est fort respectable."

c'est effectivement exact. Et cela depuis heu... presque le premier jour... du moins quand Apple a mis l'ordinateur dans une boite en bois déjà faite (!)
On peut certainement retrouver d'antiques textes déjà méprisants envers Apple dés cette période dans des archives sur internet.

"Les pseudo/neo geek qui pullulent ici attendent qu'Apple leur donne ce qu'il n'a jamais été"

- Nous voulons le xMAaAAAaAc :)

avatar Lopokova Lydia | 

@oomu

"Et cela depuis heu... presque le premier jour..."

Même avant le schisme à commencé quand ce diable de Jobs a réussi à pervertir Wozniak en le convainquant de faire des produits commerciaux de ses géniales créations

avatar Lopokova Lydia | 

@oomu

"je suis ce qu'on appelle communément dans les salons du tout paris, un rétrofutur-geek."

Pas simple de te catégoriser, tu n'es clairement pas un néo-geek ne prenant de cette culture que ses aspects les plus superficiel.

Tu n'es pas un pseudo geek ta culture technique de qualité en atteste.

Il y a en toi du geek canal historique ne serait-ce que par le fond universitaire et de vie de campus.

Tu n'as pas sombré dans le geek maximaliste ne jurant que par Richard Stallman non plus.

Je pencherais pour le Geek Hédonisme Esthète :-)

avatar oomu | 

Je jure surtout par les talents de joueur de flute de pan de Richard Stallman...

et les slides de présentation de Larry Lessig.

-
Esthète je ne sais pas.

Hédoniste, définitivement.

-
Pour dire combien le temps a creusé des sillons sur mon front, pour moi, un "geek" reste encore pour moi d'avantage le passionné de "bricole" informatique/électronique, tournant autour d'une contre pop-culture anciennement marginale et folledingue que simplement un joueur de jeux vidéo qui regarde Games of Throne.

Bien entendu, au gré de mes commentaires, j'alterne entre ce que je considère être un "geek", et les millions de sens commerciaux qu'il prend maintenant. Otaku, nerd, hardcore gamer, gamerz, se fondant dans un joyeux magma pour me vendre un pikachu bluetooth "on the cloud" et son t-shirt.

avatar Lopokova Lydia | 

@oomu

"un "geek" reste encore pour moi d'avantage le passionné de "bricole" informatique/électronique, tournant autour d'une contre pop-culture anciennement marginale et folledingue "

Yep nous avons la même définition celle de mes années sur les campus universitaire avec en toile de fond la montée de la contre culture.

Le terme à pour moi était totalement dévoyé ne serait-ce que sur des critères de connaissances culturel et techniques ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR