La Nik Collection évolue et inclut DxO PhotoLab Essential

Stéphane Moussie |

DxO poursuit, comme promis, sa reprise en main de la Nik Collection acquise en 2017. Après avoir dépoussiéré le célèbre ensemble de plug-ins photo que Google avait laissé dans son jus, l’éditeur français le fait avancer.

La Nik Collection 2 by DxO contient 42 nouveaux préréglages créatifs, regroupés sous le nom « En Vogue », qui complètent les 156 filtres historiques — chacun est pleinement personnalisable. Le plug-in Color Efex Pro, spécialisé dans les couleurs, en gagne 10, dont « Blue Monday », qui « combine la fraîcheur d’une subtile coloration Varitone, la dynamique d’un traitement croisé et la douceur d’une légère désaturation ».

Silver Efex Pro, destiné au noir et blanc, en reçoit 10 également, dont « More Silver », qui associe une teinte argentée à un grain fin. HDR Efex Pro gagne 12 de ces nouveaux préréglages et Analog Efex Pro, qui imite les appareils argentiques, en obtient 10. S’ils ne bénéficient pas de nouveautés, les plug-ins Dfine, Viveza et Sharpener Pro sont toujours de la partie.

Les utilisateurs sous Windows seront ravis d’apprendre que la Nik Collection 2 a enfin été adaptée aux écrans HiDPI (le Retina était déjà géré correctement sur Mac).

Tous ces plug-ins sont utilisables conjointement avec Photoshop, Lightroom Classic et tout logiciel compatible avec les plug-ins Photoshop ou disposant d’un menu d’exportation vers un programme tiers.

De plus, DxO PhotoLab 2.3 offre maintenant un accès direct aux plug-ins depuis son espace de travail (le fichier RAW est converti en TIFF dans le processus). L’éditeur va même plus loin en incluant la version Essential de son application d’édition photo avec la Nik Collection 2. On a ainsi un attirail assez complet pour de la retouche classique et créative — certains outils se chevauchent même, ce dont a conscience l’éditeur, qui indique que c’est seulement le début de la collaboration entre ses deux lignes de produits.

En contrepartie, pour ceux qui sont exclusivement intéressés par la Nik Collection, le prix augmente. De 69 €, elle passe à 149 € (mais elle ne comprenait pas DxO PhotoLab Essential auparavant). Pour le lancement, un tarif promotionnel de 99 € est valable jusqu’au 30 juin. La mise à niveau depuis la version antérieure coûte quant à elle 79 € (ou 59 € jusqu’au 30 juin).

DxO PhotoLab 2.3, qui prend en charge de nouveaux appareils photo et de nouvelles optiques, reste disponible séparément au prix de 129 € en édition Essential ou 199 € en édition Elite (promos à 99 € et 149 € actuellement). La mise à niveau est gratuite pour tous les utilisateurs DxO PhotoLab 2.


avatar YSO | 

Et pas de possibilité de mise à jour pour deux qui les ont acheté à l’époque des Nik Softwares (avant le rachat de Google) ?

Dfine et Sharpener Pro avec Aperture, jadis ?

avatar jacobinet | 

Sait-on utiliser la Nik Collection dans Affinity Photo?

avatar Wilthek | 

@jacobinet

Non, le logiciel n’est pas proposé lors de l’installation, je viens de faire la mise à jour de la suite Nik 2 et j’ai la dernière version d’Affinity... sorry...

avatar belrock | 

@jacobinet

La v1 oui, la v2 je ne sais pas

avatar magic.ludovic | 

C'est possible avec la vieille version gratuite de Google ...

avatar Wilthek | 

Attention tout pousse à la mise à jour vers la version Élite à 99€ en promo, en passant par son propre compte on a le choix entre DXO Lab 2 Lite ou Elite... 59€ versus 99€, perso la version lite me suffit ! La nouvelle collection Nik 2 est vraiment pas mal. On retrouve des filtres tout prêt ou la sélection des effets un par un, fonctionne bien sous MacOS 10.4 MBP 2015.

avatar occam | 

@Wilthek

Pardon d’intervenir, vous connaissez sans doute vos besoins mieux que quiconque.

Mais votre commentaire risque d’induire des utilisateurs novices de DxO Photolab à assumer que cela pourrait être aussi leur cas.

Or les différences fondamentales entre la version Essential et la version Elite sont :

1. Prime RAW Denoising, un débruitage hors pair, dont l’effet est remarquable sur les images prises à faible luminosité/ISO élevé, surtout avec un petit capteur, notamment d’iPhone. (On n’a pas vu ce qu’on peut réaliser avec une caméra d’iPhone tant qu’on n’est pas passé par DxO PhotoLab.)

2. Le filtre ClearView Plus. Il faut en faire l’expérience. Je ne compte plus les heures passées à bidouiller des calques de réglage sur Photoshop ou LR, alors que le même résultat avec le filtre ClearView ne demande qu’un clic et un glisseur pour l’intensité.

3. Les profils de couleur (ICC et DCP pour les utilisateurs avertis, mais profils rendering immédiatement accessibles aux novices).

Au tarif de la promo, on aurait tort de s’en priver d’emblée en optant pour la version légèrement moins onéreuse.

avatar Wilthek | 

@occam

oui, je parle bien d'un usage personnel utilisant d'autres solution pour les fichiers RAW, la version d'essai complète de DXO PhotoLab est de toute façon disponible, les novices pourront tester avant de se faire un avis... pour ma part, je parle du cas où vous utilisez déjà la version bridée, l'orientation vers la version Elite est mise en avant à mon sens un peu en force, c'est juste un constat, l'offre restant interessante ... mais je prends note.

avatar occam | 

@Wilthek

"l'orientation vers la version Elite est mise en avant à mon sens un peu en force"

Sans doute. Le procédé de DxO est lourdaud, pour ne pas dire grossier.

Pour avoir suivi l’évolution du logiciel depuis de longues années, je n’ai pas du tout apprécié la scission des deux versions d’abord, le bridage de la version de base ensuite. Et je note que cela a eu lieu à peu près au moment où DxO s’est lancé dans l’aventure malencontreuse de sa caméra d’appoint pour iPhone, aventure dévoreuse de ressources qui a failli l’asphyxier. On peut avoir l’impression que les clients passent à la caisse pour compenser les bévues stratégiques de l’entreprise.

avatar occam | 

Les utilisateurs sous Windows seront surtout ravis d’apprendre que DxO a, pour une fois, réussi à mettre à niveau un outil sans le casser. (Pour la version Mac, je ne sais pas encore, je n’ai pas essayé, c’est trop éprouvant à chaque fois.)

Et je suis ravi de retrouver enfin la qualité classique de la Nik Collection, surtout de Silver Efex, même s’il a fallu repasser à la caisse pour cela. Au moins, ça fonctionne, et quand ça fonctionne, ça peut être un régal.

L’idée d’inclure PhotoLab Essential avec la Collection n’est pas mauvaise en soi, Essential étant trop bridé et appauvri pour tenir la route tout seul. Mais ça commence à faire beaucoup de doublettes.

——
OT, mais dans le même ordre d’idées : pour marquer le lancement de Publisher, Affinity offre pendant quelques jours une promo aussi sur Photo et Designer.
Peut-être que la rédaction de MacG y reviendra.

avatar eldison | 

@occam

? En effet -20% sur tout les produits Affinity Serif
https://affinity.serif.com/fr/store/

avatar Mike Mac | 

Sur un PC Windows, le freeware Paint.net fait parfaitement tourner la Nik Collection que Google offrait...

avatar magic.ludovic | 

Idem avec Photolab 2 ... Pour ceux qui on la version Google ( gratuite ) de la NikCollection, du coup, le lien se fait directement depuis Photolab maintenant ! Enjoy !

avatar stefhan | 

[HS] Ultra réactifs @MacG !
A peine la newsletter reçue, pof en ligne ?

avatar thg | 

@ Stefhan... en général, la presse et les sites sont informés et ont accès aux produits plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant leur annonce officielle, sous couvert d'une clause de confidentialité... ce qui permet aux influenceurs et journalistes d'en faire un bon tour d'horizon et de ne pas se contenter de recopier le contenu du dossier de presse.

avatar Stéphane Moussie | 
C'était le cas ici.
avatar thg | 

Oui, toutafé, ;-)

avatar magic.ludovic | 

A noter que dxo fait un effort, pour une fois, pour se mettre a jour depuis photolab essentiel vers Élite... 49e au lieu de 70e... Les anciens clients vont être heureux...

avatar GoKart | 

Ou comment passer de 0€ (Google) à ... 149€ (!)
Merci DXO ... !

avatar thg | 

@ Gokart, sauf que Google n'a rien fait et a laissé mourir la suite, tandis que DxO y consacre des moyens techniques et humains. Je pense que vous ne travaillez pas gratuitement, et votre boulanger non plus.

avatar occam | 

@thg

Oui, toutafé, ;-)))

Il faut souligner que Google s’est offert Nik en 2012 uniquement pour mettre le grappin sur Snapseed.
Le reste du portefeuille a été laissé en friche, à défaut de pouvoir être jeté en pâture. Google a ainsi évité de peu le shitstorm des utilisateurs enragés, et s’est attiré pour quelque temps les sympathies des amateurs désargentés, sans faire le moindre effort pour assurer la viabilité de ce patrimoine.

DxO a au moins le mérite de tenir parole, de faire évoluer et d’intégrer les outils de Nik, même si la première édition n’était que du réchauffé peu ragoûtant. Mais c’était au moment du gouffre financier dans lequel ils avaient sauté.

Par ailleurs, avant de se faire avaler par Google — ou de se vendre à, c’est selon — Nik était contrôlé en partie par Nikon, actionnaire de référence et bénéficiaire de son développeur maison, Capture NX. Comme toujours avec son soft, Nikon s’est mis le doigt dans le viseur. Zéro de vision.

avatar Lucas | 

Et est-ce qu’on peut l’avoir en plug-in de Photos ?

avatar magic.ludovic | 

Non .

avatar magic.ludovic | 

A noter que pour ceux qui on la version Google ( gratuite ) de la NikCollection, du coup, le lien se fait directement depuis Photolab maintenant ! Enjoy !

CONNEXION UTILISATEUR