OneNote intègre d’autres services et produits

Nicolas Furno |

Microsoft semble très ambitieux avec OneNote, son gestionnaire de notes qui peut aussi faire office de gestionnaire de documents, dans l’esprit d’un Evernote. Même si la version sortie hier sur le Mac App Store est très limitée — elle ne sait pas du tout gérer de documents et ne sert ainsi qu’à prendre des notes avec tableaux, images et listes éventuellement associées à des tâches —, le service dans son ensemble est beaucoup plus intéressant.

L’éditeur a annoncé plusieurs partenariats pour enrichir ses carnets de données extérieures. OneNote étant également un service web, les éléments sont envoyés directement sur les serveurs de Microsoft, sans passer par le logiciel sur Mac ou tout autre logiciel d’ailleurs. Ces partenariats concernent autant des services web, comme le lecteur de flux RSS Feedly ou encore le service d’automatisation IFTTT. Le premier permet de sauvegarder n’importe quel article comme une page dans un carnet "Notes rapides" et ce sera un service payant à terme, mais qui est proposé gratuitement pendant un mois. Le second est plus souple avec plusieurs options, comme l’envoi automatique de tweets à son carnet de notes.

Microsoft a aussi signé des partenariats pour des produits physiques, notamment avec deux constructeurs de scanners. Les scanners Brother et ceux de Doxie peuvent envoyer n’importe quel scan à OneNote, directement dans le cas du premier, en passant par l’utilitaire sur son Mac ou PC pour le second. Outre ces produits, on peut aussi utiliser des applications pour smartphone pour prendre une photo et envoyer le résultat directement au service. Parmi les premières applications compatibles, citons Genius Scan pour les iPhone et iPad.

Ces intégrations sont une bonne chose pour faire de OneNote le lieu qui recueillera toutes ses informations personnelles, mais Microsoft a encore du travail pour mettre son logiciel au niveau d’Evernote. Certaines fonctions sont encore largement en retrait, à l’image du Clipper qui est censé permettre d’ajouter n’importe quelle page web. En fait, l’éditeur réalise une capture d’écran de qualité assez médiocre et l’ajoute à une page de votre carnet, là où son concurrent aurait extrait l’article pour ne garder que cela, sous la forme de texte.


avatar Mark Twang | 

Microsoft se bouge un peu. C'est bien. S'ils pouvaient maintenant lever la limite de 2Go sur les fichiers dans OneDrive, on entrerait enfin dans les années 2010.

avatar Dean Lubaki | 

Vous n'avez pas parlé du LiveScribe SmartPen 3 qui peut envoyer les données à OneNote!

avatar Stanley Lubrik | 

Les captures de pages web en service payant sur OneNote ?

Je frôle les 7 000 entrées en gratuit sur Springpad...

https://springpad.com/about

CONNEXION UTILISATEUR