Le créateur de marzipanify donne ses conseils pour tester Marzipan avant l’heure

Nicolas Furno |

Marzipan, c’est le nom en interne du projet qui permettra aux développeurs d’apps iOS de créer des versions macOS simplement. On devrait en entendre parler à nouveau à l’occasion de la WWDC de juin et, si les rumeurs ont vu juste, Apple devrait offrir ce mécanisme aux développeurs d’apps pour iPad. À compter de l’automne, une app développée pour l’iPad devrait être facile à convertir en app pour macOS et le constructeur devrait offrir tous les outils adéquats à ce moment-là.

Vous voulez prendre de l’avance et voir comment votre app iOS se comporterait à la sauce Marzipan ? Pour le moment, le mécanisme de conversion est privé, dans le sens où seul les développeurs d’Apple y ont accès. Néanmoins, le développeur Steve Throughton-Smith a rapidement trouvé comment créer un outil de conversion, qu’il a nommé marzipanify. Cet outil est disponible depuis le mois de juin dernier, mais il nécessitait jusque-là une bonne connaissance du fonctionnement des API de macOS et pas mal de bricolage pour s’en sortir.

Depuis le simulateur d’iOS à une app macOS (image Steve TS).

Steve Throughton-Smith a publié ces derniers jours deux articles sur son blog pour aider tous les développeurs qui voudraient tester Marzipan avant l’heure. Le premier sert d’introduction générale et détaille notamment comment marzipanify fonctionne, ses principes généraux et aussi ses limites. Le deuxième donne aux développeurs quelques outils de base pour convertir une app iOS en app macOS et bénéficier des fonctions spécifiques du système. En particulier, il détaille comment créer des menus, afficher des boutons dans la Touch Bar ou encore comment convertir certains éléments d’interface d’iOS qui n’existent pas sur macOS.

C’est intéressant si vous avez une app iOS et que vous avez un petit peu de temps à consacrer à ce projet, mais Steve Throughton-Smith rappelle qu’il s’agit d’API privées. Cela implique qu’il sera impossible de soumettre une app auprès d’Apple et il faut en outre désactiver les protections du système (SIP) pour en bénéficier. Et puis le fonctionnement de ces API changera certainement quand Apple présentera la version publique en juin, si bien que le travail devra probablement être refait, en partie ou totalement.

Si cela ne vous décourage pas, marzipanify est un outil totalement gratuit et open-source.


avatar totoguile | 

curieux de voir les annonces de la WWDC 2019 à ce sujet.

avatar Soner | 

Quand je vois l'immondice qu'est l'application Maison sur MacOS, ça fait pas envie...

avatar stefhan | 

@Soner

Ils se sont justement peut-être pas foulés... et qu’ils doivent s’en occuper plus tard.

En attendant on se contentera de cela : c’est moche mais au moins ça marche. Et ça permet de « tester le marché » à moindre frais.

avatar Deckard | 

C'est effectivement très visible que c'est un portage d'app fait pour le touch... Cela lui donne une effet d'app « Playskool »... Comme je l'ai écris plus bas, ce projet me fait un peu peur.

avatar oomu | 

"Quand je vois l'immondice qu'est l'application Maison sur MacOS, ça fait pas envie..."

on invente pas un outil pour faire du travail vite fait et baisser les couts pour y consacrer du temps (et du coût) à refaire bien l'interface etc.

Soyons logique.

Oui, Marzipan s'inscrit dans une logique de bas coût, donc d'applications faites à la va-vite.

Marzipan ne s'adresser pas à l'utilisateur mais à l'ingénieur.

avatar raoolito | 

apple ne devait pas le donner aux devs à partir de janvier/février ?

avatar Deckard | 

Ce qui me fait peur avec ce projet, même s'il pourrait permettre pas mal de choses intéressantes, c'est de se retrouver avec encore plus d'apps dont l'interface ne sera pas conçue pour l'appareil sur lequel il tourne...

On est déjà bien trop envahi par des apps, souvent non natives, qui ne ressemblent à rien. Attention, je n'ai pas dis que ces apps ne pouvaient pas faire leur boulot, mais bien que leur interface étaient horrible. Alors qu'on s'était presque débarrasser de Java sur Desktop, on se retrouve avec un nouvel envol de machins en papier-carton/JavaScript écrit avec le framework Electron. Une vraie calamité... Un exemple frappant est GeoGebra :

Les versions précédant la 6 étaient écrites en Java, ce qui n'était peut-être pas mieux, mais elles avaient une interface correcte qui répondait plus ou moins normalement à ce qu'on pouvait attendre d'une interface native. Par contre, la version 6 est par contre une catastrophe nucléaire. On retrouve exactement la même chose que leur version web (forcément) et son utilisation est ultra pénible. Un simple exemple, les simples raccourcis clavier ne fonctionnent même pas sur Mac et ces actions sont cachée dans un menu qui n'est pas visible mais doit être affiché comme sur un site web mobile avec un clic sur un bouton « trois barres horizontales ». « Annuler » nous prend 2 clics maladroits au lieu d'un « pomme-z » : workflow du feu de Dieu. Je sais que GeoGebra est gratuit, mais je préfèrerais le payer et avoir quelque-chose de convenable.

Ne parlons même pas de ce qui se trouve en apps mobiles...

Mais je divague car le sujet n'est pas Electron mais Marzipan. Je suis certain que pas mal de développeurs talentueux feront des merveilles avec mais j'ai peur des autres... Lorsque l'on voit la capture d'écran sur cette news, on voit le portage sur Mac d'un « Picker ». Cela fonctionne bien avec du touch, mais il faut absolument l'oublier avec une souris. Je suppose que dans ce cas-ci c'est pour montrer ce que permet marzipanify mais cela ne me rassure pas. Enfin, il ne faut pas spéculer et attendre ce que va nous pondre Apple.

avatar reborn | 

@Deckard

Pas besoin de développeurs talentueux. Il suffit d’adapter l’interface pour une utilisation à la souris.
Ce qui est présenté actuellement est réalisé en quelques minutes seulement

avatar Deckard | 

Oui je suis d'accord pour cela, mais ce ne serait uniquement le cas des petites apps utilitaires comme l'est « Stocks ». Si l'app devient plus complexe, j'ai l'impression que certains se laisseraient séduire par certaines simplicités qui rendrait l'app utilisable mais pas optimale. Enfin, c'est à voir...

avatar oomu | 

" Ce qui est présenté actuellement est réalisé en quelques minutes seulement"

et c'est le but: faire en quelques minutes, pas plus.

avatar reborn | 

@oomu

Une interface, si elle doit être repensé cela prend plus d’une journée car elle doit être réfléchi, testé.. c’est le domaine de l’ux design

avatar oomu | 

Deckard, vous avez aussi l'exemple avec les applications QT (ou par des ateliers outils ou encore pire imbriquées avec Wine), qui systématiquement donnent des applications mac fonctionnelles certes, mais alien, n'exploitant pas l'ui du mac ou avec des raccourcis claviers et comportement foireux.

avatar Deckard | 

Oh oui... je connais aussi ces app QT, malheureusement...
Je comprend l'existence de toutes ces solutions multi plate-forme, mais je préfère même une app qui soit codée parfaitement pour Windows uniquement et ne pas l'avoir sur Mac, que d'avoir un erstatz d'app sur les deux OS. Car au final tout se ressemblerait et ne ressemblerait à rien en même temps. Les OS ne deviendraient plus que des émulateurs de machines qui n'ont jamais existé...

avatar Mike Mac | 

Bientôt sur le MacOS Store, plein d'applications entre 5 et 20 €...

La guerre des prix va faire rage face aux applis d'antan.

avatar marenostrum | 

même 1€ personne n'achète si n'a pas d'utilité. et puis la qualité d'un app dépend du talent de son développeur, pas de sa méthode de développement. son prix dépend de son niveau de vie, et du marché.

en tout cas j'aimerais bien avoir Le Littré pour le Mac, pour 1€. (je viens de voir qu'il existe sur App Store de macOS, mais qu'est-ce qu'il est moche). voila un truc à améliorer.

CONNEXION UTILISATEUR