Slideas, une application pour créer des présentations en Markdown

Anthony Nelzin-Santos |

Si vous composez vos textes en Markdown, et que vous devez réaliser des présentations, vous avez probablement essayé Reveal.js ou Remark.js. Ces frameworks permettent de créer des présentations avec de simples fichiers texte, en utilisant la syntaxe avec laquelle vous êtes familier, mais imposent de mettre les mains dans le cambouis. Slideas ambitionne de simplifier la création de présentation en Markdown, en fournissant une interface à Reveal.js.

La fenêtre principale de Slideas.

Slideas est conçu par Agaric Perdereau, qui n’est autre que le développeur de la version Windows d’iA Writer. Frustré de n’avoir pas trouvé un outil lui permettant de créer simplement des présentations en Markdown, il s’est mis en tête de développer une application native qui ferait l’interface avec « une version modifiée de Reveal.js ».

Une présentation prend la forme d’un simple fichier Markdown, qui débute avec un entête permettant de configurer l’apparence et les métadonnées générales. Une nouvelle diapositive est signalée par le séparateur ---, et les sections ou les colonnes d'une diapositive sont signalées par le séparateur +++. Les titres et sous-titres, listes, images, citations, liens, blocs de code, tables… sont écrits en (Multi)Markdown.

La fenêtre principale et la fenêtre d’aperçu en temps réel.

Outre ces éléments basiques, Slideas permet d’insérer des vidéos et des formules mathématiques, mais aussi des graphiques (générés avec Billboard.js) et des diagrammes et cadres d’appareils (générés avec D3.js). Bien sûr, vous pouvez commenter les diapositives, et garder un œil sur vos notes pendant la projection.

Les diapositives peuvent être créées sans jamais toucher à la souris, l’aperçu en temps réel permettant d’éviter les erreurs de syntaxe. Mais toutes les balises sont accessibles par le biais de menus, et l’autocomplétion facilite la construction des entêtes. Quelques fonctions sont cachées dans des menus contextuels qui ne sont pas dupliqués dans la barre de menus, comme l’intégration d’une image d’arrière-plan ou l’ajout d’une transition, mais sont bien présentes.

Un autre thème et une autre mise en page, avec un exemple des possibilités de création de graphiques.

Slideas intègre quatre thèmes, dont certains sont déclinés dans cinq palettes de couleurs, qui peuvent être adaptés au format 4:3 ou 16:9 d’un clic. Le choix est encore limité, et il manque encore des thèmes sur fond sombre, mais on peut créer ses propres thèmes, et le site de Slideas possède déjà un embryon de répertoire de thèmes.

Disons-le simplement : les présentations produites avec Slideas ne sont pas aussi perfectionnées que celles produites avec Keynote. Mais elles sont autrement plus légères, plus portables, et plus faciles à maintenir. L’application facilite considérablement la manipulation de Reveal.js, et ajoute de nombreuses possibilités, et fournit des résultats comparables à ceux produits par Beamer, le système de présentation sous LaTeX.

Le développeur de Reveal.js a développé sa propre interface graphique, Slides, mais il s’agit d’un service en ligne qui vaut au moins 5 $ par mois. En plus d’être une application native, Slideas s’achète une bonne fois pour toutes au prix de 32,99 €. Une version iOS est en cours de développement, et la possibilité d’exporter les présentations aux formats HTML ou PowerPoint s’ajoutera prochainement à l’exportation PDF.


Tags
avatar pim | 

C’est un peu le beamer du pauvre, tout de même ! C’est un million de fois moins puissant en fait, mais c’est nettement plus facile d’accès.

avatar stuffmc | 

Euh... Deckset? Ça fait des années que fais mes slides avec.... je comprendrai jamais les devs qui font une app qui existe déjà.....

avatar reborn | 

Et swift playground dispo sur mac !

avatar koko256 | 

@stuffmc

Communiste ?

avatar Lskro75 | 

@koko256

NATIONALISTE ?

avatar pat3 | 

@stuffmc

A ce propos, comment écrit-on les notes de l’intervenant dans Deckset. J’ai fait une intervention hier et je ne savais pas comment faire, ça n’est pas documenté sur le site de l’app ?

avatar stuffmc | 

@pat3

^ est le caractère a utiliser

avatar iPop | 

En effet Deskset semble bien mieux lotis.

avatar smog | 

Question simplette : ça apporte quoi par rapport à un Keynote par ex., dont la productivité induite est exemplaire ?
Je faisais des présentations sous Latex mais depuis keynote plus aucun intérêt. D'où ma question (je ne connais pas les applications citées dans article, je précise).

avatar pat3 | 

@smog

J’adore Keynote et je l’utilise fréquemment, mais si tu veux afficher du code dans tes slides, c’est tout de suite plus fastidieux. Et i tu écris en markdown, tu peux très rapidement passer de ton éditeur de texte à ton éditeur de slides.
Les deux seules choses qui me manque par rapport à Keynote ce sont la variété des templates et la relative difficulté à minuter les bullet points - c’est un régal, dans Keynote.

CONNEXION UTILISATEUR