Bien démarrer avec la Photothèque iCloud

Anthony Nelzin-Santos |

Avec l'application Photos introduite dans OS X 10.10.3, Apple a lancé un nouveau service de stockage et de synchronisation baptisé Photothèque iCloud. Nous vous proposons un extrait de notre livre Photos pour Mac expliquant comment bien démarrer avec ce service.

Si vous activez la Photothèque iCloud, toute votre collection de photos et vidéos sera stockée dans le nuage et vous pourrez y accéder depuis votre Mac, iPhone ou iPad, ou sur iCloud.com dans n’importe quel navigateur. Vous n’aurez pas le choix de transférer seulement les dernières photos, ou d’exclure les captures d’écran de votre iPhone, ou de ne synchroniser qu’un album intelligent — c’est tout, ou rien.

À moins que vous ne possédiez que très peu de photos et puissiez vous contenter des 5 Go de stockage gratuit, activer la Photothèque iCloud revient donc à s’abonner à une offre de stockage iCloud.

Vous pouvez essayer la Photothèque iCloud sans payer pour « mettre à niveau le forfait de stockage iCloud ».
Mais Photos vous fera immédiatement remarquer, le cas échéant, que « vous pourriez manquer d’espace de stockage iCloud en téléchargeant cette bibliothèque ». N’espérez pas gruger en vous disant que cela suffira bien pour récupérer les dernières photos : la synchronisation est automatiquement coupée lorsque l’espace de stockage iCloud est plein, et OS X ne cessera de vous le rappeler tant que vous n’aurez pas soit fait le ménage, soit sorti votre carte bleue. Cliquez sur Annuler pour revenir à l’écran précédent : vous pourrez alors cliquer sur « Vérifiez si votre forfait actuel convient à la taille de votre bibliothèque » pour que Photos vous propose une offre adaptée à vos besoins.

Malheureusement, ces offres sont assez chères :

  • 0,99 € par mois pour 20 Go de stockage ;
  • 3,99 € par mois pour 200 Go de stockage ;
  • 9,99 € par mois pour 500 Go de stockage ;
  • et 19,99 € par mois pour 1 To de stockage.

Pour comparaison, Dropbox et Google proposent 1 To de stockage pour 9,99 € par mois. L’offre « Pro » de Flickr, facturée moins de 25 dollars par an, est même assortie d’un stockage illimité.

Vous hésitez ? Dans le doute, abstenez-vous : Photos cache une option qui offre un bon compromis le temps que vous vous décidiez. Au lieu de choisir une offre de stockage, cliquez sur Annuler, puis Pas maintenant. Une fois que Photos aura traité votre photothèque, ouvrez ses préférences, puis dirigez-vous dans l’onglet iCloud. Regardez, sous les options relatives à la Photothèque iCloud : le Flux de photos est toujours disponible !

Photos prend toujours en charge le Flux de Photos.

Si la Photothèque iCloud est un service de stockage, le Flux de photos n’est qu’un « simple » service de synchronisation, qui peut tout à fait se contenter des 5 Go gratuits. Le Flux de photos conserve vos photos des 30 derniers jours (dans la limite de 1 000 photos sur les appareils iOS) : tant que vous lancez Photos au moins une fois par mois, vous pourrez récupérer automatiquement les photos de votre iPhone.

Vous ne pourrez pas vous reposer éternellement sur le Flux de photos — Apple a déjà commencé à effacer toute mention de son existence sur le site. Mais puisqu’il reste la seule solution de synchronisation avec iCloud pour les appareils restés sur iOS 7, il devrait continuer à fonctionner pendant quelques mois, voire quelques années. Voilà qui devrait vous laisser suffisamment de temps pour vous décider.

Si vous choisissez finalement d’adopter la Photothèque iCloud, sachez que vous pouvez l’activer non seulement dans les préférences de Photos, mais aussi dans la section iCloud des Préférences système. Cette section offre l’avantage de donner un aperçu du stockage iCloud : cliquez sur le bouton Gérer…, et vous en aurez même le détail complet.

La section iCloud des Préférences système donne un aperçu de votre stockage dans le nuage. Survolez les blocs de couleur pour voir l’espace occupé par vos photos, vos sauvegardes d’appareils iOS, et vos autres contenus. Cliquez sur le bouton « Gérer… » pour obtenir plus de détails.

Cliquez sur le bouton Options…, au bout de la ligne Photos : vous retrouvez peu ou prou les options de l’onglet iCloud des préférences de Photos. Au moment où vous cocherez la case Photothèque iCloud, le système calculera la taille de votre photothèque pour savoir si vous avez assez d’espace de stockage iCloud. Si ce n’est pas le cas, il vous dirigera vers la formule la plus adaptée.

Après que vous aurez coché la case « Photothèque iCloud », le système vérifiera si vous disposez d’assez d’espace de stockage iCloud. Dans cet exemple, ce n’est pas le cas : le message « Le volume de cette bibliothèque excède votre capacité de stockage iCloud » apparaît.
Il suffit alors de cliquer sur « Mettre à niveau… » pour que le système vous aiguille vers l’offre la plus adaptée. Comme cette photothèque pèse 53,01 Go, l’offre 200 Go est sélectionnée par défaut. Entrez le mot de passe de votre compte iCloud et confirmez vos coordonnées bancaires pour finaliser votre abonnement : la procédure est exactement la même si vous optez pour la Photothèque iCloud dès la première utilisation de Photos.

Si d’aventure vous remplissiez tout l’espace de stockage iCloud, le système vous proposerait immédiatement de passer à la formule supérieure, selon le même principe.

Si vous remplissez tout l’espace de stockage iCloud, le système vous avertira immédiatement avec le message « Espace de stockage iCloud saturé ».

Vous pouvez au contraire revoir votre abonnement à la baisse, voire couper la Photothèque iCloud et libérer l’espace qu’elle occupe, toujours dans la section iCloud des Préférences système.

Dans la sous-fenêtre « Gérer… », cliquez sur « Photothèque » pour voir combien de photos et de vidéos sont stockées sur votre compte iCloud. Si vous utilisez déjà la Photothèque iCloud, une petite ligne « Désactivez la Photothèque iCloud et supprimez des photos et vidéos d’iCloud dans 30 jours… » apparaît en bas.
Cliquer dessus permet de désactiver purement et simplement la Photothèque iCloud — vous retrouverez alors le Flux de photos. Si vous avez cliqué par erreur, vous pouvez encore annuler l’opération avec le bouton « Annuler Supprimer ». Cette fonction permet aussi de libérer l’espace occupé par la Photothèque iCloud si vous l’avez déjà désactivé par ailleurs.
Si vous ne souhaitez pas supprimer votre Photothèque iCloud, mais simplement revoir votre abonnement à la baisse (par exemple parce que vous avez supprimé des photos ou créé une nouvelle photothèque plus petite), cliquez plutôt sur le bouton… « Acheter du stockage supplémentaire… ». C’est contre-intuitif, mais cela permet de faire apparaître le panneau des différentes offres de stockage, qui contient un bouton « Pour réduire votre forfait… ».
Après avoir confirmé votre mot de passe iCloud, vous pourrez revoir votre abonnement à la baisse. Ici avec un forfait 20 Go, la seule option est de repasser à l’offre gratuite (le petit panneau triangulaire jaune indique que cela pose un problème : 8 Go de stockage sont occupés, comme c’est indiqué en haut à gauche, mais l’offre gratuite se limite à 5 Go). Si vous passez à une offre inférieure en cours de mois, vous pouvez contacter Apple pour obtenir un remboursement au prorata.

En passant à une offre supérieure, vous vous retrouverez peut-être avec plus de stockage dans le nuage que sur votre disque ! En effet, même le nouveau MacBook n’embarque que 512 Go de stockage au mieux, alors qu’Apple propose jusqu’à 1 To de stockage iCloud. Dans ce cas, il est tout à fait possible que vous saturiez votre disque de photos, sans que votre stockage iCloud ne soit plein — non seulement Apple a prévu ce cas, mais elle a conçu OS X Yosemite et la Photothèque iCloud pour ce cas.

Si votre Photothèque iCloud prend plus de place que vous n’en avez sur votre disque, le système vous proposera d’« optimiser le stockage ». OS X Yosemite et Photos ont été conçus pour ça.

Pour en savoir plus sur Photos, consultez notre guide Photos pour Mac disponible dans l'iBooks Store.

avatar Minileul | 

La photothèque doit forcément être sur le SSD interne ?, car elle ne se synchronise pas chez moi

avatar drarigemualliug | 

@Minileul :
Ta photothèque peut être sur un disque externe, la mienne l'est et tout est fonctionnel. Tu dois seulement t'armer de patience car la première synchronisation peut être très longue, voire plusieurs jours.

avatar fautedegout | 

Consternante arnaque signée Apple......le flux de photo ne décomptait pas d'espace de stockage des 5gb....Alors que ce nouveau service, lui, bouffe votre espace des 5gb et vous pousse à payer.

Bravo Apple encore une fois.....pour quelle valeur ajoutée ? Nulle.

avatar iGeek07 | 

@fautedegout :
C'est pas par ce que la valeur ajouté est nulle pour toi qu'elle l'est pour tout le monde.
Ce nouveau service permet d'avoir une bibliothèque synchronisée entre tes appareils, ainsi que toutes les retouches que tu fais. Moi j'appelle ça de la valeur ajoutée.
Si tu n'as pas besoin de la synchronisation des retouches, alors comme beaucoup l'ont dit avant, Flickr propose 1To gratuit pour synchroniser.
Si tu veux garder le Flux de Photos… eh bien fait le puisque le service est toujours proposé.
Sérieux je ne comprends pas de quoi tu te plains.

avatar Lestat1886 | 

@fautedegout :
Heu il y a une différence : la photothèque synchronise TOUTES les photos... Donc non ce n'est pas une arnaque

avatar adixya | 

@fautedegout :
Ha ha c'est grotesque comme commentaire.
Sans la photothèque iCloud la région des photos n'a aucun sens sur les appareils iOS c'est un bordel sans nom.

Elle n'est pas parfaite cette photothèque elle a des défauts de jeunesse. Mais c'est un progrès par rapport a ios 7 absolument stupéfiant.

avatar le ratiocineur masqué | 

@Fautedegout :

"... ce nouveau service (...) vous pousse à payer."

Tu as aussi oublié de préciser que ce service est élitiste car le ticket d'entrée est à 0.99euros. Bling bling !! si t'as pas un loft à Monaco, jet privé et compte en banque aux Caimans tu rentres pas hein ^^

Non mais franchement Fautedegout, ton commentaire est une faute de goût !

avatar dperetti | 

"Optimiser le stockage", qu'ils disaient...
Tu parles, nsurlsessiond qui télécharge comme un malade en tâche de fond à 3MB/s.
Et les 60GB qui restaient libres sur mon macbook air sont maintenant occupés par une librairie dont je ne comptais faire qu'une utilisation ponctuelle sur cette machine...
Toujours cette manie d'Apple de n'offrir aucun contrôle sur quoi que ce soit.
Il est insupportable qu'OS télécharge plusieurs dizaine giga-octets sans la moindre indication (tout le monde n'a pas iStat Menus, Little Snitch ou autres) et sans la possibilité de régler des seuils.

avatar oomu | 

vous voudriez régler la vitesse de débit lors des synchros ?

avatar dperetti | 

Non je voudrais être informé qu'il y en a une en cours (menu item) et éventuellement l'interdire si je suis sur une connexion mobile. J'aimerais aussi régler des tailles de caches max pour iCloud drive (qui à ma grande surprise a mis en cache sur mon macbook toutes mes données iOS), etc.

avatar Lestat1886 | 

Je ne me suis toujours pas décidé à l'utiliser parce sue je trouve que ce n'est pas assez clair (ou alors trop simple): qu'est-ce qui reste sur l'appareil? J'aurai préféré un onglet séparé. J'attends iOS 9 pour voir et me décider définitivement

avatar oomu | 

sur l'appareil il reste tout ce qu'il peut stocker. TOUT.

sur un mac, votre photothèque est censée être ENTIEREMENT STOCKEE !

avatar nico2mars | 

Salut,

J'ai activé la phototèque mais les photos que je fais sur l'iPhone ou celle que j'ajoute sur le mac n'apparaissent pas sur l'un et l'autre.

Une idée? C'est quand même assez flou...

avatar oomu | 

vérifiez que vous utilisez le même compte iCloud partout.

avatar samsneed86 | 

Premier truc a faire sauvegarder ses photos sur un truc mature genre flickr, dropbox etc...avant de tester l'amateurisme de photo

avatar nico2mars | 

A partir du moment ou on paramètre photos pour que les photos soient conservés sur le mac tant qu'il y a de la place, je vois pas trop ce qu'on risque.

avatar Lestat1886 | 

@samsneed86 :
Oui bon sur dropbox j'ai certaines photos qui ne s'affichent plus comme si le fichier était "cassé". Le meilleur moyen reste une sauvegarde sur disque dur en plus quel que soit le service utilisé

avatar oomu | 

vous risquez rien tant que vous conservez vos photos sur le mac

avatar Jean Claude Dusse | 

Je n'aime pas du tout cette app. Ils ont enlevé beaucoup de fonctions que j'utilisais. Et elle est beaucoup trop froide.
Je reste sur iPhoto pour le moment malgré les nombreux bugs.

avatar Weldon | 

@Jean Claude Dusse :
+1 les événements étaient parfait

avatar Thierry61 | 

mmm... je ne serais pas aussi dur avec Photo. Bcp de fonctions de base de iPhotos sont présentes quoique relativement masquése. Et on peut gérer plusieurs bibliothèque photo différentes et choisir laquelle de ces bibliothèques est la bibliothèque système. Je ne pleure pas sur la suppression des évènements, je ne les utilisais pas vraiment.

Donc, tout bien considéré, Photo a une certaine souplesse.

En revanche les fonctions "iCloud" ne m'excitent pas des masses. ICloud m'intéresse surtout pour Publier/ partager des albums. Le stockage centralisée de mes photothèque ne m'intéresse absolument pas (en contrepartie, bien sur, il me revient de faire gaffe à leur sauvegarde/archivage); la synchro "totale" entre appareils iOS non plus.

Le système de synchro sélective façon iTunes correspond à mes besoins. Par ailleurs je regrette l'absence de certaines fonctions comme la géolocalisation manuelle façon Aperture. Donc passer à photo (sans iCloud) pour certaines de mes photothèques pourquoi pas - ça serait juste une migration "iso-fonctionnelle" - ? mais certainement pas pour toutes. Et certainement pas pour ma photothèque principale (celle qui pourrait faire office de photothèque système" selon le jargon de Photo).
Bref je joue avec Photo, histoire de me familiariser avec ce soft. Mais je n'envisage absolument pas de migrer.

avatar greggorynque | 

Client dropbox pro, il est clair que je refuse pour le moment de payer plus d'1€/mois sur icloud tant qu'ils n’améliorent pas leur service et qu'ils ne sont pas capables de rendre leurs options plus versatiles.

L'immense majorité des utilisateurs ne possède pas plus de 50Go de photos, et des options entre 20 et 200Go seraient les bienvenues. S'ils veulent être chers ok, mais qu'ils proposent un forfait s'adaptant automatiquement aux besoins plutôt qu'un seul palier utile (200Go) à quasiment 50€ par an.

En attendant, je vide chaque année les photos de l'année passée de l'iphone sur mon ordinateur, et le resynchronise en filaire, me permettant de garder une copie locale de mes photos, et ne pas risquer de tout perdre (celle de l'année en cours étant en copie sur icloud.)

Du fait que mes photos ne soient pas tout le temps à jour, j'utilise de fait assez peu iphoto/photos et je ne serais pas gené d'un jour partir ailleurs pour la gestion des photos tant l'effort d'apple est minimal sur le sujet.

Dropbox pousse un peu la question, via caroussel (proposé de façon systématique et assez intrusive d'ailleurs) mais c'est encore bien trop rudimentaire pour mes besoins.

Bref je ne serais pas surpris qu'apple donne un vent de fraicheur à ses offres icloud avec le prochain iOS et fusionnent les itunes match, icloud et autres dans une seule offre plus lisible. Ils en ont vraiment besoin, on est très très loin du crédo de simplicité d'apple.

avatar iGeek07 | 

J'avoue que je suis assez curieux de savoir ce qu'ils vont faire avec iTunes Match… maintenant que je paie du stockage iCloud, ça serait cool que je puisse mettre ma musique dessus plutôt que de payer un autre service… Mais pas sur que ce soit l'avis des ayant droit.
Je ne me fais pas trop d'illusions, avec leur service de streaming qui arrive, iTunes Match (qui n'était pas franchement dans les priorités) va se retrouver très délaissé…

avatar pillouti | 

Heureusement que Dropbox a refusé de se faire racheter par apple.

avatar philiipe | 

Chez HUBIC (100% français) c'est 50 eur/an pour 10 to !!!
Alors pour les prix iCloud, même pour les prix DROPBOX, on repassera...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR