Avast, l'anti-virus qui siphonne les données de navigation web

Mickaël Bazoge |

Avast, célèbre éditeur d'anti-virus pour PC et pour Mac, revend à gros prix les données de ses utilisateurs, d'après une enquête de Motherboard et PCMag. Les clients de Jumpshot, une filiale d'Avast, paient des millions de dollars pour obtenir des informations très précises1 sur les habitudes de navigation internet des utilisateurs de l'éditeur ; parmi ces clients, on trouve Microsoft, Google, Yelp, Pepsi, Condé Nast et d'autres grands noms. Le coffre au trésor est bien plein : Avast compte plus de 435 millions d'utilisateurs actifs chaque mois, tandis que Jumpshot a accès aux données de plus de 100 millions d'appareils.

Ces données sont anonymisées, mais les informations qu'elles fournissent sur les utilisateurs peuvent permettre de les identifier. La collecte de Jumpshot passait d'abord par l'extension Avast pour navigateurs web, qui prévient l'internaute d'un site potentiellement dangereux. Depuis quelques temps, Avast a coupé ce robinet, assure l'éditeur. Mais cela ne signifie pas que le siphonnage se soit arrêté en si bon chemin.

C'est désormais depuis la version gratuite de l'anti-virus qu'Avast lève des données pour le compte de Jumpshot. Le logiciel demande l'autorisation à l'utilisateur de collecter des informations sur son compte : « Toutes les données basées sur la navigation web seront fournies à Jumpshot », explique un mémo interne, « quels URL ont été visitées par l'appareil, dans quel ordre et quand ? ». L'option, à retrouver dans les réglages de l'app, est en phase de déploiement et elle s'accompagne d'un panneau explicatif :

Image : PCMag.

Avast assure que cette collecte de données répond au règlement général sur la protection des données (RGPD), ainsi que son équivalent californien. Les données sont expurgées de toutes informations permettant l'identification de l'utilisateur, martèle l'éditeur, « Jumpshot peut partager ces données agrégées avec ses clients », rappelle-t-il également. Voilà qui confirme si besoin était que quand c'est gratuit, c'est vous le produit.


  1. Les deux sites ont eu entre les mains des données de recherche sur Google, des coordonnées GPS sur Google Maps, des infos de consultation de pages LinkedIn et YouTube, et des visites de sites porno.  ↩

avatar quentinf33 | 

@ClownWorld 🤡

C’est pas parce qu’on est à jour qu’une installation d’un logiciel qui siphonne les données ne peut pas être fait en arrière-plan. Il ne faut pas tout confondre

avatar marc_os | 

@ ClownWorld
Faut éviter aussi d'ouvrir toute pièce jointe, même provenant d'amis connus, car leur ordi peut être infecté.
Ça risque d'être un peu contraignant, non ?

avatar BRNorth14 | 

Si c’est gratuit, c’est toi le produit

avatar Sonic Tooth | 

Les que antivirus sur Mac posent problème, notamment ils ont tendance à mettre le bazar dans le système de fichiers. Moi j’évite.

avatar Henri_1255 | 

Mon exemple n'est sûrement pas suivre...j'utilise des ordis Apple depuis 1980. Je n'utilise pas d'antivirus résident ou plutôt je n'utilise plus d'antivirus résident. Pendant deux ans j'ai utilisé utilisé l'antivirus d'intego mais il n'a jamais rien détecté. Je n'utilise pas office de Microsoft, je n'installe pas flash et je ne visite jamais de site de téléchargement illégal. J'efface toutes les données de navigation tous les jours et une fois par semaine je fais un scan de mon SSD avec Intego virusBarrier et Bitdefender antivirus scanner qui n'ont jamais rien détecté. Je ne transfert jamais aucun mail à mes contacts. Mon exemple n'est pas à suivre mais jusqu'à présent je n'ai pas eu de problème.

avatar mouahahaha | 

Les porteurs sain, quelle plaie...

avatar Henri_1255 | 

@mouahahaha, mouahahaha le virus qui critique tout, toujours

avatar mouahahaha | 

Tu veux un susucre ? :)

avatar Sindanárië | 

@mouahahaha

T’as pas du chocolat plutôt?

avatar iNitZer0 | 

Avast 🤦🏻‍♂️

avatar smog | 

Au bout de la chaîne, il y a la pub et le ciblage des consommateurs par celle-ci.
N'est-ce pas elle le pire virus actuel et à venir ? Partout, partout, pub, pub, pub et pub. Revente de données aux entreprises de conseil en marketing...

avatar Henri_1255 | 

Tu as malheureusement raison!

avatar cfpsurf | 

De toutes façons, nos données sont constamment siphonnées ! j'ai pour habitude de nettoyer mon historique de navigation (cookies) quotidiennement, mais j'ai eu la surprise de découvrir il y a quelque temps que ces cookies (ou d'autres) sont stockées ailleurs !
Voir "safari/Préférences/Gérer les données de sites web", et là, c'est l'apothéose !!!
on y découvre plein de cookies y compris en référence à des sites que nous n'avons pas visités (Google en tête, plein de "googles", mais pas que..., y compris Facebook - je n'y suis pas inscrit !) Curieux, non ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR