Mac ARM : pas encore une réalité, mais plus un rêve

Christophe Laporte |

Voilà maintenant des années qu’il se murmure qu’Apple pourrait abandonner l’architecture x86 pour au moins une partie de ses ordinateurs. La rumeur est tenace et devient à chaque fois plus crédible quand on compare la hausse de performances enregistrée à chaque révision d’iPad ou d’iPhone.

En ce qui concerne les performances brutes, le processeur A8X de l’iPad Air 2 affiche des résultats séduisants qui montrent très clairement que cela n’est plus de l’ordre du fantasme, mais bel et bien une possibilité à court ou moyen terme.

Pour la première fois, en matière de performances brutes (au niveau du processeur), l’iPad Air 2 s’approche véritablement du MacBook Air. Sur le test multi-core, la tablette d’Apple fait quasiment jeu égal avec le MacBook Air entrée de gamme.

L'écart se resserre sur ce test, car l'iPad Air 2 possède trois cores contre deux pour le MacBook Air
L'écart se resserre sur ce test, car l'iPad Air 2 possède trois cores contre deux pour le MacBook Air

Toutefois, quand il s’agit du même test effectué sur un seul core, le MacBook Air conserve un certain avantage : 1806 pour le petit dernier de la gamme iPad contre 2534 pour le MacBook Air de dernière génération. Toutefois, l’iPad Air 2 réalise un meilleur score qu’un MacBook Air de 2011.

Les graphiques recensent les performances réalisées chaque année par l’iPad haut de gamme et le MacBook Air entrée de gamme du moment
Les graphiques recensent les performances réalisées chaque année par l’iPad haut de gamme et le MacBook Air entrée de gamme du moment

On insistera sur le fait que Geekbench 3 [3.2.2 - US - 8,99 € - Primate Labs Inc.] a été pensé et conçu pour donner des résultats qui sont comparables entre plate-formes et appareils différents.

Évidemment, il ne s’agit que d’un aspect des choses. Mais petit à petit, l’écart se resserre. Apple ne s’en cache pas d’ailleurs dans son discours : « Le point de départ des performances rapides et fluides de l’iPad Air 2, c’est la puce A8X. Avec son architecture 64 bits et ses trois milliards de transistors, elle affiche une vitesse et des graphismes qui rivalisent avec de nombreux ordinateurs personnels ».

Alors, à quand un ordinateur équipé d’une puce Apple ? Il ne faut pas perdre de vue une chose : Apple conçoit elle-même ses puces pour ses terminaux iOS. Elle est donc capable de bâtir une puce ARM sur-mesure pour ses ordinateurs. Elle en est largement capable et a embauché à tour de bras dans ce domaine depuis plusieurs années déjà.

Une version d'OS X pour ARM en cours de développement

D’après nos informations, Apple planche depuis plusieurs mois déjà sur une version ARM d'OS X. Si cela peut en surprendre certains, cela n’a rien d’étonnant. Quand le système d'Apple était disponible uniquement sur PowerPC, la Pomme menait également des tests sur d’autres architectures. Le Californien travaillait avant tout à une version Intel de son système d’exploitation (lire : OS X sur Intel : aux origines du projet Marklar), mais en parallèle, elle suivait de près d’autres architectures.

Des logiciels phares d’Apple auraient également eu le droit à une déclinaison ARM. Et la surprise, par rapport aux retours que nous avons eus, c’est que l’aspect « performances » ne semble pas du tout inquiéter les ingénieurs d’Apple.

De nombreuses optimisations auraient été portées au code d’OS X. La marque à la pomme aurait d’ores et déjà atteint un niveau qualité satisfaisant dans ce domaine.

Dans cette équation, il y a un point qu’Apple n’aurait pas oublié de prendre en compte, c’est la compatibilité Windows. Elle explorerait différentes solutions afin que ses ordinateurs puissent ne pas perdre cette fonctionnalité qui lui a permis de vendre des millions d’ordinateurs dès lors que Boot Camp et les premiers logiciels de virtualisation sont apparus sur le marché.

A quand le premier Mac ARM ?

Si le passage à ARM semble tout à fait possible d’un strict point de vue technique, encore faut-il qu’Apple l’envisage d’un point de vue stratégique et commercial. Les puces Core M Broadwell attendues de longue date ne sont plus très loin et répondent aux attentes d’Apple : consommation en baisse, performance en hausse, moins de dissipation thermique….

Le Core M (Broadwell) permettra de concevoir des châssis d'une épaisseur de 9 mm
Le Core M (Broadwell) permettra de concevoir des châssis d'une épaisseur de 9 mm

Mais avec un processeur maison, Apple gagnerait en flexibilité. L’argument du sur-mesure est très important. Elle pourrait produire des ordinateurs qui se distingueraient plus franchement de la concurrence. De plus, elle serait sans doute en capacité de faire des économies, surtout si elle parvient à produire des synergies avec les puces qu’elle développe déjà pour ses terminaux iOS.

Quoi qu’il en soit, la machine qui semble la plus adaptée à ouvrir le bal, c’est indiscutablement le MacBook Air. L’argument de la puissance brute sur cette machine est secondaire par rapport à celui de la mobilité et de l’autonomie. On peut imaginer que le jour où Apple franchira le pas, elle le fera en douceur. Elle continuera pendant quelque temps à commercialiser des MacBook Air Intel à côté de ses machines ARM. La Pomme a souvent utilisé ce procédé lors d’une rupture technologique. C’était le cas pour le passage à Intel ou pour le passage au Retina.

Cette transition pourrait être moins douloureuse d’un strict point de vue technique que les précédentes. Si le passage à Intel constituait sur certains points un saut vers l’inconnu, c’est beaucoup moins le cas avec ARM, ne serait-ce parce qu’iOS et OS X ont de nombreuses API en communs.

De plus, avec le Mac App Store, Apple maîtrise les canaux de distribution. Celui-ci pourrait s’adapter en fonction de la machine qui s’y connecte et distribuer le code exécutable correspondant.

Un passage à ARM ne signifierait pas forcément la fin (immédiate en tout cas) de la collaboration avec Intel. Dans un premier temps, on pourrait imaginer que la gamme grand public adopte l’architecture ARM alors que les machines Pro resteraient dans le sillon d’Intel.

Il est bien difficile de savoir comment le Californien s’y prendrait le jour où il déciderait de se lancer dans une telle transition, mais une chose est certaine : en interne, Apple travaille activement à faire en sorte que le logiciel et le matériel soient prêts au grand passage vers ARM. Reste à savoir quand…

Tags
#ARM
avatar JoKer | 

L'USB fonctionne sur iPad (lecteur de carte SD, claviers ou même micro-casque).
Quand au thunderbolt, je ne vois pas Apple revenir en arrière (carte d'extension interne, etc.).
Et je doute franchement qu'il y aie un lien entre thunderbolt et x86.

avatar joneskind | 

@JoKer :

Thunderbolt est basé sur la techno Lightpeak d'Intel. Alors je sais pas si c'est lié au x86 en particulier mais j'ai du mal à voir Intel faire cadeau de sa techno à la concurrence en développant ou laissant développer un contrôleur TB pour architecture ARM.

Mais c'est pas le plus important dans cette histoire de toute façon.

avatar JoKer | 

En même temps si Intel veut faire durer le thunderbolt, ils ont plutôt intérêt à ne pas perdre le plus grand distributeur de cette connexion. Si Apple ne l'utilise plus, c'en est fini du thunderbolt.

avatar joneskind | 

@JoKer

Oui mais si Intel promeut le Thunderbolt c'est surtout pour vendre ses propos. Elle s'en fout pas mal que Thunderbolt se développe si ça lui rapporte pas un rond ! Après on y est pas encore, et Apple pourrait bien développer une solution maison, quitte à se fâcher pour de bon avec les pros (les seuls qui utilisent vraiment le TB il faut bien le dire)

avatar Stardustxxx | 

Non TB n'est pas rélié a une architecture en particulier. Comme le PCI express, le PCI, l'ethernet ou autre.

avatar didierp31 | 

J'ai un airbook 13" i7 8 Go ram et 256 Go ssd.

Je le trouve très bien et j'en suis très content, avec le ssd les performances sont au RDV.

avatar poulpe63 | 

Le MBA actuel, avec i7, en mono-core fait 2866 (32 bits) et 3154 (64 bits) (contre 1806 en 64 bits)
en dual core, ce même MBA fait 5482 (32 bits) et 6190 (64 bits) contre 4500 (?) pour l'ipad (tri-core)

Il y a encore du chemin à faire (en comparant les hauts de gamme), sachant que les puces mises sur le MBA ne sont pas les plus puissantes de chez intel (pas de version quad-core, entre autre), alors que côté Apple, c'est la plus puissante...

source : http://browser.primatelabs.com/mac-benchmarks

avatar JoKer | 

C'est le plus puissant qu'Apple a mis dans un iPad avec les contraintes de l'iPad (autonomie, finesse, dissipation thermique, etc.).
Mais ça ne veut pas dire que c'est le processeur le plus puissant qu'Apple peut tester.

avatar leezy23 | 

@didierp31

Bonjour, sur certains forums, des utilisateur signale que le MacBook Air rencontre des lags pour des vidéos en streamings. As-tu rencontrer ce souci ? (Je souhaite en acquérir un)

Dsl si c'est pas le bon endroit pour poster ce genre de commentaires

avatar Jackdu59 | 

Il n'y a aucune différence de puissance entre le MBA 13 et le MBP 13 depuis 2 ans. On ne peut donc pas parler de la "faible puissance" du MBA

avatar RBC | 

Ce qu'il faut réfléchir c'est qu'Apple peut désormais facilement multiplier les Cores dans SES processeurs ARM et en faire avec 6 ou 9 Cores assez facilement...
Des A9 ou A10 avec 6 ou 9 Cores doivent d'ailleurs déjà tourner en test à Cupertino...
Si en plus ils arrivent à les faire fondre par Intel en 16 ou 14 nm ça va faire mal...

avatar Galien | 

La motivation est peut être avant tout commerciale, de pouvoir justifier le renouvellement de gamme avec un nouveau proc.

On voit qu'il y avait souvent des conflits entre Intel et Apple à ce sujet avec des décalages entre cycle de vie CPU et renouvellement de gamme.

Pour la puissance je pense qu'il ne faut pas trop s'inquiéter, on est très loin des limites sauf cas particuliers.

avatar joneskind | 

@Galien :

Y a plusieurs éléments qui entrent dans l'équation. La première c'est évidemment le prix, sachant qu'un proco ARM est 2 fois moins cher qu'un proco Intel à puissance égale.

Après il y a aussi l'optimisation matérielle/logicielle. Quand on voit ce que Apple est capable de faire sur iOS, parce qu'elle maîtrise la chaîne d'un bout à l'autre, on ne doute pas qu'elle pourrait tout déboîter.

Rappelez vous de l'époque PPC, quand Apple montrait son proco 233Mhz qui benchait comme un x86 à 800Mhz. Quand Apple travaillait main dans la main avec son fabriquant de proco, ça envoyait du bois.

Et puis il faut bien réaliser que le x86 perd des parts de marché en terme d'usage informatique. Y a beaucoup plus de proco ARM qui tournent que de proco x86, même si les usages sont différents. Cette industrie est beaucoup plus dynamique. Et un jour où l'autre le x86 disparaîtra. Je suis à peu prêt persuadé que l'industrie informatique n'attend que ça, tellement le couple Wintel la pousse au bord du gouffre. Si les constructeurs PC avaient un moyen de respirer ça leur ferait le plus grand bien, et ils ne manqueraient pas de se jeter dessus.

Il ne faut pas croire que si Apple bascule sur ARM, le reste de l'industrie va la regarder sans rien faire. Les constructeurs informatiques ont autant à y gagner qu'Apple. Par ailleurs, Windows RT est prêt, donc même Windows changera de crèmerie. À mon avis ce n'est qu'une question de temps avant qu'Apple ne démocratise l'ARM dans les Macs et transforme l'essai pour le reste de l'industrie informatique. Le x86 gardera toujours ses spécificités pour le calcul professionnel, comme ce fut le cas pour le PPC, jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement.

avatar heret | 

Mauvais bench. Il ne fallait pas comparer l'iPad avec un Mac Book Air, mais avec le dernier Mac Mini à 499€. Et là, ARM devant Intel !

avatar hirtrey | 

ARM : manque de puissance ? Allez lire un peu de doc sur les power 8 d'IBM.

avatar Stardustxxx | 

Pourquoi ?

Power 8 est une architecture PowerPC pas ARM...

avatar poulpe63 | 

Arf, j'attends de voir.
Sur ordi (portable gamer type GS60/GT72 et autre ROG) on joue confortablement en full HD (avec tous les effets qui vont bien, etc...).
Côté Mac, sous ARM, j'ai de sérieux doute. Déjà, sous MAC OS X, le choix est limité (presque comme Linux), alors si ça passe sous ARM...
x86 fini, en fin de vie ? mmh, à voir. En effet, les dernières consoles type X1/PS4 ? -> x86 ; une UC gamer, ou un portable gamer -> x86.
On aura quoi face à Skylake,gravé en 14 nm + Nvidia/Pascal en 20 nm ?
Déjà qu'un Haswell hexacore + Nvidia Geforce 980 GTX (moins de 7 milliards de transistor) doit exploser n'importe quel config à base d'ARM (sauf preuve du contraire).

C'est sûr, je ne demande pas mieux : les perfs d'un ROG G751/ MSI GT72 (i7/GTX980M) en techno ARM et consommant moins, et avec le même choix niveau jeux.
Mais, ce n'est pas encore près d'arriver...
Apple peut faire des config gamer, si ils le veulent (un iMAC 21,5" avec i5 quad/GTX 960M, par exemple), mais ce n'est probablement pas assez lucratif pour eux, je suppose...

avatar joneskind | 

@poulpe63 :

Difficile de te projeter dans l'avenir en comparant le matériel PC haut de gamme à des procos dessinés pour des téléphones/tablettes. On a aucun moyen actuellement de juger ce que l'architecture ARM pourrait avoir dans le slip avec des caractéristiques de cet ordre. Le mieux qu'on puisse faire c'est comparer les benchs à vitesse d'horloge identique - en ayant en tête que la principale inquiétude d'Apple c'est l'autonomie plus que la puissance - et regarder ce qui se fait de mieux en terme de jeu vidéo sur iOS.

Parce que l'informatique c'est un ensemble et pas simplement de la puissance brute.

À ce titre j'aurais toujours en tête l'évolution des jeux sur Amiga500 qui sont devenus de plus en plus incroyables graphiquement, grâce et uniquement au travail d'optimisation logicielle des développeurs, alors que le hardware n'a lui pas changé d'un iota.

Je dois avouer que c'est une époque qui m'avait manquée, et que je suis content de retrouver sur iOS/OSX.

avatar Stardustxxx | 

Comparer a vitesse des horloges identiques n'a pas vraiment d'interet. Depend des choix technologiques fait, cela n'a pas forcement la meme influence.

C'est comme comparer le nombre de transistor. Si on compare le nombre de transistor de l'A8X et le nombre de transistor d'un i7-4770k : 3 milliards pour l'A8X et 1.4 milliard pour l'i7. Ca ne dit pas grand chose sur la performance du CPU, le degagement thermique etc...

avatar Berechit | 

Et pourquoi ne pas imaginer un iPad 12" avec un A9 et un système multi user (une sorte d'OSX pour dire n'importe quoi) ?? C'est peut être par là que se testerait la transition... Il n'y aurait même pas à se forcer pour intégrer un Windows (encore que réussir cela en ferait un produit de haut vol).

avatar zorg2000 | 

@joneskind

Le Bench a l'époque du G4 avait été cheaté à mort et ce sur un seul test photoshop, dans des conditions réelles rien de tel arrivait, loin de la.

Pour ma ^part je suis passé sur le air 2012 pensant qu'il pouvait remplacer une vraie machine, hé bien non, dés que je lance DAZ3d le ventilo hurle à mort, la machine pleure à more et croule sous la charge.

Quand a yosémite il rends la machine terriblement lente et bouffe tant de mémoire que c'en est indécent.

Et pour ce qui est d'IOS8, il doit bien marcher sur un 6, mais sur le 4S c'est la mort, et le 4 de ma femme est sous IOS7, il rame lamentablement, il n'arrive plus a lire les divx qu'il lisait sous IOS6.

Chaque OS est de plus en plus gros, je trouve que le système devient de plus en plus obèse.

J'ai complété mon MBA par un MSI GS70 stealth avec une ge765 (une bombe avec Cuda au quart du prix du 15), pour le reste je continu sur un vieux PC I7, le mac pro m'est innaccessible et n'a pas Cuda.

@poulpe63
tu as raison un ROG ou un MSI fout la claque aux macs, a la sortie du 1er sous intel il avait un X1600, une vraie carte, du passé maintenant, la pomme n'a plus rien a part le CPU sur ses portables.

Quand aux Imac cela me fait mal au coeur de jeter un 27" 5K à la poubelle parce qu'il sera dépassé alors que l'écran sera toujours bon 10 ans après.

Le passage sous ARM nous annonce un système encore plus fermé.

avatar joneskind | 

@zorg2000

Bof, j'ai pas du tout le même avis ni le même ressenti que toi.

Mon MBP 15" 2010 tourne nickel sous Yosemite. Niveau utilisation de la Ram et des ressources processeur c'est parfait. Depuis Mavericks mes jeux tournent mieux et j'ai retrouvé l'autonomie que ma machine avait quand elle était neuve.

Sur le MBA 11" 2011 de ma soeur c'est la même chose.

Faudra que je demande à mon beau-frère ce que ça donne sur son MBA 13" de 2012, mais je vois pas de raison que ça marche moins bien.

J'ai installé iOS8 sur mon iPhone 5, sur l'iPhone 4S d'une copine et sur le 4S de mon cousin et là encore y a aucun souci.

Après oui, iOS évolue et gagne en fonctionnalité, donc sur des machines optimisées à ce point ça se voit un peu. Mais je suis pas du tout d'accord sur OSX, qui se bonifie d'années en années depuis Lion (support d'OpenGL 4.1, compression de la Ram, AppNap, meilleure autonomie etc...). Yosemite est plus long à démarrer, mais en contrepartie il s'éteint en un éclair. Et dès qu'il faut l'utiliser il est super rapide.

PS: C'est pas du G4 dont je te parle mais du premier iMac, au retour de Steve Jobs. Et c'était pas une démo avec Photoshop mais un logiciel de calcul brut à virgule flottante. Le G4 est arrivé bien plus tard.

"Le passage sous ARM nous annonce un système encore plus fermé."

Et pourquoi ça ? Windows ARM existe déjà, donc pas de souci pour BootCamp. Il faudra juste attendre que les apps soient mises à jour, mais sinon y aura pas plus de différence en passant de x86 à ARM qu'au passage du PPC à x86.

avatar macinoe | 

Geekbench peut être utile pour comparer les performances d'ordinateur sur une même plateforme et un même os et encore... Dans certains domaines.

Sur des plateforme différentes, c'est un test totalement inepte.

Un forumeur d'Anandtech s'était amusé à décompiler les différentes versions de Geekbench.
On y voit par exemple que les versions Win32 et Linux32 utilisent x87, alors que la version Android sur x86 utilise SSE et celle sur ARMv7 utilise NEON.
Je crois donc qu'il vaut mieux arrêter de faire des comparaisons cross-platform avec GeekBench.

http://forums.anandtech.com/showthread.php?t=2331328

avatar joneskind | 

@macinoe

Y a pas que geekbench qui a été utilisé il me semble. Et tous les tests réalisés dans tous les outils de bench possibles montrent que l'A8X est parfaitement capable.

Par ailleurs, si ta machine peut afficher 12 millions de polygones, elle peut afficher 12 millions de polygones. C'est tout ce qu'on lui demande. Un moteur 3D crossplateforme comme Unity ou Unreal donne quand même une bonne idée des capacités de la machine au moment T où elle est disponible, même si il n'est pas aussi bien optimisé pour telle plateforme que pour telle autre.

Donc Ok, Geekbench n'est peut-être pas l'outil le plus pertinent pour des comparaisons crossplateformes, mais iOS et OSX étant très proches, ça a quand même du sens de comparer un Mac Intel à un iBidule ARM parce que c'est assez représentatif de ce que pourrait donner un Mac ARM par rapport à un Mac Intel. Peu importe que ce soit une autre affaire sous Windows ou Android, c'est pas les machines qui nous intéressent ici.

avatar macinoe | 

Geekbench ne mesure rien de comparable, mais peu importe ?

Ce n'est pas clair ce que tu racontes.

Si dans un cas un test utilise les instructions ultra évoluée d'un processeur et dans l'autre aucune, le résultat ne veut strictement rien dire et ne représentera en aucun cas le résultat obtenu dans un usage réel.

J'espere bien qu'Apple sortira des Mac sous Arm, mais s'il ne le font pas encore, je pense qu'il y a une très bonne raison.

Ps: désolé pour les doubles post, l'appli bugue complètement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR