DiskMaker X Pro crée des installateurs pour toutes les versions récentes de macOS

Nicolas Furno |

Vous connaissiez peut-être DiskMaker X (ex Lion DiskMaker), le script de Guillaume Gete qui permet de créer une clé USB d’installation pour la version de macOS de votre choix. Son créateur a créé une version « Pro » qui s’adresse davantage aux professionnels, mais qui peut aussi vous servir.

DiskMaker X Pro fonctionne avec un gros volume de stockage en USB. Un SSD relié en USB 3 est préférable pour obtenir les meilleures performances, mais n’importe quelle clé USB suffisamment grosse ou encore un disque dur feront très bien l’affaire. Le script va le formater complètement, puis créer une partition d’installation par version de macOS que vous voulez préparer. À l’arrivée, vous aurez un outil d’installation de toutes les versions de macOS, plutôt que d’avoir à gérer plusieurs clés USB ou les formater à chaque fois.

Vous pourrez préparer des installateurs de macOS jusqu’à El Capitan, y compris pour Catalina qui vient de sortir. Si vous les voulez tous, DiskMaker X Pro nécessitera un volume d’au moins 64 Go, mais vous pouvez en utiliser un de n’importe quelle taille. L’espace libre restant sera laissé dans une partition dédiée, parfaite pour stocker tous les outils dont vous pourriez avoir besoin pour dépanner un Mac ou réinstaller le système sur n’importe quel ordinateur Apple.

Avant de lancer DiskMaker X Pro, il y a plusieurs pré-requis à respecter. Commençons par le plus évident : l’app n’est pas encore compatible avec macOS Catalina. Vous pouvez préparer un installateur pour macOS 10.15 en l’utilisant avec Mojave ou une autre version du système, mais les restrictions mises en place par Apple avec Catalina sont encore un blocage. Guillaume Gete nous a confié qu’il allait commencer à travailler sur une mise à jour pour corriger ce point, mais qu’il ignore le temps que cela prendra.

DiskMaker X Pro se concentre sur la création des installateurs de macOS, mais vous devrez fournir les fichiers nécessaires et les installer au bon endroit. Il y a plusieurs conventions à respecter, vous trouverez les explications dans le guide utilisateur, proposé uniquement en anglais. Dernier point à noter, il y a un bug avec la dernière version de macOS Sierra. Il faut récupérer la version 10.12.3 pour que l’installateur puisse être créé, mais les certificats sont expirés et il faut changer la date du Mac. C’est un peu galère et malheureusement, c’est Apple qui est en tort et rien ne dit que le bug sera corrigé.

DiskMaker X Pro peut être téléchargé et utilisé gratuitement, mais vous êtes invités à faire un don.

avatar noooty | 

Voilà qui devrait être intéressant
Merci 🙏🏼

avatar Xander | 

Sinon plus simplement il y a ça : https://support.apple.com/en-us/HT201314 (et https://support.apple.com/en-us/HT201372 si vous avez vraiment besoin de créer un installeur sur une clé).

A noter que les fichiers d’installation de Mac OS comportent des certificats, une fois ces derniers expirés, la clé usb créée pour installer Mac OS sera inutilisable...donc si vous ne refaite pas votre clé à chaque MAJ de Mac OS, elle risque d’être inutilisable la plupart du temps : https://support.apple.com/en-us/HT208052

avatar SyMich | 

Ou changer la date du Mac avant de lancer l’installation pour revenir à une date antérieure à l date d’expiration des certificats (ce qui nécessite de démarrer sur une partition de secours à créer sur la clé et avoir en tête la bonne syntaxe de la commande Terminal de changement de date)

avatar Xander | 

@SyMich

Ce genre d’astuce marchait peut-être encore il y a quelques années mais désormais il y a une prise de contact avec les serveurs d’Apple pour valider la ré-installation ; impossible de lancer le processus sans connexion internet.

Si le Mac n’est pas à la bonne heure, il sera impossible de procéder à la ré-installation.

avatar SyMich | 

Même en cas d’installation depuis une clé usb???
Pour Catalina, je ne sais pas, je n’ai pas encore eu à faire ce genre d’installation, mais jusqu’à Mojave je suis sure qu’on peut l’installer sans connexion Internet. Je l’ai encore fait recemment.
D’ailleurs pour Sierra, dont l’installeur a un certificat expiré, Guillaume Gete explique qu’il faut changer la date du Mac pour pouvoir l’installer.

avatar switch | 

Vrai et faux: j'ai fait 3 installations cette semaine avec cette méthode: il suffit de modifier la date juste pour pouvoir lancer l'installation, et reconnecter le Mac à internet juste avant le lancement de l'installation et tout se passe correctement, y compris les MàJ firmware.
--
DiskMaker X Pro n'est pas encore totalement au point, il s'est bloqué lors de ma première tentative. L'idée de créer une clé avec les 7 derniers installeurs est formidable, même si Catalina manque encore à l'appel (mais il reste téléchargeable sur l'AppStore si le mac est éligible).
Prévoyez une clé USB 128 Go rapide, et soyez patient, mais ça en vaut la peine…

avatar guillaumegete | 

DiskMaker X Pro fonctionne avec l'installeur de macOS Catalina. Il ne fonctionne pas si lancé depuis Catalina, c'est la grosse subtilité ;-)

avatar switch | 

Merci pour cette clarification concernant Catalina Guillaume.
Et pour la méthode utilisant le changement de date (Pour Sierra, car je n'arrive pas à trouver la version avec le bon certificat), je pense que ça fonctionnerait sans reconnecter le Mac à internet, mais je le fais pour m'assurer que les mises à jour du Firmware se passent correctement.
Il se peut néanmoins qu'elles soient intégrées à l'installeur d'OSX et pas téléchargées depuis internet, mais par précaution je reconnecte le câble ethernet dès le début de l'installation pour que le Mac retrouve la date et l'heure correcte dès que possible. Jusqu'à présent ça marche à tous les coups.
Pour les Macs à puce T2, tout passe par internet en cas de re-install de macOS ?

avatar guillaumegete | 

C'est faux : tu peux parfaitement réinstaller un Mac sans connexion à Internet. Je le fais tous les jours. Mais pour les Mac T2, c'est plus compliqué.

avatar Darkomen78 | 

Pour la plupart des gens une application avec GUI est bien plus simple à prendre en main qu'une obscure CLI, donc non ce n'est pas plus simple.
De plus tu raconte n'importe quoi sur l'histoire des certificats pour l'installation de macOS. Ce n'est arrivé qu'une seule fois (récemment) que le certificat expire. Il n'y a que pour iOS qu'Apple désactive volontairement rapidement les anciennes versions des installateurs quand les nouvelles versions sont publiées depuis un certains temps.

avatar SyMich | 

L’installateur de Sierra tel qu’on peut encore aujourd’hui le télécharger depuis les serveurs d’Apple a un certificat expiré !

avatar guillaumegete | 

@Symich: c'est faux, la dernière version de l'installeur Sierra fonctionne très bien. Je suis en train de l'installer dans une VM sans aucun souci.

PAR CONTRE il y a un bug avec createinstallmedia qui ne fonctionne pas avec le logiciel d'installation 12.6.06 (ce qui est écrit dans l'article, mais Nicolas s'est un peu trompé sur le numéro de version ;-) ).

avatar guillaumegete | 

Non, c'est pas plus simple si tu veux faire une clé d'installation avec *plusieurs* OS, d'autant plus que la CLI n'est pas la même pour chaque version de macOS. ET c'est justement pour ça que j'ai mis au point cet outil, et c'est aussi parce que tout le monde n'est pas un fan de la ligne de commande.

avatar Xander | 

@guillaumegete

Quand je disais plus simple je parlais d’utiliser la récupération de Mac OS par internet plutôt qu’utiliser une clé bootable, my bad.

Disk Maker X Pro est plus user friendly qu’une commande terminal pour l’utilisateur lambda mais disons que l’utilité d’une clé bootable est plus limitée aujourd’hui pour ce public (hormis si l’on a une connexion internet digne des années 90 où là ça peut-être d’un grand secours).

Pour les personnes qui ont besoin d’avoir différents installeurs de Mac OS pour faire du support/dépannage, Disk Maker X Pro est là en effet plus pratique que de créer une demi-douzaine de clés bootables.

Pour un usage particulier, la récupération de Mac OS par internet me paraît cependant la meilleure solution si la connexion internet le permet.

avatar guillaumegete | 

Voilà, le souci c'est "si la connexion Internet le permet", et crois-moi, même au centre de Paris, ou sans même t'en éloigner beaucoup, tu as plein d'endroits où la connexion est clairement nulle. J'ai des clients à Roissy qui ont des débits d'ADSL moisie alors que la fibre est déployée de l'autre côté de la rue… mais ils n'y ont pas droit ! Du coup, quand je vais chez eux, ben je suis content de ne pas devoir systématiquement passer par la restauration via Internet…

avatar Vaenoxis | 

L’astuce c’est quoi déjà ?
Changer la date du terminal à la date de la création de la clé USB ( ou de la sortie de l’OS ?).

J’en ai eu marre des clés usb bootables, je trouve ça plus fiable de booter sur des clones pour réinstaller les versions de MacOS 🙃 !

avatar switch | 

Mauvaise idée que celle des clones, car cela risque de créer des instabilités sur les Macs dont le firmware n'est pas à jour, ce qui est fait lors de l'installation à partir d'une clé bootable : les modèles 2011 par exemple ont droit à deux MàJ firmware quand on les update vers High Sierra.

avatar Vaenoxis | 

@switch

Merci du conseil Switch.

Quand on parle de changer la date, quel date faut il mettre pour que l’installation fonctionne ? Ce n’est pas expliquer dans l’article. La date de la création de la clé usb ? La date de la sortie de l’OS ?

avatar bambou55 | 

J'ai un mini 2018 qui n'a pas encore été migré vers Catalina.... j'ai aussi un Ssd externe Usb, puis je y installer Catalina pour tester ? Si oui, quelle différence avec une clé bootable ?

avatar switch | 

L'utilitaire DiskMaker X efface tout le contenu d'un support externe (clé usb ou ssd) pour en faire des supports d'INSTALLATION bootables, sur lesquels on démarre pour installer macOS sur le disque de son choix (disque interne ou externe).
Dans votre cas, on peut très bien utiliser un ssd externe sur lequel on installe Catalina à fins de tests, mais il faut veiller à ce que le disque soit vide de toutes données avant d'installer Catalina dessus, sinon il risque d'être effacé avant l'installation de Catalina.

avatar bambou55 | 

merci, c'est la confirmation que j'attendais...

avatar rvassard64 | 

Je préfère la méthode manuelle à la ligne de commande bien plus fiable.

avatar LolYangccool | 

Perso j'utilise depuis longtemps un boitier Zalman avec un SSD qui fait la même chose mais avec Linux, Windows et macOS. Ce n'est normalement pas compatible macOS mais en pratique il suffit de convertir le .app d'installation fourni par Apple en image ISO et ça fonctionne excessivement bien. ;)
Me suffit d'aller piocher dans mes 3.6To d'OS et de mettre les fichiers sur le Zalman, puis de booter dessus, c'est reconnu comme un lecteur CD, sauf que du coup, il est virtuel. :)

avatar guillaumegete | 

Ah ben oui, et tu fais ça avec 6 clics ? :-)

avatar LolYangccool | 

@guillaumegete

Les clés boo tables quand j’en faisais, je les faisais en lignes de commandes. Chacun ses préférences. ;)
Je préférai ça plutôt que d’aller chercher un outil supplémentaire alors que le temps de l’installer aurait presque suffit a créer la clé en elle-même (avec une clé rapide ça prends peu de temps).
En plus le Zalman me permets de ne pas réserver le SSD qu’à macOS, comme dit j’y ai aussi mis des Linux et Windows, Proxmox etc...)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR