Comment faire disparaître ses traces d'Internet ? 📍

Article sponsorisé |

Est-il possible de se retirer complètement d'Internet ? Si oui, pourquoi cela en vaut-il la peine et comment le faire sans se fatiguer ?

Peut-être que vous êtes doué pour protéger votre vie privée en ligne. Vous ne divulguez aucune information personnelle au-delà de ce qui est nécessaire. Vous pouvez même fournir de fausses informations si un site vous demande des informations personnelles qui ne sont pas pertinentes pour vous.

Pourtant, des morceaux d'informations comme votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone apparaissent sur des sites Web légitimes, et les sites d'agrégateurs de données recueillent ces traces avec joie, les assemblant dans des profils personnels qu'ils peuvent vendre ou monétiser d'une autre manière. C'est légal.

Mais la loi les oblige également à supprimer vos données si vous le demandez. Incogni, du fournisseur de VPN et de sécurité bien connu Surfshark, veut être votre partenaire en termes de confidentialité. Ce programme vous aide à demander la suppression de données de dizaines d'agrégateurs.

Que récupèrent les agrégateurs de données, ou data brokers ?

Qu'on le veuille ou non, Internet est jonché de vos informations personnelles. Chaque fois que vous acceptez des cookies, téléchargez une application ou même, effectuez une tâche aussi simple que de visiter un site Web, les courtiers en données récoltent votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone, les vendant potentiellement à des tiers intéressés.

Vos données personnelles collectées peuvent ensuite être utilisées pour vous envoyer des spams, des appels de télémarketing et des publicités ciblées. Les escrocs ou les voleurs d'identité peuvent par ailleurs en faire usage. Par conséquent, vous pourriez être intéressé par la suppression complète de ces informations.

Cette étude de Surfshark démontre notamment que 30 des 491 plus grands courtiers en données examinés ont été touchés par des brèches de données par le passé, et ce, une ou plusieurs fois, entraînant la perte moyenne de 125 millions points de données.

Vous pouvez demander la suppression de ces données par vous-même, mais cela demande des efforts et du temps. De plus, la plupart des courtiers en données ne veulent supprimer aucune de vos informations, bien évidemment.

Incogni, qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

Heureusement, Surfshark a reconnu le problème et propose Incogni en réponse, un outil de confidentialité des données qui demande la suppression de vos données auprès de plusieurs courtiers en votre nom. Le tout est fait en vertu de la GDPR (Règlement général sur la protection des données) et du CCPA (California Consumer Privacy Act).

Incogni agit en tant que mandataire entre vous et les entreprises qui collectent vos données, garantissant votre confidentialité et vous faisant gagner du temps. En termes simples, vous obtenez un gros bouton rouge qui vide vos informations personnelles et applique les lois existantes sur la confidentialité des données sans que vous ayez à contacter qui que ce soit vous-même. Il agit comme votre proxy, en envoyant des demandes de suppression de données (sans toutefois savoir si les courtiers ont réellement vos données). Il rapporte ensuite leurs réponses sans valider activement que vos données ont été supprimées.

Incogni est donc, dans des termes simples, un outil de confidentialité qui automatise le processus de demande aux courtiers en données de supprimer vos données de leurs annuaires. Normalement, vous devez parcourir le Web pour trouver des courtiers en données avec vos informations personnelles, un à la fois, et leur demander de les supprimer. Un processus trop long et pénible.

Ici, le processus est assez simple. Vous créez un compte avec votre email et un mot de passe. Vous entrez votre nom complet et votre adresse, ce qui, selon Incogni, est nécessaire pour les demandes de suppression de données. Ensuite, vous accordez à Incogni une procuration (très) limitée pour faire ces demandes en votre nom. Choisissez un forfait mensuel ou annuel et vous êtes prêt à vous lancer.

Vous interagissez avec Incogni via un simple tableau de bord en ligne. Juste après l'inscription, vous verrez le nombre de courtiers avec lesquels Incogni travaille (une centaine environ) et le nombre prévu pour recevoir les demandes de suppression. Incogni utilise un algorithme interne pour décider lequel de ces courtiers est susceptible d'avoir vos données et lance immédiatement le processus de demande de suppression.

Une fois cette étape franchie, il ne vous reste plus qu'à mettre Incogni en attente pendant un moment. Comme le souligne la société, les courtiers disposent légalement de 30 à 45 jours pour répondre, et certains d'entre eux utilisent tout ce temps. Au cours du processus, vous pouvez recevoir des e-mails de certains courtiers, bien que la plupart des réponses par e-mail soient directement envoyées à Surfshark.

Combien coûte Incogni ?

Vous pouvez acheter un mois de protection Incogni pour 11,49 $. En revanche, et même si les données sont supprimées une fois, elles sont susceptibles d'être réacquises, il est donc préférable de sélectionner le plan annuel pour la suppression constante des données, à 5,79 $ par mois (le tarif est 50 % moins élevé avec cet abonnement).

Notez toutefois que pour l'instant, Incogni n'est pas encore traduit en français.

👉 Enlevez vos traces d'Internet avec Incogni


Tags

CONNEXION UTILISATEUR