La prochaine version d'Alfred indexera à nouveau vos favoris

Nicolas Furno |

Alfred est un lanceur multifonctions, un utilitaire capable de remplacer Spotlight en offrant une fonction de recherche similaire, mais qui va bien au-delà. Gestionnaire de presse-papier, abréviations, contrôle d’iTunes, commandes système ou même automatisation… la liste de fonctions proposées par cette application est très longue.

Avec la version 3.5 disponible en bêta pour ceux qui le souhaitent (dans les réglages, ouvrez l’onglet Updates et choisissez « pre-releases » dans le menu en bas à gauche), Alfred pourra à nouveau indexer les favoris enregistrés avec Safari et Chrome. Cette fonction avait disparu avec l’une des mises à jour de macOS et High Sierra changeait l’ancienne intégration, forçant les développeurs à opter pour une nouvelle stratégie.

Alfred 3.5 avec deux favoris dans les résultats (les deux premiers ici). Cliquer pour agrandir
Alfred 3.5 avec deux favoris dans les résultats (les deux premiers ici). Cliquer pour agrandir

De fait, cette fonction devra être activée dans les préférences du logiciel, même si vous utilisiez l’ancienne version auparavant. Alfred 3.5 pourra afficher les favoris des navigateurs d’Apple et de Google, pas de Firefox au moins au départ. Les sites ainsi indexés peuvent être affichés dans la liste de résultats habituels, c’est le comportement par défaut, ou uniquement en saisissant un mot-clé à définir.

Vous pouvez indexer les favoris de Safari et ceux de Chrome. Ce paramètre ne sera pas synchronisé d’un Mac à l’autre pour permettre des configurations différentes, par exemple si vous utilisez un navigateur uniquement pour le travail et un autre pour le loisir. Enfin, un réglage permet d’ouvrir un favori dans le navigateur par défaut de macOS, ou bien dans le navigateur d’origine du favori.

Les réglages d’Alfred 3.5 pour les favoris. Cliquer pour agrandir
Les réglages d’Alfred 3.5 pour les favoris. Cliquer pour agrandir

Alfred est gratuit au téléchargement, mais la majorité de ses fonctions nécessitent de payer une licence Powerpack facturée à partir de 19£ (21 €). L’interface n’est proposée qu’en anglais et OS X 10.9 est nécessaire au minimum pour l’installer.


Tags
avatar Nicolas R. | 

Alfred est vraiment extrêmement puissant. Je l'utilise depuis des années et ne peut pas m'en passer. Pleinement intégré à mon quotidien.
Je m'en testais cette fonction !

avatar amd12354 | 

Quel paramètre faut il activer pour que Alfred cherche (et trouve) une note dans l'application Notes?

avatar Vladimok | 

+1

avatar Nicolas Furno | 

@ amd12354

Sauf erreur, ce n'est pas possible. Peut-être qu'il existe un module supplémentaire pour le faire cela dit.

avatar amd12354 | 

@nicolasf

Merci, mais quel est le module complémentaire ,

avatar Adrienhb | 

Je ne comprends pas pourquoi à quasi chaque nouvelle version, Alfred ait le droit à a son article.
Il serait plus respectueux de la diversité des développeurs et de vos lecteurs de parler plus régulièrement d'autres lanceurs (Quicksilver n'a semble-t-il pas eu d'articles depuis 2013, Launchbar depuis 2015, pas de suivis des autres dont vous parlez), ou même d'autres logiciels.
Pour le dernier point: oui vous le faites, mais je ne serai pas contre des articles encore plus réguliers sur les logiciel à découvrir.

avatar Vladimok | 

Tout à fait d'accord !
Et en plus Launchbar est pas mal !

CONNEXION UTILISATEUR