Parallels Desktop 12 mise sur la simplicité

Stéphane Moussie |

Surprise ! Une nouvelle version de l'application de virtualisation Parallels Desktop est disponible ! Quoi ? Cette mise à jour annuelle qui arrive quelques semaines avant macOS Sierra ne vous étonne pas ? Sa principale nouveauté pourrait, elle, vous surprendre, voire vous laisser sceptique...

Parallels Toolbox

La principale mission de Parallels Desktop 12 est d'apporter une plus grande simplicité aux tâches courantes, selon son éditeur. Cet objectif se traduit avant tout par l'arrivée d'une Parallels Toolbox, une boîte à outils accessible depuis la barre des menus de macOS.

20 outils sont disponibles : cela va du masquage des fichiers du bureau, au téléchargement d'une vidéo YouTube, en passant par le verrouillage d'écran à un chronomètre. Une partie de ces outils peut être pratique, mais attend-on vraiment cela d'un logiciel de virtualisation ?

Parallels Toolbox - Cliquer pour agrandir

Il y a fort à parier que les utilisateurs de Parallels savent déjà prendre une capture d'écran, réaliser un enregistrement vidéo, ou bien encore compresser un dossier en deux temps trois mouvements.

Si l'intégration de Parallels Toolbox à Parallels Desktop 12 semble un peu curieuse, c'est parce qu'il s'agit en fait d'un produit autonome. À partir du 23 août, tout un chacun pourra télécharger cette boîte à outils contre 9,99 €... par an. Pour justifier cet abonnement annuel (qui concerne uniquement ceux qui ne possèdent Parallels Desktop 12), l'éditeur indique qu'il va ajouter des outils au fil du temps.

De nombreuses améliorations

La plus grande simplicité voulue par Parallels Desktop 12 ne s'arrête heureusement pas là. Le logiciel bénéficie de nombreuses améliorations plus attendues. D'ores et déjà pleinement compatible avec macOS Sierra, il s'intègre aux outils d'optimisation du stockage du nouveau système.

En fait d'intégration, on pourra voir combien de place prend une machine virtuelle dans le panneau « À propos » du Mac et ouvrir les options de stockage de Parallels depuis celles de Sierra.

Ceux qui ont été interrompus par un redémarrage intempestif de Windows apprécieront la maintenance planifiée du système de Microsoft. Les tâches généralement longues (mise à jour de l'OS, analyse antivirus, création de points de restauration) peuvent s'exécuter automatiquement au moment voulu.

Cliquer pour agrandir

La sauvegarde des machines virtuelles progresse également grâce à... Acronis True Image Cloud (500 Go) qui est fourni gratuitement pendant un an. Si les sauvegardes incrémentielles (qui n'enregistrent que les modifications qui ont été apportées et non l'intégralité de la machine virtuelle) dans le nuage vous convainquent, il faudra débourser 99 € l'année suivante.

Parmi les autres améliorations, on peut citer l'assistant d'installation qui permet d'acquérir une licence de Windows 10 ; la liste des fichiers récents dans Outlook Windows qui prend en compte ceux ouverts récemment sur Mac ; l'attribution de comportements spéciaux pour les applications Windows (toujours ouvrir en plein écran, toujours masquer les autres...) ; la prise en charge de Windows Ink dans les applications Office ; et la possibilité de copier ses mots de passe d'Internet Explorer et Edge dans le trousseau d'accès de macOS.

De meilleures performances

Comme tous les ans, la nouvelle version de Parallels Desktop est aussi l'occasion d'optimiser les performances. La création de snapshots est jusqu'à 90 % plus rapide, l'interruption des machines virtuelles jusqu'à 60 % plus véloce et l'autonomie jusqu'à 10 % supérieure. Les machines virtuelles sont également censées être plus réactives quand la mémoire disponible du Mac est faible.

Overwatch - Cliquer pour agrandir

Parallels a collaboré avec Blizzard pour qu'Overwatch, qui n'est pas disponible sur Mac contrairement aux habitudes du studio, tourne du mieux possible avec Parallels Desktop 12.

La machine virtuelle peut également se lancer automatiquement au démarrage du Mac et se mettre en pause toute seule quand elle n'est pas utilisée.

Des tarifs similaires

Parallels Desktop est disponible aujourd'hui pour les abonnés et les nouveaux utilisateurs de Parallels Desktop 10 et 11. Le lancement général aura sinon lieu le 23 août. En plus de l'édition standard, une version Pro comprenant le plug-in Visual Studio, la prise en charge d'outils de développement (Docker, Jenkins...), des outils de mise en réseau avancés et une assistance illimitée sera proposée. Une édition Business destinée aux entreprises sera également disponible. Les éditions Pro et Business incluent par ailleurs un abonnement à Parallels Access. Les tarifs sont les suivants :

  • Parallels Desktop 12 : 79,99 €
  • Parallels Desktop Pro Edition : 99,99 €/an
  • Parallels Desktop Business Edition : 99,99 €/an
  • Mise à niveau de Parallels Desktop 10/11 vers 12 : 49,99 €
  • Mise à niveau de Parallels Desktop 10/11 vers Pro Edition : 49,99 €/an (promotion de lancement)

avatar Mathias10 | 

J'ai bugué sur "vous convainquent"
Il est temps de lire plus de bouquins

avatar MacGyver | 

ben vas y, lis

avatar r e m y | 

C'est une blague cette boîte à outils en abonnement!!

Si ils ajoutent pour 10$ d'outils nouveaux tous les ans, elle va rapidement être plus complexe et lourde que Windows lui-même cette boîte...

Si ils veulent vraiment des revenus récurrents en contre-partie de développement récurrents également, qu'ils proposent les nouveaux outils en achats in-app, chacun étant libre d'acheter au fil de l'eau les outils qui l'intéressent. Et au moins, on ne leur signe pas un chèque en blanc sur une vague promesse de voir arriver des outils "de la mort qui tue"!

avatar Sebr2611 | 

Toujours pas de compatibilité Direct X 11 je suppose ?

avatar Gandalf | 

Il se foute de nous Blizzard? Overwatch n'est pas porté sur Mac car soit disant les Mac ne sont pas assez puissants, mais il collaborent avec Parrallel pour que l'on puisse jouer sous Windows en mode virtualisation. Cherchez l'erreur!

avatar foxot | 

@Gandalf :
Ce n'est pas exactement ça, c'est la plupart des macs qui manquent de puissance, je pense notamment au macbook, macbook air, ainsi que les macbook pro et iMac d'entrée de gamme, donc le parc de machines suffisamment puissantes est assez réduit, donc ça ne valait pas le coup de développer spécifiquement une version mac. Là il s'agît uniquement de quelques petites optimisations pour la version windows, ce qui leur demande donc bien moins de boulot. Néanmoins je suis d'accord avec toi, leur attitude est pas terrible, je suis sûr que le jeux pourrait tourner sur plus de mac qu'ils le prétendent (la preuve, sur mon MBP 13" mi-2012, sur windows, il tourne bien), et ils veulent juste s'éviter du développement pour, quoiqu'on en dise, un marché de niche, le gaming sur mac ne doit pas représenter une part assez importante d'utilisateurs.

avatar oomu | 

Le problème est que peu de macs sont vendus maintenant avec un gpu nvidia ou amd.

Overwatch est du coup fait qu'en directX, ils n'ont pas vu le point de faire aussi un moteur OpenGL.

A mon sens, cela traduit que le "gaming" sur Mac s'est effondré en encore + bas qu'il ne l'était ses dernières années. Il y a eu un sursaut après le mac intel qui n'a pas été soutenu.

-
A l'inverse, World of Warcraft a été porté à "metal". Cela a apporté un gain en performance, oui, mais pas au niveau de la version windows. La différence en fps reste sensible.

Donc d'un coté, Blizzard maintient toujours à jour des jeux déjà fait pour mac et n'oublie pas les clients historiques. Mais l'avenir semble être sans le Mac.

avatar Gandalf | 

Ils se foutent de nous Blizzard? Overwatch n'est pas porté sur Mac car soit disant les Mac ne sont pas assez puissants, mais ils collaborent avec Parrallel pour que l'on puisse jouer sous Windows en mode virtualisation. Cherchez l'erreur!

NB : Correction d'erreur. S'il vous plaît ajoutez un mode correction dans la prochaine version. Ils arrive parfois dans la ferveur que l'on poste trop vite!

avatar r e m y | 

@Gandalf
On peut aussi imaginer que des "outils" existent sous Windows et soient plus performants, même en virtualisation, que leurs équivalents intégrés à MacOS X.
Cyan, par exemple, explique que leur nouveau jeu Obduction, s'appuyant sur Unreal Engine 4 est tout juste jouable sur Mac car la version Mac d'Unreal Engine n'est pas du tout au niveau de la version Windows

avatar oomu | 

c'est quand même ballot, un middleware est censé exister pour lisser la différence entre les plateformes...

Quand on dit Mac, parlons nous exclusivement de l'Os LUI même et/ou du gpu intel embarqué ?

avatar TotOOntHeMooN | 

Ce qui me dérange le plus avec Parallels, c'est de vérouiller les sorties sur l'OS d'Apple afin d'obliger son renouvellement... Car pour moi, une mise à jour tous les 2 ans est largement suffisante pour profiter des "nouveautés".

avatar r e m y | 

@TotoOnTheMoon
Tu n'es pas obligé de passer par chacune des mises à jour. La version precedente de Parallels devrait fonctionner sur Sierra, je pense...

avatar Filou53 | 

Parallels pour moi, c'est fifi et nini, fini...
J'en ai marre de devoir recracher tous les ans (finalement, c'était déjà une forme d'abonnement avant la lettre) !
Ils arrivent soi-disant chaque fois avec plein de nouveautés mais sont-elles réellement utiles ?

VirtualBox, gratuit lui, satisfait tout à fait mes 'modestes' besoins en virtualisation.
Dans mon cas strictement personnel, il ne m'en faut pas plus.

avatar r e m y | 

@Filou
De la meme maniere, VMWare proposait (jusqu'à présent) une nouvelle version tous les ans, en suivant Parallels, promettant chaque fois monts et merveilles en télé d'optimisation des performances (à force de garantir une vitesse d'exécution accrue de 90% à chaque nouvelle version, je m'étonne que Windows virtualisé sur un Mac ne tourne pas plus vite que le meme windows sur un PC)

Pour autant, il n'est pas nécessaire de passer par tous ces upgrades!
Avec Fusion je suis resté très longtemps avec la version 5 (qui était toujours compatible avec Yosemite et probablement El Capitan) et j'ai fini par me laisser convaincre que la version 8 allait donner un coup de boost à mon Windows 7 virtualisé. J'ai acheté la mise à niveau en profitant d'une promo... mais je ne suis pas convaincu de ne pas avoir mis une quarantaine d'euros par la fenêtre. Je ne vois pas grande différence.

avatar melaure | 

Il supporte probablement mieux les OS récent pour se faire une VM de El Capitan et Sierra.

Je suis aussi passé à la version 8 et rien à signaler. Encore une fois produit bien fini et au moins on reste sur un produit multiplateforme qu'on utilise massivement au boulot.

avatar r e m y | 

@r e m y
...en TERME d'optimisation.... Pas en télé d'optimisation!

La possibilité d'éditer ses commentaires sur l'app MacG serait VRAIMENT un plus appréciable....

avatar boysam567 | 

À quand direct x 11 oui :/ ...
Et pas de jeux mais wow avec Métal marche du tonner triste ironie ...

avatar AdDmeaNs | 

@r e m y
MACOS Sierra beta 6
Mon Parallel Desktop 11 fonctionne je te le confirme :-).
Petit popup de promo pour la nouvelle version.

avatar Laurent | 

Bonjour, voudrais savoir si cette version 12, prend pleinement en charge Boot Camp, sans risque de perdre la licence Microsoft de la version 10 Windows ?

avatar Gandalf | 

@foxot
Apple à toujours été un marché de niche pour les jeux vidéo et çà ne les a pas empêché de toujours développer une version Mac de leurs jeux!
On-t-ils des infos sur les prochaines machines qui indiquent que la puissance ne va pas augmenter significativement pour que les jeux futurs fonctionnent de manière acceptable ( ce qui serait désolant)? Du coup il abandonnent définitivement le développement sur Mac.
C'est un mauvais signe pour la futur génération (mes enfants) qui eux utilise principalement le Mac pour jouer et qui vont passer sur PC Windows. C'est des utilisateurs potentiellement perdus.
@remy
C'est peut être une explication! Je pense que Métal est certainement une solution d'optimisation. Il faut juste le temps de l'intégrer au outils de programmation. Il vont certainement le faire tout comme Vulkan!
Pourquoi alors ne pas dire que çà sortira plus tard sur Mac. On à déjà vu des écarts de deux ans entre la version Windows et MacOS.

avatar oomu | 

à la manière d'Apple, chez Blizard ce qui n'est pas encore fait n'existe pas.

Blizzard ne vous révèlera jamais ses plans à l'avance, elle préfèrera vous laisser penser que RIEN n'existera (jusqu'à ce que subitement ça existe).

Donc, pourquoi pas un portage de overwatch à vulkan/metal un jour ? mais l'entreprise semble avoir expliqué que le marché visé n'est pas sur mac mais sur PC/Console.

A mon sens, encore une fois, je considère que c'est la conséquence d'une gamme mac devenue incomplète.

avatar hogs | 

Ayant fait "l'erreur" de passer de Maverick à El Capitan, ma version de Parallel ne fonctionne plus.
Naturellement celle-ci n'est pas éligible à l'update mais m'impose de payer à nouveau le plein tarif pour ne rien faire de plus (ou de mieux) que je ne faisais avant de passer à El Capitan avec mes machines virtuelles.

Donc c'est niet pour moi, je passerai à Virtual Box malgré un logiciel moins bien intégré que Parallel.

En ce qui concerne la notion d'abonnement, c'est hors de question. Cette philosophie commerciale ne me convient pas du tout.

avatar Rikly | 

Par moi, ça reste un logiciel qui a planté, et détruit un disque externe contenant 5 machines virtuelles. Pas d'explications, pas de support pas d'excuses. Donc je passe mon chemin avec Parallels Desktop.

VMware fonctionne parfaitement et pour de petits besoins sous Windows 7, Oracle Virtualbox (gratuit) est largement suffisant.

avatar tamu | 

Super marre ! Si j'ai bien compris pas de mise à jour pour OpenGL !?

avatar diegue | 

Je n'ai toujours pas compris que l'on mette windows sur un mac. Vu le prix des PC j'en ai acheté un car au moins j'ai des connectiques que les Mqc n'ont pas !

avatar Kilrah757 | 

Tu serais motivé à te balader avec 2 ordis portables pour les 2-3x où tu as besoin de celui sous Windows? Moi pas.

CONNEXION UTILISATEUR