Windows 95, cet OS qui nous a fait du mal il y a 20 ans

Florian Innocente |

Il y a tout juste 20 ans, au son d'un titre de légende des Rolling Stones, Microsoft lançait Windows 95. Un OS qui a probablement marqué la plus importante victoire du PC face au Mac. Un OS qui a touché les aficionados du Mac dans leur "chair". Lorsqu'aucun de nous n'imaginait encore que l'affrontement se déplacerait du bureau vers nos poches et que les adversaires d'Apple changeraient complètement de nom et de nature.

Au lancement de cette version 95, la partie était déjà sans conteste à l'avantage de Microsoft — on peut même dire gagnée — sur un plan commercial. Mais cette fois la victoire était physique et psychologique, Windows apportait avec lui suffisamment d'améliorations et de nouveautés pour faire douter voire renoncer les utilisateurs Mac. Certains d'entre nous sont restés fidèles à leur LC, leur Performa, Power Mac ou PowerBook mais d'autres ont entamé un switch avant, parfois, de revenir au bercail, longtemps après, grâce à l'iMac, à Vista, aux Mac Intel et à la bonne fortune retrouvée d'Apple.

Avant Windows 95 on pouvait toujours balayer les chiffres de ventes des PC en énumérant tous les retards pris par l'OS de Microsoft face au système d'Apple. Après Windows 95, la posture devenait plus difficile à tenir. Il fallait aller chercher dans les fonds de tiroirs, accorder une importance démesurée à des détails fonctionnels.

La Pomme a joué sur le registre de l'ironie pour accueillir son nouveau concurrent, comme elle l'avait fait à l'époque de la bataille face au PC d'IBM. Avec le même résultat : une réplique rigolote mais pas très efficace au delà du bon mot.

Avec Big Blue il y avait eu « Welcome IBM, Seriously », pour Microsoft ce fut « C:\ONGRTLNS.W95 » pour rappeler que le Mac savait depuis longtemps gérer bien plus qu'une maigre poignée de caractères dans les noms de fichiers. Chose que ce Windows 95 réussissait enfin à faire. Ou encore, cette pub qui se moquait de cette corbeille qui savait aussi rendre son contenu si l'utilisateur changeait d'avis.

Ces petites piques flattaient l'ego des clients d'Apple, confortés dans l'idée qu'ils avaient eu raison avant tout le monde. Tant mieux pour eux, mais l'utilisateur PC, lui, n'en avait cure. Son OS se mettait à niveau et les avantages de ce Mac, toujours bien cher, fondaient comme neige au soleil. Tant pis si l'OS d'Apple et ses machines conservaient quelques avantages, Windows 95 était aussi bien sinon mieux pour l'essentiel et il avait avec lui tous éditeurs et les fabricants de PC et périphériques.

Entre le blitz marketing orchestré partout dans le monde par les troupes de Bill Gates, au rythme nerveux et percutant du Start Me Up des Stones (un sacré coup à l'époque pour la promo d'un produit informatique), et les avancées techniques indéniables de Windows 95, il devenait difficile pour Apple de faire entendre sa petite musique. Et a fortiori pour ses clients, même les plus zélés, assommés par la tempête médiatique venue de Redmond. On entrait dans un hiver dont on ne connaissait pas la durée… et si même il allait finir un jour.

Internet Explorer, menu Démarrer, mode 32 bits, raccourcis, barre des tâches, multitâche préemptif pour partie, bureau et plug and play améliorés, le tout derrière une interface dont l'allure n'était pas sans rappeler celle du très élégant NextStep de Steve Jobs, l'utilisateur PC pouvait légitimement se sentir comblé. 20 ans plus tard, l'influence de Windows 95 se fait toujours sentir, lorsqu'on voit que Microsoft a dû réinstaller dans Windows 10 son fameux menu Démarrer dont il avait cru possible de se défaire.

De mémoire d'utilisateur Mac qui a connu ce lancement, l'arrivée de Windows 95 fut un coup de poing à l'orgueil et au moral. Il y avait bien les nouveaux Mac à base de PowerPC, puissants et même capables de faire fonctionner ce Windows honni au moyen d'une carte x86. Mais le mal était réel, avec Windows 95, Microsoft avait asséné un coup que les plus fragiles pouvaient redouter comme fatal. Il fallait être à l'époque un fan indéfectible de la Pomme pour ne pas flancher.

Il faudra attendre la période surréaliste de la fin 1996 à 1998 — achat de NeXT, désignation de Jobs comme CEO par intérim, lancement du premier iMac — pour se remettre à espérer. Apple avait enfin remis des pièces dans la machine et on allait pouvoir rejouer avec notre meilleur ennemi : le PC sous Windows.


avatar oupsman | 

Multitâches presquemptif plutôt que préemptif non ?

avatar heret | 

Multitâche préemptif, j'ai comme un doute. C'était pas à partir de WNT ?

Il aura fallu 11 longues années à Microsoft pour arriver presqu'au niveau de ce qu'Apple avait sorti en 1984 : véritable bureau et wysiwyg.

avatar Link1993 | 

@heret :
Non, c'était bien sur windows 95 que c'est arrivé. Ce qui du coup a permis à microsoft de prendre un gros coup d'avance a ce sujet :/

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@Link1993
Non, Windows NT, j'y bossais à l'époque, désolé

avatar hirtrey | 

@heret :
Win95 était multitâche préemptif pour les appli 32 et collaboratif pour la compatibilité des appli 16. Et le système 7 n'était que collaboratif, il a fallu attendre Mac OS X.

avatar Florian Innocente | 

Windows 95 et son multitâche préemptif

https://support.microsoft.com/en-us/kb/117567

avatar C1rc3@0rc | 

Preemptif oui, effectivement sur les applications 32bits... qui resteront minoritaires longtemps
En pratique Windows 95 tournait majoritairement en mode pseudo multitâche coopératif (time sharing avec des blocages complets si un processus buggait)

Et Windows 95 démarrait sur DOS... et les systeme de fichiers restait un FAT 16.

Mais en fait on trouve une sorte de systeme premptif dans Windows 2.1. C'est pas du multitache preemptif, c'est plus un genre de machine virtuelle qui permet de fairet tourner du DOS sans planter tout le systeme a chaque fois qu'il y a un bug (et des bugs dans DOS c'est une norme)

Le multitache premptif est de son cote un element present dans Unix des ses origines et que l'on trouve des 1984 dans les OS grand publics (Sinclair QDos et AmigaOS)... plus de 10ans avant Windows 95!

C'est Windows 95 que l'on doit le bouton demarrer et la barre de taches...

C'est aussi un système extrêmement bugues, dont un grave qui cassait la sacro sainte compatibilité ascendante avec les programmes DOS, majoritaires a l'lepoque.

Bref c'etait un sacré bidouillage :(

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@hirtrey
Si c'est à partir de NT, 95 était en multitâche coopératif

avatar leber726 | 

Tout a été dit dans l'article, l'article de Microsoft en lien et les commentaires. W95 était préemptif en 32 bits et coopératif en 16 bits.
Win NT était (et est toujours) full 32 bits, préemptif, à mémoire protégée multiprocesseur, micro noyau et tout et tout. Et était nativement incapable de faire tourner du code 16 bits, sans passer par une machine virtuelle qui le faisait très mal (NTVDM).
Mais ça n'empêche pas que W95 était multitâche préemptif en 32 bits.
C'est pas bien difficile de trouver toute la documentation qu'on veut là dessus, ne serait-ce que sur internet.

avatar tchit | 

C'est vrai, Windows 95 a tout révolutionné. J'en suis toujours nostalgique...

Ceci dit, c'est tellement ridicule d'employer le pronom "nous" pour dire que Windows aurait fait du mal aux utilisateurs de produit Apple. Et dire que ça a blessé l'orgueil des dits-utilisateurs c'est un peu puéril, non ? A moins d'être un des acteurs de la création de ces systèmes d'exploitation je ne vois pas pourquoi les utilisateurs devraient entrer dans un sectarisme marketing aussi pathétique.

avatar vrts | 

oula oula, non mon ami, il faut relancer à tout moment les gueguerres PC vs MAC si efficaces pour generer du commentaire et donc de l'affichage de pubs...

avatar Mickaël Bazoge | 
Merci de participer à l'effort de guerre.
avatar vrts | 

ou pas...Adblock notre leader révolutionnaire à tous !

avatar Jeff Tremblay | 

Que de souvenirs ! C'était la guerre des prix, des "mégahertz" et des compatibilités... Tellement futile tout ça !

avatar saoullabit | 

C'est toujours le cas !

avatar Idefix | 

L'annonce de Win95 a été couplé avec une version d'Office pour Mac qui ne fonctionnait pas et ne pouvait que difficilement échanger des fichiers avec la version Windows. Beaucoup de grosses boîtes avec des milliers de Mac on du switcher en urgence pour pouvoir travailler.

Difficile à oublier quand on a eu un Mac et un PC côté à côté pendant des années.

Apple était tombé bien bas tout seul, il faut le dire également.

avatar pfx | 

Ça m'avait fait marrer le coup de la corbeille... Mais pas en tant qu'utilisateur Mac, mais bien d'Amiga...
Dommage, c'était aussi le déclin de l'Amiga à l'épique et il fallait trouver un remplaçant... Hors de question d'aller du côté obscure... Qui cardait d'ailleurs une forte attache à son côté obscure qu'était le DOS ! Malgré une tentative, heureusement échouée, de mais parents pour prendre un Compaq !
Depuis je n'ai jamais quitté le Mac, et lire les manuels d'installation à l'époque me faisait bien marrer lorsque pour installer une appli, il suffisait parfois de 2 lignes pour d'écrire la procédure pour Mac et plusieurs autres pour le PC... Malheureusement... La logiteque Mac commençait à fondre...

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@pfx
Visiblement par contre, il n'y avait pas de logiciels de cours de français

avatar Ptimouss | 

Que de souvenirs ! J'étais sur PC uniquement à l'époque donc je n'ai pas pu comparer. Le changement était énorme venant de Windows 3.11. Il a quand même fallu attendre jusqu'à plusieurs mois pour certains que les constructeurs et éditeurs rendent compatibles leurs pilotes et logiciels. M'enfin pour moi, le "vrai" Windows stable sur lequel on a pu compter a été XP. Après, j'ai switché...

avatar Bruno de Malaisie | 

Quelles lunettes il a le vendeur de la FNAC!!!!!!!
Çe faisant, ça fait délirer de voir à quelle vitesse les choses ont évolué.
Quand on réalise ce que l'on faisait précédemment avec un Pc et ce que l'on peut faire aujourd'hui avec un iPhone/iPad

avatar dumas75 | 

1995 mon premier PC ;)
On m'avait conseillé un Mac mais il coutait 10 000 francs de plus
Alors j'ai acheté un Gateway :)

Et 20 ans après je suis avec un MBPr

avatar Rigat0n | 

Classique !
On commence par récapituler les failles concernant la vie privée de Windows 10 sans vraiment de raisons dans un bel article.
Puis on touche à la fibre nostalgique des vieux de la vieille d'OS X (ce qui font encore le jeu de mot "Windaube") en leur rappelant par quelles terribles déconvenues ils sont passés (vous vous rendez compte ! windows 95 !).
Et surtout on oublie pas de répéter pour la 50ième fois dans ces colonnes l'erreur monumentale de Microsoft concernant ce menu Démarrer et comment ils ont dû la réparer en catastrophe (sans déconner, ce pauvre bouton a disparu à peine un an entre Windows 8 et Windows 8.1 - et franchement, il était remplacé par un menu à peine moins accessible - et vous chantez que Microsoft l'a remis en catastrophe depuis Windows 8.1, c'est-à-dire 2 ans). D'autant plus que ça n'a pas grand chose à voir avec le sujet...

Même si le ton y ressemble, c'est pas vraiment une critique du contenu du site que je fais - vous écrivez bien ce que vous voulez et c'est pas ça qui va m'empêcher de vous lire.
Je constate juste que comme toujours depuis sa création Apple a besoin d'un ennemi pour continuer à briller auprès de ses utilisateurs-fans : IBM, Microsoft, Samsung... Maintenant que Samsung impressionne moins et a finalement été "battu" par Apple, on assiste au grand retour de Microsoft comme "némésis".
C'est assez intéressant et quelque part ça prouve que vous n'êtes pas insensibles aux progrès de Microsoft.

avatar feefee | 

@Rigat0n :

Pour le coup tu n'as pas l'impression que c'est toi qui en fait (beaucoup) trop ??

L'auteur profite de cet anniversaire pour relater une page de la micro informatique voilà tout .

A te lire on a l'impression que les utilisateurs Mac et PC se sont foutus sur la gueule pendant des années à grands coups de lattes et que cet article va raviver ces combats dans la rue .

Oui on peut aussi continuer à critiquer MS comme on peut critiquer Apple à longueur d temps (ce site en est d'ailleurs la preuve irréfutable)

Y a pas mort d'hommes :-D

avatar Rigat0n | 

@feefee :
Euh ? Où j'ai écrit que y'a mort d'homme ? Je dis juste que les fans Apple ont toujours eu leur bête noire, et que la ligne éditoriale actuelle de MacGé, surtout lorsqu'il s'agit de Microsoft, s'inscrit dans cette tradition.

avatar patrick86 | 

@Rigat0n :
Tout comme les fans de Microsoft ont toujours eu 2 ou 3 ennemis déclarés.

Et alors ? Cela fait-il avancer le Schmilblick ?

avatar Rigat0n | 

@patrick86 :
C'est la section "commentaires". Je commente. Désolé si mon intervention ne change pas la vision que tu as de l'informatique, ou ne guérit pas le cancer. Tu fais avancer les choses chaque fois que tu écris quelque chose ici toi ? Tu dois être vachement plus malin que moi.

avatar Florian Innocente | 

@ rigat0n : la ligne éditoriale actuelle de MacGé, surtout lorsqu'il s'agit de Microsoft, s'inscrit dans cette tradition.

Comme l'a dit un autre lecteur, tu en fait beaucoup et tu me (nous) prête des intentions bien éloignées de la réalité. C'est assez typique comme comportement, ce besoin de nous mettre dans des cases.

Vu le nombre d'apps de Microsoft installées sur nos iPhone, rien que ça suffit à dire que tu es assez à côté de la plaque :-D.

Pourquoi se chercherait-on un adversaire ? Ca doit bien faire 15 ans que je moque comme d'une guigne de ce que arrive en bon ou en mal à Microsoft, c'est juste un gros acteur de l'informatique, je n'ai pas spécialement de sentiment pro ni anti à son égard. Même chose pour Samsung à la limite. Parfois ils m'amusent, parfois m'agacent mais j'ai une vie un peu plus importante à côté (et je n'ai plus 20 ans).

Je n'ai d'actions dans aucun de ces groupes, ni membre de ma famille, ni ami qui y travaille. Ce sont des boites dont on suit l'actu et qui nous ont accompagné depuis longtemps pour certaines. Evoquer des souvenirs n'équivaut pas à prendre position.

Puis franchement, bien souvent, quand tu lis les commentaires, les pro ceci et anti cela y sont bien plus présents et bruyants que dans l'équipe de MacG.

avatar Rigat0n | 

@innocente :
Pour une raison que j'ignore, la première (longue) partie de mon commentaire s'est mise à la fin du fil et pas en réponse). Ca c'est la fin, qui ne tenait pas dans le commentaire principal.

Avant c'était Samsung, en ce moment c'est Microsoft. Encore une fois, je relève ça parce que je trouve ça intéressant, pas parce que je vous aime pas ou pour foutre la merde, juste je trouve ça intéressant. Et si vous êtes pas d'accord, ben peut-être que j'interprète tout mal et que j'ai tort !

avatar MacMarc | 

" Et si vous êtes pas d'accord, ben peut-être que j'interprète tout mal et que j'ai tort !"

Perso, je pronostiquerais une légère crise de Parano en tant qu'aficionados de Microsoft:

- Les 20 ans de Windows 95, ce n'est pas MacGé qui les a inventés, c'est bien maintenant...
- Les problèmes de confidentialité de Windows 10, il n'y a pas non plus que MacGé qui en parle ces temps-ci.

Ça tombe en même temps, voilà tout...

avatar zorg2000 | 

Et les soucis de confidentialité d'IOS ?

avatar MacMarc | 

?
Je ne vois pas le rapport...

Quand on relaye une info, on n'est pas obligé d'y joindre toutes les infos du monde...

Si un journaliste annonce un meurtre dans une ville, allez-vous l'obliger à dire "bon, ce n'est qu'un meurtre parmi d'autres: il y en a aussi eu un à Outsiplou, un à Pampelune, un autre à ..., etc..." ?

avatar C1rc3@0rc | 

@ Rigat0n

Sur le bouton démarrer tu as parfaitement raison, Microsoft a tenté de la faire disparaitre dans son interface abominable issue de Metro, et ca a été la goutte d'eau qui a fait rejeter cette interface anti-ergonomique et a fait en grande partie l'echec cuisant de Windows 8.

Apres, Windows 10 est un supermouchard qui piste et espionne sciemment l'utilisateur et ce ne sont pas de failles de sécurité par rapport a la vie prive. Le comportement de collecteurs d'informations de Windows 10 est voulu.

Finalement, Samsung n'a jamais ete battu par Apple, Samsung vend toujours plus de telephones qu'Apple. Si on calcul bien d'ailleurs Samsung reste le premier vendeur au monde de telephone, suivi par les restes de Nokia (aujourd'hui Microsoft) et Apple n'est que 3eme. Pareil pour le PC, Apple est second, Microsoft restant le dominant sur le maché du PC.

L'endroit ou Apple est numéro un incontesté c'est sur le marche des tablettes avec l'iPad. Ao niveau de l'iPod aussi dans une moindre mesure.

Sinon concernant la guerre Apple/Microsoft, en fait elle n'a jamais cessé. Microsoft a réussi a éviter un échec lié a des condamnations pour avoir copié le système d'Apple, au prix d'accords avec Apple, mais il n'en demeure pas moins que Microsoft est ultradominant sur le PC comme il y a 10 ans. Et pendant 10ans les pratiques anticoncurrentielles abjectes de Microsoft n'ont connu qu'une accalmie temporaire du a la condamnation record de Microsoft par l'Europe.

Le seul gros changement depuis 30 ans et en train d'arriver avec l'accession au pouvoir de Nadella, qui est en train de solder les activités GP du groupe pour faire de MS un société pure B2B et de services.

Et de son coté Apple doit assumer l’échec cuisant de Yosemite, dont beaucoup de choses, a commencer par la conception, rappellent la gabegie de Windows Vista.

Finalement, ici on est encore sur un site dedié au utilisateurs Apple, avec des auteurs qui sont eux mêmes de vrais utilisateurs Apple.

avatar MacGyver | 

Le plus drole, c est qu aujourdhui, Apple peine a faire un bon OS alors qu il feusaent ca tres bien ya 7ans

avatar philiipe | 

@MacGyver :
Oui. Il y a 7 ans le MAC était encore LA principale source de revenus. Puis vint iOS ( IphoneOS) qui transforma Apple en fabricant de téléphone :-/

avatar patrick86 | 

"Puis vint iOS ( IphoneOS) qui transforma Apple en fabricant de téléphone :-/"

Vision simpliste.

Un iPhone est structurellement et fonctionnellement parlant plus proche d'un Mac (miniature de poche), que du téléphone. C'est un ordinateur.

avatar C1rc3@0rc | 

@patrick86
Tu as parfaitement raison, mais cette dimension echappe a beaucoup de gens. Apple a mis sur le marche un ordinateur multiconnecté en permanence, doté de fonctions de telephonie, et peu de gens ont compris ca, la plupart sont resté sur le principe anterieur de smartphone.

iOS c'est a 95% MacOS X, les 5% etant l'interface tactile multitouch remplaçant l'interface clavier souris, et la gestion de la telephonie.

Google de son coté a ete le seul a etre capable de suivre Apple sur cette voie, avec succes.

Si la première sources de revenus d'Apple est aujourd'hui l'iPhone, il faut aussi remettre les choses en contexte: c'est la première DES sourceS de revenus d'Apple!
Car Apple est passé d'un fabricant de PC (le Mac est un PC, Personal Computer, popularisé par Apple avec l'Apple 2!) dont c'etait LA seule source de revenus, a un ensemble de productions informatiques aussi reussies, innovantes que rentables!

Le CA d'Apple se fait aujourd'hui avec les iPhone, les iPad, les iPod, l'AppleTV et les Mac. On peut rajouter iTunes. Le reste etant des services "adjuvants" permettant de mieux vendre les produits Mac OS et iOS, et ils sont a l’équilibre.

Avant l'iPod Apple dépendait UNIQUEMENT du Mac. Alors que la concurrence faisait ses bénéfices largement ailleurs que sur la vente de machines...(ou meme d'OS)

avatar Florian Innocente | 

@philiipe : Oui. Il y a 7 ans le MAC était encore LA principale source de revenus. Puis vint iOS ( IphoneOS) qui transforma Apple en fabricant de téléphone :-/

Note que si Apple s'en était tenue au Mac et si elle n'avait pas fait l'iPod et l'iPhone, elle serait probablement aussi présente aujourd'hui sur le marché qu'un Compaq ou qu'un Gateway 2000…

avatar Sostène Cambrut | 

@MacGyver

Cette bonne blague.

Toutes les versions 10.x.0 ont toujours été catastrophiques. Et c'était particulièrement vrai au début d'OSX.

Franchement, il faut vraiment aller lire les forums de Tiger, Leopard et Snow Leopard.

Cette vision romantique du "c'était mieux avant" n'a absolument rien de réel. En particulier pour Apple.

La seule vérité c'est que les différents OSX ont toujours été plus stables après quelques mises à jour.

avatar C1rc3@0rc | 

@ Sostène Cambrut

Si la premiere version d'OS X a ete une catastrophe, c'etait pour des raisons historiques qui ont obligé Apple a sortir une version batarde non terminée.

Apres, MacOS X a ete peut etre moins optimisé qu'a l'ideal, mais c'est un OS qui fontionnait et etait stable. Pas besoin de redémarrer plusieurs fois par jours comme dans nombre de versions de Windows et DOS.
Ce que l'on peut reprocher a Apple c'est d'avoir la bougeotte et de revoir tous les 4 matins des API et des fontcions qui auraient interet a rester stables voire figées.

Mais on peut surtout remarquer qu'il y a eu un cafouillage total avec Yosemite. On est passe d'OS au pire mal optimises et corrigés en 3eme revision et introduisants parfois des incompatibilités ascendantes gênantes, a un équivalent de Windows VISTA, instable, lent, buggué a mort, creant artificiellement des incompatibilités avec tout et n'importe quoi et surtout, une première hélas, une interface lamentable et moche.

Le "c'etait mieux avant" est une realite face a 10.10, nombre de machines restants sous les OS précédents, non parce que trop anciennes, mais parce que 10.10 est inutilisable!

Et la seule est unique cause de cela c'est parce que le pole design a pris le dessus chez Apple après la disparition de Jobs, et que Cook a ete incapable de mettre un hola a cela... en tout cas jusqu’à maintenant.

Heureusement ll semble que Frederighi soit arrivé a redresser la barre pour 10.11, enfin pour la mecanique, parce que l'interface c'est toujours pas réparé.

Il n'en demeure pas moins qu'Apple n'a jamais autant vendu de Mac et que c'est pratiquement le seul PC qui soit en croissance...

avatar xDave | 

Il ne faut pas non plus exagérer.
OS X est sorti en Beta Publique d'abord, puis 10.0. etc.
On ne pouvait évidemment pas tout faire avec (portage des applications oblige) mais pour beaucoup de choses c'était parfaitement utilisable.
En parallèle il y avait le support de Classic ou le Double Boot OS9 pour la période de transition.
Et à considérer également la puissance relative des machines et de ce qu'on leur demande depuis.
Les ingénieurs d'Apple ou de Microsoft ou je ne sais qui ne sont pas des charlots finis comme le laissent sous-entendre certains commentaires parfois.
On parle de projections/choix techniques sur 2,3,5, 10 ans.

Et surtout, on est sorti de l'informatique de Geek ou de Mr Tableur avec de nouveaux usages, la mobilité, la domotique, les systèmes embarqués, toussa toussa.

avatar NORMAN49 | 

Pour l'interface je suis, hélas, d'accord. Perte d'évidence, appauvrissement du design... plat, moche et... plat ;-)
De là à comparer Yosemite à Vista... il ne faut pas exagérer, ce système n'est pas buggé jusqu'à l'OS comme l'était Vista. Il a cette introduit des bogues et des incompatibilités pour peu de nouvelles fonctions i.n.d.i.s.p.e.n.s.a.b.l.e.s. Du mois je ne connais personne parmi les gens "normaux" qui m'entourent qui exploitent vraiment OSX c'est à dire qui ont une démarche différente de celle qu'ils auraient sur un PC et donc n'améliorent pas la producivité potentiellement permise par le MAC.
Il me semble qu'Apple devrait maintenant bétonner son OS et le DOCUMENTER et arrêter de gigoter ;-)

avatar C1rc3@0rc | 

@NORMAN49

Moais j'ai mal formulé: ditons plutôt que Yosemite est pour Apple ce que Vista a été pour Microsoft.

Et il semble que Frederighi fasse le meme boulot salvateur avec 10.11 que Microsoft fait avec Windows 7. Deja les betas tournent bien sur des machines anciennes, les bug enormes (ou backdoor...) present dans 10.10 ont disparus, les modules instables ont ete remplacé par ceux de 10.9 et optimisés ou corrigés.
On voit aussi qu'Apple a deplacé la majorité de ses ressources sur 10.11 en laissant le minimum pour boucher les trous sur 10.10.

Reste maintenant a Cook a mettre un bureau d'ergonomes pour chapeauter le design afin de reparer l'interface et de lui rendre l'ergonmie legendaire de MacOS et l'esthetique qui existait autant dans Apple que dans NeXT.

@xDave
Tu oublis de dire que MacOS X etait un hybride entre NeXTStep et MacOS 9. Il a fallut integrer autant des technos developpées pour MacOS 8 et 9 que les basses couches Unix, et les structures de NeXTStep.
Et il a fallut gerer 3 architectures processeurs diferrentes Motorola 68k (MacOS et NeXTStep), PowerPC (MacOS et Unix) et x86 (NeXTStep et MacOS X), avec des emulateurs, des grosses boites d'editions qui ont trainé les pieds (Adobe n'a toujours pas fini la transition PPC => x86 que l'on va passer a ARM...)

Et oui les developpeurs de MS comme ceux d'Apple sont de haut niveau, mais le probleme c'est pas eux, c'est audessus. Chez MS c'est l'etage finance et marketing, et chez Apple c'est l'etage design.

avatar MacMarc | 

"Le "c'etait mieux avant" est une realite face a 10.10, nombre de machines restants sous les OS précédents, non parce que trop anciennes, mais parce que 10.10 est inutilisable!"

C'est ce que les gens pensent à force de lire et prendre pour argent comptant les commentaires alarmistes de certains, mais perso, Yosemite ne m'a guère posé de problèmes.
Si, depuis peu, un problème avec Mail, qui ne m'en avais pas fait jusqu'ici, ce qui fait que je serai content de pouvoir installer El Capitan, en espérant que ça passe...
Mais le fait que ma boîte de réception soit très chargée et que j'aie 10 comptes mails de provenances diverses ne l'aide évidemment pas...

avatar Un Type Vrai | 

Malheureusement la mémoire humaine inclu un système de protection très efficace pour oublier les peines passées.
Courage pour défendre ton point, je sais que tu as raison, mais entre des preuves certaines et vérifiables et la mémoire humaine, les gens s'accrochent à la seconde.

avatar perceval78 | 

Quand on pense qu'Excel est né sur le mac a l'epoque où Multiplan et Lotus 123 se taillaient la bourre.
Win95 etait une bouze et il a fallut attendre Win98SE pour être au niveau du Mac.
Et quand OsX est arrivé Apple a laissé Microsoft sur place. Un systeme avec une architecture micro noyau unix et une ihm au top niveau.
Puis XP service pack 2, puis une bouze Vista, puis Seven, puis 2 bouzes 8 et 8.1, puis Win10, pourquoi 10 et pas 9, mais pour rattraper Apple bien sûr.
Utilisateur PC depuis msdos, amis Apple-istas, restez sur Mac vous avez fait le bon choix, la majorité des gens comme continuons de ramer pour M$.
On ne change pas une equipe qui perd.
Un jour peut-etre le Père Noël m'offrira le Saint Graal, un MB(air pro on s'en fout), mais d'ici là on peut continuer a evoquer les souvenirs douloureux.

avatar occam | 

D'accord pour la bouze. J'étais sysadmin à l'époque et de mon point de vue, Win95 était un tas de fiente, que Win98 a rhabillé d'un bas de soie.

Windows NT 4, par contre, c'était vraiment un OS pro (pour l'époque): du vrai pre-emptive multitasking, 4GB RAM, GDI dans le kernel, un vrai shell, etc.
Comme ça venait en grande partie de chez DEC, c'était d'un autre niveau que le DOS en couche-culotte qu'était encore Win95/98.

Puis, il est vrai que j'ai virtualisé NT 4 sur PowerPC: les PPC avaient encore une longueur d'avance sur x86.

avatar elbibou | 

@occam :
En tant que pro que tu es tu sais très bien que NT n'était pas pour du grand public. Je l'utilisais a l'époque dans mon école d'ingénieur.

avatar RoboisDesBins (non vérifié) | 

@perceval78
"Un systeme avec une architecture micro noyau unix"
Il faudrait peut être connaître son sujet avant de la ramener : la technologie Windows NT (Windows NT lui-même, mais aussi Windows 2000, Windows XP, etc) EST BASEE sur le micro noyau de l'université Carnegie Mellon

http://www.operating-system.org/betriebssystem/_french/bs-windows.htm

avatar elbibou | 

@perceval78 :
Je te rappelle juste que Microsoft a sauvé Apple de la faillite.

avatar NORMAN49 | 

Je rappellerais aussi qu'en "sauvant" Apple M$ s'est sauvé lui même du démantèlement (antitrust) et d'amendes record ^pour avoir pompé pas mal de brevets Apple.
Ce n'était certes pas un acte désintéressé ;-)))

Pages

CONNEXION UTILISATEUR