Shortwave : le client mail Inbox ressuscité par des anciens de Google

Stéphane Moussie |

Si le 13 septembre 2018 est un jour maudit pour vous, le 15 février 2022 pourrait bien être un jour d'espoir. Trois ans et demi après l'annonce de l'abandon d'Inbox par Google, Shortwave prend la relève !

Inbox, c'était cette initiative lancée par Google en 2014 pour réinventer le mail. L'application différait largement des clients mail classiques en traitant les courriers plutôt comme des tâches et en introduisant plein de petites innovations. Mais voilà, comme souvent lorsqu'il s'agit de projets secondaires, Google a débranché l'application au bout de quelques années seulement, en faisant la promesse à ses fans que Gmail allait reprendre ses bonnes idées. Cela n'a été le cas qu'en partie : Gmail a effectivement hérité de fonctions introduites initialement dans Inbox, comme pouvoir mettre en attente un email, mais le service est resté très classique sur la forme.

Shortwave

Disponible officiellement depuis le 15 février, Shortwave entend prendre la relève d'Inbox. Ce service conçu par des anciens de Google reprend les mêmes concepts : figurent en haut de la boîte de réception les courriers que l'on a épinglés, puis les autres sont triés par semaine et par mois. Il n'est pas question d'archiver ses emails, mais de les marquer comme « réalisés » tels des tâches. On peut aussi les reporter à plus tard avec plus de souplesse que ne le permet Gmail.

Toujours dans cette logique de gestionnaire de tâches, on peut glisser-déposer les emails pour les faire passer d'une période à une autre ou pour les grouper ensemble (ce que Shortwave sait aussi faire automatiquement). On peut par exemple grouper plusieurs emails liés à un même projet et attribuer à ce groupe un label. Par ailleurs, Shortwave répartit, si on le souhaite, tout le courrier dans différentes catégories (calendrier, social, promotion, mises à jour, forums). Le service comprend également une facette Workspaces destinée aux équipes pour discuter en temps réel.

Shortwave se base exclusivement sur Gmail, il ne peut pas servir de client mail pour un autre fournisseur de courrier. L'application demande donc l'accès aux données de Gmail, mais l'éditeur assure qu'il ne vend aucune donnée personnelle. Le modèle économique est identique à Slack : la version gratuite de Shortwave limite la recherche et l'historique des emails à 90 jours. Pour lever cette limite et débloquer des fonctionnalités collaboratives supplémentaires, il faut payer 9 $/mois.

Shortwave est disponible sous la forme d'une web app (que l'on peut « installer » sur Mac via Chrome) ainsi que d'une application iOS. Celle-ci est encore incomplète, mais elle est très simple d'utilisation. Une application Android est en cours de développement.

Si Inbox vous manque, Shortwave a des chances de vous séduire. La limite des 90 jours d'historique de la version gratuite risque d'être handicapante pour en faire son client mail principal. Quant à la version payante, le tarif de 9 $/mois se montre très élevé pour un client mail, mais il se justifie plus si Shortwave est également employé comme messagerie instantanée au sein d'une équipe.


avatar aricoseco | 

J'adorais Inbox, c'est son abandon qui m'a fait quitter Gmail d'ailleurs, mais clairement pas au point de payer 9$ / mois. Cette limite de 90 jours d'historique est bien trop restrictive pour y aller.

avatar Amaczing | 

RIP Shortwave.

avatar marc_os | 

Quelle est la différence entre un mail « réalisé » et un mail lu ? 😳
A part l'analogie avec les tâches, quel est l'intérêt d'utiliser un vocable pour le moins bizarre ?

Eventuellement après la lecture d'un mail, on pourrait avoir une tâche à « traiter », qui finirait par avoir le status de « tâche traitée ». Mais « réalisée »... bof

avatar v1nce29 | 

Tu peux avoir lu le mail de relance pour paiement de la société X mais sans avoir donné suite sur le moment.

avatar Chris K | 

@v1nce29

Dans ton exemple, perso je procède ainsi : le mail en question est lu (bah oui je viens de le lire). S’il nécessite une action de ma part soit je lui met un drapeau (rouge si c’est important) et je l’archive, soit je l’archive tout court et je me créé un rappel dans l’app Rappels.

avatar Doctomac | 

Inutile !

avatar Jeamy | 

Pour moi, c’est Canary Mail. Seul manque c’est le pop3 mais cette appli est parfaite

avatar Thibaud- | 

Vraiment dommage de le faire passer en abonnement, et à ce prix là en plus.

J’aurais été intéressé pour le tester, le comparer à Spark mais le tarif est rédhibitoire.

Sérieusement, qui va payer 9$ par mois pour un client mail, alors qu’il y a Gmail ou Spark qui sont aussi bons et gratuits?

avatar nicolaspatate | 

9€ par mois pour un client mail lol

avatar Biking Dutch Man | 

Pour cette raison de pérennité j’utilise de plus en plus d’applications Apple (à part le regretté Aperture!)

avatar marc_os | 

J'utilise simplement l'app Mail d'Apple sur Mac et iPhone, et quand j'ai un mail important que je dois retrouver rapidement dans les jours qui suivent, je lui colle un drapeau. Et c'est automatiquement synchronisé entre l'iPhone et le Mac.
Et c'est gratuit.

avatar Chris K | 

@marc_os

+1, je fais de même. J’ai testé mal de gestionnaires de mail censés réinventer (ou pas) le mail, pour au final, revenir à la source.
Le dernier en date que j’utilisais était Spark. Avec tout plein de fonctions : partage de mails, modèle de mails, discussion sur un e-mail, envoie différé etc etc.

Après un audit auprès de mes collaborateurs (au bout de deux ans d’utilisation), certaines fonctions étaient à peine utilisées et d’autres jamais. Retour sur Mail donc.

avatar Bruno de Malaisie | 

@marc_os

Et c’est fiable. Ce ne sera pas supprimé par .
C’est la raison pour laquelle je n’utilise principalement que des apps natives.

avatar bouh | 

@marc_os
Je l’ai remplacé par mailmate il y a un bout de temps, mais ça reste très classique.

avatar Norandy | 

Perso j’utilise Superhuman que j’adore (et ça me faire rire les gens qui disent que 9.- c’est trop cher), par contre la, Superhuman est clairement très cher. Je regarde si ce logiciel peut remplacer SH

avatar Stéphane Moussie | 

@Norandy

32,99 €/mois Superhuman ?! Ça les vaut vraiment ? Je n’ai jamais essayé cette app.

avatar Norandy | 

@stephmouss

Pour moi oui, je l’utilise au quotidien et cela m’aide à être plus productif. Après c’est très ciblé pour un type d’utilisateur et je ne l’utilise que pour mon mail professionnel, pas privé. Toutefois je trouve quand même très cher…

avatar smog | 

@Norandy : vous dite que ça vous fait rire "ceux qui trouvent que c'est trop cher". Mais vous dites vous-mêmes que pour vous c'est utile, ce qui ne doit pas être le cas de la majorité de ceux qui lisent cette information MacGé... Chacun son utilisation. Pour beaucoup, payer une application qui ne leur sert à rien est déjà bien trop cher ;-)
Excusez-moi d'enfoncer des portes ouvertes...

avatar boubloux | 

Si c’est aussi bien que inbox je suis prêt à payer

avatar nbtmlp | 

La méthode zéro inbox appliqué à gmail fait largement le taff.
Toutes les features d’Inbox y ont été intégrées - en prenant 30min pour s’organiser, gmail (+GDrive +GTasks) devient un outil de fou en terme de productivité.

Exemple de blog qui décrit cette methodo : https://fotc.com/blog/inbox-zero-gmail/

Fonctionne sur Google Workspace au boulot comme pour mon gmail perso - sans surcoût !

avatar TiTwo102 | 

Jamais compris l’intérêt d’inbox, si ce n’est pour les gens trop peu organisés pour être capable de trier leur mails.

Pas faute d’avoir essayé pourtant.

avatar c0mm0n | 

Mimestream what else.

avatar nirom | 

Je viens d'aller visiter le site du développeur et je n'aime pas.
Pour ma part, j'ai adopté Mimestream, le nouveau client Gmail développé par Neil, celui qui a développé Mail d'Apple. Il est parti de Mail, a enlevé les irritants et en a fait un solide logiciel de courriel. Possible de télécharger une démo en français ici: https://mimestream.com

avatar sixtin428 | 

Airmail forever !!! 10€ par an et un plaisir au quotidien ! Je recommande fortement.

CONNEXION UTILISATEUR