Highland 2 ne se limite plus aux scénarios et devient un éditeur Markdown complet

Nicolas Furno |

Highland 2 [2.0.3 – US – Gratuit (achat in-app) – macOS 10.12 – Quote-Unquote Apps] est, comme son nom l’indique très bien, le successeur de Highland, un éditeur de scénarios en Markdown sorti en 2013. Cette toute nouvelle version est une mise à jour payante, mais il faut dire que l’app ne partage plus grand chose à voir avec la 1.0. On peut toujours l’utiliser pour rédiger des scénarios, et il y a des outils dédiés spécifiquement à cet usage, mais c’est aussi un éditeur Markdown généraliste et complet, taillé pour les textes de toutes les tailles, des articles comme celui que vous lisez actuellement aux romans.

Highland 2 en fonctionnement, pendant la rédaction de cet article.

Toutes les fonctions de base que l’on peut attendre d’un éditeur Markdown sont présentes dans l’app, y compris les raccourcis claviers usuels pour ceux qui ne connaissent pas la syntaxe du langage. Highland peut copier le texte en HTML, ce qui servira à le publier sur internet, même si l’app se concentre surtout sur une mise en page plus proche du papier. Plusieurs modèles sont ainsi proposés pour imprimer ou exporter un document PDF1. Il y en a pour les scénaristes, d’autres pour les écrivains ou encore les publications scientifiques. À terme, on pourra importer d’autres modèles, tout comme on pourra modifier les thèmes au-delà de la dizaine de propositions dans la version actuelle.

En plus de ces fonctions que l’on retrouve un petit peu partout, Highland 2 se distingue par quelques outils supplémentaires, spécifiques aux scénaristes ou aux écrits longs. Il y a un compteur de mots associé à un objectif interne, la possibilité de définir des « sprints », des sessions d’écriture intense2, mais aussi une barre latérale multifonctions. Elle intègre notamment une table des matières bien pratique pour les longs documents, d’autant qu’elle liste aussi les images, les liens ou encore les notes insérées dans le texte, en plus des titres.

Certains outils évoquent des outils d’écriture spécialisés, comme Scrivener. On peut ainsi insérer des notes qui ne seront pas exportées, mais qui servent de points de repère ou de remarques pendant la rédaction. Des blocs de texte peuvent être glissés sur le côté pour être facilement retrouvés à tout moment. Pour finir, un bloc-note permet de saisir n’importe quel texte à garder là aussi sur le côté. Ajoutons que les images glissées dans le texte sont stockées dans le fichier principal, qui repose ainsi sur un format propriétaire mais documenté pour stocker à la fois le document et toutes les données qui l’accompagnent.

Highland 2 est un éditeur de texte intéressant si les logiciels les plus simples dans la catégorie ne vous suffisent pas. Vous pouvez l’essayer gratuitement en téléchargeant l’app sur le Mac App Store, mais vous n’aurez alors accès qu’à une partie des modèles et thèmes et vous devrez accepter la présence d’un watermark lors de l’export. Pour débloquer totalement l’app, un achat in-app unique de 46,99 € est nécessaire. Pour une durée limitée, le prix est réduit à 32,99 € seulement.

Proposée uniquement en anglais, l’app nécessite macOS Sierra au minimum.


  1. D’autres formats sont proposés à l’export, du texte brut au .DOCX de Word, en passant par les formats spécifiques utilisés par les scénaristes. ↩︎

  2. Avec en guise de récompense, l’option en fin de session, de tweeter le nombre de mots écrits dans l’intervalle. ↩︎


avatar Grug | 

Très bonne appli, pleine de bonnes idées (j'ai testé la beta).
Mais trouvera t'elle sa place entre Slugline (écriture de scénarios en .fountain) et la pléthore d'éditeurs markdown déjà sur le marché ?

avatar pat3 | 

Y a-t-il une option pour masquer des paragraphes ou des chapitres (folding, en anglais)?

avatar Grug | 

Non, visiblement c'est compliqué sur mac (iawriter windows le fait, pas la version mac).
Folding text le fait ;)

avatar pat3 | 

C'est la seule option qui évite la fatigue du scrolling sur un texte long; quand tu écris un (chapitre de) ou un article de type *long format*, c'est vite lourdingue de scroller, même quand tu as une table des matières cliquable. À un moment, tu dois pouvoir faire disparaître le texte que tu ne veux plus voir…

avatar pat3 | 

Est-ce que l'app stocke les fichiers en mode texte dans un dossier du finder, ou bien est-ce qu'elle a sa propre base de données? C'est devenu pour moi un autre point essentiel dans un logiciel markdown pour que les textes soient immédiatement récupérables par une autre applications.

avatar Grug | 

C'est gratuit sur Mac App Store ;) avec achats in-app, mais ça permet de tester.
Mais non, pas de "Library" (le logiciel est en anglais), ce qui est pour moi un avantage.  :)

avatar pat3 | 

Oops, j'avais pas vu la version gratuite et achats intégrés, je vais tester. Merci pour les réponses.

CONNEXION UTILISATEUR