Lorsque Dropbox s'incruste trop dans le Finder

Florian Innocente |

Dropbox s’était fait remarquer il y a quelques jours par une manière assez peu conventionnelle et finalement bridée par Apple pour s’installer dans macOS. Le service persiste et signe mais cette fois au travers d’une nouvelle fonction en test, et donc susceptible de ne jamais voir le jour en l’état.

Un utilisateur qui travaille avec les versions bêta publiques de Dropbox a remarqué l’apparition soudaine d’une barre d’outils en surimpression des fenêtres du Finder.

Cliquer pour agrandir

Imposante, elle n’apparaît toutefois que lorsqu’on parcourt les dossiers de Dropbox. Un bouton permet visiblement de gérer des droits d’accès à des dossiers publics et un autre, bien visible en bleu, d’en partager de nouveaux. On peut penser que Dropbox cherche un moyen de simplifier la découverte de la fonction de partage par des utilisateurs peu rompus à cet exercice.

Bizarrement, cette barre est là même lorsque l’option d’intégration au Finder dans Dropbox est désactivée. Pour l’enlever, il faut utiliser une autre option qui oblige à quitter et relancer le logiciel. Autre désagrément, cette barre gêne l’accès aux éléments dans la fenêtre puisqu’elle est affichée par dessus certains d’entre eux (animation GIF).

Bref, tout cela n’est pas des plus fignolés. Les choses peuvent évoluer d’ici une éventuelle mise en service chez tout le monde. C’est ce qu’a expliqué un membre de Dropbox dans un forum. Cette barre n’est proposée qu’à une fraction des utilisateurs des bêtas et elle est susceptible d’être modifiée et améliorée.

[MàJ le 5/10] : l'un de nos lecteurs a cette fonction alors qu'il n'utilise pas une version bêta (12.3.19). Par contre, à version égale, on peut ne pas avoir ce bandeau ni l'option qui l'active. Soit Dropbox l'a validé mais il le déploie progressivement, soit il est toujours dans une phase d'évaluation auprès d'une fraction des utilisateurs.


Tags
avatar madaniso | 

Dropbox c'est comme snapchat pour moi. J'appelle ça des applications politiques car c'est le même concept. Un beau packaging avec une belle promesse de sécurité derrière et voilà que ça monte. Alors qu'il serait bien plus simple d'utiliser une solution lié à son système d'exploitation.
Il y a plus qu'à trouver le prochain usage et lui appliquer la même recette, à vous les millions.

avatar awk | 

@madaniso

"Il y a plus qu'à trouver le prochain usage et lui appliquer la même recette, à vous les millions."

Puisqu'à te croire c'est si facile, que diable ne le faits-tu pas ?

avatar madaniso | 

@awk :
J'y réfléchis justement. On fait 50/50 si tu as une idée.

avatar awk | 

@madaniso

Je ne m'implique plus à hauteur de 50% sur des projets, j'ai passé l'âge ;-)

Blague à part Drpbox est quand même un remarquable succès qui pas qu'économique, la comparaison avec snapchat me semble pour le moins étrange ;-)

avatar awk | 

Idéalement les OS devrait proposer de quoi permettre au divers prestataires de stockage cloud d'intégrer facilement leur offre aux interfaces du système.

Mais les deux leader du marché des OS que sont MS et Apple portant leurs propres offres de stockage cloud, les prestataires souvent hélas souvent jouer aux limite pour proposer un service correct à leurs utilisateurs.

avatar iPop | 

@awk :
Idéalement les OS devrait proposer de quoi permettre au divers prestataires de stockage cloud d'intégrer facilement leur offre aux interfaces du système.

C'est pour cela qu'il y a iOS: Un système bien encadré et permet de monter sa propre solution.

avatar oomu | 

"Idéalement les OS devrait proposer de quoi permettre au divers prestataires de stockage cloud d'intégrer facilement leur offre aux interfaces du système."

alors, c'est amusant ce que vous dites, parce que c'est exactement ce que fournit Apple dans Os X pour le Finder (les extensions Finder, même qu'à l'époque MacG l'avait décrit comme spécifiquement pensé pour Dropbox)

Sur le même principe que les extensions ios (c'est à dire le CONTRAIRE des bibliothèques dynamiques, de l'injection de code, etc).

-
bien entendu, ce n'est jamais assez pour une entreprise en croissance comme Dropbox. Il s'agit avant tout de BRANDING : sauter à la face de l'utilisateur dans ce qui est essentiellement le terrain d'un Concurrent. Car oui, Apple et Dropbox sont de plus en plus concurrents pour la même clientèle.

avatar byte_order | 

> sauter à la face de l'utilisateur dans ce qui est essentiellement le terrain d'un Concurrent.

Ben non, c'est le terrain de l'utilisateur. Ses données. Ses choix de technologies pour les partager entre ses différents appareils et systèmes d'exploitations.

Apple en poussant iCloud dans iOS et macOS fait exactement comme DropBox et autres, ils cherchent tout autant à sauter à la face de l'utilisateur dans ses usages de partage et de synchronisation de *ses* données.
Mais Apple le fait en utilisant sa position dominante pour cela.

avatar oomu | 

mon point est: pour une entreprise telle Dropbox (ou Adobe, Microsoft, Google etc) le plus important n'est pas de s'intégrer "harmonieusement" dans le produit d'un tiers (Apple ici), mais de faire vivre leur Branding (la Marque).

Ainsi Dropbox se _DOIT_ (il ne peut en être autrement) de se démarquer au sein de l'interface du Finder. Elle tentera autant que possible et testera régulièrement les limites à la fois d'Apple et des utilisateurs.

-
"Apple en poussant iCloud dans iOS et macOS fait exactement comme DropBox et autres"

Apple est une entreprise commerciale. Elle a donc fondamentalement les mêmes injonctions et but et méthodes que Dropbox ou Ikea ou Lego ou Nintendo ou Kimberly-Clark. Il n'y a dans mon propos (à ce moment précis) aucun jugement de valeur en faveur de Dropbox ou Apple. Uniquement un rappel que le branding compte.

C'est pour ça qu'au final, les systèmes d'extensions qui soient le plus "naturels" et "invisibles" possible (comme si natif au système) ne sont utilisés que par des acteurs mineurs, qui ensuite, inéluctablement, vont tenter de pousser les murs.

Dans les années 90, les initiatives (ou rêves humides) autour des "Agents", ou "Objets" ou Corba/ORB, OpenDoc, OLE, etc ont mené à rien car ça rentre en contradiction avec la logique de faire vivre un branding.

"Mais Apple le fait en utilisant sa position dominante pour cela."

Apple utilise bien évidemment ses propres produits pour pousser ses autres propres produits (ou "intégration"). Il serait fou-dingue pour Apple de faire autrement.

Et si ikea voulait lancer une marque de parfum, elle ferait des présentations dans ses propres magasins de meuble ("et avec votre cuisine, un parfum senteur grön gran ?")

avatar byte_order | 

Dans ce cas je pense que DropBox fait une erreur.

Ce que l'on demande à un service de partage de données via le "cloud", c'est d'être :
1) fiable
2) facile et simple à utiliser
3) bon marché
4) interopérable.

Le dernier point est clairement un défaut de iCloud, la solution mono-ecosystème d'Apple ne fonctionnant correctement que dans son ecosystème.
L'avant dernier point aussi, d'ailleurs, Apple étant assez radin.
Et le premier point n'est pas le meilleur argument d'iCloud non plus.
Son plus gros point c'est le 2), grace à une intégration parfaite et logique dans les OS de la marque.

Mais si DropBox et autres perdent de vu cela et, en plus, détériore le point 2, ils vont tout perdre.
Après, il n'est pas interdit de penser que Apple n'a pas intérêt à rendre facile la réalisation de ce point n°2 pour ses concurrents. A ma connaissance, le CloudKit n'offre pas d'API permettant à des services de partage cloud de tiers de fonctionner en dessous mais une API pour les applications, s'appuyant sur iCloud en dessous.

avatar BeePotato | 

@ awk : « Idéalement les OS devrait proposer de quoi permettre au divers prestataires de stockage cloud d'intégrer facilement leur offre aux interfaces du système. »

C’est à peu près le cas sur Mac OS, qui propose des API pour afficher des badges sur les icônes des éléments du Finder, les services (ce n’est pas tou neuf mais ça sert bien), la possibilité d’ajouter des éléments de menu contextuel, la possibilité d’ajouter des éléments dans la barre d’outils des fenêtres du Finder, la possibilité de proposer des extensions de partage, etc.

Il n’y a peut-être pas encore de quoi faire tout ce qu’on peut imaginer dans le domaine de l’intégration d’un service de cloud à l’interface utilisateur, mais il y a déjà de quoi faire pas mal de choses.

Il n’y a vraiment pas besoin de ce que Dropbox essaye ici (qui ne s’intègre vraiment pas à l’interface utilisateur de l’OS — il est donc normal et non souhaitable qu’Apple fournisse un moyen officiel de le faire).

avatar awk | 

@BeePotato & oomu

Merci sur ce retour concernant les API disponibles ;-)

avatar BeePotato | 

@ awk : « Merci sur ce retour concernant les API disponibles ;-) »

De rien.

J’espère qu’un tel exemple te permettra de commencer à entrevoir la possibilité d’imaginer pouvoir supputer qu’il fût envisageable (etc., etc.) que certains ici connaissent suffisamment bien le sujet des interfaces utilisateur pour pouvoir affirmer légitimement qu’on ne passe pas forcément sans douleur et sans perte (d’ergonomie et de fonctionnalité) de Mac OS à Windows, malgré les progrès indéniables des versions les plus récentes de Windows, et cela sans que ça ait quoi que ce soit à voir avec « du pathos et de l'idéalisation fanatique [de Mac OS] ». ;-)

avatar awk | 

@BeePotato

Tu plaisantes ? Je n'ai jamais douté de la qualité de certaines "plumes" parmi les commentateurs, bien au contraire

Par contre il est triste su'ils se noient dans la masse du grand n'importe quoi et qu'il y en est de moins en moins.

Aprés je ne nies nullement les différences entre les systèmes, j'en relativise simplement la portè et l'importance.

avatar BeePotato | 

@ awk : « Je n'ai jamais douté de la qualité de certaines "plumes" parmi les commentateurs, bien au contraire »

Je ne sais pas à quelles « plumes » tu fais référence, mais manifestement je n’en fait pas partie. :-)

« Aprés je ne nies nullement les différences entre les systèmes, j'en relativise simplement la portè et l’importance. »

Tu n’en relativises pas l’importance, tu la nies. C’est différent.
(Ok, pour chipoter, on reconnaîtra que la nier, ça reste une façon de la relativiser — mais une façon extrême, qu’il convient de désigner par son nom pour éviter toute ambigüité.)

avatar awk | 

@BeePotato

"Je ne sais pas à quelles « plumes » tu fais référence, mais manifestement je n’en fait pas partie. :-)"

Si je t'ai donné cette impression c'est sans doute par maladresse ou raccourci.

Et ce n'est pas parce que nous avons pu nous opposer avec force sur certaines questions que je ne te respecte pas ;-)

Et je peux m'opposer sur des questions sans pour autant considérer que l'interlocuteur n'est pas de valeur, par exemple Byte_Order avec qui nous avons eu de échanges rude et une personne très estimable sur les sujets qu'il maîtrise.

"Tu n’en relativises pas l’importance, tu la nies. C’est différent."

Non je dit juste qu'elle est fort marginale aujourd'hui.

Après selon le point de vue on peut appeler ça pour de la négation si on considère que la différence reste très forte.

avatar awk | 

@BeePotato

Pour compléter, considérer aujourd'hui que W10 est une abjection et que l'utiliser serait déchoir me semble une outrance caricaturale.

A titre personnel j'apprécie beaucoup macOS qui doit être mon OS principal.

Notre parc repose sur un bon tier de Mac pour les postes clients avec satisfaction, ce qui n'empêche nullement d'avoir aussi des stations sous windows et GNU/Linux avec tout autant de satisfaction:-)

Croire qu'il y a aujourd'hui une différence importante entre les deux système à configuration matériel équivalante me semble relever de la caricature

Aprés je comprends parfaitement un attachement à un système tant qu'il ne conduit pas à des bêtises dignes des supporters de foot ;-)

avatar awk | 

@BeePotato

Pour compléter, considérer aujourd'hui que W10 est une abjection et que l'utiliser serait déchoir me semble une outrance caricaturale.

A titre personnel j'apprécie beaucoup macOS qui doit être mon OS principal.

Notre parc repose sur un bon tier de Mac pour les postes clients avec satisfaction, ce qui n'empêche nullement d'avoir aussi des stations sous windows et GNU/Linux avec tout autant de satisfaction:-)

Croire qu'il y a aujourd'hui une différence importante entre les deux système à configuration matériel équivalante me semble relever de la caricature

Aprés je comprends parfaitement un attachement à un système tant qu'il ne conduit pas à des bêtises dignes des supporters de foot ;-)

avatar BeePotato | 

@awk : « Pour compléter, considérer aujourd'hui que W10 est une abjection et que l'utiliser serait déchoir me semble une outrance caricaturale. »

Sauf que, dans notre discussion sur ce sujet, personne à part toi n’est tombé à ce niveau de caricature, malgré ce que tu as essayé de faire croire (parce que ça t’arrangerait bien).

Dire qu’il y a encore une différence d’ergonomie perceptible entre Mac OS et Windows, ce n’est pas dire que ce dernier est une abjection.

Dire que cette différence est suffisamment notable pour que quelqu’un appréciant Mac OS justement pour son ergonomie trouve que ce serait trop désagréable pour lui de passer à Windows, ce n’est pas affirmer qu’utiliser ce dernier serait déchoir.

C’est juste exposer un fait.

Mais bien sûr, c’est nettement moins plaisant pour toi de te dire que ton interlocuteur est raisonnable et explique quelque chose qui n’est pas complètement débile, voire qu’il s’y connaît peut-être bien suffisamment sur ce sujet pour qu’il soit possible que ce qu’il explique est vrai.

Tu préfères donc botter en touche en travestissant ce que ton interlocuteur a écrit pour tenter de le rendre caricatural, puisqu’après tout cet interlocuteur ne peut qu’être coupable d’un comportement débile digne d’un supporter de foot, car sinon il serait forcément de ton avis. ;-)

avatar awk | 

@BeePotato

Ce que tu exposes ici me semble on ne peut plus raisonnable et agréablement discutable.

Il me semble difficile de nier que ce point de vue équilibrer n'est celui que l'on voit le plus souvent en ces lieux :-)

"Mais bien sûr, c’est nettement moins plaisant pour toi de te dire que ton interlocuteur est raisonnable et explique quelque chose qui n’est pas complètement débile, voire qu’il s’y connaît peut-être bien suffisamment sur ce sujet pour qu’il soit possible que ce qu’il explique est vrai."

Tu te trompes largement sur mes motivations, rien ne me plait plus que discuter agréablement avec un interlocuteur raisonnable.

"Tu préfères donc botter en touche en travestissant ce que ton interlocuteur a écrit pour tenter de le rendre caricatural, puisqu’après tout cet interlocuteur ne peut qu’être coupable d’un comportement débile digne d’un supporter de foot, car sinon il serait forcément de ton avis. ;-)""

C'est bien souvent hélas le cas et je ne crois pas travestir les propos de mon interlocuteur, après le format des échanges et la multiplicité des interlocuteurs peut rendre les choses plus rude qu'elles ne devraient l'être.

avatar awk | 

@BeePotato

Je ne me souviens plus, c'est avec toi que j'avais eu une discussion un peu rude sur les questions d'ergonomie et sur le fait qu'une rapide formation scolaire à ces questions ne constituait pas une fondation suffisamment sérieuse pour juger des faiblesses supposée de Windows ?

avatar BeePotato | 

@ awk : « c'est avec toi que j'avais eu une discussion un peu rude sur les questions d’ergonomie »

En effet.
Tu prétendais alors pouvoir déduire ma formation d’après seulement quelques commentaires publiés sur ce site — sans succès, évidemment, d’autant que tu me confondais à moitié avec un autre intervenant dans le même fil de discussion.

avatar awk | 

@BeePotato

Pas toujours facile de mener des échanges apaisé quand on est en désaccord en ces lieu, particulièrement au milieu du bruit de fond inepte que produisent certain. ;-)

Pour résumer mon propos, que j'ai sans doute porté de manière maladroite dans la montée inutiles des échanges vers quelques extrême.

Je sais d’expérience éprouvée que la formation initiale des ingénieurs et techniciens aux question de Design, d’IHM, d’expérience utilisateur est des plus médiocre aujourd’hui.

Au mieux on a quelques bonnes pratiques tenant plus de la recette de cuisine à appliquer servilement.

Les enjeux de haut niveau qui dépasse largement le cadre technique sont en général ignorés.

J’ai assuré la maitrise d’ouvrage d’une formation longue à ces questions via des cours et des workshops pour les équipes d’un des leader de la CAO sur ces divers campus.

C’est un travail qui a impliqué des designers de haut niveau, des spécialistes en IHM, en neuroscience, en philosophie comportementaliste, des sociologues …

L’enjeux était de prendre de la hauteur, d’élargir son cadre de pensée, d’embrasser la complexité des paradigmes, de se projeter sur de nouvelles XP 3D basée sur le VR et la AR …

Les ingénieurs formés étaient issus des meilleures écoles de la planète et ce n’était pour moi pas te faire insulte que de te dire que tu as une vision trop mécanique de ces questions, c’est la vision la plus largement partagée au sein même de l’élite technique.

Elargir le cadre de pensé des techniciens vers des considération plus littéraires, philosophiques, artistiques ... humaniste est un des grands enjeux de l'époque ;-)

avatar Chanteloux | 

Eh eh..... BeePotato a tout compris.... et le dit mieux que je n'aurais pu le dire....

avatar oohTONY | 

Ça fait 2/3 mois que j'ai ça ^^'

avatar softjo | 

Qu'à une fraction des utilisateurs tout court. Je ne suis pas en bêta et j'ai cette barre.

avatar Strophoide | 

CozyCloud sinon. Ou un NAS.
On s'en fou de drive ou db.

avatar byte_order | 

Ou CozyCloud sur *son* NAS.
;-)

avatar ficelle | 

j'ai ce module depuis la fin août sans être en bêta.
Heureusement, le triangle de gauche permet de replier l'ensemble, mais Dropbox devrait s'en tenir au raccourci via le menu contextuel...

avatar philiipe | 

Bientôt de la publicité dans le Finder ? Ça introduit le ver dans la pomme :-/

avatar ed71 | 

je suis repassé avec iCloud Drive pour meilleur intégration, conso batterie + les envois de grosses pièces jointes avec mail sont excellents.

avatar AirForceTwo | 

Oui bien sûr, si vous travaillez tout seul.

Car sans partage collaboratif de dossiers et de partage sur le web, iCloud Drive reste extrêmement limité et se cantonne à un usage privé.

avatar JLG01 | 

Dropbox est bien utile pour disposer de ses documents à distance.
Mais il entre maintenant en conflit Avec iCloud puisqu'il imposé un dossier spécifique.

avatar r e m y | 

DropBox a un atout majeur, pour moi, sur iCloud Drive. Il est parfaitement compatible avec tous mes appareils, aussi vieux soient-ils et quel que soit le système d'exploitation les faisant tourner.

Qu'il s'intègre encore un peu plus au Finder, sous réserve que ce soit fait proprement et sans créer de faille de sécurité (comme la méthode déplorable consistant à conserver pour son usage le mot de passe administrateur), est une bonne chose.

avatar ditek | 

J'utilise le drive iCloud, ce qu'il manque encore c'est les dossiers partagés, un peu à la manière des notes partagée.

Dans la même idée, pouvoir créer dès album photos partagé avec certains utilisateurs sans pour autant qu'ils soient sur iPhone ou mac serait une idée intéressante, actuellement cest soit un album public, soit un partage avec dès utilisateurs iCloud

avatar Florian Innocente | 

@oomu :
Je confirme le parfum grön gran sent super bon.

avatar byte_order | 

C'est a quel rayon d'Ikea !?

CONNEXION UTILISATEUR