Navigateur : le prometteur Orion entre en bêta publique

Stéphane Moussie |

Le développement d'Orion franchit une étape importante. Ce navigateur basé sur WebKit, le moteur de Safari, est maintenant disponible en bêta publique sur Mac. Alors qu'il fallait recevoir une invitation auparavant, vous pouvez désormais le télécharger librement sur le site de Kagi, son éditeur.

Orion est intéressant à bien des égards. C'est un navigateur rapide, qui s'intègre très bien à macOS et qui est doté de fonctionnalités originales, sans pour autant être surchargé comme Vivaldi. Niveau productivité, Orion permet par exemple de créer des groupes d'onglets, de placer ses onglets à la verticale et de forcer les copier-coller sur les sites récalcitrants.

La navigation sur le web est rendue confortable grâce à un bloqueur de pub intégré (pensez quand même à soutenir les sites que vous aimez…), un mode Focus qui fait disparaître le cadre de l'application et diverses petites fonctionnalités courantes (mode Lecteur, blocage de la lecture automatique des vidéos, Picture in Picture, etc.). Bonne idée : un mode économie d'énergie permet de réduire la consommation du navigateur en faisant hiberner tous les onglets, à l'exception de celui ouvert.

Prise en main d’Orion, le navigateur qui reprend le meilleur de Safari et les extensions de Chrome

Prise en main d’Orion, le navigateur qui reprend le meilleur de Safari et les extensions de Chrome

En outre, Orion a une capacité très spéciale : il prend en charge les extensions Chrome et Firefox. Alors le nouveau navigateur n'est pas encore compatible avec toutes les extensions de Chrome et Firefox, mais c'est l'objectif très ambitieux de Kagi pour la version finale. D'ici là, quelques extensions ont été prises en charge spécifiquement, notamment le bloqueur de pubs réputé uBlock Origin qui ne figure pas sur Safari.

Le mode Focus et les préférences

Orion est gratuit. Ceux qui veulent soutenir son développement peuvent s'abonner à l'offre Orion+ (5 $/mois ou 50 $/an). Cet abonnement permet essentiellement de communiquer directement avec l'équipe de développement et d'avoir les fonctionnalités expérimentales à l'avance. Une version iOS est également disponible en bêta et une version Linux est dans les tuyaux.

Kagi lance en même temps son moteur de recherche en bêta publique. Kagi Search, qui promet de respecter la vie privée et est en train de se constituer son propre index, a une version gratuite à usage limité (50 recherches par mois) et une version payante illimitée. Celle-ci coûte 10 $/mois. L'éditeur ne cache pas que ce prix est une expérimentation et qu'il pourrait évoluer en fonction des retours.


avatar debione | 

Dans les choses importante à mes yeux, c'est le temps de prise en charge des Os... J'ai abandonné safari au profit de FF sur tous mes appareils pour cette raison

avatar ValentBay | 

@debione

De même.

avatar FredMac92 | 

@debione

Idem.
De plus il faut cesser de se disperser, FF est la seule alternative crédible aux géants.

avatar milka | 

@FredMac92

Brave est plutôt pas mal aussi non ?

avatar TheDeepShadow | 

J'utilise Brave depuis plusieurs années déjà, c'est vraiment un super navigateur en effet

avatar Nouvoul | 

En partant de ce principe, et quoiqu'on pense de lui, Elon Musk ne serait pas devenu un "géant" des voitures électriques, et Apple un incontournable de l'informatique, tout bidouillé au départ dans un garage...

avatar oomu | 

intéressant.

avatar Khrys | 

Je n'ai pas trouvé l'information, mais j'espère qu'ils utilisent autre chose que JavaScriptCore pour la partie JS. À date, je n'ai pas trouvé plus performant que V8, intégré à Google Chrome.

avatar Niarlatop | 

J'ai hâte que l'extension 1Password fonctionne bien sur ce navigateur, il est bourré de bonne idée, entre autre le mode Focus est un régal 🤩

avatar Absolut Piano | 

Quand je pense qu’on entend souvent parler de l’empreinte carbone que coûte un mail envoyé, alors qu’on passe notre journée à essayer de masquer des vidéos sur le téléphone ou le Mac !
Tant mieux si certains navigateurs (comme brave) peuvent inviter ça..

avatar YAZombie | 

Testé, onglets verticaux à gauche seulement et barre bien trop bordélique (comme Edge) => poubelle (comme Edge).
À ce jour seul Vivaldi me semble offrir une UI/UX valable sur ce point, c’est-à-dire qui permette un aspect proche des Franz, Rambox et autre Ferdi, mais i lui arrive de bouffer de la batterie comme Cookie Monster les biscuits…

avatar XiliX | 

Leur moteur de recherche a l'air d'être très agréable

avatar maxime101286 | 

Je l’a is sur mac et sur iPad. C’est une bonne alternative

avatar joneskind | 

Est-ce qu’on sait si les développeurs prévoient une version Windows et Linux ?

Ce serait vraiment idéal pour les développeurs web. À ma connaissance il n’existe aucun navigateur WebKit sur Windows, et sur Linux il n’y a que Gnome Web et Epiphany (ou Midori) qui ne brillent ni l’un l’autre par leur stabilité.

avatar vincentn | 

@joneskind

Linux oui, mais pas à court terme. Windows, non.

C’est agréable d’avoir, à défaut de Gecko, d’avoir un nouveau navigateur sur Mac qui ne soit pas basé sur Chrome/Blink. Ce qui lui permet de s’intégrer au mieux à macOS.

Orion a des qualités et de bonnes idées, même s’il manque de peaufinage de son interface et de ces bonnes idées. Et des choses encore perfectibles et incomplètes comparés aux gros navigateurs. Mais c’est une bêta après tout.
Quand au support des extensions Chrome et Firefox, c’est une très vaste ambition. Si le travail accomplit est déjà remarquable, et que certaines extensions populaires sont totalement opérationnelles, c’est très loin le cas de beaucoup d’autres, en tous cas celles que je peux utiliser au quotidien.
Bref prometteur, mais encore beaucoup de boulot pour pleinement l’adopter comme un « Safari Pro », en tous cas à court/moyen terme.
Sans compter ce qu’Apple va nous proposer comme évolution lors de cette WWDC et dans les mois qui viennent.

Le moteur de recherche m’a lui plus satisfait en l’état actuel. De bonnes idées, une interface sympa, des résultats plutôt pertinents même si pas exhaustifs et qu’il a encore des difficultés sur des recherches pointues. Mais c’est normal à ce stade, vu son index notamment.
Et l’idée d’une version payante peut être une bonne solution pour sa pérennité face à la concurrence.

Bref, sentiments plutôt positifs et qui donne envie de les soutenir.

avatar bouh | 

Intéressé par le fait de pouvoir installer des extensions Firefox, je viens de l'installer, et d'installer une extension FF dans la foulée: Le menu de l'extension ne s'affiche qu'en partie, et les liens web (que l'extension est sensée filtrer) donnent une page d'erreur. J'ai ensuite essayer en installant la même extension mais du Chrome Store: même chose !

Pas encore au point :s

CONNEXION UTILISATEUR