Pixelmator Pro : suppression de l'arrière-plan en un clic et remise de 50 %

Stéphane Moussie |

L'excellent Pixelmator Pro continue de se bonifier avec une mise à jour qui simplifie grandement la sélection et la suppression d'éléments dans les images. La version 2.3 de ce logiciel de retouche apporte un outil qui supprime en un clic l'arrière-plan d'une image. Ce n'est pas inédit, d'autres applications et services le font depuis un moment, mais ça a l'avantage d'être intégré et ultra simple à utiliser.

Un clic sur la nouvelle icône de portrait suffit pour supprimer l'arrière-plan.

D'après nos quelques essais, Pixelmator Pro se débrouille globalement mieux que l'outil équivalent de Photoshop. Ce n'est pas parfait, il reste souvent quelques petits bouts à supprimer manuellement même sur des compositions a priori faciles, mais Pixelmator prend soin de ne pas gommer des parties de la personne ou de l'élément au premier plan et se montre précis sur les bords en conservant les cheveux et poils qui dépassent.

Cette fonction exploite — évidemment — des techniques d'apprentissage automatique pour fournir le meilleur résultat possible. Le temps de traitement dépend de la taille et de la complexité de l'image. Sur un Mac M1, on ne poireaute jamais plus de quelques secondes. Sur un Mac Intel, cela peut être plus long : l'éditeur annonce jusqu'à 30 secondes pour une image classique.

En bon adepte des possibilités de macOS (une autre différence d'avec Photoshop), Pixelmator Pro donne accès à sa nouvelle fonction directement dans le Finder, sous forme d'action rapide. Une fois qu'on a coché celle-ci dans Préférences Système > Extensions > Finder > Remove Background, il suffit de l'activer depuis le Finder pour obtenir en quelques instants un PNG transparent sans même ouvrir Pixelmator Pro. Cette fonction peut même être invoquée à l'aide de Raccourcis ou d'AppleScript.

Si vous ne voulez pas supprimer l'arrière-plan mais sélectionner le sujet principal de l'image, c'est aussi possible en un clic (Édition > Sélectionner le sujet). Et pour affiner au mieux cette sélection qui risque d'être imparfaite, l'application dispose de nouveaux outils intelligents et manuels de sélection et de masque.

Les nouveaux outils de sélection et de masque

À l'occasion du Black Friday, Pixelmator Pro est en vente à moitié prix à 19,99 € sur le Mac App Store. Une version d'essai utilisable pendant 15 jours est disponible sur le site de l'éditeur. L'application est traduite en français et demande macOS 10.15 Catalina au minimum.


avatar abalem | 

Ce serait sympa de vrai une série « tutors » pour le club Igen 🙃

avatar  | 

@abalem

Très bonne idée !

avatar SuperLuminou | 

C’est marrant comme, sur les exemples, les photos de Photoshop sont légèrement moins saturées que celles de Pixelmator. Ce doit être l’effet avant/après du “télé shopping” où quand tu perds du poids tu passe aussi miraculeusement chez le coiffeur et le maquilleur, probablement🤔
(C’est particulièrement le cas sur la biquette)

avatar toumaii3 | 

Pixelmator? Lightroom?
Je débute en retouche photo et je me demandais quel est le plus performant. Surtout quand je vois la différence de prix entre les deux.

avatar Ju_Ju | 

@toumaii3

Tout dépend de ton utilisation et de ce que tu veux faire en photos.
Après la recherche de perf c’est bien mais tu as aussi le coût.
LR (lightroom) est en abonnement alors que Pixelmator est en licence à vie.

De plus la fonction première de LR est le catalogage des photos.

avatar Labsyb | 

@Ju_Ju

Lightroom est un ensemble d’outils pour importer, cataloguer, retoucher, imprimer des photos, et ainsi gérer le workflow d’un photographe. Il est surtout à l’aise avec les raw pour ce qui est de la retouche.

La particularité c’est qu’il s’agit de retouche paramétrique, c’est à dire que le fichier initial n’est jamais modifié. Les modifications appliquées correspondent à un ensemble d’événements (revue du contraste, lumière, clartés, etc) et qui sont enregistrés dans le catalogue ou dans des fichiers à côté si on le souhaite). Lorsqu’on rouvre l’image dans Lightroom, ce dernier rejoue les paramètres appliqués lors des retouches successives mais le fichier lui même n’a jamais été modifié (sauf pour quelques actions sur les exifs que l’on peut intégrer au fichier source si on le force).

Je simplifie volontairement, mais il faut vraiment connaître ce concept de paramétrique, ce qui le différencie de solutions comme Photoshop qui elles lorsqu’on enregistre, modifient le fichier sauf à faire de multiples enregistrer sous un autre nom.

avatar Ju_Ju | 

@Labsyb

Je suis d’accord avec toi sur tout le détail que tu as écris mais de base, dans sa conception, LR était fait pour classer et retrouver les photos très rapidement. C’est d’ailleurs le meilleur dans son domaine et aucun des concurrents n’arrivent pour le moment à son niveau (du moins de mon côté je n’en ai pas trouvé).

Après les fonctions de retouche sont venus se greffer petit à petit et on a bien vu que photoshop avait pendant longtemps quelques longueur d’avance sur LR. Et comme tu le soulignes très bien, LR ne touche pas au fichier brut et ça c’est un gros plus comparé à Photoshop.

Mais pour l’utiliser tous les jours je trouve l’ergonomie de LR vraiment pas top du tout et cela me frustre de plus en plus.

D’ailleurs en termes de visualisation de fichier RAW je recommande Photomechanic qui permet d’afficher les fichiers RAW quasi instantanément à contrario de LR qui mets du temps.

avatar nexman | 

@toumaii3

Ça dépend ce ne sont pas tout à fait les mêmes types de logiciel. Pixelmator est plutôt un clone de Photoshop avec une une interface différente. Tu peux retoucher des photos mais aussi créer des images. En général les prod utilisent ce genre de logiciel pour faire de la retouche très poussée ou de la création d’image (incrustation de photos avec des éléments graphiques, mélange de photos,…)
Lightroom est un cataloguer qui est fait pour faire du développement de photo raw (jpeg également mais il y a plus de possibilités avec raw). On peut modifier la lumière le contraste, la netteté, la saturation, la balance des blancs, et j’en passe. Tu peux aussi également faire ces modifications sur des parties de photos (assombrir un ciel, éclaircir un visage par exemple).
Pour résumer il faut avoir l’utilité d’un Photoshoplike, si c’est juste pour recadrer et améliorer tes photos il faut prendre Lightroom ou équivalent. (Luminar, capture One, Photos Apple,..,,)

avatar Azurea | 

Enfin !
Une fonction qui va bien me servir et que j’attend depuis longtemps 👍

avatar h-de-pierre | 

Je suis sur la version 2.2 et pas de mise à jour proposée.

avatar stefdefrejus | 

@h-de-pierre

Si tu l’as acheté par le Mac App Store tu retournes sur la fiche de l’app dans le magasin et la màj te seras proposée 😉

avatar h-de-pierre | 

Ok ! Merci.

avatar Bigdidou | 

Ca fonctionne sans la chèvre ?

avatar max intosh | 

@Bigdidou

Oui, ou du moins Philippe Seguin l’affirme sur son facebouc.

avatar simnico971 | 

Pour mon utilisation de cette excellente application c'est une mise à jour qui va me changer la vie ✨

avatar mediapress | 

j'ai testé et c'est vraiment pas mal...
par contre, je n'ai pas réussi à mettre un raccourci dans clavier (enfin si j'ai mis un raccourci mais ça ne fonctionne pas)
quelqu'un peut m'aider ?

CONNEXION UTILISATEUR