Dreamweaver CC va passer au 64 bits

Florian Innocente |

Dreamweaver va enfin être proposé en 64 bits à l'occasion de sa prochaine mise à jour. L'outil de création de sites d'Adobe exigera alors OS X Lion au minimum et son éditeur promet des progrès dans ses performances. Adobe précise également que si cette mise à jour va écraser celle de juin dernier, il sera toujours possible de retélécharger et d'utiliser la version CC actuelle.

Si l'on utilise des extensions d'éditeurs tiers, il faudra s'enquérir de leurs mises à jour. Les modules utilisés aujourd'hui ne fonctionneront plus en mode 64 bits. Adobe assure avoir travaillé en amont avec ces développeurs. Davantage de détails sur les autres modifications apportées au logiciel seront données début octobre. Il n'y a pas encore de date précise toutefois pour la disponibilité (prochaine) de cette mise à jour.


avatar - B'n - | 

Enfin ! Il est d'une lourdeur ce logiciel, il freeze régulièrement et est bien plus lent que ses concurrents sur les transferts FTP…

avatar farscape54 | 

Quand il était dans les mains de Macromedia, c'était le logiciel de référence pour les développeurs !
Maintenant qu'il est chez Adobe, ce logiciel est devenu une usine à gaz (comme photoshop) mais surtout il est d'une lourdeur impressionnante !

avatar Akarin | 

Wow... Le souvenir du passé qui re-surgit. Y a encore des gens qui utilisent ce truc ?

avatar - B'n - | 

@ Akarin : si t'as mieux dis toujours…

avatar mamzellec | 

T'es sérieux??? Sublime text, Coda, et j'en passe…Dreamweaver est une usine à gaz…

avatar Cap.Achab | 

Rien à voir, ni les mêmes logiciels, ni la même cible.
Dreamweaver est un éditeur WYSIWYG, les autres sont des éditeurs de code (voir des gestionnaires de projets pour Coda). Autant comparer des traitements de texte avec des logiciels de mise en page, en somme.

Si je pèterais un câble à développer un site entièrement avec Dreamweaver, si j'adore Coda, pour une simple newsletter toute bête à base de tableaux et sans styles CSS c'est un soft qui trouve sa place. En tout cas qui me fait gagner du temps.

avatar Manao | 

@Cap.Achab : Bien sûr que tout à voir. C'est pas un logiciel pour trier les frites. Je code tout à la main sans Wisiwyg (c'est totalement old-school ce terme d'ailleurs). Le seul truc de bien dans DW c'est la base de référence W3C. Totalement inutile aujourd'hui.

avatar Manao | 

@Cap.Achab : Si, j'oublie les connecteurs SGBD qui peuvent s'avérer utiles. J'ai utilisé ce soft pendant des années avant la prolifération des CMS. Aujourd'hui, son intégration dans un processus de production CMS/F lui retire beaucoup de son intérêt.
Il existe un domaine où il peut intégrer un process de production pour les webmasters qui doivent produire des pages avec des contenus complexes et effectivement ce soft peut les aider à composer des pages très riches sémantiquement.

avatar Akarin | 

@- B'n - :

Ouaip : ligne de commande, quelques scripts pour l'envoi FTP ou le déploiement Git ou RSync et un éditeur de texte avec plugin Emmet.

Vu le prix de DreamWeaver, il se positionne clairement comme un outil pro voir semi-pro... Autant j'imagine pas Pépé envoyer sa newsletter html avecun éditeur de text, autant je ne le vois pas acheter DW. De même, je ne vois pas un pro l'utiliser.

avatar Manao | 

@- B'n - : Tu es sérieux ? Textmate, Coda, Expresso, SublimeText, TextWrangler…

avatar - B'n - | 

@ mamzellec : Pas la peine de le dire sur ce ton…
Si ces outils offrent la possibilité de gérer de manière pratique et efficace des dizaines de sites alors ok. (synchronisation, modifications groupées, FTP avancé, serveur d'évaluation, …)

avatar alucardex | 

Le wysiwyg rien de mieux pour coder un site avec les pieds Ce logiciel d'une lourdeur affligeante va bien de paire avec

avatar Akarin | 

@alucardex :
Ben justement, DW s'adresse à ceux qui ne savent pas coder (ou qui codent lentement du au manque d'expérience). Au final, comme n'importe quel générateur de code, ça produit de la merde en plaques.

avatar alucardex | 

Ce qui est un non-sens le logiciel étant payant comme une suite pro..

bref une bonne *** comme seul Adobe c'est le vendre ^^

avatar iSteph | 

@Manao : Quitte à être en Wysiwyg (et non « Wisiwyg » s'il te plait : old school peut-être, mais de nombreux UX designer ferait bien de s'en rappeler) et être abonné à la Creative Cloud d'Adobe, autant utiliser Muse, bien plus convivial. Ça fait belle lurette (ça, c'est « old school » ! ;-) que j'ai laissé tomber DreamWeaver vite devenu NightmareWeaver :-)

avatar Manao | 

@iSteph : LOL ! Oui NightmareWeaver. Très bon.
Oui je rappelle pour les plus jeunes la notion de Wysiwyg (what you see is what you get) qui était la garantie (presque) d'un résultat identique entre l'écran et le papier (ou plus largement, affichage = résultat). De manière biaisée, l'on parle de Wysiwyg pour Dreamweaver pour préciser qu'il a un mode "design" qui permet de faire mumuse et placer ses blocs (div) à la souris, coloriser le texte, placer des images… ceci dit, pour avoir donné des cours à la Fac avec, j'avoue que le soft est vraiment puissant mais il s'adresse alors à des professionnels confirmés, ceux-là mêmes qui veulent des softs légers, quitte à démultiplier les applis.
Bon ce n'est qu'un avis, issu de mon expérience perso.
Autre point noir, le prix qui doit tourner autour des 250 € contre un petit 70 € (ou pas loin pour Coda2). C'est aussi un argument.
Enfin, juste un mot pour dire que, malgré ces tableaux peu honorables, il a été le premier outil de création de nombre d'entre nous et nous a appris à bien faire les choses, on peut lui rendre ça :)

avatar Manao | 

@iSteph : Et attends ! Tu ne te souviendrais pas du nom du soft qu'Adobe avait racheté qui permettait aussi de faire des sites web ? Cette appli était top, hyper graphique et très ergonomique. Bon c'était avant le rachat de Macromedia. Si jamais… ;)

avatar Jetsurfer | 

@Pablo c'était CyberStudio... qui fût par la suite massacré par Adobe, comme FreeHand et sans doute d'ici peu comme FireWorks. Depuis que les logiciels de Macromedia sont passés chez Adobe, autant oublier.
Il y en a d'autres, voir un CMS et le tour est joué.

avatar bugman | 

@Jetsurfer : Ce n’était pas MX Studio plutôt (une suite de logiciels dont DW) ?
Il me semble que CyberStudio c'est GoLive (pas du Macromedia).

avatar Manao | 

@Jetsurfer : C'est ça. Une bonne solution très bien fichue… punaise on parle de 1998 là. C'est dur, très dur :)

avatar f-factor | 

vous voulez du Wysiwig ?

Un navigateur récent et respectueux des normes pour le rendu (au hasard FireFox)
Un plugin de débug/livecode (au hasard FireBug)
Un bon éditeur texte, shareware de surcroit (au hasard SublimeText).

Budget total ? 55 euros pour SublimeText en shareware (tout à fait utilisable gratuitement) !

Dreamweaver et son tarif fait pâle figure... et pour l'implémentation des scripts/bases le monde open source fourmille d'objets très bien faits (Mac et PC)

Dreamweaver à bien servi, mais pour le présent ou l'avenir allez plutôt voir l'excellent Macaw par exemple (http://macaw.co), aussi efficace en rendu visuel qu'en code sémantique et moderne (grids, responsive etc...).

avatar petergab | 

Contribution tardive...
J'utilise toujours GoLive qui a été recompilé pour processeur Intel et qui marche toujours.
J'ai voulu, à l'instant, tester Dreamweaver CC, et après téléchargement... il ne se lance pas.
Et GoLive fonctionne toujours (je suis sous Yosemite).
Je ne suis pas un professionnel des sites, mais je maintiens le mien avec GoLive effectivement absorbé par Adobe pour être remplacé par un logiciel bien moins efficace/performant/facile/stable... et on peut en rajouter.

avatar kac | 

Il y a aussi l'excellent Adobe Edge Code ou Bracket (http://brackets.io) qui est une version "légère" et mais que certains comme moi trouveront complète.

CONNEXION UTILISATEUR