Briefs 1.2 crée aussi des prototypes pour Android

Nicolas Furno |

Briefs [1.2 / Démo – US – 179,99 € – OS X 10.8 – Briefs, LC] est un outil de prototype très complet pour réfléchir sur l’interface de son application avant de la coder réellement. Ajoutez des images fournies par un designer ou des éléments d’interface standard pour le système visé et vous pourrez ensuite animer le prototype en créant des liens entre les vues et en ajoutant quelques animations pour se rapprocher au maximum du résultat final.

Sorti en mai dernier seulement (lire : Briefs crée des prototypes interactifs d’app iOS), ce logiciel reçoit aujourd’hui une mise à jour majeure, malgré son numéro de version. Au programme, beaucoup de nouveautés, mais la principale est sans doute que le logiciel n’est plus réservé à iOS. On peut désormais l’utiliser pour une application Android, ou même pour un logiciel sur Mac ou un autre ordinateur.

Ce changement n’a l’air de rien, mais l’éditeur a été contraint de modifier une bonne partie de son code pour l’adapter aux appareils Android et à leurs écrans si différents. À l’origine pensé uniquement pour iOS, Briefs ne devait gérer qu’une poignée de configurations. Avec l’ajout d’Android, le même logiciel doit maintenant s’adapter à des milliers de configurations et cette version peut ainsi servir à réaliser des prototypes dynamiques. Vous pouvez en d’autres termes placer des éléments les uns en fonction des autres et ils se déplaceront en fonction de la taille d’écran.

Briefs met au passage à jour la collection d’éléments visuels iOS pour iOS 7 et le logiciel sait aussi imprimer ou exporter en PDF les maquettes. Jusque-là, les maquettes n’étaient utilisables que dans le logiciel ou sur un appareil iOS, grâce à l’application Briefscase [1.2 – US – Gratuit – iPhone/iPad – Briefs, LC]. Si vous voulez présenter vos réalisations, cette option supplémentaire n’est pas inintéressante.

L’éditeur signale encore une liste assez longue de corrections et de petites améliorations. Briefs intègre ainsi de nouvelles polices par défaut, à la fois pour iOS 7 (Helvetica Neue Light) et pour Android (Roboto). Ce logiciel vendu 180 € peut être préalablement essayé avec la version de démonstration proposée sur le site : elle contient toutes les fonctions, mais vous limite à dix écrans et ne permet pas d’enregistrer un projet. Si vous ne voulez pas acheter sur le Mac App Store, l’éditeur propose aussi des licences sur son site : comptez alors environ 147 €.


avatar iRobot 5S | 

Ce sera pratique si les écrans des iPhones deviennent plus grand

CONNEXION UTILISATEUR