WhatsApp lance son application pour Mac et PC

Florian Innocente |

Un client officiel pour OS X et Windows de WhatsApp est désormais disponible. L’application fonctionne sur le même modèle que les clients tiers que l’on pouvait utiliser jusque là (ou en passant par le web).

C’est à dire qu’il faut avoir WhatsApp installé sur un smartphone iOS, Android ou Windows Phone et qu’il soit connecté au même réseau Wi-Fi que son ordinateur. Afin de relier les deux logiciels, on va dans les réglages de l’app mobile, section WhatsApp Web et l’on scanne le code QR affiché par WhatsApp OS X/Windows.

Ceci fait, la version ordinateur de bureau sera le miroir de la version mobile. Rien de très différent en somme de ce que l’on pratiquait déjà avec une application comme Franz. Celle-ci a d'ailleurs comme avantage de pouvoir réunir toutes sortes de messageries (14 différentes à ce jour) dans une seule fenêtre. Cela s'avère pratique lorsqu’on jongle par exemple entre WhatsApp, Facebook Messenger, Telegram, Slack ou Skype.

WhatsApp pour Mac requiert au minimum OS X 10.9 et la version PC réclame Windows 8.


Tags
avatar jis | 

Pas de client pour Windows 7. Dommage...

avatar alderaan | 

@jis :
Pour Windows 95 et System 7 non plus. Dommage.

avatar malcolmZ07 | 

@alderaan :
Certains "périphérique) ( dans mon cas mon adaptateur gpib-usb) ne fonctionne que sur Windows 7. Les drivers ne fonctionnent pas sur les versions 8/9/10 ou bien il faut acheter un nouveau modèle.

avatar ssssteffff | 

@jis :
Si l'application n'apporte rien par rapport à la version web, ce n'est pas une grande perte...

@alderaan :
Windows 7 est encore très largement utilisé et stable, le développement de l'application (qui ne doit pas être bien long, en gros une page web dans une vue...) permettrait de toucher près d'un utilisateur Windows sur deux.

avatar madaniso | 

@ssssteffff Un utilisateur sur 2 aujourd'hui mais cette part de marché ne va faire que baisser. En plus ça faisait développer non pas 2 mais 3 versions avec OS X. Pas très logique.

avatar ToM03 | 

Et une version pour iPad c'est de trop?

avatar Martin_a | 

@ToM03 :
C'est clair...

Je pense qu'ils vont y venir un jour ou l'autre...

avatar whocancatchme | 

@ToM03 :
C'est pas possible d'aller sur web.whatsapp.com depuis la tablette ?

avatar macbook60 | 

@whocancatchme :
Sur iPad met toi en version bureau

avatar J_r_m | 

L'application se ferme quand on clique sur le bouton rouge de la fenêtre.

Existe-t-il un moyen de forcer l'exécution en arrière plan (et éviter de devoir penser systématiquement à cliquer sur le bouton jaune) ?

avatar xipiron | 

@J_r_m :
Commande H

avatar J_r_m | 

@xipiron :
Merci mais ça revient au même que ce que je voudrais éviter.

Je voulais dire : est-ce qu'il n'y a pas un moyen que l'app s'exécute en arrière plan lorsqu'on clique sur le bouton rouge ?

Je n'ai jamais compris pourquoi sous macOS toutes les applications ne se comportaient pas de la même manière.

avatar marc_os | 

@J_r_m :
Le bouton rouge ferme une fenêtre. Toujours. Mais parfois le développeur à décidé que garder l'appli ouverte sans fenêtre ne sert à rien et décider de fermer l'appli aussi. C'est le ces des Préférences Système. Et parfois non, certaines Apps n'ont pas besoin de fenêtre principale ouverte en permanence et restent ouverte quand on ferme toutes les fenêtres comme Preview ou TextEdit.

avatar J_r_m | 

@marc_os :
Ok je vois.

Mais dans le cas de WhatsApp par exemple, ça semblerait logique que l'application continue de tourner en attente de nouveaux messages, même si la fenêtre est fermée.

Messages le fait (bon ok, c'est un peu spécial, elle reçoit les messages même application fermée).

avatar marc_os | 

@J_r_m :
Ben oui, c'est le cas de beaucoup d'applications avec une seule fenêtre principale de se fermer quand l'utilisateur ferme donc l'unique fenêtre. Logique en fait. Et systématique sous Windows. D'ailleurs ça devrait l'être aussi sur Mac. J'ai une amie qui ne quitte jamais les applications de manière explicite via le menu. Elle ferme les fenêtres ouvertes. Sous OS X ça passe mais sous Mac OS 9 et antérieur, ça coinçait au bout d'un moment faite de mémoire disponible.

avatar Yohmi | 

@marc_os :
Je ne vois pas pourquoi il faudrait suivre le même modèle que Windows. Beaucoup d'applications ne se résument pas à leurs fenêtres, heureusement. Même quand elle est unique. Si je devais relancer Antidote chaque fois que je ferme sa fenêtre, ou Line… j'aime bien cette distinction entre fenêtre et application, et je trouve ça plus flou sous Windows et donc moins agréable (j'ai utilisé Windows pendant longtemps avant de switcher). Je suis bien content que cmd-W soit différent de cmd-Q.
Par contre, je pense qu'il serait pas mal qu'un nouvel élément d'interface fasse son apparition, peut-être une autre couleur, pour signifier quand une application se ferme lorsque l'on ferme sa fenêtre. Car comme souligné par un autre interlocuteur, c'est pas clair.

avatar eastsider | 

Le truc plus has been ya pas

avatar Archos | 

Si cette "appli" reproduit a l'identique les comportements du site web, c'est parce qu'il s'agit en fait du site web lui meme. A peine modifie.

C'est en fait une encapsulation faite au moyen de Electron, comme peuvent l'etre Slack, Pixate ou encore Discord.

Il ne s'agit donc en rien d'une application reellement native mais d'un portage Chromium qui permet un deploiement multi-platerforme en quelques heures.

avatar reborn | 

@Archos :
Je cherche justement un outils comme slack qui ne soit pas une simple vue web.

J'ai essayé quelque concurrent mais ils font tous la mm chose..

avatar eastsider | 

@Archos :
Merci pour le cour.

avatar guersouf | 

Que c'est chiant pourquoi pas pouvoir se connecter sans le smartphone

avatar iGeek07 | 

@guersouf :
C'est une question d'architecture décidée par WhatsApp dès le début, et qui sera bien difficile à changer maintenant : l'application a été conçue pour avoir un client par utilisateur, qui va stocker les messages reçus qui sont alors effacés du serveur. Cet unique client est celui sur votre téléphone.
À partir de là, s'ils veulent un client sur une autre plateforme, ils doivent se connecter là où se trouvent vos messages : sur l'application de votre téléphone.

Telegram en revanche stocke tous vos messages sur les serveurs de Telegram, ainsi chaque client s'y connecte pour avoir accès vos messages, c'est plus pratique mais ça implique de faire confiance à la sécurité des serveurs de Telegram.
D'ailleurs si vous utilisez les chats sécurisés de Telegram, qui fonctionnent comme ceux de WhatsApp, avec du chiffrement de bout en bout, alors vos messages ne sont accessibles que sur l'appareil qui a initié la conversation.

Enfin iMessage réunit un peut le meilleur des deux mondes en considérant chaque appareil comme unique, et en envoyant chaque message qui vous est destiné à chacun de vos appareils (donc si vous avez un iPhone et un Mac, les gens qui vous envoient un iMessage, en envoient deux : un à chacun de vos appareils… plus ceux qu'ils envoient à chacun de leurs appareils pour qu'ils s'affichent dans la conversation avec vous sur leurs propres appareils!)
iMessage à donc l'avantage du chiffrement de bout en bout (pas de serveur où tout est stocké tout le temps), mais pas de "synchronisation" entre vos appareils : si vous supprimez un message sur votre Mac, il reste sur votre iPhone… et ce n'est pas forcément le comportement qu'en attendent les utilisateurs ce qui peut dérouter parfois quand on ne sait pas comment ça fonctionne en réalité.

avatar Mathias10 | 

Le téléphone ne doit pas être sur le même réseau wifi... En revanche passer par le wifi permet d'économiser en data.

avatar k43l | 

Désolé mais sur whatsapp web il faut utiliser le QR code à chaque nouvelle connection.
Alors que là, à priori non. C'est donc plus qu'un reflet de page web.

Edit : Viens de tester c'est du Whatsapp Web en application... Useless et désinstaller dans la foulé.

avatar Horfilas | 

@whocancatchme :
Si c'est possible, en appuyant sur la petite flèche dans la barre d'adresse à droite : Version pour bureau du site. Il faut ensuite utiliser le QR code.

avatar Paquito06 | 

Appeler ca "client" ou "application", c'est grotesque. On ne va pas se priver de whatsapp web pour si peu. Ils se moquent profondement des utilisateurs :)

avatar Bob dArvey | 

Donc, si j'ai bien compris, comme pour web.whatsapp.com ou ChitChat, etc., si on utilise ce client à la maison, on doit à nouveau scanner le code QR quand on arrive au bureau et à nouveau scanner le code QR quand on rentre à la maison ? Il y a à chaque fois déconnexion sur le poste précédent lorsqu'on se connecte sur un nouveau Mac/PC ?

avatar Le Gognol | 

Bon et bien vive Telegram !

avatar appdav | 

+1, j'ai convaincu mon réseau de passer sous Telegram, on ne regrette pas car le fonctionnement dépendant de la connexion du téléphone de WhatsApp devenait vraiment pas pratique...

avatar bradepitre | 

Je me suis fait avoir : c'est de la daube. N'apporte rien de plus que la version web et refuse régulièrement de quitter.

avatar macbook60 | 

Ce n'est pas terrible si c'est comme WhatsApp web
Et que l'iPhone doit être présent
Vivement application iPad réelle comme télégram etc

avatar armandgz123 | 

Je ne comprends pas pourquoi ils ne développent pas d'application iPad et PC... C'est vraiment dommage !

avatar wildtiger | 

Enfin ! J'attend sur l'Apple watch également et iPad.

avatar Hideyasu | 

Toujours pas à la cheville de telegram !

avatar Michele Bugliaro | 

Il y a déjà une appli pour Mac par coldX Software Development et ça marche super. > https://coldx.net/AppForWhatsApp/

avatar roquebrune | 

et rien pour ipad

CONNEXION UTILISATEUR