Mac : Apple envisagerait de quitter Intel

Nicolas Furno |
Selon Bloomberg, Apple envisagerait de remplacer les processeurs Intel de ses Mac par des puces conçues en interne. Profitant de l'expérience gagnée sur les terminaux iOS, le constructeur préparerait des processeurs dérivés des puces mobiles des iPhone et iPad, mais suffisamment puissants pour un ordinateur.



À dire vrai, l'information n'est pas vraiment nouvelle (d'ailleurs, début octobre, les mêmes journalistes de Bloomberg avait déjà eu vent de discussions internes à Apple sur ce sujet) . Depuis qu'Apple a abandonné les processeurs PowerPC au profit des puces Intel, fin 2005, on a régulièrement prêté au constructeur des désirs d'aller voir ailleurs. Si le nom d'AMD a beaucoup tourné les premières années (lire : AMD aurait été envisagé pour le MacBook Air), cette hypothèse n'est aujourd'hui plus crédible, alors que le fondeur s'enfonce dans la crise et semble toujours plus incapable de s'en sortir.

À l'inverse, Apple conçoit maintenant ses propres puces ARM pour ses terminaux, et le résultat est plutôt impressionnant. L'Apple A6 qui équipe les iPhone 5 et l'iPad avec écran Retina atteint des performances impressionnantes pour un terminal mobile, et parfois meilleures que celles d'un ordinateur traditionnel. La conclusion logique est que les Mac finissent par adopter cette architecture, même si, comme le rappelle le site, cela ne surviendrait pas avant quelques années. Les sources du site posent même une hypothèse : 2017, soit dans 4 ou 5 ans et une douzaine d'années après le passage à Intel.

Bloomberg indique que les signes en faveur d'un rapprochement du Mac et des terminaux iOS se multiplient. Après le départ de Scott Forstall, qui serait resté très attaché à une division, la nouvelle équipe dirigeante d'Apple semble conçue pour ce rapprochement (lire : Apple : Tim Cook fait sa révolution). Craig Federighi s'occupe à la fois d'OS X et d'iOS, tandis que Bob Mansfield resté en place serait un fervent partisan du rapprochement depuis quelques années et Forstall parti, il aurait maintenant la voie libre.



Passer d'Intel à ARM reviendrait en effet à répéter la transition des processeurs PPC à Intel. Apple a l'expérience de ce genre de transitions et les règles assez strictes de ses App Store faciliteraient incontestablement le travail pour les développeurs et, in fine, pour les consommateurs.

Dans l'affaire, c'est Intel qui a le plus à perdre. Microsoft a déjà commencé à emprunter la voie ARM avec une version de Windows 8 spécifique à ces processeurs. Si Apple, un gros client pour le fondeur, suit cette voie, cela représentera sans nul doute une perte importante de ses ventes et de ses revenus. L'entreprise met en attendant toutes les chances de son côté et a multiplié les investissements pour essayer de réduire la consommation électrique de ses puces. Est-ce que ce sera suffisant pour garder Apple et les autres ? L'avenir nous le dira…
Tags
avatar oomu | 

@Wochouu [05/11/2012 22:52]

"J'ai du mal à voir l'intérêt, les puces ARM étant encore très en retard sur les procs Intel. "

flexibilité, suppression du quasi-monopole x86/ia64. L'intérêt pour l'Industrie est grand.

"L'Apple A6 obtient des performances parfois meilleures qu'un ordinateur traditionnel moderne, ah bon? Vous pouvez donner un exemple?"

si on compare à du centrino... :)

mais + sérieusement : ARM et l'ipad a permis à Apple de couper dans le lard de Os X pour faire ios

(os X étant déjà un coup de tranchoir dans le gras de os 9, et 10.7 fut l'occasion de trancher encore + dans le dernier gras hérité de mac os 9 )

bref, si on combine le fait qu'arm permet à Apple et l'industrie de faire des solutions très "custom", très optimisés (petite puce, petite carte mère, avec le minimum, contrôleurs/video, zou dans la puce) que ne permet pas intel (seulement quand intel daigne s'intéresser à faire un tel produit) et que débarrassé de la compatibilité x86, ils en profitent pour faire des logiciels épurés ( y a un nombre délirant de trucs hérité que IOS a jeté par la fenêtre, idem avec Linux Android),

alors au final on obtient des machines qui font + avec -

c'est assez flagrant avec l'ipad qui avec moins donne l'impression d'avoir un Safari qui démarre + vite et répond + vite et des logiciels qui démarre vite, une machine qui boote vite.

En réalité, il y a beaucoup d'astuces (et d'espièglerie), mais c'est le résultat qui compte.

On a coupé dans le gras.

Windows 8 RT occupe 16go de stockage entre les fichiers, le besoin de son fonctionnement et office

Ios 6 se réserve 1,5go. (rajoutez 1go de iwork et apps pour compléter, et je suis large)

Y a un univers entre les deux. Presque de l'ordre de x10

Et on peut dire de même pour l'électronique entre les minuscules carte mère des mobiles/tablette et celles des "pc".

-
c'est l'occasion de jeter par la fenêtre beaucoup d'héritages devenus du gras.

Et vous direz que c'est injuste, oui et c'est ainsi.

avatar Applerider | 

Surtout que les gens travaillant sur Adobe Creative Suite par exemple vont arrêter d'aller sur Mac et partir sur PC, en raison du temps que prendra le portage de tels logiciels.

On aura donc les Mac users :
Safari
Mail
Facebook
Twitter
Office (s'il est porté)

Et les Windows Users
Internet
Mail
Facebook
Twitter
Office
Logiciels Autodesk (3D Studio Max, Maya, MudBox)
Adobe Creative Suite (After Effects, Photoshop, Premiere Pro...)

avatar Dixatian | 

C'est rigolo tout ces gens qui font tourner windows sur leur Mac (je le fais aussi)... Mais dire qu'a l'horizon 2017 Windows ne tournera plus a cause d'un changement de proc c'est oublier que Windows est un OS et qu'il n'est pas figé dans le temps... Alors oui Seven risque de ne plus tourner mais on est déjà à 8 et quelle sera la version 2017 de windows... vous êtes fort si vous le savez..

avatar Oliange | 

@oomu "c'est pourtant ce que font tous les fondeurs de processeurs ARM et mon chien sur les machines mobiles (Samsung, qualcomm, STMicroélectronics, Toshiba etc.)"

Ton chien ? :o
Non mais sérieux, le blabla de 50 lignes quand on ne connait pas les processeurs c'est lourd.

Intel ne s'est pas intéressé au monde du smartphone mais ils arrivent, certes tardivement.
Rien que leur version Atom qui équipe le RAZR I est plus puissante que n'importe processeur ARM mobile. Les tests anantech le montre.

Avant de voir la conquête du monde par ARM, il faut réfléchir un peu et analyser.
Avant de voir un ARM sur desktop/laptop, il faudra des perf, c'est pas un A6 sur un desktop qui fera quelque chose...

Il y a déjà un monde entre un Core i3 et un A6. Ne parlons pas d'un i7.

Quand on voit déjà qu'AMD est à la ramasse face à Intel en terme de puissance/conso sur desktop, on rigolera avec de l'ARM sur desktop/laptop.

avatar bradepitre | 

Apple est totalement focalisé sur IOS, iPhone et iGadget. ML en est l'expression manifeste. Mauvais présage !

avatar jesfr | 

@fantomx6 :

Tu veux vraiment que j'argumente ça ?:

'Un iPad 27", non merci pas pour moi.'

Ça a rien a voir avec le sujet, je vois bien
L'image mais justement elle et naze ,tu dis que tu n'en voudra alors même que ça n'est prévu que dans 5 ans et que rien ne permet de t'imaginer le résultat au jour d'aujourd'hui.
Si dans 5 ans , un processeur arm est 2 fois plus puissant que sont équivalent Intel , tu sera toujours aussi affirmatif dans ton voix de ne PAS acheter ? Je suis sur sur que non et donc ton commentaire est ridicule.

avatar Dixatian | 

Oui bien malin celui qui peut prédire où en sera l'industrie et la technologie dans 5 ans...

avatar Oliange | 

Ce qui est sûr c'est la difficulté qu'ont les fondeurs à réduire la taille de gravure.
Sans parler du coût, car en terme de R&D c'est un autre monde ici.

avatar NekoSan64 | 

@Oliange : Quand on voit déjà qu'AMD est à la ramasse face à Intel en terme de puissance/conso sur desktop, on rigolera avec de l'ARM sur desktop/laptop.

Oui, mais quand on voit ce qu'Apple est capable de mettre dans ses machines (disques 2,5' à 5200 tpm, chipsets de m… en place et lieu de cartes graphiques, etc, on rigole déjà), on se dit alors que tout est possible.

avatar CF_melo | 

trop bien plus de hackintosh un systeme encore plus fermé avec des puces Apple toutes pourries qui seront larguées face à la concurrence...déjà qu'Apple est largué niveau graphique et sur pas mal de hardware (les DD 5400 ds les mbp...lol) ...je vois d'ici la blague, comme au temps de la fin de vie du g5.

Apple prend une direction qui la mène chaque jour plus près de la catastrophe. Quand je pense que pour le prix d'un iphone 4S on a un galaxy note 2, no comment...

avatar CF_melo | 

et sinon les dirigeants ils ont de belles têtes de vainqueurs

avatar Jitech | 

Un processeur ARM ça signifierait surement pas de ventilateur donc un PC sans élément mécanique, un silence absolu et moins de consommation. C'est exactement le chemin que prend Apple actuellement (suppression des disques optiques, remplacement des HDD par des SDD, réduction du bruit des ventilos). Donc l'adoption d'ARM serait dans la logique des choses.

Après il faudrait pas que les CPU ARM accusent trop de retard sur le plan des performances par rapport aux x86 (à mon avis plus de 2 générations de retard rebuterait beaucoup de monde).

avatar JustTheWay | 

Apple quitte intel, moi je quitte APPLE.

Des puces magnifiques sans logiciel où avec une compatibilité moisi, ceci est une révolution.

avatar ILaw (non vérifié) | 

plus de Intel plus de macs.

avatar liocec | 

@NekoSan64 :
J'ai cru un instant que c'était moi qui tapez ton texte tellement je suis 100 % d'accord

avatar Loki0841 | 

@Jimmy_

J'en suis un. Possesseur d'un iMac, ma sœur est sous MacBook white et pas un iPhone dans la famille. Juste un touch pour moi II fonctionne toujours très bien et un Shuffle pour ma sœur.
Ça correspond parfaitement à mes besoins, je ne vois pas l'utilité d'un iPhone pour ce que j'en ferais ..,

avatar diegue | 

Que des avantages :
- forcer leurs adeptes à acheter les nouveaux produits, les anciens devenant obsolètes,
- faire passer la pilule d'abandon de OSX qui est en bout de souffle et, enfin, un iOS vraiment innovent !
J'ai pensé depuis longtemps qu'Apple était dans la position de Sony il y a 15 ans : au top (la rue Sony à Paris aux Halles, et puis, pschitt plus rien de vraiment nouveau.
Dommage

avatar liocec | 

@Dixatian :
'C'est rigolo tout ces gens qui font tourner windows sur leur Mac'

Rigolo... Pas vraiment, on n'a pas le choix car il y a des tas de solutions logicielles /matérielles non supportées par les Mac.

avatar lord danone | 

Euh lol à consommation égale les arm d'aujourd'hui sont largement aussi puissants que des procs x86, vos histoires de pas assez puissant pour du toshop c'est nawak, le seul vrai soucis c'est encore une fois la nécessité de recompiler les softs

avatar melaure | 

In fine quelle bêtise d'avoir abandonné le PPC qui ne déméritait pas face au x96 contrairement a ce que quelques gueulards sortent en n'y connaissant rien (on ne compare pas un PPC de 2004 avec un x86 de 2007, c'est stupide ...).

Bon l'option ARM c'est encore un beau choix financier, procs qui coûteront deux a trois fois moins cher, prix des Macs qui ne baissera pas -> maxi profit ...

avatar momo-fr | 

Vu la consommation des puces ARM je verrais bien 2 ou 4 puces 4 cœurs avec gestion dynamique des besoins de charge, un truc qui consommerait une miette en temps normal et pourrait prendre un gros calcul dans la tronche sans broncher… ça va le faire.

Apple le fait et Sony en rêve… :-)

avatar Mark Twang | 

Roh la galère en perspective.

avatar joneskind | 

@Le docteur :

Si je ne me trompe pas, le SDK d'Apple est déjà capable de compiler pour ARM, donc il n'y aura absolument aucun travail à fournir côté dev si le programme est en Cocoa.

avatar diegue | 

@liosec : merci de cette réflexion ! Plutôt que d.acheter un PC je vais mettre Win 8 surmon MBA, histoire de tester

avatar joneskind | 

@Jimmy_ :

En même temps quand on a un Mac c'est quand même très con de passer à côté de l'écosystème développé par Apple. Quand on voit en plus le bordel que c'est de gérer un tel Android sur Mac... Franchement je n'en vois pas l'intérêt. Autant être cohérent. Mac/iPhone et Windows/Android. Ou mieux Linux/Android...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR