Apple : un problème très haut de gamme

Christophe Laporte |

La mise à jour de la gamme Mac cette semaine a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, plusieurs ordinateurs ont vu leur prix augmenter de 100 € jusqu’à parfois même 600 €.

Même si Apple ne s’est pas expliquée sur le sujet, ces changements tarifaires sont la conséquence directe de l’affaiblissement de l’euro ces derniers mois. Si pour le consommateur la pilule est difficile à avaler, on peut « comprendre » le raisonnement d’Apple qui tient à préserver ses marges (lire : Apple Store : flambée des prix et de nouveaux iMac / MacBook Pro).

Toutefois, certaines hausses de prix passent mieux que d’autres. Celles concernant le Mac Pro ainsi que dans une moindre mesure celles du SuperDrive (+ 10 €) et de la Magic Mouse frisent le ridicule.

Sur la station professionnelle d’Apple, l’entrée de gamme a pris 400 € ! Les utilisateurs auraient sans doute préféré une évolution des caractéristiques de cet ordinateur qui n’a pas bougé depuis sa commercialisation en décembre 2013 !

En l’espace de quasiment deux ans, il est difficile de ne pas penser que le coût de certains composants de cette machine — processeur, mémoire flash ou encore les cartes graphiques — n’aient pas baissé de manière importante.

Si l’on met de côté les fluctuations monétaires, il y a deux choses qui sont de plus en plus récurrentes chez Apple. Les mises à jour d’ordinateurs sont toujours plus espacées : un an pour les modèles qui se vendent (MacBook Air, MacBook Pro…) et un délai plus long encore pour ceux qui jouent un rôle mineur (Mac Pro, Mac mini…). Apple a été précurseur dans ce domaine. On peut critiquer cette position, mais on peut la comprendre également. L’arrivée d’un nouveau Mac ne crée plus le même engouement qu’avant et le progrès technologique a tendance à se tasser, notamment en ce qui concerne les processeurs. Des processeurs tiers sur lesquels Apple a moins de prise que sur ceux qu’elle conçoit pour ses iPhone/iPad.

L’autre point, c’est qu’Apple fait toujours payer aussi chèrement ses nouveautés. Le passage au Retina a été l’occasion d’augmenter les prix de plusieurs centaines de dollars.

On l’a vu lorsque les MacBook Pro et les iMac sont passés au Retina. C’est d’ailleurs parfaitement compréhensible. Lorsqu’Apple revoit une machine de fond en comble, il y a souvent des composants plus chers, de nouvelles techniques de fabrication à prendre en compte et tout le travail de recherche et développement.

Cela peut s’expliquer mais, en même temps, Apple sait aussi procéder différemment à certaines occasions. Par exemple, le prix de l’iPad 9,7” n’a pas varié d’un iota aux États-Unis depuis la commercialisation du premier modèle en 2010 : 499 $. Cela ne l’a pas empêché de connaitre chaque année des évolutions importantes à tous les niveaux.

L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse
L'iPad a fait des pas de géant en cinq ans, mais son prix n'a jamais été revu à la hausse

D’autre part, si pour les Mac, Apple a tendance à rapidement augmenter les prix lorsqu’il y a des nouveautés substantielles, elle est beaucoup plus lente à les « démocratiser » ensuite. Que les ordinateurs d’Apple soient chers, c’est une chose, ce qui est plus gênant, c’est lorsqu’il y a beaucoup à redire sur les configurations qu’elles proposent.

L’entrée de gamme chez Apple a souvent fait l’objet de critiques (lire : Apple et l'éternel problème de l'entrée de gamme), mais les incompréhensions sont de plus en plus nombreuses également sur le matériel haut de gamme.

Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?
Un disque dur, est-ce vraiment performant en 2015 ?

Premier exemple : l’iMac Retina. D’après nos informations, cette machine est loin d’être un best-seller. Apple a cherché à rectifier le tir en proposant une configuration légèrement moins chère. Mais comment peut-on proposer en 2015 un ordinateur à 2 299 € sans Fusion Drive ? Résultat, ce qui devrait être une bête de course (vu son prix) met presque deux minutes à démarrer et ponctue son utilisation de lenteurs qu’un MacBook n’a pas.

Même constat pour le MacBook Pro 15” Retina entrée de gamme. Cet ordinateur est vendu 2 249 € et ne dispose pas d’une carte graphique dédiée. Ceux qui ont des besoins de puissance n’ont pas d’autres choix que de considérer le modèle haut de gamme.

Bref, ces deux configurations donnent davantage l’impression d’être là pour proposer un prix d’appel et rien d’autre.

Il y a sans doute de quoi fustiger Apple et cela se traduit probablement par un ressenti assez négatif chez les utilisateurs de longue date. Ce qui est paradoxal dans la situation actuelle, c’est que le Mac ne s’est jamais aussi bien porté.

Sur les trois premiers mois de l’année, Apple a écoulé 4,6 millions d’ordinateurs, soit une augmentation de 10 % en un an. Mieux encore, le chiffre d’affaires des ventes d’ordinateurs est repassé devant l’iPad. Personne n’aurait parié dessus il y a deux ans.

Alors, certes la façon de procéder d’Apple appelle la critique, mais les chiffres lui donnent raison, au moins pour l’instant…

avatar Strix | 

*prépare du popcorn*

avatar arekusandoro | 

@Strix :
T'as bien raison...mais bon qu'est ce que ça change ces prix ? Les gens vont toujours en acheter. Apple n'est pas (comme beaucoup de société) une entreprise caritative. Si elle peut continuer à vendre au prix fort...elle le fait. Quand tu baisse tes prix c'est que t'es obligé d'absorber cette baisse de marge. Le dernier galaxy de Samsung est un succès (surtout le edge) : pas d'ODR en vu, alors que Samsung est le roi de l'ODR :)

avatar macbook60 | 

@arekusandoro :
Samsung va baisser les prix des s6 même s'il apparemment ils se vendent

avatar jazz678 | 

@arekusandoro :
"Le dernier galaxy est un succès"
Tu as les chiffres de ventes?

avatar xx-os | 

Justement, c'est pas ce qu'il se dit... Ile en auraient vendus 10 millions et pas au client final, le 1er mois... cad, moins que le S5 et le S4 le 1er mois... donc non, c'est loin d'un carton plein... Et les sites Android parlent d'une baisse de 20% à venir, très vite... Pour le S5, cette baisse était intervenue le 2 juin...

avatar Le docteur | 

"Les gens" je ne sais pas, mais certains (dont moi) ne vont plus pouvoir suivre, tout simplement."

avatar Mrleblanc101 | 

@arekusandoro :
Le S6 est moins d'être un succès LOL ! Il se vend moins bien que le S5 et le S4... 10 millions en un mois contre 11 millions en un mois et 10 millions en 29 jours

avatar minijul | 

Certes les Mac se vendent très bien actuellement.
Mais fort de toutes ces considérations très bien expliquées dans l'article, la question qui tue est : ceux qui achètent des Mac actuellement le referont-ils volontiers dans quelques années ?....

avatar pacou | 

@minijul :
Et bien je fais parti de ceux qui ont acheté du Mac quand ils faisaient faillite, qui en ont acheté jusqu'à n'avoir que du Apple partout-maison et entreprise de compta pas le genre à avoir du Mac en principe- et qui cherche activement des alternatives, si possible pas Microsoft, plutôt Linux, mais des alternatives.
Et il y en a.
Ce qui est sûr maintenant, c'est que dans mon entreprise, soit je crée une alternative open source d'ici 3 ans, soit je passe chez les voisins.
Le Mac ne sera donc à courte échéance disponible que pour des raisons d'archivage légal.

avatar noooty | 

@minijul :
Oui, et ça fait plus de 20 ans...

avatar citronapple | 

L'augmentation des prix n'a rien à voir avec le dollar, c'est simplement un faux prétexte. Pour preuve, tous les accessoires n'ont pas augmentés, ainsi que tous les modèles d'iPhone, et d'iPad, ce qui aurait pourtant dû être le cas si la monnaie avait changée.

Et à ceux qui diront "Oui mais Apple prends sur ses marges pour l'iPhone et l'iPad" j'ai envie de vous dire certes, mais pourquoi ne pas l'avoir fait aussi sur les Mac, et les accessoires ?

avatar Hideyasu | 

@citronapple :
Alors comment tu expliques que seul les prix en € ont augmenté & pas ceux en $ ? Mauvaise fois quand tu nous tiens ...

avatar citronapple | 

Il n'y a aucune mauvaise foi, ça a toujours été moins cher là bas. Toutes marques confondues. Mais j'écoute ton explication, dis moi pourquoi les Mac et les accessoires ont augmenté et pas le reste puisque tu es censé tout savoir, dans la mesure où tu dis que j'ai tord ? :)

avatar patrick86 | 

"dis moi pourquoi les Mac et les accessoires ont augmenté et pas le reste puisque tu es censé tout savoir, dans la mesure où tu dis que j'ai tord ? :)"

Apple a décidé de réajuster les tarifs d'une partie de sa gamme pour maintenir ses marges malgré la baisse de l'euro, mais ne l'a pas fait sur tous les produits. Point.

Elle n'a probablement pas jugé utile de le faire.

Apple n'est pas stupide. Elle sait pertinemment qu'elle peut risquer de ratter quelques clients en augmentant les prix. Elle choisi donc, pour chaque gamme, ce qui lui parait le plus rentable entre, maintient des prix pour maintenir un nombre de ventes, ou réajustement du prix au détriment d'une partie des clients potentiels.

Apple n'est pas binaire.

--

La hausse des prix dans la zone euro concerne la quasi-totalité de l'industrie informatique.

avatar highboot | 

@patrick86 :

avatar Riki | 

@citronapple :
Travaillant chez Dell je peux t assurer que les prix ont pris 30% en 1an. C'est pas un faux prétexte

avatar themasck | 

30% sur 800€ ça fait 240€ . mais sur les mac au vu de leur prix moyen de 2000€ cela fait 600€
presque le prix du Dell , voila le problème
Apple fait payer très cher le boitier Alu et leur système d'exploitation

avatar moon21 | 

reste sur dell

avatar Exaoctet | 

Si t'aimes avoir l'anus dilaté...

avatar Mrleblanc101 | 

@citronapple :
Les iPhone et iPad ont augmenter de prix il y a quelques mois alors que les Mac n'avait pas encore changer... As tu déjà oublier ? iPad 500€ à 549€, iPhone 699€ a 799€, etc

avatar Ipadhenry97 | 

@Mrleblanc101 :
Ah j'étais pas au courant, sources ?

avatar mccawley2012 | 

L'éternel raisonnement : si ça se vend, on augmente les prix. Si ça ce vend moins, et bien... on augmente les prix. Dans n'importe métier de vente, toujours ce même raisonnement. Au lieu de se contenter de ce qu'on a, on veut toujours plus. Chez Apple, fait contenter les actionnaires. Avoir un chiffre d'affaire constant n'est pas une option, il faut toujours qu'il progresse. Je le comprend, bien sûr, c'est la ce qu'on nous apprend du bon fonctionnent d'une bonne société. Pour ma part, je trouve ça dommage de prendre alors qu'on en a pas besoin. A un moment, gagner 125000€ par mois, alors que 2000€ serait largement nécessaire...

avatar Domsware | 

En prenant le problème sous un autre angle, l'entrée de gamme pour l'iMac est 300 € moins chère. Et cette baisse de prix est potentiellement importante pour une catégorie d'utilisateurs pour qui les performances passent en second plan.

Après on retrouve l'habituel côté froid, mathématique et mécanique d'Apple dans la tarification.

avatar comboss | 

@Domsware :
Et les caractéristiques sont également en baisse. Donc une hausse de prix en somme

avatar SIMOMAX1512 | 

Ces augmentations concerne surtout l'Europe , de moins en moins un marché majeur pour Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR