La version finale de TextMate 2.0 enfin disponible

Stéphane Moussie |

Huit ans après sa première version alpha, l'éditeur de code TextMate 2.0 est enfin finalisé pour de bon. Le développement de cette version 2.0 a duré « bien trop longtemps », reconnait son créateur Allan Odgaard. Les release candidates, des moutures disposées à devenir la version finale si aucun bug bloquant n'est détecté, se sont enchaînées à elles seules pendant trois ans !

TextMate 2.0

Inutile de dire que les fans de TextMate n'ont pas attendu pendant tout ce temps pour utiliser cette 2.0. Inutile aussi de dire que les changements par rapport à la v1 sont considérables.

TextMate 2.0 est open source et basé sur les technologies natives de macOS — pas d'emploi d'Electron comme cela se fait de plus en plus, au détriment des performances assez souvent. L'application est largement personnalisable grâce à des bundles tiers, elle gère les macros, dispose d'une recherche puissante, tient un historique des changements, tire parti de raccourcis textuels, etc. Une documentation est disponible en ligne pour découvrir le logiciel.

Allan Odgaard indique qu'il n'a pas pu intégrer tout ce qu'il aurait voulu dans cette version 2.0, mais que le développement va se poursuivre. L'application demande macOS Sierra au minimum. Bien que le code source soit ouvert, TextMate 2.0 reste une application commerciale. La licence coûte 58,50 €. Une période d'essai gratuit est proposée.

Mise à jour à 14h : précision sur le prix.

avatar Strix | 

Dommage que la v2 ait pris autant de temps.

J'étais un gros utilisateur de la v1, mais comme dit dans l'article, 8ans, c'est long.

Interface simple, sans fioritures à droite à gauche...
Bref un logiciel où un clavier suffisait quand on savait ce que l'on voulait faire.

Presque envie de verser une larme...

avatar sutter__plop | 

Je me demande s’il est pas trop tard pour ce genre d’éditeur. VSCODE est en train de tout rafler pour le dev-web.

avatar FloMo | 

Mon éditeur à tout faire préféré.

avatar occam | 

J’ai beaucoup investi dans TextMate, quand le Mac était encore une plateforme de développement Unix stable et fiable. Les versions successives de TextMate [almost]2 ont bien moins déçu à cet égard que la plupart des versions successives de OS X / macOS, qui méritaient rarement la dénomination N.0 à leur lancement.
Dommage qu’un de mes outils préférés soit enfin officiellement au point, alors que sa plateforme a pratiquement foutu le camp.

avatar Lionel_F | 

@occam

Les commandes Unix sont toujours là, la libc aussi. La chaine de compilation gcc/make fonctionne très bien. C'est quoi le problème ?

avatar occam | 

@Lionel_F

« plateforme stable et fiable »
Hein ?

De la débâcle SMB à la débandade APFS en passant par le module autodestructeur T2, à moins d’avoir passé les huit dernières années sous une roche ou au fond du Vortex [1], impossible de ne pas avoir été touché.

———
[1] Bien que l’expérience du Vortex puisse en soi être plus intéressante que la dégringolade du Mac et les régressions de macOS.

avatar Teenage | 

Open source mais sous licence payant ?

avatar Azzedine | 

Oui j'ai pas compris comment on peut être open source donc libre de droit et participatif mais quand même sous licence...

avatar pakal | 

sublime a pris le relais entre temps

CONNEXION UTILISATEUR