remove.bg : détourer une image n'a jamais été aussi facile

Stéphane Moussie |

Vous vous souvenez des cours d’informatique où vous détouriez péniblement des images avec le lasso magnétique ? C’est de l’histoire ancienne avec remove.bg, une web app qui supprime automatiquement et en quelques secondes l’arrière-plan des images que vous lui soumettez.

Quand le traitement, qui exploite des techniques d’apprentissage automatique, est terminé (il n'y a pas de barre de chargement, il faut juste patienter une dizaine de secondes), vous pouvez télécharger un PNG avec la personne détourée sur un fond transparent.

Les résultats sont généralement corrects. remove.bg rogne parfois des éléments qu’il ne faudrait pas, et en laisse d’autres qu’il faudrait supprimer, mais de toute façon la petite taille du PNG exporté (500 x 500 pixels) empêche une utilisation avancée.

Plus que la précision, c’est surtout la simplicité de la web app qui retient l’attention. Pas la peine de sélectionner d’une manière ou d’une autre la personne à détourer, il suffit d’importer l’image (depuis son ordinateur ou en entrant son URL) pour que remove.bg fasse son travail.

La web app fonctionne uniquement pour les visages et les personnes à l’heure actuelle. Une prise en charge des objets est prévue pour plus tard, tout comme une augmentation de la taille des exports.

Kaleido, l’entreprise derrière remove.bg, assure que les images importées sont supprimées de ses serveurs environ une heure après le détourage et qu’elles ne sont exploitées pour rien d’autre que ce service. Une API, qui permettra d’intégrer la technologie dans une app ou un site web, est en préparation.


avatar marc_os | 

@SyMich
C'est quoi que tu ne comprends pas dans mes propos ??
« Quant à l'algo, s'il est implémenté en C ou C++, il suffit de le recompiler pour chaque plateforme ».
Ah mais oui, faut préciser que "algo" = "moteur"...

Faut mettre les points sur les i ?
OK: Si on « compile un algo pour chaque plateforme », c'est pour faire en sorte que l'algo, le moteur, puisse tourner localement, dans une app native qui n'exige pas d'envoyer ses données personnelles à de parfaits inconnus.
Notez que leur page A propos ne dit absolument rien sur ces gens. Qui sont-ils, d'où viennent-il ? Mystère.
Et vous voulez leur confier vos données, vos photos avec des personnes réelles et identifiables comme vous même et vos amis ?

avatar SyMich | 

Mais non! S'ils ne veulent pas que l'algorithme tourne localement sur les PC ou smartphones et veulent que les images soient envoyées sur leur serveur, faire une app native ne les en empêchera pas... donc web app ou app native ne change rien!

Et puis si vous regardiez un peu plus loin que le bout de votre nez, vous verriez que leur ambition est de faire connaître le moteur de détourage pour ensuite proposer une API aux développeurs tiers ou webmasters.

Quand à savoir qui ils sont, c'est quand même pas compliqué de consulter leur site web!
Kaleido
BYTEQ e.U.
Benjamin Groessing, BSc
Gersthofer Straße 75-77/16/6
1180 Wien, Austria

avatar marc_os | 

@SyMich
Quoi "mais non" ?
Visiblemement tu ne comprends rien.
Bye.

PS: A quasiment chaque paragraphe dans leur texte ils insistent pour qu'on leur donne son email...

avatar SyMich | 

Évidemment qu'ils cherchent à récupérer des e-mails de futurs clients intéressés par leur nouvel outil dont ils fourniront bientôt l'API (comme ils fournissent déjà des filtres de traitement de photos)!
C'est leur business de vendre des outils de traitement de photos pour des web designers notamment.

avatar marc_os | 

@SyMich
Et c'est pas compliqué non plus de copier / coller un lien pour donner la source de test informations ! Comme je l'ai fait pour leur page "about" qui je le répète, ne ne contient ces coordonnées.
Enfin, tu peux dire c'est qui ces gens ?

PS: Ok, j'ai trouvé un lien vers kaleido.ai en bas de page. Mais sur leur site, je n'ai pas trouvé leur adresse. Enfin bref.
Tu peux dire c'est qui ces gens ?

avatar SyMich | 

Vous plaisantez! Le lien est dans l'article de MacG!

avatar marc_os | 

@SyMich
Sauf que l'adresse ne s'y trouve pas.

avatar SyMich | 

Et où l'ai-je trouvée alors??? ?‍♂️

avatar hillel | 

Je ne sais pas si la question est sérieuse mais penses-tu vraiment que développer une app pour iOS Android macos Windows et Linux prenne aussi peu de temps que de faire une web app ?

Il ne faut pas non plus oublier le cas tête des app stores, de la validation d'Apple des mises à jour et j'en passe

Sur le web à partir du moment où la mise à jour est prête on a besoin de quelques minutes pour la déployer pour le natif c'est plutôt une question de jours

D'autre part quels avantages y aurait-il à avoir une app native pour ce cas d'usage ?

avatar marc_os | 

@hillel
Que je sache, aucun AppStore n'est obligatoire pour macOS ou Windows.
Et si on est radin, on n'est même pas obligé de signer son app - ce qui fera râler l'OS, sans pour autant que cela soit totalement bloquant.

avatar hillel | 

Radin ? Qu'est-ce qui justifie de donner de l'argent à Apple dans ce genre de projet ? L'avantage de profiter de son monopole sur macos tout en augmentant ses temps de développement par rapport à une web app ?

La signature garantie-t-elle un quelconque niveau de sécurité ? Pas à ma connaissance en particulier lorsque l'on parle d'un produit destiné à des utilisateurs avertis

Pour ce qui est de l'utilité d'une app native je n'ai toujours pas de réponse. Le traitement en local serait trop lourd pour être satisfaisant sans compter que ce n'est probablement pas le business model de cette société. Une connexion est de toute façon indispensable. L'avantage ne se résumerait-il donc qu'à avoir un joli bouton Cocoa ? Pas certain que ça vaille les (dizaines de?) milliers d'euros supplémentaires nécessaires à développer et maintenir des applications natives

avatar marc_os | 

@hillel
Que je sache, aucun AppStore n'est obligatoire pour macOS ou Windows.
Et si on est radin, on n'est même pas obligé de signer son app - ce qui fera râler l'OS, sans pour autant que cela soit totalement bloquant.

avatar SyMich | 

C'est surtout que cette société développe des filtres et outils de traitement de photos dont ils commercialisent l'usage par des web designers via des API.
Donc développer des apps natives pour des pc, Macs ou smartphones n'a aucun sens! Leurs divers outils doivent être hébergés sur leurs serveurs.

avatar ecegler | 

J'ai testé et je trouve pas mal. Mais ce n'est pas efficace pour l'instant. Par exemple, j'ai utilisé la photo de la femme avec les cheveux complexes. Quelques cheveux sont flous avec le fond blanc. Ce n'est pas parfait. Et aussi, après le téléchargement, la résolution est faible. Cela est utile pour le web. Mais ce n'est pas pour l'impression. Attention. Si vous travaillez à l'imprimerie, il faut mieux prendre soit Adobe Photoshop soit Affinity Photo.

avatar R1x_Fr1x | 

Pour un détourage propre y’a pas de magie, faut mettre les mains dans le cambouis. Surtout s’il y a des cheveux etc. Photoshop, le reste sont des initiatives bien sympathiques pour tenter de simplifier la vie mais dès qu’on veut qqch de sérieux c’est pas demain qu’Adobe aura un concurrent.

avatar IPICH | 

Enlever le bogosse

avatar zoubi2 | 

Je n'aime pas le deuxième exemple avec la dame qui ressemble à Angela Ahrendts : Ce n'est quand-même pas leur logiciel qui a inventé la jambe gauche après détourage ?!

avatar Strady | 

Et pourtant..
Faites le test : une capture d'écran de la première photo, détourez la via leur site, et la jambe gauche est relativement correcte.

avatar younes.msougar@gmail.com | 

Ca fonctionne très bien et très rapidement ?

avatar SugarWater | 

Impressionnant mais ça baisse trop la résolution

avatar JLG01 | 

Un timbre posté avant de vendre une appli vraiment opérationnelle?

avatar Applefan18 | 

Quand c'est gratuit c'est vous le produit... ;-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR