Microsoft passe PowerShell en open source et sort des versions Mac et Linux

Stéphane Moussie |

On n'arrête plus Microsoft dans le monde de l'open source. PowerShell, qui comprend un langage de script et un shell, passe sous licence MIT et voit son code source publié sur GitHub. Cette ouverture est immédiatement accompagnée de préversions pour Linux et Mac.

Sommairement, PowerShell est basé sur le framework .NET (ouvert en 2014) et sert à automatiser l'administration de Windows... et maintenant des autres systèmes sur lesquels il est disponible. En ouvrant et en portant PowerShell sur de nouvelles plateformes, Microsoft espère en faire la technologie privilégiée des administrateurs systèmes.

Au cours des 12 derniers mois, l'éditeur a notamment porté SQL Server sur Linux, intégré le bash de Linux à Windows 10 et ouvert le code de Chakra, son moteur JavaScript.


avatar Nicolas R. | 

Hahaha... ok mais pour quoi faire ?
Un langage de script aussi proche de son système porté sur d'autres... quelle utilité ?

avatar iapx | 

Avoir enfin la possibilité de voir un beau "C:>" issu tout droit de ms-dos sur un OS multitache 64bits! :)

avatar heret | 

un beau "C:>" issu tout droit de ms-dos

ah ah ah ! La lettre qui identifie la partition ou le lecteur vient tout droit de CP/M. Il y a eu une vie avant le PC et Microsoft...

avatar ingmar92110 | 

@heret :
CP/M ben ca me rappelle mon Bull Micral tiens :-)

avatar Maître Folace | 

@SpleenXXX
C'est pas proche du système. C'est du .NET.
Le framework .NET existe sous Linux.

avatar Nicolas R. | 

Ne parlons pas de la gestion de C# sous Linux et Mac... possible, oui. Performant, non.
Je parle pas de l'implémentation mais de ce à quoi sert Powershell. Gestion du FS, requêtes WMI... que de l'administration sous Win. Gérer une base SQL Server sous Linux...

avatar heret | 

Le framework .NET existe sous Linux

L'exprimer comme cela est particulièrement abusif.

avatar Nicolas R. | 

Juste une question. L'as-tu au moins utiliser sous Linux ? Si oui je veux bien voir tes projets. Parce que là j'en doute.

avatar youpla77 | 

Si tu n'es pas sysadmin, peu d'interêt.
Un peu comme quand Apple annonce un partenariat avec IBM. Peu d'interêt pour le commun des mortels.

avatar Nicolas R. | 

Oui c'est bien ce que je dis. L'intérêt est limité à de l'admin de SQL Server Linux quoi.
Comment ça va se passer pour l'intégration avec le système... bonjour l'hybride.

avatar C1rc3@0rc | 

Ce qui est assz deconcertant (mais bon c'est Microsoft) c'est que MS fait justement l'inverse sur Windows en permettant d'utiliser le Bash shell et les soft Linux (enfin de Ubuntu) nativement.

De toute facon, aucun administrateur ou developpeur serait assez masoschiste pour vouloir utiliser Powershell sur autre chose que Windows, et encore...
Et puis des qu'on veut faire un script de plus de 3 lignes, faut passer a un vrai langage comme Python et pas s'enquiquiner avec une "glue" comme les shell...

avatar jb18v | 

What ? Wouuuuu !

avatar Fennec72 | 

"On n'arrête plus Microsoft dans le monde de l'open source."
Steve Ballmer doit se retourner dans sa tombe!
À non, c'est vrai, il n'est pas mort.

avatar mat 1696 | 

@Fennec72 :
Ahaha je sais pas pourquoi mais j'ai ri ^^

avatar harisson | 

DinoSoft n'a même pas fait l'effort de le "GPLifié/BSDifié" (et je me demande si il y a des admin pure-Windows qui l'utilisent) ^_^
DinoShell >/dev/null

avatar Nicolas R. | 

Personne ne veut s'en servir... mais si la GUI ne prévoit pas certaines étapes d'automatisation il faut bien en passer par là.

avatar harisson | 

@SpleenXXX :

Aaah, la sacro sainte GUI sous Windows ^_^

En tout cas DinoSoft et l'open source, ça me fera toujours de bonnes franches rigolades au coin du feu (après m'être bien arraché les cheveux, à l'époque, pour intégrer Mono pre-1.0 dans une Debian PPC sur un Pegasos). Dommage que Miguel n'ait pas changé de braquet pour travailler avec/chez Apple...

avatar Nicolas R. | 

Pareil quand on me parle de C# existe sous Nux ! (ce qui ne veux rien dire en plus)

avatar C1rc3@0rc | 

C# existe sous Nux => Nux vomica!

Sous Linux on a le choix de son langage, de son IDE, de son framework, de son interface,... pourquoi vouloir se pourrir la vie avec C# et .NET et plus encore avec Powershell?

avatar Goldevil | 

Avec Bash sous Windows et PowerShell sous linux, Microsoft a fait un grand pas pour simplifier la vie de nombreux administrateurs système qui gèrent des parcs de serveurs hétérogènes (Win/Unix).

Par contre, l'arrivée sur Mac OS est un peu un effet collatéral mais n'a pas beaucoup d'intérêt. Je ne connais plus aucun datacenter avec des Macs. Les XServe encore en activité doivent devenir rares et je ne vois pas qui serait assez fou pour proposer une solution basée sur des Mac Pro ou des Mac Mini.

avatar occam | 

+1
Je ne sais pas si on l'a déjà remarqué, mais d'après ce qu'on me dit chez MS, PowerShell Editor Service est (ou sera bientôt) complètement (!) porté (!!) sur Linux (!!!), avec support pour Visual Studio Code et Sublime (!!!!) à l'appui, prêt à s'intégrer au code editor de votre choix.

Autre chose : OpenSSH, pour remote login sous SSH, est intégré dans PowerShell. Pour le remote login, on aura donc le choix entre WinRM et OpenSSH.

Je trouve cette mue de Microsoft absolument remarquable.

Quand je parlais à des collègues passés de DEC chez MS, il y a une vingtaine d'années, ils ne comprenaient pas le nuage de négativité et de toxicité entourant MS. Ils étaient dans une bulle. Maintenant que MS semble s'ouvrir sérieusement à d'autres communautés et d'autres cultures technologiques, le courant d'air frais semble les revigorer.

Tandis que chez Apple… (Et ne parlons pas du Mac. Pas envie de chialer en public.)

avatar Eurylaime | 
avatar eX0 | 

Que de caricatures et d'ignorance!
On est dans l'époque du Cloud et du DevOps.
Le cloud côté administrateur système se traduit par des solutions de scripting pour un déploiement rapide d'application, de serveurs ou services sur un ensemble de serveurs hétéroclites.
Le but du portage powershell est de donner les outils pour qu'un administrateur sur Windows, Linux ou Mac puissent utiliser la meme commande (en l'adaptant évidemment sur les système de fichiers) sur un serveur Linux ou Windows (pas trop Mac cette fois ci).
C'est dans cette meme dynamique que le Shell de Linux a été porté sur Windows.
Le but est dans la même dynamique que l'anneau de Sauron.
"Un Shell pour les contrôler tous, et dans le Shell les lier".

https://youtu.be/ogC2O0rY2fQ

https://youtu.be/2WZwv7TxqZ0

En tout cas, belle étroitesse d'esprit dans les commentaires ;). Certains ont pas encore réaliser que les OS s'effacent.

avatar codeX | 

Amen

avatar k43l | 

Tout est dit.

L'OS s'efface, le service lui est constant, sur tout les appareils et avec la "même manière de faire".

Pour faire simple :
Faudra pas s'étonner si bientôt vous aurez le choix d'avoir cortana à la place de Siri... Du Mac à l'iphone :)

avatar C1rc3@0rc | 

@eX0

«On est dans l'époque du Cloud et du DevOps.
Le cloud côté administrateur système se traduit par des solutions de scripting pour un déploiement rapide d'application, de serveurs ou services sur un ensemble de serveurs hétéroclites.»

Serieusement faut revoir les fondamentaux la et en urgence!
Utiliser un shell pour faire du RAD c'est exposer le systeme et les utilisateurs a toutes sortes d'attaques et bugs graves.

Un shell c'est pour bidouiller 5 lignes de commandes au maximum et pour des taches ponctuelles. Pour le reste il y a assez de bons langages qui permettent de securiser un minimum le scripting, et pour le RAD y a assez de workshop (meme en clickodrome) qui permettent de faire des trucs qui tiennent un minimum la route.

Le shell c'est du tres bas niveau, c'est totalement dependant de l'OS, et qui pense qu'un script shell est universel demontre son ignorance et sa dangerosité!
Deja prends les options des commandes entre les différents Unix et tu comprends tres vite ce que bas niveau veut dire.

«Certains ont pas encore réaliser que les OS s'effacent.»

Moais ça c'est le discours commercial de MS, qui a demontré la divergence de la realité d'une belle maniere avec l'echec de Windows 8. MS veut effacer Windows pour les services Office, ok, en attendant MS s'adapte a Linux qui s'est developpé partout!

Pour qu'un OS soit efficace, il faut qu'il soit le plus specifique a la machine, non seulement au niveau du "moteur" mais aussi de l'interface: c'est certain que Metro est universel sur rien!
La promesse du write once, run everywhere c'etait le message commercial de Java: on voit bien ou on en est aujourd'hui...
Et la prochaine grande evolution informatique, maintenant que le "processeur universel" x86 est definitivement dans le mur, c'est de revenir a l'optimisation logicielle, donc a la connaissance du proc, de l'OS et avec des langages compilés et structurés...

avatar brunitou | 

@C1rc3@0rc :
Commentaire intéressant...

avatar Bilbo | 

@eX0

+1

avatar cv21 | 

Juste une intervention un peu éloignée du sujet, quoique, si nous continuons à utiliser OSX c'est parcequ'il propose Applescript (très simples) et des commandes Shell (complètes).

Même si c'est peu probable, j'espère que le rapprochement avec iOS ne va pas rompre cette possibilité. J'ai tout de même l'impression que les applications récentes laissent tomber les possibilités d'AppleScript à l'instar de garageband, motion fcpx dont aucune/peu de commande complémentaire apparaîssent dans la bibliothèque d'AppleScript...OK, c'est loin du sujet, mais c'était un peu l'occasion de partager ce sentiment.

avatar bonnepoire | 

Mais quelle horreur!!!!

Hors de question de faire gpupdate /force sur mon beau Mac!

avatar melaure | 

Je suis dans le monde Unix depuis 25 ans, et le scripting dans le monde Windows a toujours été une vaste fumisterie (même si certains étaient très fier du peu qu'ils pouvaient en tirer).

Autant du shell unix dans Windows me va bien (et encore on a même pas le ksh), autant l'inverse est juste bon pour la poubelle ;)

avatar béber1 | 

:j'taicassé!:

avatar zearnal | 

Juste pour la photo, avoir un prompt à la DOS sur un Mac, je n'aurais jamais cru voir ça.

@eX0 : un peu de légèreté, parfois, ça ne fait pas de mal

avatar dmorel | 

Ca sert par exemple à ça : https://redmondmag.com/articles/2016/01/25/connect-to-microsoft-azure-with-powershell.aspx (scripts prêts à l'emploi sur https://azure.microsoft.com/fr-fr/documentation/scripts/)
Powershell n'est pas un shell au rabais, le portage pour l'automation d'Azure est une démarche de bon sens.

avatar AdDmeaNs | 

Et même les sysadmin sans cognent :-)... Un intérêt certes mais très très limité. Ha si tiens lancer des robocopy d'un Linux sur des serveurs windows.... Ha zut plus de serveurs ils sont dans le cloud.... Ha bein si ça va servir au sysadmin de MS :-)

CONNEXION UTILISATEUR