L’iPad Pro entrouvre les portes d’un Mac sans Intel

Christophe Laporte |

Les processeurs ARM d’Apple continuent leur montée en puissance. Le processeur A8 de l’Apple TV n’a rien à envier à celui d’une console — selon les responsables d’Apple — alors que le tout nouvel A9X de l’iPad Pro n’a semble-t-il plus rien à envier à celui d’un PC. Faut-il y voir des indices de bouleversements à venir pour le Mac ?

Le discours d’Apple est clair : sa tablette est plus puissante que « 80 % des portables PC vendus cette année » (et 90 % pour ses capacités graphiques). Preuve supplémentaire qu’il n’a rien à envier à l’ordinateur de monsieur tout le monde, Apple a doté son nouveau jouet de 4 Go de RAM, une première pour un terminal iOS ! C'est par ailleurs ce qui est proposé de base dans les MacBook Air.

Récemment, Intel fanfaronnait en indiquant que ses nouveaux Core M Skylake étaient deux fois plus puissants que l'A8X de l'iPad Air 2. Cela tombe bien, car selon Apple, sa puce de troisième génération, l’A9X monte encore une marche. Elle est jusqu’à 1,8 fois plus rapide que l'A8X. On se gardera bien de comparer des mesures réalisées, d’une part avec des utilitaires en partie développés par Intel et de l’autre des chiffres avancés par Apple sans trop d’explications.

Les 22 et 360 fois plus rapides s'entendent pour les CPU et GPU de l'iPad Pro face à ceux du tout premier iPad — Cliquer pour agrandir

Mais une chose est certaine, la dynamique penche clairement en faveur des processeurs ARM. Ces graphiques réalisés l’année dernière montraient l’évolution des performances avec l'app de test Geekbench depuis 2011, entre les différents iPad et MacBook Air d'entrée de gamme (lire : Mac ARM : pas encore une réalité, mais plus un rêve).

On attend avec impatience les premiers benchs de l’iPad Pro pour pouvoir les mettre à jour. Nul doute que d’ici une génération ou deux, Apple aura techniquement la possibilité de proposer des MacBook avec une architecture ARM (lire : Mac ARM : dans les deux ans avec un processeur A10X ?).

Ensuite, entre avoir la possibilité technique de le faire et prendre cette décision stratégique… il y a un pas non négligeable. Au pire, ce serait un formidable moyen de pression sur Intel.

Lorsqu’Apple est passée du PowerPC à Intel, il y avait une véritable plus-value pour l’utilisateur : un gain de puissance important, la compatibilité des applications Windows et une roadmap alléchante chez le fondeur pour les ordinateurs portables. À l'inverse, l'horizon était bouché pour le PowerPC question mobilité.

Le passage à ARM ne bloquerait pas forcément « la compatibilité Windows ». Plusieurs techniques sont possibles pour continuer à faire tourner des applications Windows avec un niveau de performances satisfaisant. Quant à l'Ax, il est né pour des plateformes mobiles.

Le grand intérêt pour Apple serait de faire du sur-mesure pour ses ordinateurs comme elle le fait pour ses smartphones et tablettes. Elle serait en mesure de différencier de manière plus importante ses ordinateurs de la concurrence et sans doute de sortir de nouveaux formats d’ordinateurs. Reste à savoir si le jeu en vaut la chandelle. À l’heure où le Mac se vend tout seul et vit dans l’ombre des terminaux iOS, il n’est pas certain qu’Apple s’en donne la peine. C’est peut-être bien la plus grande chance d’Intel !


Tags
avatar kril1n | 

Tant que les ventes restent stable y ou augmente Apple ne dégagera pas Intel. Et tant qu'ils arriveront à maintenir une autonomie d'une dizaine d'heures.
CQDF

avatar oomu | 

tututut

Apple ne pense pas comme ça

Apple pense Futur, Maximiser la marge, Foutre en l'air les partenariats, Faire des produits qui vont faire chier l'industrie entière pour les cloner.

Bref, oui, je pense/crains/attends/angoisse que le Mac ARM est i-né-vi-ta-ble.

(sauf une ahurissante innovation Historique, que les enfants iront voir dans les musées au 23e siècle, d'Intel).

avatar kril1n | 

Y'a que les geeks qui éprouvent le besoin de procs ARM. Les madame Michu, monsieur lambda et autres noobs s'en battent allègrement les steaks ; et sachant qu'ils représente l'écrasante majorité des acheteurs de Mac pas besoin de se remuer le citron éternellement.
CQDF

avatar oomu | 

Madame Michu est beaucoup + attentive que vous ne le pensez.

Madame Michu n'est pas ingénieure, mais elle a très bien pigée qu'Apple a jeté par la fenêtre nombre de trucs hérités du PC pour pondre un iPad, et l'ipad, Madame Michu l'a trouvé bien + cool que son PC compliqué.

Madame Michu se fout de l'architecture du cpu, mais du résultat, ho ça non, vu le prix que ça coûte !

-
sérieusement: oui la question de arm ou intel EST IMPORTANTE.

Vous avez oublié ce que fut la période d'incertitude entre ibm powerpc et intel et le saut.

avatar Un Type Vrai | 

Y'a que les geeks qui éprouvent le besoin de procs x86. Les madame Michu, monsieur lambda et autres noobs s'en battent allègrement les steaks ; et sachant qu'ils représente l'écrasante majorité des acheteurs de Mac pas besoin de se remuer le citron éternellement.
CQDF

Ou pas.

avatar Doctomac | 

Plus que des ordinateurs sans puce Intel, le vrai salut pour les utilisateurs sera des Mac sans les cartes ATI et nVidia.

avatar zorg2000 | 

Si tu utilise Open CL, openGl, Inray ou CUDA tu ne jure plus que par ça.

Un calcul DAZ3D sur un gros I7 (I7-2600k) : 2h environ (4000*4000), des dizaines d'heures en photoréalisme.
Sur une Ge660 gtx (non overcloquée) : de 2 minutes à 20 minutes en openGL, 2 h en photo réalisme.
Si je veux augmenetr ma puissance je ne change pas de machine, juste de carte, mon PC n'a pas bougé depuis des années mais sa carte si.

Si j'avais les 700 euros d'une 980TI cela passerais preque en temps réel.
Bref, les cartes 3D c'est utile (et pas que pour les jeux)

avatar oomu | 

il est exact que la bascule a ARM me tuera automatiquement le mac comme station de travail.

avatar Un Type Vrai | 

Sauf si des boitiers externes peuvent apporter la puissance comme le promet Thunderbolt
Le discours ci dessus est bien : "Peut m'importe le processeur, tant que j'ai mon calculateur puissant"

Autrement dit, le paradigme "le CPU EST le calculateur" devient faux.
Un CPU ça peut aussi savoir déléguer le calcul, comme ça délégue pas mal de chose...

avatar oomu | 

hélas pour l'heure (et rien à moyen terme), il n'y a pas de solutions sur le marché (du moins rien qui soit standard, vendable, fonctionnel, que je peux acheter)

Malgré thunderbolt et pci-express, il faut un développement spécifique des pilotes. ce n'est pas transparent pour le système.

Sinon, oui, ça résoudrait toutes les angoisses existentielles :)

avatar kitetrip | 

Je ne comprends pas l'iPad Pro. C'est un iPad plus grand et puissant c'est tout. Si je ne peux pas retrouver mes applications pros sur une machine portable, je ne comprends pas l'utilité de l'iPad Pro par rapport à un MacBook.
Et si c'est (encore et toujours) aux développeurs de "juste" porter les applications... Mais bon, pour le fanboy ça ne servira qu'à afficher des photos plus grandes tout en chattant... Vive la vision du "pro" chez Apple.
Avant y'avait des véritables outils de travails à destination des pros : XServe, PowerMac, etc...

avatar broc_058 | 

@kitetrip :
On peut comprendre le terme car il permet certaines possibilités fonctionnelles.
apple est une niche pour le monde professionnel depuis toujours.
Les grands comptes ne sont pas aujourd'hui sur OS X mais sous Windows 7. Les applications frontales sont en mode client/serveur.
Peut on remplacer le poste de travail de l utilisateur lambda ?
Beaucoup d application web peuvent bénéficier du tactile.
L apport du stylet ne sera pas négligeable.
Un ingénieur ne pourra pas exécuter des simulations sur des applications lourdes sur iPad pro.
Microsoft a présenté office. Pas de tableau croisé dynamique, ni accès sur des bases de données.
Par contre ce produit est suffisant pour la lecture d analyse et résultat pour des hauts cadres.
Il faut attendre de voir les applications.

avatar kitetrip | 

Oui mais là où la Surface Pro est cohérente, c'est qu'il y a une véritable suite Office dessus. Sur ma Surface, si je veux faire une modif en direct sur mes règles complexes... je peux. Car c'est un véritable Office et non une version d'Office au rabais (pour ça il y a la Surface RT).
Là où je risque d'être réçu sur cet iPad Pro, c'est d'avoir le syndrome iPad, à savoir que pour une tâche nécessitant + de polyvalence on regrette rapidement de ne pas avoir un véritable ordinateur portable.
Là où la tablette a trouvé sa place, à savoir une utilisation simple à but démonstratif, et là où l'ordinateur portable a trouvé également sa place, à savoir avoir la polyvalence d'un ordinateur de bureau sur un support portatif, la place de l'iPad Pro est véritablement obscure...
En vrai ça ressemble à une stratégie basique d'école de commerce, à savoir occuper le marché avec une image forte... et c'est tout.

avatar debione | 

Ca dépend pour qui... Perso je vais le prendre pour... la musique... Il y a des trucs énorme sur Ipad, mais t'es quand même vite coincé, l'écran est trop petit, c'est pas agréable...

Après pour le coup, ben il remplacera complètement le portable que je voulais acheter, j'en avais principalement besoin pour internet et traitement de texte... Et c'est mon gamin qui va être ravi de jouer sur un espace si grand...

avatar Un Type Vrai | 

Un iPad Pro avec une application qui enferme une machine virtuelle (linux, hhvm ou autre) et un environnement de dév (Atom, Git, ... ) suffit pour que j'achète cet iPad personnelement...

Ok, ça n'arrivera pas demain... Mais un jour.

Ha non, il faudrait aussi un port USB-C (ou USB) et thunderbolt.
Vicement la version 2 ou 3 !

avatar oomu | 

@kitetrip

pour les logiciels de créations graphiques, il y a déjà des outils pro, des logiciels de qualités. Et ils seront nettement + utilisables et ambitieux avec une telle surface de travail et la haute résolution pour les stylets.

Après, au delà, oui c'est un pari sur l'avenir : il faut qu'il y ait un marché (qui rapporte des sous !) du logiciel pro et des développeurs pour l'ipad pro. Sinon évidemment, ça reste une plaque de verre géante... (et c'est même pas un excellent miroir)

la bonne nouvelle: c'est qu'on est pas obligé de l'acheter tout de suite ;)

l'autre bonne nouvelle, c'est que si on est graphiste, y a déjà de très belles choses à faire.

Sans parler de la possibilité de la transformer en une cintiq, et non ce n'est pas gadget : ça reste encore à prouver mais les premiers échos sont extrêmement positifs. Mieux encore qu'une surfaces 3 pro.

-
en réalité c'est pas USB qu'il faut, car lightning est AUSSI un port usb.
Il faut juste qu'ios gère enfin TOUT périphérique usb standard ! c'est pas sorcier zut! on branche du usb storage (au lighning, via un adaptateur de plus, rien à fiche!) et HOP : le stockage est dispo dans le popup de partage, dans le panneau icloud...

c'est presque trois fois rien, iOS réagit quand on branche un périphérique usb (il ne l'expose pas dans l'ui...) mais Apple en a cure...

bah, ça sera pour l'ipad Holo 9, keynote de 2023 "aujourd'hui est un grand jour, on s'est dit : et si on donnait plus de pouvoir à l'ipad ? trop ouf ! "

Des fois Apple est son pire ennemi.

alors oui, dans l'immédiat, vous avez le mac, le pc, un android mal fagoté et surfaces, on y fout photoshop, okay cool.. mais c'est frustrant, car l'ipad est du bon matos, et iOS a une bonne interface et simplicité.

et y a du bon logiciel déjà sur IOS. Y manque trois fois rien à ios.

Apple est lente et capricieuse.

avatar kril1n | 

@oomu :
Ça fait bien longtemps que t'as pas du aller au Genius. Le nombre de Michus qui s'en battent les steaks des specs doit être proche du 100% ;)
Le nombre d' iDevice qu'ont des blêmes y'a que ça au bar...
Donc la fiabilité / supériorité iOS sur OSX - ARM sur Intel restent encore à prouver.

avatar fousfous | 

@kril1n :
Les processeurs ça doit elle la chose la plus fiable, alors Intel ou ARM y a pas de différences... Et c'est la qu'on voit que tu n'y connais rien...
Et il est plus facile de faire tomber par terre un iPhone qu'un Mac aussi...

Et le terme pro c'est juste pour segmenter la gamme... Et surtout les pro ont tous des besoins différents, un graphiste sera sûrement le plus heureux avec un iPad pro. Quelqu'un qui fait du calcul lourd n'aura aucunes utilités de l'iPad pro (il lui faut que un serveur pour lui).

Mais par exemple j'aimerai bien tester l'iPad Pro pour véritablement écrire mes cours dessus sans gaspiller du papier, comme c'est format A4 ça tombe bien en plus.

avatar zorg2000 | 

Quand je retouche un RAW de 20 mo, je sens ma machine et son i7quad souffrir, alors je n'ose immaginer sur un Ipad pro.....

avatar Chanteloux | 

@zorg2000 :
Et encore! Un raw de 20 mecs c'est petit aujourd'hui, et mes raw de 40/50 mégas font pédaler sans bon sens mon iMac Retina 4.0. Alors ce iPad pro, c'est comme le MacBook, ce sont des jouets

avatar Un Type Vrai | 

RAW de quel APN ?

avatar reborn | 

pour aller au genius faut être un noob :)

avatar calotype | 

Je suis de ton malheureux avis depuis longtemps et surtout depuis les premières rumeurs que l'ipad pro soit sous iOS ...

J'attends avec espoir d'une tablette OSX mais pas que, avec au moins un port usb 3, en gros la surface pro OSX .. A défaut je me rabattrai sur cette dernière car je suis persuadé de pouvoir faire une affaire d'occasion dans quelque temps si ce n'est pas déjà le cas !

avatar patrick86 | 

"J'attends avec espoir d'une tablette OSX mais pas que, avec au moins un port usb 3, en gros la surface pro OSX .."

Elle est là : http://www.modbook.com/modbookpro

avatar oomu | 

@oomu :

"Ça fait bien longtemps que t'as pas du aller au Genius."

rooh

"Le nombre de Michus qui s'en battent les steaks des specs doit être proche du 100% ;) "

mon propos est : non vous vous trompez. Ou du moins, non, vous avez hyper-raison mais du coup ça vous aveugle.

Les gens s'en fichent évidemment de considérations d'ingénieurs (arm 64b, architecture A15, intel quadri coeur avec hyperthreading, hulalala..) MAIS, le résultat final ils ne s'en fichent PAS. Les logiciels auquel ils auront accès, ils s'en fichent PAS.

Et la TECHNIQUE derrière conditionne le résultat final. Et ça, le public surveille via des publications qui vulgarise.

"Le nombre d' iDevice qu'ont des blêmes y'a que ça au bar..."

les hôpitaux sont pleins de malades....

"Donc la fiabilité / supériorité iOS sur OSX - ARM sur Intel restent encore à prouver."

selon les études et autres revues de consommateurs, la fiabilité des produits apple sur le reste de l'industrie est prouvée. Apple est constamment dans le haut du panier des retours, sur l'ensemble de ses gammes.

Après, j'ai dit, moi, qu'un ARM = + mieux qu'un Intel ? moi qui ailleurs critique l'idée de basculer le mac à du tout ARM (ça sera aussi excitant que violent, aussi génial que totalement idiot, aussi malin que malade) ?

cela m'étonne.

L'intérêt d'un ARM de "bureau" (sans contrainte d'autonomie et dissipation thermique) face à un "intel" reste effectivement à prouver. Je reste dubitatif pour l'HEURE. (si demain ça permet à Apple de proposer un mac de Malade, ultra agréable et bardé d'outils merveilleux, je change instantanément d'avis, illico, sans vergogne. ou pas).

avatar totoguile | 

cross post
Apple’s new A9 and A9X processors promise ‘desktop-class performance’
Quelques calculs au doigt levé et mouillé :) :
- un ipad air 2 est à 4500 environ sur geekbench
- Phil Schiller a annoncé que le A9x était 1,8x plus performant que l'ipad air 2.
- ca nous donne donc un score geekbench théorique autour de 8100.
- toujours sur geekbench, le core i3-4360 des imac 14,1 tourne autour de 8800... donc pas si loin de ce score théorique.

Bref, tout ca pour dire que l'A9x semble etre une bombe. Je suis curieux de voir l'évolution des applis sur cette tablette à clavier vs sur macos: la frontière entre les 2 environnements semble de plus en plus mince.
/cross post

En fait cet ipad pro, c'est un super moyen pour Apple d'amorcer la transition de macos à ios. Apple n'a qu'à proposer des machines "similaires" (macbook vs ipadpro+clavier) et regarder ce que les clients veulent/font avec ces machines.

avatar zorg2000 | 

Le I3 c'est quand même un peu le bas du pannier des processeurs intel, a part les Atoms y'a rien en dessous.

Pour l'Imac 21 c'est une misère d'avoir un CPU aussi lent, a sa sortie tout le monde s'en plaignait sur ce forum. C'est un mac fait pour facebook mais pas plus.

avatar Un Type Vrai | 

Sauf que iOs est moins gourmant que Mac OS X (gestion de la RAM meilleure ... )

Sauf que les Core i3 ont un mode boost qui NE PEUX PAS rester longtemps actif. l'ARM peut tourner à plein régime indéfiniment.

Sauf qu'il y a tellement de choses à prendre en compte que c'est bien plus compliqué à départager que ça.

Exemple : Sur mon iBook G3, sous Mac OS 9, une application se lançait un peu plus rapidement que sous mac OS X.
Mais si je lançais 5 applications en même temps, Mac OS X était Lâââââârgement plus rapide.
Même matériel, même conditions, juste un OS différent.

avatar zorg2000 | 

le mode turbo boost intel passe sur un coeur seulement, quand aux ARM de nos mac, apres un moment assez cours ils divisent leur puissance par deux pour ne par vider la batterie (cf un test de mac gé), si tu veux une puissance permanent il te faut un refroidisseur actif.

Il n'y a pas de miracle ARM ou INTEL ce sont de stransistors, en gros plus de puissance = plus de chaleur. A puissance égale en megaflop un CPU intel et ARM consommerons la meme chose, dégageront la mmeme chaleur.

avatar oomu | 

y a aussi le contrôleur mémoire de l'ipad pro à surveiller. Apple a des propos forts le concernant.

avatar melaure | 

On a vu la super roadmap chez Intel, la puissance plafonne depuis des années. Avoir quitté le PPC, un processeur bien plus moderne que le x86, pour ça ...

Mais le titre est à l'envers, c'est surtout la route pour un iPad sous OS X afin de ne plus être sur un OS fermé et bridé de partout ...

On verra bien, mais en effet ARM est de plus un plus un sérieux concurrent.

avatar kril1n | 

Après si on me sort un MacBook Pro 15 avec un OS X sur ARM qui tourne 24 heures d'affilé à blocs fanless la je dis pas non. Ce serait la raison ultime pour Apple de faire cette bascule. Et il diront aux devs indé tout comme aux grosses boîtes : on s'en bat les steaks, codez sur notre nouvelle architecture sinon des boîtes plus malins et réactives prendront le relais et de l'avance.

avatar Mémoire Cache | 

"Nul doute que d’ici une génération ou deux, Apple aura techniquement la possibilité de proposer des MacBook avec une architecture ARM"

D'ici un an ou deux, Intel aura en sa possession des puces pour portables qui font le quadruple de la puissance des futurs puces ARM.
Bref, arrêter de fantasmer sur les Mac ARM, vous êtes lourd à la fin. Il n'y a aucun intérêt pour l'utilisateur et pour Apple. Quand bien même les puces ARM deviennent de plus en plus puissantes, les puces Intel font de même, et elles garderont toujours une longueur d'avance face à des processeurs pour smartphones.

avatar kril1n | 

@Mémoire Cache :
Bien parlé, c'est geeks me gavent à réclamer de l' ARM sur du desktop. Soûlant à la fin.

avatar totoguile | 

C'est vrai... Mais la logique commerciale ne suit pas toujours la logique technique... (cf. VHS vs Betamax)

Autre petite remarque, Intel a une politique commerciale visant à promouvoir ses solutions graphiques. Hors la dite solution graphique est en deçà des solutions concurrentes (Nvidia / AMD).
C'est peut etre tout simplement un moyen pour Apple pour forcer Intel à améliorer ce point. ("si tu boostes pas un peu les perfs de tes iris xxx, je fait un peu plus la promotion de mes ipad pro au détriment des macbook air" ...)

avatar nicolas | 

@Mémoire Cache :
ARM développe des design de puce 64bits pour serveur. Et les puces Apple ont clairement montré leur puissance sur des applications gourmandes, dignes de véritables Desktop.

Si ça t'a échappé, iMovie dans l'iPhone 6S est capable de monter des vidéos 4K (sûrement moins lourdes que du 4K "industriel" mais tout de meme!!)

avatar kril1n | 

Il n'y a pas de fumée sans feu, il n'y a pas de fuite sans liquide... Confucius, IV e s. avant JC.

avatar Stardustxxx | 

Et les fuites de gaz ?

avatar aldayo | 

Ce qu'il faut surtout remarquer, c'est qu'apple arrive à doubler les perf presque tout les ans, là ou intel n'a pas réussi à doubler les perf de ses core i5:i7 en 5 ans !!!

L'A9X à les perf d'un i3 aujourd'hui, si on double encore les perf le A10X va être monstrueux et si en plus, on ne le bride pas à une tablette (basse conso, quasiment pas de RAD et pas de ventilo), il devrai pouvoir tourner à 2 ou 3GHz avec un refroidissement conventionnel et je ne donne pas cher des i7 Extrem Edition d'intel !!! (les XEON devrai quand même rester devant avec leur 18 Coeurs dans les MacPro)

Reste le problème iOs que l'on ne veux pas dans un ordi de bureau !

avatar patrick86 | 

"Reste le problème iOs que l'on ne veux pas dans un ordi de bureau !"

Qui parle de mettre iOS dans un Mac de bureau ? oO

avatar Ipader | 

@aldayo :
Ce que tu dis est parfaitement juste, je suis surpris qu'ils y en aient ici qui ne l'ont pas compris ?
Peut-être qu'ils n'ont pas vu les graphes et lu l'article au complet ?...

avatar zorg2000 | 

Si la transition se fait tu n'aura qu'IOS partout :)

Quand au ARM, on arrive a un I3, ok, soit quand même pas mal d'années de retard sur Intel qui a de fortes possibilité d'upgrade et qui s'il ne sort rien de nouveau c'est qu'il n'y a plus de concurence.

avatar pme | 

Ce que je remarque, c'est qu'Apple propose des machines de moins en moins puissantes en bas de l'échelle : macbook moins puissant que macbook air, iMac 21' dual-core, suppression du quad core dans le mac mini. C'est comme s'ils voulaient préparer l'arrivée d'ARM plus puissants que les bas de gamme actuels pour baisser les prix tout en augmentant leurs marges.

Et pourquoi pas une distinction non pro/pro entre ARM et intel : macbook vs macbook pro, mac mini vs mac pro, et pourquoi pas iMac vs iMac pro (ou 21' vs 27'). Aller, soyons fous : un petit keynote réservé au mac, le seul absent d'hier!

Bon OK je me rendors...

avatar kril1n | 

oomu qui croit que Madame Michu est une power user !! mdr !! Peut être qu'un jour il a rencontrer une Madame Michu hors norme et que depuis il croit que toutes les Michus sont comme ça ; cette power Michu a du lui laisser un souvenir inextinguible mdr !!

avatar zorg2000 | 

Elle a bon dos mme michu, sans doute l'Imac ou le mini de base lui convienne mais moi je fais des choses plus lourdes j'ai besoin d'un bon CPU (I7 ou gros I5) et d'une vraie carte 3D, donc chez la pomme c'est tout ou rien, soit une GMA qui ne sert à rien soit une double ATI (déja dépassée au demeurant) à un prix de fou.

La ou j'ai un bon PC I7+GFX a moins de 1000 euros (le prix du mac mini) ou un Mini équivalent au mac mini chez Alienware avec l'Alpha (même taille, même CPU, une carte 3D en plus, une vraie).

avatar kubernan | 

ARM à la place d'Intel ? La transition va être plus simple qu'on le suppose : Apple arrêtera un jour la production des MacBook (et pourquoi pas des iMac ?).

Apple a supprimé la disquette, le lecteur DVD... reste à virer le clavier (ah mais tiens, le voilà qui réapparait de manière optionnelle sur un iPad...).

Pas de réécriture logiciel à gérer dans ce cas vu le parc applicatif dont dispose iOS.

Donc, à mon humble avis, ce n'est pas à la transition Intel -> ARM qu'il faut s'intéresser mais à la disparition de tout une gamme d'ordi. Enfin c'est l'idée hein, peut-être pas pour demain, mais dans 10 ans ?

avatar JoKer | 

Si les puissance des ARM ne suffit pas à remplacer Intel du MacBook au Mac Pro et faire tourner un émulateur pour les logiciels intel, ça ne vaut même pas la peine de penser au Mac ARM.

Par contre une nouvelle gamme de produit (des "Apple Book") utilisant des processeurs ARM, une version d'OS X complète (mais débarrassée des vieux API), incompatible avec les logiciels Mac (entre une simple récompilation et une grande réécriture), pourrait évoluer en parallèle aux Mac pendant quelques années, avant l'abandon complet du Mac au profit des "Apple Book" rejoint peut-être une gamme d'ordinateur fixe.

avatar iPop | 

@JoKer :
Par contre une nouvelle gamme de produit (des "Apple Book") utilisant des processeurs ARM, une version d'OS X complète (mais débarrassée des vieux API), incompatible avec les logiciels Mac (entre une simple récompilation et une grande réécriture), pourrait évoluer en parallèle aux Mac pendant quelques années, avant l'abandon complet du Mac au profit des "Apple Book" rejoint peut-être une gamme d'ordinateur fixe.

ON appelle cela iOS.

avatar JoKer | 

Ah oui ?
Je ne savais pas qu'iOS gérait les souris, drivers divers, écrans multiples et utilisait le Finder.
J'en apprends des choses ici...!

avatar xDave | 

Pourquoi pas? ce ne sont que des drivers/kernel etc inutiles sous iOS mais néanmoins portables si nécessaire, je pense.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR