Le créateur du Solitaire était un stagiaire chez Microsoft

Mickaël Bazoge |

Au panthéon des héros méconnus de l’informatique, célébrons comme il se doit Wes Cherry. En 1988, ce stagiaire chez Microsoft a occupé les quelques heures de libre que le tout jeune éditeur de Redmond lui laissait pour développer ce qui est le plus vorace des tueurs de productivité : le Solitaire. Great Big Story a retrouvé le développeur et lui consacre une vidéo sympathique :

À l’époque, il existait peu de jeux sur Windows, « on devait donc les faire nous mêmes », raconte Wes. Bill Gates a évidemment été mis au courant de l’existence du Solitaire ; il s’est simplement plaint qu’il était « trop difficile » de gagner ! Wes avait même imaginé une « boss key » qui affichait un tableur à la place du jeu… malheureusement, Microsoft a retiré cette fonction.

Cliquer pour agrandir

Dans les années 90, les particuliers commençaient à s’équiper en ordinateur à la maison, il y avait encore tout un travail de pédagogie à faire. Solitaire a été « vendu » par Microsoft comme un moyen d’apprendre à utiliser la souris. Avec le succès que l’on sait ! Wes n’a pas touché un sou pour ce jeu. Il a aujourd’hui bifurqué vers la pomme, enfin disons plutôt les pommes puisqu’il possède… une cidrerie !

L’increvable Solitaire continue aujourd’hui encore d’être un gouffre à productivité d’amuser le monde entier. Récemment, le jeu a eu droit à une version pour iOS tout aussi addictive que la mouture originale.

avatar Nicolapps | 

Mais du coup, est-ce que la légende est vraie ? 😀

avatar bhelden | 

Y'avait pas déjà eu un article sur ça ? Je précise que je n'ai pas lu le contenu, seulement le titre.

avatar Powerdom | 

@bhelden

🙄🙄...

avatar cycreek | 

@bhelden

J'ai vu ça dans une vidéo, je ne sais plus si elle était de Poisson Fécond ou de Doc Seven!

avatar Madalvée | 

Trop difficile à gagner ? La version finale a été modifiée alors…

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Désolé de briser votre article, mais il existe une version pour Mac datant d'avril 1984, donc écrite sur le premier Mac. J'ai cette version et elle fonctionne encore sur un Mac Intel sous Snow léopard avec Rosetta.

avatar Mickaël Bazoge | 

@Jean-Jacques Cortes

Ah mais on parle du Solitaire de Windows, celui qui a connu le succès que l'on sait. J'aurai dû préciser dans le titre mais ça commence à être un peu long.

avatar r e m y | 

@Jean-Jacques Cortes

C'est nécessairement une version réécrite pour PowerPC que tu utilises via Rosetta. Ça ne peut pas être la version originale pour Mac de 1984 à processeur Motorola 68k!

avatar BeePotato | 

@ r e m y : « C'est nécessairement une version réécrite pour PowerPC que tu utilises via Rosetta. Ça ne peut pas être la version originale pour Mac de 1984 à processeur Motorola 68k! »

Plus encore : c’est forcément une version écrite pour Mac OS X.
Mais bon, ça peut tout de même être une descendante directe du logiciel de 1984, avec juste une adaptation du code aux évolutions de Mac OS.

avatar BeePotato | 

Ce n'était pas déjà un stagiaire qui avait développé Windows ? :-)

avatar Bruno de Malaisie | 

@BeePotato

C'est en bas de la ceinture mais c'est très drôle!!!!

avatar macfredx | 

@Bruno de Malaisie

J'ai bien rit aussi 😁

avatar colossus928 | 

Enorme le tableur via la Boss key.

avatar r e m y | 

@colossus928

Un grand classique à l'époque!
flight Simulator I sur Apple ][ avait egalement une boss key qui affichait un tableur VisiCalc.

avatar DVP | 

MacPlaymate aussi :)

avatar Moonwalker | 

Plus joué à ce truc depuis que j'ai un Macintosh.

CONNEXION UTILISATEUR