Un recours collectif pour les iMac 27" défectueux

Pierrick Aubert |

Suite à un défaut touchant la précédente génération d'iMac 27", Apple fait face à un nouveau recours collectif aux États-Unis.

Dix-huit mois après l'achat d'un iMac 27", Corbin Rasmussen, un habitant de l'Idaho, a commencé à avoir des problèmes d'affichage sur son ordinateur. La moitié de son écran devenait noire lorsqu'il voulait regarder des films ou tout simplement naviguer sur la Toile. Après avoir fait inspecter son appareil, Apple lui a proposé une réparation coûtant 500 dollars, puisque son iMac était hors garantie. Une réponse qui n'a pas plu à l'intéressé !

Ce défaut touchant les iMac 27" n'est pas un cas isolé, comme on le remarque sur les forums d'utilisateurs Apple — un iMac 27" à la rédaction a connu le même sort. N'étant pas le seul à connaître ce type de dysfonctionnement, ce consommateur mécontent estime que Cupertino doit proposer des réparations gratuites à ces clients et a décidé de monter un recours collectif pour obtenir gain de cause.

"Malgré les nombreuses plaintes déposées sur les forums en ligne d'Apple et auprès de représentants du service Apple Care, Apple a refusé de reconnaitre publiquement le défaut de rétroéclairage de ses écrans d'iMac", peut-on lire dans cette plainte déposée le 23 octobre dernier.

avatar agence.scoop | 

J'ai le même problème, depuis un an après la fin de la garantie.

avatar samshit | 

C'est quand même pas croyable de lire tout les problemes qui touchent les produits apeul ces derniers temps, moi qui croyait qu'on avait jamais de problèmes quand on achète du apeul.
Je voulais me prendre un MBPr 13 mais avec tout ce que je lis, je vais attendre encore un peu...

avatar melaure | 

Tout ceci soulève bien le problème de la qualité "made in China". C'est bien joli que ce soit designé en Californie, si ce n'est pas fabriqué sérieusement avec des composant de qualité.

Si nous MacUsers, acceptons de payer notre matos 50 à 100% plus cher que l'équivalent PC, c'est au minimum pour avoir une durée de vie supérieur en moyenne. Et je trouve qu'une machine comme ça ne devrait pas tomber en panne avant 5 ans (dans des conditions d'usage normales bien sur).

Souvenez-vous, il fît un temps ou Motorola proposait des clones un peu moins cher que les Macs, mais garanti 5 ans. Et curieusement ils étaient très fiables, beaucoup plus que ceux de la pomme. Si Apple ne pensait pas que bénéfice et CA, mais un tout petit peu plus à leurs clients, on pourrait avoir quelques chose de plus durable. Genre une garantie standard de 3 ans avec une extension à 5 ans. Cela les pousserait à un meilleur contrôle qualité en fabrication, des machines plus fiables, et in fine moins de réparations malgré une garantie plus longue. Mais pour ça faut penser un peu plus aux clients, et un peu moins aux actionnaires ...

C'est clair que je les regrette sacrément ces Starmax de Motorola ...

avatar patrick86 | 

"Si Apple ne pensait pas que bénéfice et CA, mais un tout petit peu plus à leurs clients, on pourrait avoir quelques chose de plus durable."

Voila pourquoi Apple doit quitter la bourse.

avatar _mabeille_ | 

@patrick86 ... pas si sûr que cela fasse la différence.

avatar patrick86 | 

@_mabeille_ :

"pas si sûr que cela fasse la différence."

Disons que ça ouvrirait potentiellement la porte à du possible mieux.

Apple ne serait plus influençable par des groupes spéculatifs en tout genre, qui ne cherchent que le profit.
Et au vu de l'argent qu'elle gagne, on ne va pas me faire croire qu'elle a besoin d'investisseurs extérieurs.

avatar _mabeille_ | 

@patrick86

en théorie oui mais,
Apple n'a jamais eu une politique visant à faire du volume coute que coute (ce qui est un des modèle économique)
Apple a toujours privilégié la marge.
Donc partant de là si la marge est grosse, les investisseurs ne vont pas râler ni même faire des pressions insurmontables.

Et d'un autre coté tu as raison, il y a un tel trésor de guerre qu'Apple n'a pas du tout besoin des investisseurs extérieurs.

Je pense que la bourse n'a qu'un impacte faible sur Apple.

avatar agence.scoop | 

La fabrication de tous les produits industriels, y compris les marques réputées peuvent avoir de mauvaises séries indépendamment des pays où ils sont produits.

Mais si le fabricant s'obstine à ne pas réparer, à ses frais ce qui est un défaut de fabrication de ses chaînes, la class action s'impose.

Et ça tombe bien, l'actuel parlement français a legiferé en ce sens, il y a quatre mois, après des décennies de retard sur les États Unis.
Mais ça passe en France par les associations de consommateurs.

Y aurait-t'il des volontaires pour se regrouper et passer à l'acte ?

avatar agence.scoop | 

Samshit, attendre que le produit parfait existe ? Apple a un des taux de retour les plus faibles de toutes les marques, et le taux de satisfaction le plus élevé.
Alors ou tu as besoin de ton MacBook pro, ou tu n'en as pas besoin. Pour éviter les problèmes tu as la garantie et éventuellement l'applecare pour trois ans

Mais si tu tombes sur un défaut de rétro éclairage récurrent,,lié à une fabrication défaillante, non encore reconnu, la menace de la class action permet de le faire reconnaître et prendre en charge, c'est une question de publicité de de défaut, au sens de le rendre public, et de rapport de force.

avatar Napoba12 | 

De toutes façon tant qu'apple utilisera des dalles LG il y aura des problèmes.
Il n'y a qu'à voir tous les sujets sur les problèmes d'écrans, dans 90% des cas (voire plus) LG est impliqué.

avatar teflux | 

Idem j'ai une tâche. C'est de la poussière qui se glisse entre la dalle en vert et l'écran. Une espèce de pont thermique un peu comme sur les plafonds dans les coins des pièces.

Je suis inquiet pour le nouveau Mac Pro... Je souhaiterai en acheter un mais j'ai peut qu'en cas de problème et vu le niveau d'intégration je me retrouve sans ordinateurs pendant pas mal de jours....

avatar agence.scoop | 

Par contre, la question de la garantie trois à cinq ans, et des extensions de garantie au delà, devrait obliger les constructeurs à travailler sur la question de l'obsolescence programmée.
Et s'ils ne le font pas d'eux mêmes, la législation devrait s'en mêler.

avatar Jeje68 | 

LG : lite garanti

avatar Highmac | 

Pas mal !

avatar patrick86 | 

En France, ce problème doit être pris en charge au titre de la garantie pour vices cachés.
Donc si vous êtes touchés, insistez, avec diplomatie bien-sûr, pour que la réparation soit prise en charge par Apple.

avatar agence.scoop | 

Merci Patrick… je n'avais pas pensé à faire valoir cet argument… qui aura d'autant plus de force dans un contexte où une class action a été entamée aux États Unis…

avatar patrick86 | 

@agence.scoop :

Un lecteur disait ici-même, avoir obtenu gain de cause pour le problème de permutation entre les cartes graphiques sur un MacBook Pro, de 2009 si je me souviens bien.

avatar FollowThisCar | 

Une class-action contra la Pomme pour décès prématuré, c'était à prévoir.

Le fait est que les Macs - avant - duraient jusqu'à dix ans et que leur valeur de revente après 2-4 ans était toujours valable, justement à cause de la fiabilité et la durabilité. Surtout, dès le moindre problème de disque dur ou RAM défaillants, on pouvait toujours remplacer la bête soi-même avec des petites manips sympas (merci iFixit, entre autres).

Désormais, tout est collé, soudé, fondu en une seule pièce (voir les derniers MacBook et les écrans iMac). Au moindre pépin dans 2 ans, direction réparateur agréé, au prix fort. Le client n'est plus bon qu'à débourser, et la valeur des Macs d'occase va donc chuter salement dans les prochains mois, surtout ceux sortis depuis 2012.

Moi qui défendais Apple contre ceux qui parlaient d'obsolescence programmée, pour le coup, je reconnais que la Pomme pratique de plus en plus une politique d'attrape nigauds.
* Tu veux plus de RAM, casque maintenant, parce qu'après ce ne sera plus possible.
* Si la RAM ou un disque flanche dans 2 ans ? Paye le prix fort coco, ou achète une nouvelle bécane.

Pas vraiment cool comme évolution, non.

avatar agence.scoop | 

Ce n'est pas un décès… c'est une partie du rétroéclairage sur la partie gauche de l'écran, qui s'éteint, et assombri l'écran, et encore pas toujours, c'est une sorte de court-circuit… L'écran continue à fonctionner, mais un tiers de sa surface, peut être plus pour d'autres utilisateurs, est sensiblement plus sombre…, sans que ce soit totalement inutilisable… 

avatar FollowThisCar | 

Bon, on ne va chipoter. Un iMac dont le tiers de l'écran est "sensiblement plus sombre" à ses heures, ce n'est plus du tout un iMac, même pas d'occase. C'est un vulgaire PC dont l'écran doit être remplacé, autant dire un iMac foutu, invendable en l'état.

Honnêtement, quelqu'un qui met près de 2.000 euros pour se retrouver avec un écran bousillé de la sorte au bout de 18 mois, clairement, se voir obligé de remettre 500 $ pour changer l'écran, c'est la catastrophe. Parler de décès prématuré n'est ni exagéré ni déplacé. Jadis, Apple aurait fait un effort pour secourir le malheureux.

PS. En relisant, je me rends compte que j'ai peut-être mal interprété le commentaire. Je compatis en tout cas avec ceux qui sont touchés par le "problème", même si le Mac continue tant bien que mal à fonctionner.

avatar Jeje680 | 

La pomme n'est plus une start up mais une entreprise de business man bien huilée . Pour continuer à vendre à exister elle doit rendre ces produit un peur moins fiable moins coûteux .

avatar patrick86 | 

"Pour continuer à vendre à exister elle doit rendre ces produit un peur moins fiable moins coûteux ."

Et pourtant, Apple pourrait véritablement se démarquer de la concurrence, en fabricant des produits DURABLES !

avatar Francis Kuntz | 

Pour continuer a exister lol... Et on revele aujourd'hui que les revenues associes aux salaries est de + de 2 millions de $ par salaries.

Genre ils ont pas assez d'argent pour fiabiliser le truc.

avatar agence.scoop | 

Ce n'est pas le problème… comme dit précédemment, le taux de retour est le plus faible de toute la profession, et le taux de satisfaction le plus élevé…

Mais il existe des défauts, des usages qui poussent les machines révéler plus vite les défauts… D'autant plus qu'il s'agit d'une production de masse.

Connaissez vous une seule marque d'informatique fut elle haut de gamme qui ne connaisse pas ces difficultés. Il faut raison garder…

avatar RobbieOSX | 

@samshit

Si je peux te rassurer, j'ai un iMac depuis près de 3 ans ainsi qu'un MacBook Pro depuis un an et je n'ai jamais eu le moindre problème !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR