Un nouveau Gmail plus moderne, plus intelligent et plus sûr (dispo maintenant)

Stéphane Moussie |

La version web de Gmail, qui n’avait pas connu de franche évolution depuis 2011, bénéficie d’un coup d’un grand nombre de nouveautés. Pour commencer, Google a rafraîchi l’interface de son webmail en la blanchissant encore plus, en ajoutant des icônes et en arrondissant des boutons.

Pour faire gagner du temps, les pièces jointes sont désormais mentionnées dans la boîte de réception et des actions sont réalisables quand on survole un mail. On peut ainsi archiver, supprimer, marquer comme lu ou reporter un message sans avoir à le cocher au préalable.

Reporter un message ? Oui, comme Inbox et de nombreux clients mails permettent de le faire depuis des années, on peut faire disparaître temporairement un mail de sa boîte de réception pour le traiter à un moment plus adéquat.

Et si vous laissez traîner trop longtemps un mail sans réponse, Gmail peut attirer automatiquement votre attention dessus — le manager produit Jacob Bank assure à The Verge que ce rappel est proposé avec parcimonie.

Pour vous faciliter encore la vie — et vraiment vous pousser à répondre —, le webmail peut vous proposer des réponses toutes faites. L’intelligence artificielle de Google ne va pas écrire à votre place le rapport d’activité que vous auriez dû rendre il y a une semaine, mais elle peut vous éviter de taper « ça me semble bien » ou « c’est d’accord pour moi vendredi ». C’est un début.

En parlant productivité, Gmail dispose maintenant d’une barre latérale rétractable qui affiche au choix le calendrier, le carnet de notes Keep ou la nouvelle liste de tâches Tasks.

Plusieurs nouveautés liées à la confidentialité et à la sécurité font également leur apparition. Un mode « confidentiel » permet d’envoyer des mails qui s’autodétruisent au bout d’un certain moment et qui nécessitent un code pour pouvoir être lus. Dans la même veine, il est possible de bloquer la copie, l’impression, le téléchargement et le transfert de ses messages envoyés. Quant aux messages reçus, l'alerte de phishing est plus visible le cas échéant.

Par ailleurs, le mode hors ligne s’améliore en prenant notamment en compte tous les messages des trois derniers mois. Enfin, les applications mobiles Gmail vont bénéficier de notifications prioritaires automatiques et d’un bouton pour se désabonner d’une liste de diffusion en un tap.

L’annonce de Google laisse plusieurs questions en suspens. Si l’éditeur a précisé qu’il sera toujours possible de régler la densité de l’affichage, on ne sait pas si les thèmes seront toujours de la partie. Les fonctionnalités avancées, comme les réponses automatiques et le report des mails, pourront-elles être proposées d’une manière ou d’une autre par les clients tiers ? Les emails envoyés dans le mode confidentiel sont-ils chiffrés ?

On aura les réponses rapidement car ce nouveau Gmail va être disponible dans la journée, mais certaines fonctionnalités, comme le mode confidentiel et l'incitation pour répondre à un mail, arriveront dans les prochaines semaines seulement.

Mise à jour à 17h58 : Pour avoir dès maintenant le nouveau Gmail, cliquez sur l'icône des réglages (la roue crantée), puis sur « Essayez la nouvelle version de Gmail » — si tant est que vous ayez cette option, puisqu'elle semble déployée progressivement.


Tags
avatar Penible | 

Créer un besoin de protection de vie privée est aussi un bon moyen de vendre des appareils à 1200 euros avec reconnaissance faciale ... c'est devenu le dada de Tim Cook comme argument marketing ...

avatar MacAbdel | 

Quelqu’un sait à ce sujet comment revenir à l’ancienne version de Google Agenda : impossible de m’y habituer...

avatar CBi | 

Plutôt clair et moderne. Je reste un fidèle utilisateur de Mail.app mais j'avoue qu'avec cette nouvelle mouture passer sur l'interface Web de Google ne me dérangerais pas si j'y étais forcé.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR