Microsoft active les outils de collaboration dans son éditeur de code

Nicolas Furno |

Après avoir été annoncés à l’automne dernier et après une période de bêta fermée, les outils de collaboration de Microsoft destinés aux développeurs sont disponibles pour tout le monde depuis quelques jours. Ils ne sont pas encore finalisés, mais suffisamment prêts pour être testés plus largement. Ces outils permettent à plusieurs personnes de travailler sur les mêmes fichiers, à l’intérieur des éditeurs de code de l’éditeur.

Visual Studio Code pendant une session de partage. Ici, un projet distant partagé avec deux autres personnes. Le curseur est en jaune pour indiquer que c’est un tiers qui édite, la sélection serait aussi colorée de la même manière.

Cette nouvelle fonction prend la forme d’une extension proposée pour Visual Studio Code, l’éditeur de code « léger », ou pour Visual Studio, l’outil de développement complet et éventuellement payant. Le fonctionnement sera similaire dans les deux cas, même s’il y a des fonctions qui seront réservées à l’un puisqu’elles seront absentes dans l’autre. Après avoir installé l’extension, vous devrez ainsi vous connecter en utilisant un compte Microsoft, les serveurs de l’entreprise servant à faire le lien entre chaque collaborateur.

En contrepartie, la collaboration n’est pas simplement locale, elle peut être effectuée à distance, grâce à une simple connexion internet. Nous l’avons essayée à trois, dont une personne à 900 km de la rédaction, et cela a parfaitement fonctionné, même si la bêta en cours souffre de quelques ralentissements. Pour faire le lien entre collaborateurs, l’extension fournit une URL unique à envoyer à tous ceux qui doivent accéder aux fichiers. Par défaut, tous ceux qui ont le lien auront accès aux documents, mais vous pouvez modifier les préférences et autoriser tous les accès.

La collaboration ne se base pas sur un fichier seul, mais sur une session de travail. C’est toute la fenêtre en cours qui est partagée, et avec elle, tous les fichiers accessibles dans la barre latérale de l’éditeur de code. En général, il s’agit du dossier de base qui accueille tous les fichiers d’un projet, mais cela dépend avant tout de la manière dont vous gérez vos développements. La personne qui initie la collaboration peut également choisir de partager un serveur web ou même une session de terminal, en lecture seule ou en collaboration. C’est potentiellement un risque en termes de sécurité, si bien que cette fonction n’est pas active par défaut, et peut-être coupée à tout moment.

Microsoft a pensé à différents scénarios de collaboration. Plusieurs personnes peuvent éditer un même fichier en même temps, mais il est aussi possible de suivre un collaborateur. On verra alors tout ce qu’il fait, les fichiers qu’il ouvre, les modifications qu’il apporte et cela peut être un excellent complément à un appel ou une visioconférence. Notez qu’il y a encore quelques limitations à prendre en compte, elles sont détaillées à cette adresse.

Dans Visual Studio Code, la collaboration se contrôle entièrement depuis la barre d’outils placée en bas de la fenêtre. Ici, le bouton de partage qui sert à initier la collaboration.

Si ce nouvel outil vous intéresse, vous trouverez de nombreuses explications sur son fonctionnement et sur des options avancées, notamment pour éviter que certains fichiers soient partagés, sur le site de l’éditeur. L’extension et le service associé sont totalement gratuits, mais nécessitent de créer un compte Microsoft.

avatar glaglasven | 

Waw genial, depuis le temps que j'attendais une fonction comme celle ci

avatar Jeckill13 | 

@glaglasven

Quel avantage comparé à un système de version, git ou autre ? (C’est une vrai question, pas du troll)

avatar glaglasven | 

@Jeckill13
Pour utiliser git depuis longtemps ce qui est proposé ici touche un segment différent. Github est utilisé pour du collaboratif disons sur une durée moyenne à longue. Donc chacun modifié dans son coin sur ses branches puis publié pour les autres (en caricaturant) avec du live collaboration on peut typiquement debugger à plusieurs en même temps un projet sans avoir besoin d'être dans la même pièce. C'est surtout pour ce côté que je trouve génial.

avatar BeePotato | 

« les serveurs de l’entreprise servant à faire le lien entre chaque collaborateur.
En contrepartie, la collaboration n’est pas simplement locale, elle peut être effectuée à distance, grâce à une simple connexion internet. »

Mouais. SubEthaEdit permet ce mode de collaboration à plusieurs via Internet sans imposer de création de compte sur un serveur. Et ça fait une quinzaine d'années que ça dure.
Il est donc regrettable (bien que non surprenant) que ce passage par un compte Microsoft soit imposé.

avatar Mrleblanc101 | 

@BeePotato

Est ce que tu as lu l’article ? Pas besoin de compte... Juste d’une URL

avatar BeePotato | 

@ Mrleblanc101 :

Ben oui, j’ai lu l’article, et en particulier ce passage-là : « Après avoir installé l’extension, vous devrez ainsi vous connecter en utilisant un compte Microsoft, les serveurs de l’entreprise servant à faire le lien entre chaque collaborateur. »

avatar noxx09 | 

Mais ça ne met pas le bazar lors des compilations pour les tests ? Il faut dire aux autres "holà, arrêtez de toucher à vos claviers, je compile" ;-)
Après la dimension pédagogique est intéressante.

avatar BeePotato | 

@ noxx09 : « Mais ça ne met pas le bazar lors des compilations pour les tests ? Il faut dire aux autres "holà, arrêtez de toucher à vos claviers, je compile" ;-) »

Si on utilise l’éditeur uniquement comme éditeur et qu’on compile via un outil externe, qui travaille donc à partir de la dernière version enregistrée, il n’y a pas de problème.
Mais si on utilise l’approche « compilation via un bouton dans la barre d’outils de l’éditeur », qui a tendance à enregistrer systématiquement les dernières modifications avant de compiler, là oui, ça peut devenir problématique.

avatar iDanny | 

« Nous l’avons essayée à trois, dont une personne à 900 km de la rédaction, et cela a parfaitement fonctionné. »

Vous êtes sérieux là ?

Et moi un jour j’ai envoyé un mail à quelqu’un en... Australie wow !! 😮😎😬😊

CONNEXION UTILISATEUR