La fuite de logiciels de la NSA conforte la position d'Apple face au FBI

Stéphane Moussie |

« Même si cette clé était en possession de la personne en laquelle vous faites le plus confiance. Cette clé peut être volée. » C'est ainsi que Tim Cook expliquait en février pourquoi Apple ne voulait pas créer un logiciel permettant au FBI de déverrouiller l'iPhone d'un terroriste de San Bernardino. Et de comparer ce logiciel à une « clé maître » en mesure d’ouvrir des « centaines de millions de cadenas ».

Cet argument trouve un écho aujourd'hui alors que des outils confidentiels de la NSA ont été rendus publics. Un groupe de hackers baptisé The Shadow Brokers a publié le 13 août une partie de l'arsenal informatique de l'agence de renseignement américaine.

Si d'importantes zones d'ombre persistent encore sur cette fuite (la Russie est-elle impliquée, comme l'avance Snowden ? y a-t-il un lien avec l'élection présidentielle ?), elle conforte la justification de Tim Cook face au FBI.

« La position de la NSA sur les vulnérabilités [qu'elle a en sa possession] semble être basée sur l'assurance que les secrets ne s'échapperont jamais. [...] Nous savons maintenant pertinemment que, au moins dans un cas, ce n'est pas vrai », déclare l'EFF, une association de défense des libertés numériques, à Business Insider.

Cette fuite montre que même les secrets les mieux gardés ne sont pas à l'abri d'une divulgation. Dans l'affaire de San Bernardino, le FBI avait demandé à Apple à ce que l'installation du logiciel cassant des mesures de sécurité d'iOS soit faite soit à Cupertino soit dans un bureau du gouvernement. Finalement, le FBI a déverrouillé l'iPhone sans l'aide d'Apple grâce à une faille achetée à un mystérieux tiers. Une faille que le FBI n'a pas révélée à l'entreprise.

avatar debione | 

Merci de ce trait de lucidité... ;)

avatar kafy28 | 

Le problème de sécurité des données n'est pas contre les administrations.
Le vrai danger pour nous c'est que des failles (ou portes dérobées officielles) pourront être exploitées par des groupes de voleurs (pirates et corsaires) pour nous voler notre identité, notre argent, accéder à des secrets d'entreprise par des entrées personnelles, ...
Donc, non, il ne faut pas ajouter de failles à celles déjà existantes.

avatar andr3 | 

"Toute révélation d'un secret est de la faute de celui qui l'a confié." Jean de la Bruyère, 1645-1696

avatar madaniso | 

C'est l'oeuvre de M. Robot !

avatar r e m y | 

@rikki
Je crois qu'on ne s'est pas compris...
Apple ne dit pas que son systeme est inviolable (c'est bien pour ca qu'ils continuent à chercher des failles pour les combler), juste qu'ils ne veulent pas concevoir et diffuser la clé d'entrée dont personne ne peut garantir qu'elle ne finira pas dans la nature de façon totalement incontrôlée (à l'image des outils internes de la NSA qui ont été mis à disposition par ce groupe de hackers).

avatar malcolmZ07 | 

@r e m y :
Tu perds ton temps ...
La fbi nsa , organisation démocratique ? Ste blague

avatar adixya | 

Tu penses vraiment faire changer d'avis le gros troll ?

avatar Orangeade | 

Je mets une pièce : peut on considérer les US comme étant démocratique ?

avatar Yohmi | 

@Orangeade :
Tout dépend de ce que l'on entend par démocratie, sachant qu'au sens strict, la France n'en est pas une non plus (mais toujours bien mieux qu'un état autoritaire, beaucoup semblent oublier la chance qu'ils ont de ne pas subir ce genre de régime).

avatar Paquito06 | 

@Yohmi :
Au sens strict il ne doit plus y en avoir bcp, s'il y en a encore. Elles sont majoritairement representatives et liberales. Apres, qu'on ait une republique ou une monarchie, a partir du moment ou les citoyens sont influencables/manipulablaes/corrompus, y a plus de democratie quelconque, ca perd tout son sens etymologiquement parlant.

avatar pariscanal | 

@rikki finefleur :
la démocratie n existe et ne tient que parce que l individu se sent libéré , pas surveillé , et elle n est jamais définitivement acquise et un état ou un organisme qui aurait en sa possession ces clés la mettrait définitivement en péril...

avatar bibi81 | 

Cela fait des décennies que les communications ne sont pas chiffrées et que les états peuvent écouter sans que cela compromette la démocratie !

avatar Mike Mac | 

@Domsware

"Pas de porte dérobée => pas de serrure => pas de clef."

Pour compléter ta sortie :

Pas de porte dérobée => pas de serrure => pas de clef => pas de perte de clef.

Tout cela permet de reprendre cette fulgurance shadok :

"S'il n'y a pas de solution, c'et qu'il n'y a pas de problème"...

avatar XiliX | 

@Mike Mac

"Pas de porte dérobée => pas de serrure => pas de clef => pas de perte de clef."

Excellent :thumbup:

avatar Philactere | 

@XiliX :
Pas de pierres -> pas de construction. Pas de construction -> pas de palais. Pas de palais -> ...pas de palais.

avatar r e m y | 

@C1rc....
Je suis 100% en phase avec toi, sur ce sujet!

avatar TyrellWellick | 

À part l'Islande, je ne vois pas de réelle démocratie en Occident.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR