Ce qui (ne) manque (pas) à iCloud Drive

Anthony Nelzin-Santos |

Lorsqu’elle a présenté CloudKit, il y a quatre ans déjà, Apple n’a pas seulement résolu les problèmes pressants des développeurs. Elle a aussi — surtout — renversé la logique de l’utilisation du nuage, relégué le Mac au rang de simple périphérique, dégagé une voie pour développer des services transcendant les différences entre les appareils. De Notes à Photos en passant par News, tous ses services reposent désormais sur CloudKit.

Ces services présentent les mêmes données sur le poignet et sur le bureau, mais prennent corps d’une manière différente selon qu’ils s’affichent sur le petit écran de l’Apple Watch ou sur le grand écran de l’iMac Pro. CloudKit, en somme, est le fil rouge qui lie les différents appareils de l’écosystème d’Apple. Du moins, il l’est jusqu’à ce que l’on mentionne iCloud Drive.

C’est peut-être un problème de forme : la photothèque iCloud justifie l’existence de Photos, Notes et News sont des applications bien identifiées, mais iCloud Drive est disjoint. Alors qu’il s’appelle drive, ce n’est pas un disque comme pouvait l’être iDisk. Alors que le Finder comporte un dossier homonyme, iCloud Drive recouvre aussi le Bureau et les Documents, mais pas les autres dossiers de l’utilisateur.

Certains de ses réglages résident dans les préférences du Finder, d’autres dans les Préférences système, d’autres encore dans les Informations système. Les choses sont un peu plus claires sur iOS, grâce à l’application Fichiers, mais un peu seulement, puisque les dossiers des applications côtoient les dossiers de l’utilisateur dans un joyeux bazar. Là encore, la situation de Photos ou de Notes est nettement plus évidente.

Apple donne l’impression d’être resté au milieu du gué, d’avoir conçu un système de synchronisation des fichiers parce qu’il fallait faire comme tout le monde. Alors qu’elle a complètement repensé la gestion des photos, et sacrément dépoussiéré son bloc-notes, elle n’a pas particulièrement réfléchi à la question de l’organisation des fichiers.

Steve Jobs présentant iCloud, en 2011.

C’est pourtant un enjeu majeur, ce genre de problèmes auxquels elle aime se frotter, parce qu’il concerne les néophytes les plus inexpérimentés comme les experts les plus confirmés. Cela ne veut pas dire qu’il faille repartir d’une page blanche, mais il faut bien reconnaître que les services concurrents ont un temps d’avance.

Prenez Dropbox, autrefois qualifié de simple « fonction » par Steve Jobs, qui compte aujourd’hui 11 millions et quelques d’abonnés payants. S’il est loin d’être irréprochable, il offre un miroir des défauts et des manques d’iCloud Drive :

  • en cas de problème de synchronisation, Dropbox n’interrompt pas l’utilisateur, mais échoue « silencieusement » et crée une copie « en conflit » par sécurité. Tout l’inverse d’iCloud Drive, qui empêche l’utilisateur de travailler tant qu’il n’a pas résolu lui-même les conflits, à l’aide de la sous-fenêtre la moins pratique de toute l’histoire de l’informatique. Une sous-fenêtre que vous verrez parfois apparaître au beau milieu d’un glisser-déposer, sur des fichiers que vous venez de créer, ou même des fichiers que vous n’avez pas ouverts depuis plusieurs mois.
  • vous pouvez suspendre temporairement la synchronisation de Dropbox, si vous voulez économiser la bande passante, que vous n’avez pas confiance dans le réseau auquel vous êtes connecté, ou que vous voulez réserver toutes les ressources de votre machine à une tâche particulière. Apple n’offre aucun contrôle sur la synchronisation d’iCloud Drive — or si macOS lève le pied lors de l’utilisation d’Instant Hotspot, il n’économise pas la bande passante lorsque l’on utilise un modem cellulaire traditionnel, puisqu’il pense être connecté à un réseau Wi-Fi domestique.
  • Dropbox offre une grande granularité dans le choix des dossiers devant être absolument stockés en local ou absolument exclus de la synchronisation. S’il fonctionnait correctement, le système d’« optimisation du stockage » d’iCloud débarrasserait l’utilisateur des basses tâches, mieux, le libérerait de l’anxiété liée à la gestion de l’espace de stockage. Las, il est capable de dégager de l’espace non pas en supprimant les énormes fichiers que vous n’avez jamais ouverts, mais en commençant par de petits fichiers que vous utilisez 20 fois par jour1. C’est un problème d’intelligence artificielle, sans doute, mais cette intelligence doit respecter les désirs de l’utilisateur. Un panneau de préférences permettant de donner la priorité à tel ou tel dossier, et exclure tel ou tel autre dossier, ne serait pas de trop.
  • les services de synchronisation ne sont pas des services de sauvegarde, mais la fonction de récupération des fichiers supprimés de Dropbox a tiré plus d’un utilisateur du pétrin. Elle pourrait sans doute être intégrée au client natif, plutôt que d’imposer un passage par le web, mais possède l’intérêt de présenter les fichiers supprimés dans l’arborescence de dossiers, à la manière de Time Machine. Apple, elle, se couvre avec une petite liste à plat dans les réglages du site icloud.com, un mécanisme indigne d’une société parlant d’« expérience utilisateur » à longueur de journée.
  • enfin, Dropbox permet de partager des fichiers ou des dossiers, alors qu’iCloud Drive se limite aux fichiers. Une bizarrerie d’autant plus frustrante qu’un abonnement familial permet de partager le même espace de stockage entre plusieurs membres d’une famille, mais pas de partager certains dossiers à l’intérieur de cet espace, pour les factures par exemple.

Ces critiques, il faut bien le dire, sont fondées sur notre usage des fichiers. Le manque perçu d’un utilisateur est peut-être le manque qui permet de garder les choses simples pour un autre, la flexibilité demandée par un utilisateur est peut-être la complexité détestée par un autre. À ceci près qu’Apple elle-même à déjà répondu à la plupart de ces critiques… avec la photothèque iCloud dans Photos :

  • les problèmes de synchronisation sont extraordinairement rares dans Photos.
  • la synchronisation de la photothèque iCloud peut être coupée temporairement (mieux : elle est rétablie automatiquement après 24 heures).
  • le dossier Supprimés récemment présente clairement les photos et vidéos supprimés et indique le délai restant pour les restaurer.
  • Photos permet de partager un album, qui peut contenir une seule photo ou bien 5 000, peut être restreint en lecture seule ou bien être un espace de mutualisation des photos, et possède un fil de commentaires qui n’est pas loin d’une messagerie collaborative. La liste des participants peut être revue à tout moment, et le partage suspendu et restauré à volonté.

Bref, les outils existent, pas l’interface. Cela dit quelque chose de l’état de la plateforme en matière de gestion des fichiers : Apple n’a pas touché au Finder depuis des années, et s’est contenté du strict minimum avec Fichiers. Mais il y a de l’espoir : on voit avec macOS Mojave des réflexions qui rappellent le meilleur des premières versions de Mac OS X, de petites retouches du Finder qui peuvent apporter de grands changements dans l’usage des fichiers. La marge de progression est immense, Apple semble en avoir conscience.


  1. Comme le fichier de synchronisation des réglages du lanceur Alfred, pour ne citer qu’un exemple parmi tant d’autres, au point que son développeur a dû prévoir un message d’alerte pour déconseiller formellement la sauvegarde des réglages sur iCloud Drive. En lieu et place, il recommande… Dropbox.

avatar Armand07 | 

Bien vu. Eu qq déboires avec mes fichiers, au début, pensant que ça pouvait servir de sauvegarde en ligne. En fait si le fichier est déplacé du disque Mac, il n'existe plus que sur iCloud Drive. Faut donc faire un copier-coller à chaque fois... Décevant car faut penser à mettre à jour sans arrêt. Sauf erreur de ma part.

avatar Olivier Berard | 

Merci macg, j’ai apprécié cette lecture
J’attends de voir 2019 avec iOS 13.

avatar yorick | 

Il est possible d’utiliser iCloud pour mettre ses films en avi et les lire sur Apple TV ?
Comme le fait infuse avec un DD Externe ?

Est il possible de sauvegarder Time machine sur iCloud ?

Voilà deux fonctions qui m’intéresserait.
On pour aussi passer la barre des 2 to.

avatar marenostrum | 

les documents (ce qui a de plus importants en données personnelles) et bureau oui, tous les appareils mobiles aussi, pour la musique, films, etc, il faut s'abonner. t'as chez eux plus ce que tu peux acheter toi même.
pour plus (d'exotisme numérique) il faut se débrouiller. tout se fait.

avatar dxosi | 

1/ Si votre Apple TV est sur le même réseau que votre mac, vous pouvez ajouter vos films dans iTunes (par exemple avec l'excellent iFlicks 2, qui au passage ajoute automatiquement les metadata manquantes) et ensuite accéder à tous vos films et séries depuis votre Apple TV via l'application "Ordinateurs". De plus, vous pouvez stocker tous vos médias iTunes sur un HDD externe en allant dans iTunes > Préférences > Avancé > Emplacement du dossier iTunes Media.
Ca marche vraiment très bien.

2/ Il n'est pas (encore ?) possible de sauvegarder Time Machine sur iCloud. Il faudrait d'ailleurs qu'Apple revoit l'architecture de Time Machine pour cela.

3/ Si Apple venait à proposer un service similaire à Apple Music / iTunes Match pour la vidéo avec l'upload de fichiers personnels, il se pourrait que cela ne compte pas dans la quantité d'espace iCloud utilisé, comme c'est le cas pour les musiques que vous ajoutez à Apple Music.
Pour l'instant, iCloud Drive a été conçu comme un système de stockage de documents, non pas de fichiers multimédias ou de backup, ce qui peut expliquer la limite à 2To. Au fur et à mesure de l'évolution du service, on peut cependant espérer que la limite sera augmentée.

avatar Steve92340 | 

@yorick

A quand les 4 ou 8 to d’abonnement?

avatar Bigdidou | 

Les problèmes d'iCloud au quotidiens sont parfaitement exposés.
Des solutions se profilent ?

avatar occam | 

Merci, Anthony.
Une analyse comme celle-ci, inattandue un dimanche matin de bonne heure, cela rend un peu d’espoir quant à la capacité des humains à rallumer de temps en temps leur cerveau.

Quant à votre conclusion, je suis entièrement d’accord sur l’immense marge de progression.

Je suis moins optimiste concernant ses chances.

Sûrement parce que je suis vieux et désabusé. Mais aussi parce que j’ai trop souvent vu des entreprises au faîte de leur puissance rater tout ce qu’on pouvait rater. Moins par complaisance que par inertie, et surtout par la « DNA fallacy » : « we know it in our bones how to do it, it’s in our DNA ». C’est précisément en ces moments-là qu’il faut se reprendre.

avatar totoguile | 

Je suis passé à Microsoft one drive inclus avec la licence office. 1TB de stockage x5 comptes. J’ai un compte dédié pour les photos, et moi et ma compagne avons chacun un compte.
L’outil de synchronisation s’est beaucoup amélioré. Mon dossier de boulot se synchronise de manière transparente et je peux y accéder depuis mon smartphone pour des présentations à table avec le client.

Je trouve aujourd’hui que, pour un usage pro indépendant, la solution Microsoft est de loin la plus intéressante.

Je ne me fait pas à la solution d’Apple et de photos pour l’organisation et la gestion de mes photos (je fais parti des déçus de l’arrêt de picasa)
J’ai un compte iCloud pour décharger les photos de mon iPhone histoire d’économiser du stockage... et c’est tout

avatar Sindre | 

@totoguile

Même expérience depuis plusieurs années.
Je conserve iCloud avec 50 Go et il reste du chemin à parcourir à Apple pour se mettre au nIveau de Microsoft.

avatar Glop0606 | 

Petite question: comment faîtes vous avec les photos Live? Est que One drive les gère bien?

avatar Baptiste_nv18 | 

Il n’y avait pas également une rumeur qui annonçait une refonte et amélioration de Fichier sur iOS, mais du coup décalé à 2019 par rapport à iOS 12 et sa focalisation sur les performances ?

avatar fousfous | 

Ce que j'aimerai bien c'est la possibilité de supprimer la corbeille d'iCloud, que ce soit sur note ou photo, à cause de ça sur note je ne tombe pas directement sur mes notes mais sur le choix entre mes notes et la corbeille...
Et pour les photos c'est très énervant de devoir les supprimer 2 fois.

avatar Théaud | 

Personnellement je n'ai absolument aucun reproche à faire à icloud drive. Les fichiers se synchronisent bien et vite, les débits sont très bons ce qui n'est pas du tout le cas de DropBox.
iCloud Drive ne demande pas d'installation, fonctionne de manière totalement transparente et pde mon côté je n'ai jamais rencontré d'erreur ou perdu un fichier.
Toutes les applications que j'ai et qui le proposent enregistrent les fichiers sur iCloud Drive et ça marche très bien.

avatar ErioBato | 

@weagt C’est ça le truc : comprendre qu’il faut laisser faire iCloud Drive et n’utiliser que le Bureau et les Documents (avec tous les dossiers que vous voulez dedans)

« elle n’a pas particulièrement réfléchi à la question de l’organisation des fichiers » pas
d’ac : il y a les dossiers Aperçu, Keynote, Numbers, Pages qui montrent qu’Apple voulait tout faire pas app sauf que les gens ne fonctionnent pas comme ça. Moi je préfère que tous les docs d’un projet, qq soit l’app, soit dans un même dossier plutôt que jongler dans les dossiers des différentes apps. Donc du coup oui ils sont au milieu de gué, n’étant pas arrivé à choisir, ce qui est rare chez Apple

avatar adixya | 

« les problèmes de synchronisation sont extraordinairement rares dans Photos. »

Ils sont moins communs qu’au début, mais dans les phases initiales de synchro, il y a occasionnellement des problèmes, les points d’exclamation, les photos non chargées meme si on a désactivé la fonction « optimisation »...

avatar vlsf1 | 

@adixya

Exactement. C’est même très fréquent de mon côté.

Et il y a deux ou trois ans la synchronisation n’a plus voulu marcher pendant plusieurs mois, peut etre un an...

avatar reborn | 

@vlsf1

Moi j’ai appelé le service client Apple, j’ai demandé à parler à un senior advisor. On est resté 1h au tel pour refaire marcher la synchro sous macOS. On a essayé plein de truc puis il m’a fait supprimer quelques fichiers système et tout est rentré dans l’ordre.

avatar vlsf1 | 

@reborn

J’étais pas allé jusque là, c’était sur iOS le blocage de mon côté... iConcept n’avait aucune idée du problème et ça a fini par se régler tout seul... une mise à jour côté serveurs je pense

avatar minitoine | 

De même, j’utilise iCloud Drive pour synchroniser 3 macs (boulot et perso) et mon iPhone.
Je l’utilise principalement pour le développement. Je passe sans problème d’une machine à l’autre (avec le dossier build en dehors d’iCloudDrive), et je n’ai aucun soucis quant à la mise à jour des repo hit d’une machine à l’autre non plus.
Effectivement, pour pouvoir être synchronizé, tout fichier doit se trouver dans l’arborescence du dossier Documents, mais bon c’est pas vraiment un problème en fait de compte.
Néanmoins, l’ajout de la possibilité de ne synchroniser que certains dossiers serait un plus. Ou même produire des règles de synchronisation.

avatar tof19 | 

Sans compter la non possibilité de supprimer une photo de l’iPhone et de la conserver sur iCloud comme sur Google Photo. Pour le reste je n’ai pas eu de soucis. La synchronisation est parfaite et je retrouve tous mes fichiers notamment mes 1200 contacts à chaque changement de machine.

avatar ErioBato | 

@tof19 pourquoi faire ça ? Vous optimisez les stockage de les Préférer et iOS fait le reste sans gaspiller de place… mois c’est souvent qu’une photo prise sur l’iPhone doive être retéléchargée pr la voir en détail

avatar iPop | 

J’ai été un peu dérouté au debut, par l’effet « joyeux bazar » mais on s’y fait à la longue et c’est pas plus mal.
Avec Fichier on peut tout y ranger sans souci ( faut juste ne pas penser a la synchronisation). Tout est sauvegardé.
Je regrette oar contre les options qui ont disparue où l,on pouvait decider de garder en local ses fichiers.

avatar marenostrum | 

DropBox ne marche plus pour un fichier de taille importante (ou il faut quelques minutes pour le transférer, du mobile chez leur serveur). dès qu'on quitte l'app (iOS), le transfert se coupe, au moins chez moi.
app Fichiers réalise sans problème la même tache, mais sans t'envoyer aucun signe que la tache est bien fini (contrairement à DropBox).

avatar NestorK | 

@marenostrum

J’utilise pourtant Dropbox sur des fichiers énormes (de 50 à 100 go) et ça marche sans aucun soucis.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR