Apple : un problème très haut de gamme

Christophe Laporte |

La mise à jour de la gamme Mac cette semaine a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, plusieurs ordinateurs ont vu leur prix augmenter de 100 € jusqu’à parfois même 600 €.

Même si Apple ne s’est pas expliquée sur le sujet, ces changements tarifaires sont la conséquence directe de l’affaiblissement de l’euro ces derniers mois. Si pour le consommateur la pilule est difficile à avaler, on peut « comprendre » le raisonnement d’Apple qui tient à préserver ses marges (lire : Apple Store : flambée des prix et de nouveaux iMac / MacBook Pro).

Toutefois, certaines hausses de prix passent mieux que d’autres. Celles concernant le Mac Pro ainsi que dans une moindre mesure celles du SuperDrive (+ 10 €) et de la Magic Mouse frisent le ridicule.

Sur la station professionnelle d’Apple, l’entrée de gamme a pris 400 € ! Les utilisateurs auraient sans doute préféré une évolution des caractéristiques de cet ordinateur qui n’a pas bougé depuis sa commercialisation en décembre 2013 !

En l’espace de quasiment deux ans, il est difficile de ne pas penser que le coût de certains composants de cette machine — processeur, mémoire flash ou encore les cartes graphiques — n’aient pas baissé de manière importante.

Si l’on met de côté les fluctuations monétaires, il y a deux choses qui sont de plus en plus récurrentes chez Apple. Les mises à jour d’ordinateurs sont toujours plus espacées : un an pour les modèles qui se vendent (MacBook Air, MacBook Pro…) et un délai plus long encore pour ceux qui jouent un rôle mineur (Mac Pro, Mac mini…). Apple a été précurseur dans ce domaine. On peut critiquer cette position, mais on peut la comprendre également. L’arrivée d’un nouveau Mac ne crée plus le même engouement qu’avant et le progrès technologique a tendance à se tasser, notamment en ce qui concerne les processeurs. Des processeurs tiers sur lesquels Apple a moins de prise que sur ceux qu’elle conçoit pour ses iPhone/iPad.

L’autre point, c’est qu’Apple fait toujours payer aussi chèrement ses nouveautés. Le passage au Retina a été l’occasion d’augmenter les prix de plusieurs centaines de dollars.

On l’a vu lorsque les MacBook Pro et les iMac sont passés au Retina. C’est d’ailleurs parfaitement compréhensible. Lorsqu’Apple revoit une machine de fond en comble, il y a souvent des composants plus chers, de nouvelles techniques de fabrication à prendre en compte et tout le travail de recherche et développement.

Cela peut s’expliquer mais, en même temps, Apple sait aussi procéder différemment à certaines occasions. Par exemple, le prix de l’iPad 9,7” n’a pas varié d’un iota aux États-Unis depuis la commercialisation du premier modèle en 2010 : 499 $. Cela ne l’a pas empêché de connaitre chaque année des évolutions importantes à tous les niveaux.

L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse
L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse

D’autre part, si pour les Mac, Apple a tendance à rapidement augmenter les prix lorsqu’il y a des nouveautés substantielles, elle est beaucoup plus lente à les « démocratiser » ensuite. Que les ordinateurs d’Apple soient chers, c’est une chose, ce qui est plus gênant, c’est lorsqu’il y a beaucoup à redire sur les configurations qu’elles proposent.

L’entrée de gamme chez Apple a souvent fait l’objet de critiques (lire : Apple et l'éternel problème de l'entrée de gamme), mais les incompréhensions sont de plus en plus nombreuses également sur le matériel haut de gamme.

Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?
Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?

Premier exemple : l’iMac Retina. D’après nos informations, cette machine est loin d’être un best-seller. Apple a cherché à rectifier le tir en proposant une configuration légèrement moins chère. Mais comment peut-on proposer en 2015 un ordinateur à 2 299 € sans Fusion Drive ? Résultat, ce qui devrait être une bête de course (vu son prix) met presque deux minutes à démarrer et ponctue son utilisation de lenteurs qu’un MacBook n’a pas.

Même constat pour le MacBook Pro 15” Retina entrée de gamme. Cet ordinateur est vendu 2 249 € et ne dispose pas d’une carte graphique dédiée. Ceux qui ont des besoins de puissance n’ont pas d’autres choix que de considérer le modèle haut de gamme.

Bref, ces deux configurations donnent davantage l’impression d’être là pour proposer un prix d’appel et rien d’autre.

Il y a sans doute de quoi fustiger Apple et cela se traduit probablement par un ressenti assez négatif chez les utilisateurs de longue date. Ce qui est paradoxal dans la situation actuelle, c’est que le Mac ne s’est jamais aussi bien porté.

Sur les trois premiers mois de l’année, Apple a écoulé 4,6 millions d’ordinateurs, soit une augmentation de 10 % en un an. Mieux encore, le chiffre d’affaires des ventes d’ordinateurs est repassé devant l’iPad. Personne n’aurait parié dessus il y a deux ans.

Alors, certes la façon de procéder d’Apple appelle la critique, mais les chiffres lui donnent raison, au moins pour l’instant…

avatar narugi | 

Au delà d'un problème de prix. Je trouve qu'aujourd'hui les gammes de Mac ne sont plus lisibles et compréhensibles pour le commun des mortels. C'était jusqu'il y a 2 ans pourtant un point fort de Apple. Une gamme, simple et claire. Bien loin des autres constructeurs.

Il ne faudrait pas non plus que les Watch s'éparpillent plus. 2 gammes + une troisième bien sélective. C'est très bien tel quel.

avatar jazz678 | 

@pommecroquee :
Il faut arrêter de considérer les acheteurs de Mac pour des débiles mentaux qui suivraient bêtement et uniquement les effets de mode. Il y en a qui en ont simplement besoin pour travailler. Et puis quand on n'a pas les moyens de s'en acheter un, on n'achète pas (ou on achète autre chose). Simple...

avatar TmrFromNO | 

Apple se fout ouvertement de la gueule du monde.
Le Macbook pro avec Superdrive de 2012 ( !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!) 1200 euros putain.
1200 euros pour un ordi dépassé qui a 3 ans. Il leur coute combien le superdrive, 600, 700€? ..
Ou c'est un modèle collector que les gens vont acheter pour arrocher au mur?

Le problème c'est qu'Apple ne veut pas perdre le moindre petit centime sur un seul de ses produits. Les pauvres, le refurb doit leur faire mal au cul à un point.

avatar mccawley2012 | 

La moins intéressante * pour le Mac mini

avatar moon21 | 

Au canada aussi ça a augmenté sérieusement.

Au delà de cette augmentation qui est juste immorale, pour un usage pro il n'y a pas que le coût.. il y a aussi la rentabilité et l'amortissement...

Peut-être serait-il possible à MacG de faire un article de fond sur ce sujet. machines, licences, auto-entrepenariat, exercice libéral, société. etc...

Pour de la 3D intensive, architecture, design, retouche photo, je peux vous garantir que l'investissement ne pose pas le moindre soucis. Et l'amortissement ... trop facile.

Je constate que ce sont les mêmes qui croient que l'AW est une montre de luxe et qui croient qu'un Mac pro à plus de 10 000 n'est pas rentable.

et il n'y pas que le Mac, il y a aussi les licences qui sont beaucoup plus coûteuses et contraignantes. pour faire les mises à jour, il faut suivre un rythme imposé d'une mise à jour par an en moyenne. Avec quelques softs un peu pour, ça monte très très vite...

avatar comass | 

trop à fleur de peau le patrick86. Il serait capable de vendre du caca et dire à son client que c'est de l'or. Bref rarement vu pareil illuminé.

avatar Boud | 

Oh il ne faut pas se voiler la face, la baisse de l'euro, c'est comme la baisse du $, c'est provoquée pour ne pas que le système s'effondre (bien qu'il va quand même connaitre une crise après).

Peut être que les personnes vont réflechier à deux fois avant de claquer autant d'argent sur des gadgets et qu'APPLE retrouvera une place de marché de niche (je ne dis pas haut de gamme, car APPLE n'a jamais fait du haut de gamme).

avatar Tomtomrider | 

Augmentation anecdotique sur le superdrive? Enfin c'est un banal lecteur dvd à 80€ quand même!!!

avatar simK | 

Personnellement j'ai un iMac 21.5" mid 2011 avec 20Go de RAM et mon prochain ordinateur ne sera plus un Mac. Je trouve que Win10 se présente plutôt bien et là où j'ai trouvé à l'époque une machine qui me correspondait à un rapport/qualité prix intéressant chez Apple, aujourd'hui une config plus musclée se présente comme impayable chez Apple (+2500€) là où j'aurais mon bonheur pour moins de 1000€ dans un PC.

avatar Rapsodan2 | 

Perso, j'espère que la situation s'améliorera d'ici 2 ans. Aucun modèle portable a aujourd'hui mon mon minimum vital... 1.5 Gig de SSD, comme sur mon mbp 2012 auquel j'ai enlevé le DVD. Si mon actuel lâche, je serai bien embêté. Normalement depuis 1991 je change au 2 ans mais là je ne peux même pas!

avatar Tox | 

Un moyen simple de profiter du tassement des performances de l'électronique et de contourner les prix Apple :

Choisir le modèle précédent auprès d'un revendeur (qui lui doit bien vider ses stocks), lorsque la mise à jour est "ridicule" en terme de modifications matérielles et de performances.

J'ai par exemple acquis un 13" Retina late 2013 à la sortie du Mid 2014. Résultat, moins de 1200.- € pour une configuration 8 Go et 256 Go, en acceptant une fréquence inférieure de 0.2 GHz (seule et unique différence entre les deux révisions). Le revendeur m'offrait même le paiement en six fois sans frais. Qui dit mieux ?

avatar Iteck | 

Perso, c'est fini, plus envie et plus les moyens d'acheter du Apple...
A une époque, la question ne se posait même pas, mais aujourd'hui, que ce soit au niveau tel comme ordi, les concurrents ont tellement progressé que les différences sont maintenant vraiment minimes, pour un prix sans équivalent...
J'étais pourtant, professionnellement comme personnellement un fan addict ...
C'est triste à dire, mais les temps changent, les habitudes de consommation aussi, les gens aussi, et Apple a clairement raté un truc ces derniers temps...

avatar jazz678 | 

@Iteck :
Et qu'est-ce que Apple aurait raté ?

avatar Dodi12 | 

Idem pour moi, exactement le même raisonnement.

Même sans suivre vraiment les progrès de la concurrence, il est clair que je n'ai ni l'envi, ni les moyens, d'acheter du Apple.

Il n' y a plus aucune configuration qui pourrait me plaire (minimum 8Go de Ram et 256 de SSD) à un prix acceptable.

Je pense que les gens comme toi et moi et beaucoup d'autres sur ce site, ont beaucoup participé au succès d'Apple en communiquant notre satisfaction au sein de notre entourage, nous verrons si notre insatisfaction, puisqu'elle perdure, inversera la tendance.

avatar Crkm | 

Objectivement,l'ipad est l'appareil d'apple ayant le meilleur rapport qualité prix,pour le reste le rapport qualité prix s'est dégradé au fil du temps,pour devenir probablement parmi les pires du marché.

avatar jipeca | 

Apple, c'est maintenant l'iPhone et l'iPad , le mac est purement anecdotique et totalement inachevé. Un beau look et rien dedans. L'exemple parfait du "Sois belle et tois-toi !"

Et je suis même de + en + persuadé que l'iPad n'est qu'un iPhone géant.
Quant a "travailler" avec l'iPad, tout dépend bien entendu du travail. Certains de mes connaissances "travaillent" sur leur mac ... sur MailApp, Word et Excell (a peine) toute la journée, et pourraient tout aussi bien le faire sur iPad. Ils ont tout de même un clavier physique hein... Faut pas pousser tout de même.

Tout est relatif.

avatar diegue | 

J'espère qu'Apple en plus de la très très "cher" Angela Ahrendts a recruté aussi des experts en études de comportement des consommateurs. Ils sont sur le fil rouge du couple prix/satisfaction-attente des clients. Le jour où beaucoup penseront que la prestation produit est trop cher, ce sera très difficile pour Apple de revenir dans le jeu (cf Sony)

avatar tchit | 

Franchement j'ai eu une flopée d'appareils Apple et leur manque de renouvellement et leur peu d'intérêt pour les outils de travail font que je suis passé au hackintosh pour l'ordinateur de bureau et que si mon MacBook Pro 2009 rend l'âme un jour j'achèterai un PC.

avatar ardienn | 

Il est là, le problème : tu payes cher une machine qui rame en usage basique (imac 5k, macbook).
A la limite, ils n'ont qu'à encore augmenter les prix, mais qu'ils ne proposent plus des machines à la ramasse. Obligé d'attendre les tests avant d'acheter, maintenant.

avatar ThePapyGeek | 

Salut les jeunes.

Bon concernant la hausse des prix , il faut savoir que la majorité a essayé d'absorber ladite hausse. Bref affirmer tambour battant que toute l'industrie a augmenté ses tarifs c'est juste se foutre de la gueule du monde. Les accessoiristes n'ont pas bougé le prix de leurs claviers/souris etc etc.

Le prix des CPUs qui a connu une TRES TRES LEGERE hausse (jusqu'a 50 euros pour des kits de pieces detachées POUR LES HAUT DE GAMME) sont DEJA rentré dans les clous (on trouve du i7 4790K a moins de 360euros...).

Bref...

Les autres ? Concernant les portables on note une legere augmentation de l'ordre de 50 euros a 100e portant le prix des machines actuelles au tarif 2013 en somme... Donc oui on se fou de votre gueule dans les grandes largeurs.

Apple est le PREMIER qui a augmenté sa grille tarifaire (surmargées deja) et Microsoft a suivi apres avec ses surfaces. Meme constat dans les deux cas. Seul les produits cible (produits d'appels , haut de gamme best) sont concernés. Pas toute la gamme ni toutes les gammes... Evidement.

Bref avec la marge monstrueuse qu'Apple se fait sur ses machines (croyez moi) il n'y aurait du avoir aucun impact. Mais ca fait longtemps que le think different est au placard.

Bon apres on peut croire ce que l'on veut perso je m'en balance. Mais Apple est le seul fabriquant a n'avoir JAMAIS baisser le tarif de ses gammes qui sont et demeurent à un tarif phohibitif.

avatar frankm | 

Chez Apple le modèle d'entrée de gamme est juste là pour nous faire prendre le modèle au dessus !
MacBook Pro 128Go ah ah ah.
iPhone 16Go ah ah ah.
iMac 1,1GHz ah ah ah.
Mac Retina à disque dur ah ah ah.
Etc.

avatar jipeca | 

Ben dans tous les suopermarchés, on appalle ça "les têtes de gondoles"...
Apple devient un supermarché labellisé pour hipster ou bobos fortunés pour qui le paraître est un axiome.

avatar feefee | 

@jipeca :

"Apple devient un supermarché labellisé pour hipster ou bobos fortunés pour qui le paraître est un axiome"

Je pense que tu n'as pas bien saisi le sens du mot axiome .
C'est pour toi que c'est un axiome pas pour les bobos ..
Bref .

avatar moon21 | 

non, c'est pour des usages pro spécifiques.
pour un commercial, pas besoin de plus de 16 Go dans un iPhone, par exemple...
surtout s'il est offert par la boite.

avatar NikonosV | 

En même temps ce sont surement les pays émergents, qui contribuent au succès des mac actuels, non ?

je serais curieux de voir la progression des ventes par pays y a qq années par rapport à maintenant

car pour le monde pro ou les macs users depuis de longues années ou power user, on ne peut pas dire qu'Apple se soucient pour eux

Pages

CONNEXION UTILISATEUR