Spark 2.0 rend l'email plus collaboratif et se dote d'un calendrier

Stéphane Moussie |

En moins de trois ans, Spark a réussi à se faire une place sur le marché pourtant encombré des clients mails Mac et iOS grâce son efficacité, ses bonnes idées et sa gratuité. L’application franchit aujourd’hui une nouvelle étape cruciale en se dotant de fonctionnalités qui doivent changer la façon dont on collabore autour de l’email, mais aussi rentabiliser les efforts de son éditeur.

Plutôt que de débattre dans Slack du contenu d’un email à écrire, pourquoi ne pas en discuter directement dans le client mail ? C’est ce que propose notamment Spark 2.0, qui recentre judicieusement certaines tâches collaboratives autour de l’email.

Premier service destiné aux équipes, discuter en privé à plusieurs d’un mail reçu. Après avoir créé son équipe dans l’application, on peut partager les messages avec un ou plusieurs membres, ou même toute l’équipe. Au lieu de transférer le mail de manière classique et recevoir de nombreux mails en retour (qui se croisent parfois), on dispose d’une zone de discussion dédiée pour le mail partagé.

Cet espace n’est pas limité à du texte, chaque membre peut y inclure des pièces jointes, par exemple un document répondant à une question posée dans l’email.

Une fois que toutes les personnes concernées ont pris connaissance du mail et partagé les infos utiles, vient le moment de répondre à l’expéditeur. Une opération qui peut aussi se faire de manière collaborative au sein de Spark 2.0. C’est Google Docs appliqué à l’email : on invite les personnes, puis on écrit le message ensemble en temps réel. Le prénom de chaque collaborateur apparaît à la fin de la phrase qu’il est en train d’écrire, et une fenêtre de chat est présente pour partager ses commentaires hors du message principal. Seule la personne à l’origine du partage peut envoyer le mail.

D’après nos essais, cela fonctionne très bien, y compris entre un Mac et un appareil iOS. Les nouveautés de Spark 2.0 sont en effet disponibles sur les deux plateformes. Seul souci, le nom des personnes éditant le mail n’apparaissait pas dans l’app iOS (c’était le nom de l’équipe à la place), mais c’était peut-être lié au fait que nous utilisions une version bêta.

Enfin, dans le cas où l’on voudrait partager un email avec une personne extérieure à l’équipe ou bien tenir une liste de mails importants dans un tableur, on peut créer des liens hypertextes vers les messages. Cela signifie donc que les mails sont stockés sur les serveurs de Readdle. La politique de confidentialité de l’éditeur, qui précise par exemple que les mails supprimés de Spark le sont aussi de ses serveurs, est consultable ici.

Si Readdle entend gagner de l’argent avec ces fonctions collaboratives, il ne les rend pas complètement payantes. Sans rien payer, on a droit à 5 Go de stockage pour son équipe (le stockage sert aux pièces jointes insérées dans les commentaires), la rédaction de mail partagé à deux personnes et une assistance standard.

C’est un avant-goût de Spark Premium, qui comprend 10 Go de stockage pour chaque membre, la rédaction de mails partagés à autant de personnes que l’on veut, des options avancées pour les liens de partage et la gestion des membres, ainsi qu’une assistance prioritaire. L’abonnement coûte 7,99 $ par mois et par utilisateur (ou 5,99 $/mois si on prend un abonnement annuel).

Spark 2.0 contient aussi deux nouveautés qui ne s’adressent pas qu’aux équipes. La version Mac contient désormais un calendrier. Readdle s’y connait dans le domaine, puisqu’il propose depuis des années sur iOS le très bon Calendars. Le calendrier intégré à Spark Mac dispose de trois vues différentes (3 jours / hebdomadaire / mensuel) et permet d’ajouter des événements en langage naturel (« rendez-vous au pub avec Laurent Guinness vendredi à 21 h », par exemple).

Enfin, la version iOS prend maintenant en charge plusieurs applications tierces, comme le fait la version Mac depuis l’année dernière. On peut exporter ses mails plus rapidement qu’avant vers Rappels, 2Do, Omnifocus, Things, Wunderlist, Todoist, Asana, Trello, Bear et Fichiers. En dépit de ces gros ajouts, certains pesteront contre l'absence d'options communes ailleurs, comme l'ordre d'affichage des mails dans les conversations et le choix de la police.

Pour récapituler, Spark 2.0 est disponible gratuitement sur Mac et iOS, sans oublier l'Apple Watch. Seules les fonctions de collaboration avancées sont payantes (5,99 $ ou 7,99 $ par mois et par utilisateur). Pour faire de Spark une plateforme collaborative vraiment complète, Readdle est en train de développer une version Android et prévoit pour plus tard une version Windows ainsi qu’une web app.

avatar rapx3 | 

Cette version est-elle localisée en français sur Mac ?

avatar Stéphane Moussie | 
@rapx3 : oui.
avatar rapx3 | 

@stephmouss

Merci !

avatar ofabriceo | 

oui

avatar ofabriceo | 

Je teste la version BETA depuis quelques jours sur IOS et Mac. La fonction collaborative est sympa encore faut'il en avoir besoin au quotidien pour les petites structures.

Deux éléments importants sont toujours absents. Les labels présents sur Mac depuis longtemps absent de la version IOS, à en croire le support cette fonction devrait arriver sur IOS sous peut.

La version IOS de la BETA comprend la fonction accusée de réception par contre absente sur la version Mac.

J’ai posé la question au support qui m’explique que l’intégration sur Mac est plus compliquée à cause de la Privacy Policy, perso j’ai du mal à y croire.

avatar Alino06 | 

Il manque aussi une fonction essentielle sur cette app. la possibilité sur iOS de ne pas être en vue "conversation".

avatar jb18v | 

ah ça pour le coup pas trouvé (pas ressenti le besoin de changer, mais effectivement introuvable dans les options).

avatar jb18v | 

Définitivement adoptée sous iOS là où Mail marche de moins en moins bien et comme je veux depuis iOS 11 ^^
À réglages identiques j’ai la notification immédiatement dans Spark et environ 15min plus tard dans Mail ..
4 comptes paramétrés et hop.

avatar nicolaspatate | 

@jb18v

Pareil, c’est extrêmement pratique comme app

avatar froco61 | 

Sans oublier l’intégration Apple Watch c’est vraiment formidable

avatar freestef | 

Un plus de la version 2 sur Mac, la localisation en français :-)
Par contre plusieurs fonctions manquent toujours... meilleur éditeur qui prendrait en charge la couleur des caractères, créer un événement directement depuis un email... d’ailleurs malgré l’ajout du calendrier, je n’ai pas trouvé comment faire.
Ça reste toutefois mon client mail préféré 😀

avatar petfouffe | 

@freestef

J’ai mis du temps mais j’ai finalement trouvé la gestion des couleurs des caractères dans le mail.
Dans la fenêtre de rédaction, il suffit de faire clic droit > Fonts et ça ouvre une petite fenêtre du système qui permet de sélectionner la couleur qu’on veut.

avatar zatfco | 

Spark est devenu mon client mail par défaut depuis janvier sur Mac et iOS.

La prise en main diffère au début des autres clients mais c’est le seul actuellement qui m’ai permis de connecter mon compte sous OWA entreprise.

J’apprécie la possibilité d’envoyer un mail en différé.

avatar Olivier Berard | 

Apple tu fais quoi avec mail...

avatar agotikb | 

Spark est l'une des meilleures app mail que j'ai utilisé, cependant j'ai été plus que surpris de leur politique de confidentialité que j'ai lu entièrement et qui stipule qu'elle récolte nos données avec google analytics et facebook analytics selon LEUR POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ...

Alors une appli gratuite se doit d'utiliser nos données : admettons c'est un échange.

Cependant, donner mes emails analysé par google et facebook je suis moyen chaud..

Qu'en pensez vous ?

Ps : j'ai d'ailleurs envoyé un email au service client Spark qui m'a affirmé utiliser mes données sans pouvoir pour autant les protéger..

avatar agotikb | 

...

avatar MilesTEG | 

Ha mince, j'ai pas lu la politique de confidentialité...
Je ne pensais pas qu'ils analysaient tous les emails et les envoyais à google et Facebook...
Hmmm, je sens que je vais arrêter de l'utiliser sur iOS...
Mais j'ai pas vraiment trouvé mieux... Airmail c'est un peu pareil, et ça déconne un peu plus... (notifications qui arrivent en double, qui arrivent tardivement, ou des emails qui s'affichent pas...)

Je suis preneurs de la réponse de spark.

avatar agotikb | 

@MilesTEG

Je vous laisse quand même aller lire la politique de confidentialité : avec la GRPD c'est bien plus transparent :)

Spark m'a dit qu'ils travaillent en ce moment sur ce problème là.

C'est pour cela que j'ai répondu que tant qu'il y aura google ou facebook dans mon univers mail je n'utiliserais pas leur app.

Ce qui est dommage car c'est de loin ma préférée en terme d'utilisations...

avatar nicolaspatate | 

@agotikb

Je vois pas où ils vendent les données, ils disent clairement qu’ils utilisent nos donnés pour améliorer leur produit et en aucun cas les utiliser pour du marketing

avatar MilesTEG | 

Je ne pense pas qu'il voulait parler de la revente de nos infos.
Je pense qu'il parlait du fait que nos informations de connexion aux comptes emails sont transmises à spark.
J'ai lu leur politique de confidentialité (dommage qu'elle soit pas en français, j'ai mis plus de temps à la lire :/).
J'ai l'impression que tous les clients mails alternatifs fonctionnent pareil, Airmail compris. Faut que j'aille voir leur politique de confidentialité à eux...

avatar agotikb | 

@nicolaspatate

En fait eux ne vendent pas les données mais ils disent : "nous utilisons google analytics et facebook analytics qui utilisent vos données selon LEUR politique de confidentialité."

Maintenant tu peux aller lire les conditions generales de google et facebook ahahhah ;)

avatar dvd | 

peut on enfin regler un proxy dans les préférences ??

avatar fabien.lydoire | 

Le problème de ces clients mails c'est le coté sécurité/vie privée.
Ils proposent monts et merveilles pour rendre les boites mails plus lisibles, mais en contrepartie ils stockent vos login/mots de passe et les emails également.
Pourquoi pas un traitement en local ?

Apple le fait bien dans l'application Photo, justement pour des raisons de vie privée.

Avez-vous envie, voir même le droit pour votre boite professionnelle, de donner accès aux e-mails à un éditeur tiers ?

avatar guymauve | 

Perso je suis sur Spark sur iOS pour les notifications Apple Watch. Sur Mac je suis sur mail et mailbutler. C’est un régal.

avatar Gaël | 

Idem ici, attrayant mais pas possible dans ces conditions de confidentialité.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR