La compression JPEG de Mozilla testée par Facebook

Stéphane Moussie |

Mozilla vient de sortir la version 2.0 de mozjpeg, son utilitaire open source qui compresse les fichiers JPEG. Pour réduire la taille des images et ainsi faire des économies de bande passante, Mozilla a choisi d'améliorer la compression des fichiers JPEG en optimisant libjpeg-turbo plutôt que d'introduire un nouveau format (le WebP par exemple) qui nécessiterait un travail de compatibilité.

Logo de Firefox fortement compressé.

Cette mise à jour majeure de mozjpeg, qui apporte des améliorations techniques, est surtout l'occasion d'annoncer que Facebook soutient le développement. L'entreprise a donné 60 000 $ et teste actuellement l'utilitaire pour améliorer la compression des images qui circulent sur son réseau social. mozjpeg réduit le poids des images de 5 % en général. Sur un fichier ce n'est pas énorme, mais multiplié par les milliards qui sont partagés sur Facebook quotidiennement, la différence est sensible.

Pour la version 3.0 de l'utilitaire, Mozilla va se concentrer sur la compression sans perte de qualité. Le directeur de la technologie Andreas Gal a déclaré à The Next Web qu'il était encore possible de grappiller quelques pourcents d'optimisation.


avatar jerome74 | 

Mouais... C'est un format de compression qui a largement plus de 20 ans, et si la taille des images a grossi depuis cette époque, la puissance CPU disponible a elle complètement explosé. Alors bien sûr on ne va pas jeter le jpeg à la poubelle du jour au lendemain, et tant qu'à faire, autant optimiser cet algorithme, mais il serait temps qu'un nouveau standard plus moderne s'impose, qui gérerait plus de 8 bits par composante, de la transparence, et bien sûr des algorithmes plus efficaces.

avatar bitonio | 

@jerome74

JPEG2000, webP c'est pas ça qui manque. Faudrait que les navigateurs se mettent d'accord. La paternité du format semble être le fond du pb.

avatar Dylan | 

Le Logo fortement compressé fait mal au yeux

avatar methos1435 | 

@Dylan

Oui, d'ailleurs je trouve son utilisation limite ici... Au final, inconsciement ou pas, ça donne une mauvaise image...

CONNEXION UTILISATEUR