Droplr 4.1 filme aussi l’écran

Nicolas Furno |

Droplr est un service de partage très complet qui sait partager des images, mais aussi des fichiers, des liens et d’autres éléments encore. Au fil des mises à jour, le client OS X s’enrichit de fonctions supplémentaires. Après module de capture d’écran, avec la possibilité d’ajouter quelques annotations (lire : Droplr annote les captures d’écran), la version 4.1 qui vient de sortir ajoute un module pour enregistrer l’écran. De quoi réaliser rapidement un screencast et le publier sur les serveurs de l’entreprise, pour le partager facilement (exemple).

Fidèle à son habitude, le service a opté pour une approche minimaliste, mais plutôt bien pensée. Ainsi, on choisit une zone à enregistrer et dès que l’on arrête l’enregistrement (en cliquant sur l’icône dans la barre des menus), le téléversement commence. On ne peut pas modifier le screencast réalisé, certes, mais pour montrer rapidement une fonction, c’est très pratique et Droplr fait bien les choses en affichant les clics à la souris (on le voit au tout début de notre exemple).

Droplr a aussi amélioré sa fonction d’annotation. Il faut dire que la première version était très limitée, notamment parce qu’elle ne permettait pas de choisir une autre couleur que le bleu. Cette version est plus complète avec six couleurs, mais aussi un outil très pratique pour masquer une partie d’une image avec un outil de flou. On peut également changer le style du texte utilisé pour annoter les images.

Même si le logiciel n’est pas aussi complet qu’un Skitch par exemple, c’est une bonne évolution et l’éditeur en promet d’autres dans de prochaines mises à jour. Malheureusement, la fonction reste réservée aux nouvelles captures d’écran et on ne peut toujours pas annoter une autre image, du moins pas sans faire une capture. Un peu de souplesse sur ce point serait la bienvenue.

Avec cette mise à jour, Droplr gère mieux les écrans Retina (on peut enfin faire des captures d’écran dans la définition native) et l’application offre plus de contrôle sur les éléments déjà en ligne. Dans le menu, on peut ainsi modifier le nom et même changer la sécurité (URL publique ou privée), sans avoir à passer par le site. Autre option bien appréciable, on peut faire une capture d’écran de tout une page web et non pas seulement de la zone visible (exemple).

Droplr est une application gratuite, mais le service associé est payant. On peut créer un compte et l’essayer gratuitement pendant un mois, mais il faut ensuite s’abonner. Deux formules sont proposées, l’une à 5 $ par mois et 50 $ par an, l’autre au double de ce prix. La première permet de stocker autant d’éléments que l’on veut (jusqu’à 2 Go par fichier), mais sans les fonctions avancées de la formule pro, comme la protection par mot de passe, la possibilité d’utiliser son propre nom de domaine ou encore des statistiques.


avatar Liena | 

Il me semble que quicktime filme aussi l'écran ? La version Pro peut-être ?

avatar Nicolas Furno | 

@Liena :
La version standard le fait aussi. Mais ici il s'agit plutôt de partager rapidement la vidéo.

avatar leolelego (non vérifié) | 

CONNEXION UTILISATEUR