L’extension SingleFile arrive enfin sur Safari après un don et des efforts

Stéphane Moussie |

Plus de dix ans après son lancement sur Chrome puis sur Firefox, l'extension SingleFile, qui permet d'archiver efficacement des pages web, est enfin disponible sur Safari. Ce portage a été rendu possible par la prise en charge du standard WebExtensions par Safari depuis 2020, mais l'opération ne s'est pas faite en un claquement de doigts.

Comptant parmi les extensions populaires de Chrome et Firefox, SingleFile sert à enregistrer des pages web sous la forme d'un fichier HTML unique à des fins d'archivage ou de partage. Elle présente un vrai intérêt sur Safari et illustre bien les difficultés d'Apple pour attirer les développeurs d'extensions.

SingleFile utilisé sur iPad

Le navigateur d'Apple sait depuis longtemps exporter les pages en PDF ou bien sous la forme d'archives web, mais ces deux formats peuvent avoir des inconvénients en fonction des usages : le PDF est une version « aplatie » de la page (le code HTML est perdu dans la conversion) et les archives web sont uniquement compatibles avec Safari. L'extension SingleFile se charge, elle, de « compiler » toutes les ressources (images, feuilles de style, polices…) dans un seul et unique fichier HTML.

Ce fichier HTML copie généralement la page d'origine de manière fidèle. Il peut y avoir des ratés avec les pages complexes, comme certaines du site d'Apple qui sont bourrées d'animations, mais dans ces cas-là le PDF et l'archive web ne font pas mieux. L'avantage du fichier HTML produit par SingleFile, c'est qu'il est compatible avec tous les navigateurs et que son code peut être édité après coup. L'extension comprend aussi de nombreuses options pour personnaliser la sauvegarde et enregistrer le fichier directement sur GitHub ou un serveur en WebDAV.

Options de SingleFile

avatar TR3NT | 

Autre point qui explique pourquoi l'extension est peut-être moins importante dans Safari : Safari sait déjà nativement enregistrer une page web en un seul fichier, sur Mac comme sur iPad et iPhone. Bon, c'est un fichier MHTML, pas un fichier HTML, mais pour ma part je considère que le format MHTML est meilleur pour cet usage (il sépare vraiment toutes les ressources, plutôt que de tout mettre dans le DOM HTML).

Ça n'enlève rien à tout le propos de l'article sur le besoin d'un Mac pour faire une extension safari, le coût de la license, et tout le barda d'Apple. C'est beaucoup plus simple de faire une extension Chrome ou Firefox que de faire une extension Safari pour un développeur web. J'ai fait des extensions pour Chrome/Firefox/Opera, mais je n'en ai jamais soumis à la validation chez Apple (parce que grossomodo, ça prend un temps fou pour très peu d'utilisateurs intéressés).

avatar TR3NT | 

@TR3NT

Oups, le MHTML était mentionné dans l'article mais j'avais un peu sauté cette partie avant d'écrire mon commentaire. Sorry 😅

avatar Nibz | 

J’ai rien compris. Ça sert à quoi? Ça peut être utile pour qui? 🤪

avatar andr3 | 

@Nibz

Archiver une page d’un site web en format universel avec ses (liens vers ses) dépendances éventuelles pour pouvoir retrouver la page et son contenu intégral plus tard.

avatar Nesus | 

C’est quand même un peu bizarre de trouver que l’archive web de safari est limitée parce qu’elle s’utilise qu’avec safari. Le tout pour un produit qui s’utilise avec les autres navigateurs. Ça reste quand même très limité de faire une archive et de l’utiliser avec un autre navigateur. Surtout que safari ne va pas disparaître demain de macOS.

avatar tempest | 

Il est chanceux le Gildas d’avoir pu s’offrir un MacBook Pro M2 avant même qu’Apple ne les dévoile !!
😉

avatar Stéphane Moussie | 
@tempest : tu as oublié le MacBook Pro 13" M2, mais c'est bien normal.
avatar Gravoche67 | 

Le CSS se trouve dans le fichier HTML?

avatar fleeBubl | 

Bel article. Merci

avatar stefhan | 

Sauvegardant régulièrement des articles en PDF, je vais tester ça ; merci !

CONNEXION UTILISATEUR