Nous sommes la génération iTunes

Jean-Baptiste Leheup |

Le 9 janvier dernier, iTunes a fêté ses vingt ans. Bien qu'Apple l'ait enterré lors de la sortie de macOS Catalina en octobre 2019, on n'a pas encore oublié ce logiciel qui fut incontournable sur Mac pendant si longtemps. Pour ceux qui ne l'ont pas connu — ou qui n'en gardent qu'un mauvais souvenir — nous allons prendre le temps de nous souvenir de cette application qui, l'air de rien, a accompagné quelques révolutions qui ont changé nos vies.


avatar Fennec72 | 

« On ne remerciera jamais assez Apple d'avoir tué le concept des skins personnalisables… »
Sur Windows, les skins Winamp étaient du même tonneau, donc aussi laides!

avatar Lightman | 

Sur Mac aussi il y avait Winamp avec ses skins, arrivé un peu tard. Sinon Audion (ah ben voui l'article en parle pfff), et même Macamp je crois. Mais c'était plus optimisé sur PC c'est sûr.

iTunes : l'après iTunes me fait peur. Mes iTunes fonctionnent impec. J'y suis toujours (2 OS Mac + 1 PC). Chacun a une bibliothèque locale + une commune sur un NAS.
Apple a l'habitude d'abandonner les fonctions cool dès que l'effet WOW est passé. 👎
Sur un des Mac ainsi que le PC, j'utilise toujours la version qui permet CoverFlow et la coloration du fond en fonction de la pochette d'album. Et c'est cool 👍

En ce moment je tente de mettre en place un accès distant à ma bibliothèque NAS directement au sein d'iTunes, ce n'est pas si simple car Apple l'a bloqué. Mais ce sera cool 👍

Je n'ai jamais vraiment compris cette idée d'usine à gaz. Le seul point négatif de ces anciennes versions est qu'Apple a volontairement cassé la connectivité avec iOS à partir de iOS 10.

Quant à Nanosaur, j'ai encore essayé d'y jouer récemment, mais je n'ai toujours pas compris le but. Pour moi, c'était plus une preuve de concept qu'un vrai jeu. Pangea Software a fini par le rendre gratuit car ils n'arrivaient pas à le vendre.

avatar pat3 | 

@Lightman

"Je n'ai jamais vraiment compris cette idée d'usine à gaz."

Moi non plus. Et j’ai toujours iTunes sur Mojave, hélas plus pour longtemps.

Pour moi iTunes c’est un peu comme était ClarisWorks, une intégration réussie. On pouvait utiliser une partie du logiciel sans jamais se préoccuper de l’autre, mais quand on voulait les relier, ça fonctionnait simplement. Strictement l’inverse d’une usine à gaz.

avatar Lightman | 

@pat3

Ah ClarisWorks 😃
Grand utilisateur des v2, v3 et v4. (presque) que du bonheur. Juste un bug très gênant qui mélangeait aléatoirement des morceaux de documents sur les docs long et complexes. Je maintiens encore une version 5 de son successeur AppleWorks pour la lecture des fichiers .cwk (créateur BOBO). Ça aussi c'est cool 👍

avatar Kaarlito | 

Nanosaur était un logiciel intégré dans tous les iMac vendu à l'époque. Apple payait quelques centimes à Pangea pour chaque achat d'iMac (l'un des objectifs avait été, entre autres, de démontrer les capacités 3D de Quickdraw 3d). Pas besoin vraiment de le vendre, du coup :) Il me semble que le jeu a rapporté beaucoup d'argent à son concepteur sur plusieurs années, en plus d'une grande visibilité pour Pangea qui par la suite en a profité pour lancer d'autres jeux, eux aussi intégrés aux iMac plus tard...

avatar pat3 | 

@Kaarlito

"Nanosaur était un logiciel intégré dans tous les iMac vendu à l'époque. "

A tous les Mac grand public. Aussi sur iBook (avant le MacBook Pro). Autant qu’il m’en souvienne il était sur le disque d’installation du système.

Un des rares jeux que j’ai fini :) (c’est dire si je suis gamer 😁). J’y jouais avec mes garçons les week-ends pluvieux ;)

avatar 7X | 

@Lightman

Pour parler d'usine à gaz, il faut avoir tenter la suite Adobe et les logiciels de 3D. Pour moi, Excel et Word sont plus complexes qu'iTunes.

avatar OliverPan | 

Un article intéressant et une belle conclusion !

avatar letofzurichois | 

Encore une fois, un article très intéressant et instructif. Merci ;)

avatar boobscity | 

Bel article avec un angle d'analyse intéressant, bravo !

avatar Nesus | 

Je ne me souvenais plus que nimber était arrivé si « vite ». De mémoire iWork avait mis beaucoup plus de temps à l’intégrer...

iTunes et iLife furent vraiment l’âge d’or du logiciel sur Mac. Les gens bavaient devant la simplicité et la qualité de rendu. C’est moins vrai aujourd’hui car le niveau global des applications à largement progressé faisant des apps mac de objets beaucoup plus commun.

iTunes est sûrement l’application que j’ai le plus utilisé et graver ses cd directement depuis ses playlist était vraiment génial, à cette époque où le lecteur cd portable était la norme. Avant que l’iPod vienne tout casser :p.
J’aimais beaucoup la double croche qui changeait de couleur à chaque version, même si la violette fut la plus belle ! (Oui plus belle que la verte :p).

avatar dams229 | 

Superbe article comme souvent, merci !
Le papier de Cabel Sasser est super aussi, belle trouvaille !

avatar BFD3 | 

Un régale, merci au rédacteur et à iTunes que je continue d’utiliser avec plaisir sur mon iMac de 2010 !

avatar Grahamcoxon | 

très intéressant oui bravo!

avatar 421 | 

Les premières version d’iTunes ou les derniers pars dans le piratage au format CD...

avatar Artefact3000 | 

« Apple aurait pu assurer le succès de son iPod sans créer un logiciel pour Windows. »

Complètement faux, à mon avis. C’est iTunes sur Windows qui a permis l’expansion et l’adoption générale du iPod puis du iPhone. Sans iTunes sur Windows, le iPhone serait un produit de niche.

avatar Mageekmomo | 

Un bel article qui réveille plein de souvenirs, la première fois que j'ai découvert iTunes puis l'iPod, c'était chez un pote, qui avait un MP3 Philips qui était poussif mais déjà épatant à l'époque. Mon père m'a conseillé de regarder l'iPod mini, un conseil qui semble anodin mais qui est pas loin d'avoir changé ma vie en me faisant rentrer dans le monde Apple 😊

avatar donatello | 

" (...) des envolées mégalomaniaques d'une marque perpétuellement agonisante"

Magnifique résumé de la manière dont fut perçue l'Apple des années 90 (et fin 80).

avatar Lucas | 

Merci beaucoup pour ce super article rétrospective, ayant quelques 20 printemps j’ai grandi avec l’iPod, iTunes et leurs évolutions, et qu’est-ce que cette musique m’accompagnant partout m’a soutenu, réconforté et propulsé ! Adieu iTunes ❤️

avatar Lucas | 

Et je me demande : si Apple avait lancé Apple Music 10 ans plus tôt, ne serait-elle pas aujourd’hui aussi la reine du streaming ? C’est dommage d’avoir laissé passer Spotify sans rien faire... même si iTunes Match était fantastique (je l’ai utilisé pendant des années, surtout pour transformer des vieux mp3 pourris ^^), Apple aurait clairement pu faire mieux et beaucoup plus tôt...

avatar pat3 | 

@Lu Canneberges

"C’est dommage d’avoir laissé passer Spotify sans rien faire... "

Ben non c’est pas dommage, du coup il y a la place pour de la concurrence… et je dis ça j’ai Apple Music et pas Spotify.

Y a pas besoin qu’Apple fasse tout, surtout avec sa tendance à tout propriétariser. J’aime bien mes Apple devices et pour l’instant je ne compte pas en changer, mais lis ils seront ouverts, mieux ce sera pour moi.

avatar Link1993 | 

MobileMe en 2003 ? C'était pas plutôt .Mac voire iTools ? 😁

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@Link1993

Mais si, mais si, c’était .Mac ! Je corrige, merci !

avatar ovocom | 

Excellent article! Merci pour le travail.

avatar CountDown | 

Comment iTunes est mort ? Remplacé par quoi ?

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@CountDown

Dans Catalina et Big Sur, on n’a plus iTunes. On a l’application Musique, l’application Podcasts, l’application Apple TV, et le Finder pour synchroniser iPod, iPad et iPhone...

avatar zorwood | 

Très bel article qui rappel de bons souvenirs.

avatar GuillBrown | 

Article très intéressant. J’ai de bons souvenirs de SoundJam MP!

avatar tempest | 

Lu avec retard mais super article qui m’a fait revivre une partie importante de ma (très) longue vie avec Apple. 🙏🏼👍🏼

CONNEXION UTILISATEUR